Celanon

Celanon était la planète natale des Nalroni, située dans le secteur D'Astan.

Située sur la Route d'Hydian et dans le secteur D'Astan, Celanon était la planète natale des Nalroni et un carrefour économique, connue pour être le départ de la Saillie de Celanon, une route hyperspatiale desservant notamment Axxila, Agamar, Ithor, Ord Mantell et Dorin. C'était une planète océanique, divisée en six continents de tailles équivalentes, dont l'un accueillait la capitale et principale cité planétaire, Celanon City, et le principal foyer de population (environ vingt-six millions d'habitants - dont deux millions de Nalroni -, plus quarante autres millions de visiteurs et commerçants de passage chaque année). Le reste des bourgades avait été orientée par le gouvernement planétaire - dirigé par les principales guildes commerciales - à la production d'aliments pour la consommation locale et destinés également à l'exportation.

Disons-le d'emblée : Celanon City était connue dans la Galaxie entière comme le lieu de passage obligé de tout marchand indépendant. Quiconque se réclamait en être, et n'avait jamais clôturé un marché sur la planète, ne pouvait pas être un marchand digne de ce nom. Les plus habiles d'entre eux y avaient commencé leurs carrières et avaient prospéré. Comme sur Byblos ou Coruscant, les couches inférieures accueillaient les plus pauvres, tandis qu'aux sommets des gratte-ciel, les plus riches dépensaient leur argent sans compter. Les architectes, quant à eux, du fait de la charte de la ville ne pouvant étendre la limite de la cité fixée à deux cents kilomètres carrés, rivalisaient pour construire des bâtiments toujours plus haut pour accueillir toujours plus de visiteurs et d'habitants.

Les Nalroni étant particulièrement peu nombreux sur leur propre planète, et étant devenu adepte de la théorie de la "contamination", les quartiers du gouvernement et des guildes commerciales - les seuls quartiers à dominantes nalroni - avaient été isolés du reste des quartiers destinés aux spationautes et aux espèces extérieures. Un système de portes empêchaient quiconque n'avait pas un accès en bonne et due forme de pénétrer dans tel ou tel secteur de la ville. De même, les visiteurs qui ne disposaient pas d'un permis de résidence ne pouvaient se rendre à la campagne pour admirer les beautés naturelles de Celanon. Chaque guilde avait sous son contrôle un sous-quartier et un bâtiment emblématique, embelli de sculptures, d'arts holovisuels et de trésors, et les membres des guildes ne se déplaçaient qu'en airspeeders luxueux, accompagnés d'une armada d'assistants prêts à exécuter leurs moindres désirs.

En fait, les visiteurs n'étaient autorisés qu'à visiter le spatioport - dont la tour de contrôle était haute de cent quarante étages ! -, la section du marché, où tous les produits, même les plus illégaux, pouvaient être achetés, et la section commerciale, où de nombreuses entreprises de renommées galactiques y avaient ouvert des succursales et où les marchands pouvaient obtenir des contrats. Se rendre à Celanon City avait un coût variable : les Nalroni estimaient que si un marchand s'y rendait à de multiples reprises, cela signifiait qu'il avait engrangé des gains substantiels dans les affaires conduites à leurs côtés. De ce fait, le tarif était exorbitant pour les visites extraordinaires, mais les habitués payaient peu s'il s'y rendaient plusieurs fois par an. Même si les officiels Nalroni étaient corrompus, payer la taxe demandée restait le meilleur moyen de quitter la planète vivant...

D'un point de vue historique, le moins que l'on puisse dire était que Celanon n'était pas particulièrement attachée à la République Galactique. Si elle en fît partie, elle rejoignit assez vite la Confédération des Systèmes Indépendants lors de la Crise Séparatiste et la Guerre des Clones, finançant une partie de l'effort de guerre. La planète fut capturée lors de la Reconquête de la Bordure par les Forces Armées Impériales, et une base fut installée dans Celanon City. L'Empire Galactique crut longtemps que s'il laissait les Nalroni tranquilles, ces derniers confirmeraient leur loyauté par le biais du paiement des impôts ; en tout cas, c'était ce que le gouverneur Sykar voulait bien croire. En réalité, le réflexe nalroni était de ne jamais mettre tous ses œufs dans le même panier : une partie des guildes commerciales encouragea secrètement l'installation de cellules de l'Alliance Rebelle sur la planète, finançant la contrebande d'armes. En retour, le Haut Commandement de l'Alliance se félicita de cet accord de circonstances mais ne mettait aucun point d'honneur à croire les Nalroni.

L'esprit d'indépendance continua de se manifester après la Bataille d'Endor, et les Nalroni n'entreprirent pas de choisir un camp. Le Greater Maldrood de Treuten Teradoc avait des visées sur la planète, mais l'Amiral Ackbar l'en empêcha et le monde fut intégré à la Nouvelle République. Celanon servit de poste avancé pour une Dernière campagne contre les Vestiges, en 13 après la Bataille de Yavin. Etahn A'baht, futur commandant de la Cinquième Flotte, parvint à détruire le Super Star Destroyer de classe Executor Reaper, ancien vaisseau-amiral du Pentastar Alignment du Grand Moff Ardus Kaine, en orbite de la planète. Treize années plus tard, soit un an après le début de la Guerre contre les Yuuzhan Vong, la planète tombait aux mains des envahisseurs extragalactiques.

Articles en rapport

Ardus Kaine
Ardus Kaine
Personnages
Moff
Moff
Cultures
Nalroni
Nalroni
Espèces
Reaper
Reaper
Vaisseaux