Consortium de Hapes

Le Consortium de Hapes est un groupement politique comprenant soixante-trois planètes dirigé par un régime matriarcal et une reine mère. Afficher le sommaire

Composé de l'unité politique de soixante-trois mondes regroupés au sein du même amas, le Consortium de Hapes était sans doute le gouvernement autonome le plus bercé de légendes et de mystères dans toute la Galaxie.

Les origines du Consortium :

Ce fut quatre mille ans avant la bataille de Yavin que les racines du Consortium apparurent. Un groupe de pirates connu sous le nom de Pillards Lorells découvrit pour la première fois une voie spatiale praticable entre les multiples nuages cosmiques d'un amas jusqu'alors inexploré de la Bordure Intérieure, les Brumes Transitoires. Au cœur de l'amas, les pillards découvrirent soixante-trois mondes vierges de toute culture qu'ils choisirent comme leur nouveau repère et comme base de leurs nouvelles opérations. Au cours de leurs raids suivants, les pirates soucieux de peupler leurs nouvelles terres, commencèrent à capturer les plus belles jeunes filles qu'ils purent trouver afin de les ramener dans l'Amas de Hapes et les épouser. Mais le règne des pirates Lorells prit rapidement fin lorsque les Jedi de l'Ordre Jedi les traquèrent afin de les éliminer jusqu'au dernier. Lorsque les pirates disparurent, les femmes se retrouvèrent seules dans l'Amas de Hapes et décidèrent de prendre le contrôle de la région. Les frontières de l'amas furent scellées et un régime matriarcal avec à sa tête une Reine Mère fut instauré. Un régime qui allait devenir le Consortium de Hapes.

Dès lors, toutes sortes de rumeurs plus ou moins véridiques se mirent à graviter autour de cette "société de femmes". On racontait que les hapiennes étaient de féroces combattantes qui capturaient régulièrement des hommes pour les faire prisonniers. Ces rumeurs étaient également entourées de la grande interrogation qui demeurait autour de l'étrange regroupement des soixante-trois planètes habitables au coeur de tempêtes cosmiques. Beaucoup croyaient que la disposition de ces mondes étaient le résultat d'une manipulation similaire à celle observée dans le Système Corellien ou de la Gueule.

Forte de sa position reculée, la société hapienne se développa en marge du reste de la Galaxie. Au fil des générations, la beauté des femmes des pirates fut transmise à la plupart de leurs descendants, formant une race considérée pour les non-hapiens comme d'une extrême beauté. Le Consortium de Hapes s'enrichit considérablement, tirant ses richesses de l'exploitation de ses soixante-trois mondes, et se dota de sa propre flotte constituée des fameux Dragons Hapiens.

Le Consortium de Hapes pendant la Nouvelle République :

Quelques années après la bataille de Yavin, Ta'a Chume, la reine mère du Consortium, envoya toute une série de vaisseaux - dont le vaisseau-mère Star Home - et de cadeaux sur Coruscant accompagnés de son fils, le Prince Isolder de Hapes. Cette initiative remarquable de la part du Consortium, qui pour la première fois s'aventurait en dehors de ses territoires, avait pour but la demande en mariage d'Isolder à la Princesse Leia Organa. Cette dernière fut choquée par la demande et par son organisation grandiose. Mais dans l'ombre, la reine mère de Hapes tirait les ficelles de la cérémonie avec pour but ultime l'assassinat de Leia et de son propre fils Isolder afin de rester sur le trône du Consortium.

Han Solo devint quant à lui fou de rage en apprenant que le prince de Hapes venait de demander la main de celle qu'il aimait. Il décida alors d'enlever la princesse et de l'emmener sur Dathomir, une planète qu'il venait de gagner au Sabacc. Mais Han ne savait pas que la planète était peuplée de Soeurs de la Nuit, des sorcières ayant la possibilité de manipuler la Force. Lorsque Isolder et Luke Skywalker partirent à la recherche de Han et Leia, ils tombèrent également sur Dathomir. Là, les deux hommes firent la connaissance d'une Sœur nommée Teneniel Djo, dont Isolder tomba fou amoureux. Le groupe fut finalement sauvé par l'intervention de la flotte hapienne. Lors de son retour sur Hapes, Isolder fit de Teneniel Djo sa femme, au grand dam de Ta'a Chume.

Teneniel Djo devint alors la nouvelle souveraine du Consortium. Cette dernière mit sévèrement en garde Ta'a Chume de ne rien intenter contre sa vie, en raison de quoi elle lui ferait "avouer publiquement ses crimes". De peur que Teneniel ne se serve de ses pouvoirs et de la Force, Ta'a Chume évita par la suite de menacer la nouvelle souveraine, sans pour autant mettre fin à tous les complots dont elle était le maitre d'œuvre. Avec Isolder, elle eut une fille nommée Tenel Ka qui, en raison de sa sensibilité innée à la Force, intégra quelques années plus tard l'Académie Jedi de Luke Skywalker sur Yavin IV.

Le crise Yuuzhan Vong :

Le Consortium de Hapes fut relativement épargné par l'Invasion Yuuzhan Vong dans la Galaxie. Lorsque la Nouvelle République se retrouva en grande difficulté face à l'envahisseur, Leia Organa Solo eut l'idée d'aller quérir l'aide d'Isolder et de Teneniel Djo dans l'espoir que leurs forces miliaires prennent part au conflit. La princesse parvint à convaincre Isolder d'envoyer la Flotte Royale de Hapes à Fondor, où une offensive décisive allait bientôt être menée contre l'envahisseur. Pendant la Première Bataille de Fondor, les forces hapiennes furent ainsi appelées à la rescousse pour combattre les navires Vong, mais alors que les Dragons de Combat Hapiens se mettaient en position, la Station Centerpoint réactivée par Anakin Solo produisit un immense rayon d'énergie qui frappa de plein fouet le champ de bataille. Les Vong furent annihilés de même que la majorité de la flotte hapienne avant même que l'affrontement ne débute.

Cette catastrophe sonna le glas de l'implication du Consortium dans la guerre contre les Yuuzhan Vong, du moins pour le moment. Les quelques vaisseaux ayant survécu à la bataille retournèrent au sein du Consortium. La reine mère, Teneniel Djo, apprit la mauvaise nouvelle comme un choc et tomba dans une profonde dépression. Ta'a Chume profita de la faiblesse de Teneniel pour mettre à exécution ses complots machiavéliques. Elle souhaitait remplacer Teneniel Djo au trône de Hapes par Jaina Solo, qui était une personne beaucoup moins compétente dans le milieu politique. Ta'a Chume mit fin au règne de Teneniel en l'empoisonnant. Tenel Ka, récemment revenue de la mission sur Myrkr, découvrit avec horreur sa mère empoisonnée. Elle décida de quitter le Nouvel Ordre Jedi pour prendre la place de sa mère et devenir la nouvelle reine mère du Consortium de Hapes. Son premier geste fut de faire arrêter Ta'a Chume pour le meurtre de sa mère.

Tenel Ka découvrit peu de temps après qu'avant sa mort, sa mère avait lancé la production d'une nouvelle flotte qu'elle décida d'envoyer au secours de la Nouvelle République, notamment sur Obroa-Skai. Elle fut ensuite décorée sur Mon Calamari avec le titre de Chevalier Jedi, décerné par Luke Skywalker à ses élèves survivants de la mission sur Myrkr.

A l'apogée de la guerre avec les Yuuzhan Vong, Tenel Ka envoya la flotte du Consortium sur Mon Calamari afin d'agrandir les rangs de la gigantesque flotte de combat montée par l'Alliance Galactique pour donner le coup final aux Yuuzhan Vong. La flotte hapienne participa à la bataille finale autour de Coruscant en protégeant Zonama Sekot des vaisseaux Vongs et en particulier du vaisseau infecté par la maladie Alpha-Rouge.

Insurrection contre la monarchie

Au cours de la Seconde Insurrection Corellienne qui opposait Corellia à l'Alliance Galactique, Tenel Ka offrit bien entendu le soutient total du Consortium à l'Alliance Galactique. Cette prise de position se traduisit par le legs de plusieurs flottes de Dragons de Combat Hapan à Coruscant. De son coté, Corellia chercha un moyen de couper les liens diplomatiques entre Coruscant et Hapes. Le Consortium était une entité puissante et serait un atout de choix si il venait se ranger aux cotés des cinq mondes. Pour ce faire, Corellia contacta un groupe de dissidents clandestins nommé le Conseil de l'Héritage et complota avec eux dans le but de faire assassiner la reine Tenel Ka et sa fille héritière du trône, Allana Djo.

Les principaux leaders de l'Héritage étant des proches de la monarchie, les dissidents n'eurent pas de mal à piéger Tenel Ka en orbite de Hapes face à deux flottes Hapiennes bien décidées à la détruire. Ce fut sans compter sur l'intervention de la Flotte de l'Alliance Galactique et de l'Anakin Solo, vaisseau étendard de la Garde de l'Alliance Galactique commandé par Jacen Solo en personne. La bataille fut rude mais les dissidents furent mis en déroute et la monarchie sauvée. Peu avant la fin de la bataille, Jacen Solo ordonna à ses canonniers de faire feu sur le Faucon Millenium pour tuer ses parents qu'il croyait être à l'origine de cette débâcle. Le célèbre cargo fut très sévèrement touché, ce qui provoqua la mort des Noghri Cakhmaim et Meewahl.

A l'issue du combat, les dissidents du Conseil de l'Héritage, dont les deux Duchas AlGray et Galney, furent jugés et pour la plupart exécutés pour haute trahison.

Articles en rapport

Coruscant
Coruscant
Planètes
Teneniel Djo
Teneniel Djo
Personnages
Isolder
Isolder
Personnages