Ponc Gavrisom

Président de la Nouvelle République de la race des Calibops qui eut notamment à subir la grande crise du Document de Caamas. Il fut également l'un des instigateur des Accords de Bastions qui mirent fin à la Guerre Civile Galactique avec l'Empire.

Politicien de la race des Calibops, Ponc Gravrisom fut l'un des Présidents de la Nouvelle République pendant de nombreuses années. Il fut élu en l'an +18 au poste jusqu'alors détenu par la très célèbre Leia Organa Solo et endossa toutes les responsabilités, les devoirs et les pouvoirs inhérents à son titre. Néanmoins, cela n'empêcha pas Gravisom de faire régulièrement appel à la présidente sortante pour qu'elle lui prodigue des conseils notamment pour la gestion de crises. Pendant tout son mandat, Gravisom fut considéré comme un bon président mais nombreux furent ceux qui lui reprochèrent d'être un beau parleur et de promettre beaucoup sans agir suffisamment par la suite.

Gavrisom et Pellaeon signent l'armistice Gavrisom et Pellaeon signent l'armistice En +19, au cours de son mandat, Gavrisom eut malheureusement à subir de plein fouet la Crise du Document de Caamas, un ancien rapport impérial impliquant les Bothans dans la destruction de la planète Caamas perpétrée par l'Empire des dizaines d'années plus tôt. Le Président Calibop eut toutes les peines du mondes à contenir les émeutes et les protestations qui s'élevèrent un peu partout et en particulier sur Bothawui, où il décida de se rendre en personne. Au cours de son voyage, Leia l'accompagna à bord de son destroyer pour lui servir de conseillère. La princesse découvrit cependant que des Destroyers Stellaires impériaux étaient prêts à leur tendre une embuscade et elle décida de prendre les commandes du vaisseau. Gravisom ne fut que trop heureux que Leia, en qui il vouait une confiance aveugle, prenne les choses en main. Il envisagea même de démissionner de son office pour que Leia puisse prendre durablement sa place mais la Princesse d'Alderaan refusa catégoriquement de peur que la situation n'empire à cause de ce remaniement politique.

Quelques temps plus tard, les machinations impériales du Moff Disra et de Grodin Tierce, qui étaient à l'origine de la crise, furent finalement déjouées, ce qui permit au Grand Amiral Gilad Pellaeon, favorable à la paix, d'entrer en contact avec le Président de la Nouvelle République. Les deux dirigeants signèrent l'armistice au cours des Accords de Bastion, ce qui mit finalement un terme à la Guerre Civile Galactique entre la République et l'Empire Galactique. Les accords ne stipulaient aucun vainqueur ni vaincu mais indiquaient que chaque gouvernement reconnaissait la légitimité de l'autre en mettant en place une cohabitation pacifique et des échanges commerciaux. La signature de ces accords fut l'une des réalisations majeures de Gravisom pendant son mandat.

Deux ans plus tard, en +21, Gravisom démissionna finalement de son office et de nouvelles élections furent organisées au Sénat Galactique. Ce fut Leia Organa qui fut réélue à son poste, tandis que le Calibop retournait à ses précédentes occupations politiques.

Articles en rapport

Caamas
Caamas
Planètes
Leia Organa
Leia Organa
Personnages