Transport Intersystème Kleeque

Transport Intersystème Kleeque

Transport Intersystème Kleeque
Informations générales
Type de vaisseau
  • Transports
Constructeur/Producteur
Caractéristiques techniques
Taille
  • 250 mètres
Armement
  • 2 canons laser (c)
Capacité
  • 5 000 tonnes
Equipage
  • 46 membres
Passagers
  • 1 000 soldats
Blindage
  • 90
Boucliers
  • 10
Vitesse spatiale
  • 40 MGLT
Hyperpropulsion
  • x2
Hyperpropulsion d'urgence
  • x10
Senseurs
  • 20 / 40 / 60 U.S.
Autonomie
  • 1 mois
Maniabilité
  • 32 DPF (est.)
Commerce
Prix
  • Non disponible à la vente
Données complémentaires
Vitesse atmosphérique
  • 800 km/h
Affiliations
VaisseauProduction de la Corellian Engineering Corporation, le Transport Intersystème Kleeque fut utilisé par l'Alliance Rebelle, notamment pour le débarquement de SpecForces Rebelles.

En dépit de ses stratégies de guérilla misant sur de petites unités, l'Alliance Rebelle nécessitait un appareil de transport de taille importante, capable de déplacer un régiment d'un théâtre d'opération de guerre ouverte à un autre : pour ce faire, elle adopta le Transport Intersystème classe Kleeque, de la Corellian Engineering Corporation, qui est un des plus gros transports en service dans la flotte rebelle puisqu'il mesure 250 mètres de long.

Bien qu'il ne fusse pas un appareil adapté au combat en raison de sa vulnérabilité et de son faible armement, le transport Kleeque est intensément utilisé par l'Alliance Rebelle, tant pour débarquer des troupes de SpecForces Rebelles et du ravitaillement que pour évacuer des bases sous menace impériale et forcer des blocus : ainsi, dans les temps précédant la Bataille de Hoth, six transports Kleeque étaient stationnées sur la Base Echo, en complément de la flottille de transports moyens Gallofree.

Cette utilisation intensive d'un transport présent en nombre (mais malgré tout insuffisant) fit naître le dicton disant que les Kleeques étaient « sur-bondés, surchargés et sous-assignés en équipage ».

Références

Beaux Livres
  • Rules of Engagement: The Rebel SpecForce Handbook, 1997
  • Rebel Alliance Sourcebook, 1994

Les plus consultés ensuite...