Byss

Byss était la retraite privée de l'Empereur, la capitale de son Empire des Ténèbres et le triomphe du Côté Obscur sur la Galaxie...

Quand la nouvelle nous parvint de la destruction de Byss, je sus au fond de mon cœur que l'Empire était mort avec elle.
_Capitaine Sergus Lanox

Citadelle Impériale Citadelle Impériale Byss était le Monde Sith de Palpatine. Un centre d'entraînement confidentiel pour apprendre les arcanes du Côté Obscur à des membres de l'Ordre Secret. Suite à l'Ordre 66, Sly Moore veilla là-bas sur des prisonniers issus du Corps Agricole Jedi ; Darth Vader en choisit quatre pour l'Inquisitorius, et massacra les autres. Quant aux Mages de Byss, et aux Protecteurs du Souverain Impérial, ils reçurent leur formation directement de la Main de l'Empereur - Arden Lyn. L'Empire des Ténèbres ne se profilait pas encore, mais la Théocratie du Côté Obscur était déjà en marche...

Des mythes et des légendes dissimulaient la vérité... À dessein ! L'Empereur voulait qu'il en fût ainsi. Ses Imperial Sentinels bénéficiaient de la même aura de mystère : sorte de clones mutés, la première génération s'avéra trop dangereuse, dérivant de génomes d'êtres sensibles à la Force ; elle fut remplacée par une nouvelle génération, plus malléable, côtoyée sur Byss par d'autres projets - tels les Purge Troopers... Certes la planète était paradisiaque, mais d'une beauté qui tenait du démon ! Car le Côté Obscur était partout... La faute en incombait aux énergies noires dégagées par Palpatine, qui la pervertirent au fil du temps. Cela dit sa puissante empreinte dans la Force avait attiré les Rakata bien avant l'Empire Galactique. Du passage de l'Empire Infini, il ne restait plus à présent que des ruines, datées de la Période d'Expansion.

En cinquième position du Système Beshqek, Byss était précédée par Chel, Abanol, Polos et Relus, située avant Kissarm, Houll et Pelutt. Ses terres oranges, dénuées de leur fertilité d'antan, étaient serties d'océans violets - dont les marées n'étaient que peu influencées par les cinq lunes en orbite. Par chance, les plus violents phénomènes géologiques étaient rares : tempêtes comme éruptions volcaniques. Et une inclinaison axiale dérisoire offrait des saisons très douces. Byss était baignée de la lumière solaire de deux étoiles bleues, dont l'une était naine. Leur lueur bleu vert frémissante renforçait le sentiment d'étrangeté qui vous prenait sur ce monde... Elle faisait rentrer en fluorescence des organismes microscopiques, présents dans les chaînes de lacs et de rivières. Un spectacle parachevé par des plateaux, des canyons, le Sommet de la Désolation, et des îles naturelles. On n'y trouvait guère d'éléments rares, ni même de métaux lourds. Le sol était, à présent, d'une qualité médiocre - il y poussait une végétation primitive, composée de lichens et de fougères. Quant aux races autochtones, elles étaient principalement nocturnes. Sur cette Byss-là il n'y avait pas d'espèces intelligentes - la Byss des Abyssins était ailleurs, aussi appelée Abyss.

Byss faisait partie des nombreux mondes sûrs dans le Noyau Profond balisés pendant la Guerre des Clones. Les explorateurs avaient été dépités par son manque de ressources naturelles... Cela dit l'endroit était paisible, calme, au point que son climat devint réputé pour ses vertus revigorantes. Aussi n'y eut-il rien d'étonnant à ce que bien avant les premières victoires de l'Alliance Rebelle, Palpatine le choisît comme lieu de repos, épuisé par ses recherches intenses et le fardeau de son règne. Comme il se plut à le raconter dans l'Holocron de Telos, Darth Sidious voyait dans les lacs de Byss une certaine ressemblance avec ceux de Naboo - près desquels il avait fait bâtir sa Retraite Impériale. À ceci près que cette autre retraite avait l'atout d'être cachée : très peu savaient que le trône secret de l'Empereur était dans le Noyau Profond... Contrairement à ce qui s'était fait sur d'autres Mondes Sith, le développement de certaines formes de vie y était encouragé ; cependant, c'était uniquement dans l'intention que le Maître Sith goutât lui-même au plaisir de les guider vers une mort certaine...

Quand son choix s'était arrêté sur la planète, il avait été dépensé sans compter, pour en faire un havre de tranquillité dédié uniquement à sa personne. Le résultat final avait pris des années. Des pilotes formés pour la circonstance reçurent la tâche de convier jusque là-bas des esclaves, et la machinerie utile à tous les travaux. La Citadelle de l'Empereur émergea, parmi des complexes et des tours aux ornements étranges. Très demandeuse en armes et en technologie de pointe, Byss était appelée à devenir le plus grand des nouveaux mondes-forteresses Impériaux dans le Noyau Profond. Sa Flotte de Défense regroupait les meilleurs pilotes de Chasseurs TIE, dont l'Escadron Noir. Sans compter que la planète était entourée de tout un anneau de Star Destroyers. Sous la protection de générateurs de boucliers lourds, la Zone de Sécurité de Byss répondait aux intrus par une ouverture immédiate des hostilités, ce dont les Spaciens étaient prévenus. Un travail grandement facilité par les Scanners Gauntlet : un réseau de senseurs qui passaient le globe en revue, responsables de la gestion des transpondeurs IFF, codes de sécurité et de toute autre forme d'autorisation, à l'affût également du moindre soupçon de contrefaçon... Au sol, la Garde d'Elite de Byss comptait les meilleurs Stormtroopers de tout l'Empire, quelques anciens Clone Troopers également. Son niveau frôlait celui de la Garde Royale Impériale. En fait, jamais forces militaires n'avaient atteint pareille envergure, et ce serait à l'Exécuteur du Côté Obscur Sedriss qu'on en confierait le commandement. Un Stormtrooper à chaque coin de rue, un Chasseur TIE sur chaque baie d'atterrissage, des agents de l'Imperial Security Bureau dans chaque lieu public...

Car pour la plus grande incrédulité des architectes, on leur demanda d'intégrer dans leurs plans des quartiers d'habitation ! D'énormes cités partout sur la surface firent de Byss une immense station de luxe. C'était la première étape du Leurre de Byss : un piège malveillant qui figure parmi les nombreuses atrocités Impériales. Palpatine avait fait venir sur Byss une part importante de son cercle intérieur pour le former au Côté Obscur, et des sorciers aliens pour s'instruire de leurs propres traditions ; mais lui et ses Adeptes du Côté Obscur avaient besoin d'un peuple à vampiriser, besoin de leur énergie pour leurs expérimentations... Des milliards de colons furent déportés, pour la plupart originaires des Mondes du Noyau, ou bien des Colonies. Pour les plus grandes familles, cela se présentait comme un moyen commode d'obtenir les faveurs de l'Empereur, mais aussi de connaître les plus récents décrets Impériaux. Aussi la plupart y envoyèrent-elles quelques membres courageux... Mais ce n'était pas dans ce sens que le choix se faisait ! L'Intelligence Impériale triait d'innombrables dossiers pour sélectionner les plus utiles à l'Empereur.

Complexe de Fret Impérial Complexe de Fret Impérial Les arches de colonisation Impériales en emportaient des millions, chaque mois, par le Byss Run : une route Hyperspatiale maintenue en état à grands frais... Nobles empressés et chefs ignorants étaient du voyage. On en faisait des Jedi Noirs, des courtisans, des fonctionnaires... Vidés de leur conscience, ces pionniers passaient le reste de leur vie dans des amusements inoffensifs et des spectacles pompeux - en bons sujets récompensés pour leur loyauté. Pour beaucoup, c'était comme vivre dans un rêve ; une illusion maintenue par des imports de plats raffinés, et la censure des communications avec le reste de la Galaxie. Cependant, Darth Sidious se plaignait de leur manque de culture, et il leur préférait Coruscant. Quant aux autres, moins chanceux, ils résistaient plus mal à leur asservissement mental. Totalement assujettis, on les assignait à la construction de droïdes et de vaisseaux spatiaux. Les chantiers navals de Byss travaillaient ainsi sans relâche. Durant les premières années de l'Empire Galactique, ils accueillirent le Projet Sarlacc : un prototype de Super Star Destroyer - sous la protection d'une Plateforme de Défense Golan. Des Super Star Destroyers de classes Eclipse et Sovereign leur furent demandés par la suite. Ainsi que des Dévastateurs de Monde. Mais leur œuvre la plus fameuse restait sans doute le Canon Galactique... Des dépenses qui étaient couvertes par des businessmen, ainsi que par des bureaucrates.

Même si la Bataille d'Endor avait marqué la mort de l'Empereur, ce ne fut qu'un répit de courte durée pour ce monde - d'à peine quelques mois. Rejoint dans ce but par le Grand Vizir Sate Pestage, Sedriss maintint sur Byss la fidélité envers Palpatine. Et tandis que l'hégémonie Impériale se déchirait, un clone de l'Empereur reprit les choses en main... Plusieurs années furent nécessaire pour consolider son pouvoir, et pour qu'il se préparât mieux. Mais son fief était un point de regroupement idéal... Palpatine n'avait révélé qu'à peu de Seigneurs de Guerre qu'il était aux commandes depuis Byss. Toutefois ces derniers craignaient trop de passer à côté de quelque chose, pour ne pas rejoindre la nouvelle coalition ! Mieux encore, la Nouvelle République connaissait certes l'endroit, grâce aux actions précoces de la Résistance d'Alderaan - contre l'Amiral Varth et l'Inquisiteur Draco -, mais elle n'y voyait qu'un monde civil, sans intérêt et inaccessible... La reconquête commençait ; nom de code : Opération Main de l'Ombre...

S'il existe un centre obscur de l'univers, nous y sommes, R2...
_Luke Skywalker

Luke Skywalker fut amené sur Byss, où il accepta de servir Palpatine, pour mieux détruire de l'intérieur le Côté Obscur. Leia Organa Solo perçut le danger pour son frère, et elle demanda à son mari de l'aider à monter une opération de sauvetage. Mais pour cela, Han Solo devait d'abord reprendre contact avec ses amis contrebandiers... Rares étaient ceux autorisés à se rendre au cœur de l'Empire... On les faisait passer par des routes dont le trajet encrypté leur était fourni par l'Autorité du Port de Byss. Leur destination finale : le Complexe de Fret Impérial. Et à leur disposition : bistros, cabarets et centres de loisirs, dont le populaire « Byss Bistro », situés dans les zones réservées aux Spaciens près des quais. Soutien fut trouvé auprès de Shug Ninx et Salla Zend, mais la petite expédition tourna court : au terme d'une confrontation avec l'Empereur, Skywalker leurra ses amis pour qu'ils partent sans lui, les plans des Dévastateurs de Monde en poche. Palpatine vainquit le Maître Jedi dans un duel au Sabrelaser, puis il partit avec lui à bord de l'Eclipse... Où il trouva la mort, après que ses pouvoirs eussent été retournés contre lui !

Pour le Conseil Dirigeant Impérial, c'était l'occasion de reprendre la barre. Nefta et Sa-Di propagèrent la rumeur que l'Empereur ne reviendrait plus, détruisant les cuves de clonage de sa majesté pour s'en assurer ! Sedriss leur infligea une justice expéditive, grandement appréciée par le nouveau clone de son maître... Palpatine était en effet de retour, avec en orbite de Byss son Canon Galactique ! Consciente qu'il fallait l'arrêter, la Nouvelle République profita de la livraison de X1 Viper Automadon pour lancer un assaut sur la Citadelle Impériale - sous le commandement de Wedge Antilles et Lando Calrissian. Malheureusement, les Rancors Chrysalides changèrent le cours de la bataille, et les Rebelles ne durent leur survie qu'à l'intervention courageuse de contrebandiers. Peu de temps plus tard, un sabotage de l'Eclipse II conduisit à sa collision avec le Canon Galactique, lequel cracha son dernier projectile en direction de Byss et la détruisit... Ses débris furent visités par le Culte de Ragnos, en quête des endroits les plus en phase avec la Force pour accroître sa puissance. Cela dit l'instable route Hyperspatiale y conduisant fut très vite inutilisable !

Articles en rapport

Darth Sidious
Darth Sidious
Personnages
Palpatine
Palpatine
Personnages
Force
Force
Cultures
Sedriss
Sedriss
Personnages