Conquête de Coruscant

Cible ultime de la campagne menée par la Nouvelle République contre l'Empire Galactique à la suite de la Bataille d'Endor, la reprise planète-capitale de la Galaxie, Coruscant, fut confiée à l'Escadron Rogue. Afficher le sommaire

La conquête de Coruscant devait être l'achèvement de la Campagne contre les Seigneurs de la guerre, entamée peu après la Bataille d'Endor : en reprenant la capitale de la Galaxie, la Nouvelle République mettait fin à la parenthèse dictatoriale de l'Empire Galactique de Palpatine.

Le Centre Impérial est la clé du pouvoir galactique. Les Rebelles n'ont qu'un but : asseoir Mon Mothma sur le trône.
_Isard à Loor

Briefing

Pour s'emparer de cette planète, il faut désactiver les boucliers. Aucune solution n'est simple. Un assaut direct coûterait plus que les deux batailles contre les Etoiles Noires. La seule approche raisonnable serait un blocus. Coruscant est loin de pouvoir vivre en autarcie. Même les stations de défense disposent seulement de trois mois d'approvisionnement. Confronté à la disparition de ses produits de première nécessité, Coruscant devrait envisager des négociations. [...] Vous voulez qu'on s'empare de cette planète, alors que le seul moyen de faire couler le moins de sang possible est inacceptable. Quoi qu'il en soit, ça nous laisse face à une réalité impossible à gérer : ce monde, nous ne pouvons pas le garder. Ce que vous exigez de mon armée n'est pas acceptable. Si on l'annexe à la hâte, Coruscant tombera vite entre les griffes d'un autre ennemi. Et toutes nos victoires auront été vaines.
_Amiral Ackbar

Toutefois, comme l'aurait dit le défunt Amiral Firmus Piett, la directrice des Renseignements Impériaux Ysanne Isard avait un plan tout à fait spécial pour la Nouvelle République : elle la laisserait s'emparer de Coruscant pendant que se répandrait le mortel Virus Krytos, mis au point par Evir Derricote, rapatrié à la veille de la Seconde Bataille de Borleias. Selon son plan diabolique, exposé à l'agent Kirtan Loor, les "Rebelles" Humains se mettraient en quatre pour aider leurs coreligionnaires non-humains exposés au virus. Et seul le Bacta permettrait de guérir la maladie ; matière qu'elle contrôlerait depuis Thyferra. Le Conseil Provisoire éclaterait ensuite et Isard reprendrait Coruscant et toutes les planètes conquises par ses ennemis depuis Endor.

Pour mener à bien leur mission, les Rogues durent se rendre auparavant sur Kessel. L'idée, exposée par Borsk Fey'lya, était de libérer une partie des membres du Soleil Noir qui y étaient enfermés - dont Zekka Thyne, sa compagne Iniry Forge, et l'ancien Moff du Secteur Corellien Fliry Vorru - afin de faire diversion et de faciliter la mission des Rogues. Horn ne fut pas heureux de la libération de Thyne, dont il avait contribué à l'enfermement.

Infiltration

Quelques temps plus tard, Wedge Antilles - sous l'identité du Colonel Roat - et Pash Cracken - sous celle du Préfet Dodt - parvinrent sur Coruscant à bord du Bijou de Churba. Ils furent accueillis par Iella Wessiri, agente des Renseignements de la Nouvelle République. Corran Horn, sous l'identité d'un Telbun de Kuat du nom de Darsk Ristel, faisait équipe avec Erisi Dlarit, répondant au nom de Ris Dark pour la mission, furent quant à eux accueillis par Winter, l'ancienne assistante de la Princesse Leia Organa d'Alderaan, alias Rima Borealis. Mirax Terrik, quant à elle, avait laissé Gavin Darklighter - alias Vin Leiger -, Riv Shiel - alias Shaalir Resh -, Ooryl Qrygg, Aril Nunb, Nawara Ven et Rhysati Inr près de l'Invisec, le secteur de la planète-capitale de la Galaxie où avaient été parqués les non-humains.

Wessiri, Antilles et Cracken se rendirent au Musée Galactique, notamment pour y voir l'exposition consacrée à Endor. A la sortie du monument, ils furent surpris par Mirax, laquelle les informa plus tard que le code que les renseignements lui avaient donnés pour quitter la planète avait été détecté par le contre-espionnage impérial et qu'elle avait été obligée de demander à des gens du Soleil Noir devant des faveurs à son père, Booster Terrik, de cacher son vaisseau. Alertée par cela, Wessiri comprit que leur mission avait été compromise et, faisant semblant de faire les soldes, compose certains codes qui alertèrent Winter. Cette dernière fut également inquiète quand elle vit Corran écarquiller les yeux en voyant Loor déambuler au sein du Palais Impérial. Les Rogues ayant investi l'Invisec furent confrontés à l'hostilité de certains habitués d'une cantina, notamment quand le jeune Darklighter refusa poliment l'invitation à danser d'une Bothane, Asyr Sei'lar, représentante d'une Alliance Non Humaine qui souhaitait faire payer aux Impériaux leur exactions. Ven dut utiliser tous ses talents d'avocat pour convaincre leurs interlocuteurs qu'ils n'étaient pas leurs ennemis.

Devaronien : C'est un des leurs. Qu'on le tue.
Nawara Ven : Non, c'est un des nôtres. Vous vous plaignez de l'Empire en oubliant que les humains qui lui résistaient ont autant souffert que nous. Les Calamariens, les Gamoréens et les Wookiees ont été asservis, mais leurs planètes existent toujours, au contraire d'Alderaan ! Qui a porté les coups les plus mortels contre l'Empire ? L'espèce humaine ! Lesquels parmi nous ont versé leur sang à Yavin ? Lesquels sont morts de froid à Hoth ou ont péri à Derra IV ?
Mon Calamari : Nous étions présents sur Endor ! Un Calamarien dirigeait la flotte des Rebelles ! Nous avons contribué à la guerre contre l'Empire.
Asyr Sei'lar : Il a raison. Sans les Bothans, il n'y aurait pas eu d'Endor. Un Sullustéen pilotait le Faucon Millenium lors du combat contre la seconde Etoile Noire. Vous ergotez en pure perte !
Ven : Et quelles mains ont fait voler en éclats l'Etoile Noire ? Celle d'un homme ! Qui a tué l'Empereur ? Encore un humain. Vos arguments, ma chère, ne font qu'étayer les miens. Sans les humains qui ont osé se soulever, puis ont souffert et sont morts pour la Rébellion, nous n'aurions jamais triomphé à Endor. Ce sont eux qui nous ont invités à les rejoindre dans la lutte. Eux qui nous ont accueillis à bras ouverts. Vous accusez ce jeune homme d'être xénophobe parce qu'il a été soulagé que vous lui tourniez le dos... Vous refusez d'admettre qu'il peut haïr l'Empire autant que vous, sinon plus !

Ce fut à ce moment-ci que des Impériaux, escortés par une HAVr A9 Floating Fortress, firent irruption.

Horn, qui avait manqué de coucher avec Dlarit, s'absenta de l'Hôtel Impérial pour faire un tour. Après être entré dans un bar, il aperçut - ou crut apercevoir - Tycho Celchu en conversation avec Loor ! Se dirigeant vers eux, il tomba nez-à-nez avec un Trandoshan... et Zekka Thyne ! Parvenu à se dégager de l'emprise du Trandoshan, il sortit du bar et enfourcha une moto-jet. Parvenant à semer ses poursuivants, l'un d'entre eux finit... dans une fenêtre où Antilles, Cracken, Wessiri, Winter et Mirax s'entretenaient ! Heureux hasard, Horn finit sa course dans l'Invisec et parvint à retrouver Gavin, lequel fut également soulagé de ne pas avoir été assassiné par Asyr. Malheureusement, les Rogues avaient perdu la trace d'Aril Nunb, qui fut enlevée par les Impériaux et confiée à Derricote, qui la contamina plus tard avec le Krytos. Iniry Forge, qui s'était déguisée en impériale et avait poursuivie Corran jusqu'à l'entrepôt, fut blessée par les Rogues qui croyaient vraiment avoir à faire à des Scout Troopers. Gavin la transporta.

Ils vous ont sauvée de la mort ! Un "merci" ne vous écorcherait pas les lèvres, il me semble !
_Asyr à Iniry

La sœur de Lujayne Forge répliqua qu'ils avaient relâché des hommes du Soleil Noir sur Coruscant, ce qui obligea Gavin à révéler à la Bothane qu'ils étaient tous membres de l'Escadron Rogue. Quant à Thyne, il s'était fait capturer par les Impériaux et Loor procéda à son interrogatoire : il le retourna contre les "Rebelles" et s'en servit comme espion.

Au même moment, Borsk Fey'lya exigea de voir l'Amiral Ackbar. Ce dernier lui expliqua que le Grand Moff Zsinj avait bombardé les installations de Noquivzor avec son Super Star Destroyer de classe Executor Poing d'Acier : si la plupart du personnel au sol dédié aux Rogues étaient morts, les cantonnements étaient quant à eux enterrés profondément et les X-Wings du célèbre escadron n'avaient pas été touchés. Le Bothan proposa au Mon Calamari de tenter le tout pour le tout pour capturer le Centre Impérial au cas où Wedge Antilles et ses hommes échoueraient. L'Amiral lui confia qu'il avait réfléchi à une telle éventualité et avait dépêché en lisière du système de Coruscant l'Aspic Noir de la capitaine Uwlla Iillor - récemment ralliée à la Nouvelle République après le transfert de son officier de vol sur l'Inexorable du Grand Amiral Thrawn sur ordre d'Isard -, pouvant faire sortir de l'hyperespace la flotte néo-républicaine pour effectuer un blocus. Airen Cracken fit donc passer le message à ses agents d'informer Antilles que la chute de Coruscant devait avoir lieu plus tôt que prévu.

La flotte néo-républicaine entame le blocus planétaire La flotte néo-républicaine entame le blocus planétaire

Le temps est compté

Quand Corran Horn retrouva Wedge, il informa ce dernier de la présence de Tycho Celchu sur Coruscant et du fait qu'il l'avait vu s'entretenir avec Loor. Une conclusion s'imposait : Tycho était l'espion au sein de l'escadron. Mais Antilles révéla l'attaque du seigneur de la guerre Zsinj contre leurs installations sur Noquivzor, et le fait que Tycho s'y trouvait :

L'attaque nous contraint de brûler les étapes. Un nouvel ordre de mission est à l'étude.

Tous les Rogues, leurs alliés des renseignements et ceux du Soleil Noir se retrouvèrent plus tard. Iella retrouva Corran et elle lui apprit que Diric Wessiri avait été pris dans une rafle un an auparavant, mais le Corellien se garda de l'informer que Gil Bastra, leur superviseur, avait été exécuté par Loor quelques mois auparavant. Vorru interrompit les retrouvailles pour laisser parler Wedge. Ce dernier expliqua que le conseil de la Nouvelle République avait décidé d'avancer la prise du Centre Impérial et que l'ordinateur central était la clé pour baisser les boucliers et commencer une attaque au sol. Vorru indiqua que les trafiquants de données, malgré leurs prouesses répétées, n'étaient pour l'instant jamais parvenu à pénétrer dans l'ordinateur central. Winter confirma que cela était compliqué. Corran émit l'hypothèse qu'un centre auxiliaire pouvait être investis. Asyr Sei'lar préconisa d'attaquer l'usine de disques durs près de l'Invisec. Winter acquiesça : il suffirait donc de se rendre à un centre auxiliaire et d'insérer un disque contaminé par un virus, et d'activer ce virus pour ouvrir une fenêtre dans le générateur de boucliers, permettant l'assaut néo-républicain. L'ancien Moff Vorru félicita Horn et quand Thyne se moqua du Corellien, l'Impérial le fit sombrer dans l'inconscience d'un simple revers du poing. Cela empêcha Loor d'avoir connaissance de la suite des plans de ses ennemis...

Plan A : prendre d'assaut la banque de données secondaire

D'ailleurs, l'accélération des plans néo-républicains n'arrangeait pas du tout Ysanne Isard ! Cette dernière donna l'ordre à Loor de les tuez, ou de les dispersez, pourvu que le Virus Krytos fût opérationnel à la date demandée. Pendant ce temps, Wedge, Gavin, Pash et Portha, un Trandoshan de l'Invisec, parvinrent à faire sélectionner le disque dur contaminé par le virus des informaticiens aux ordres de Winter. Malheureusement, ce fut à ce moment-ci que des Stormtroopers, soutenus par un Tracker Lourd, attaquèrent les Rogues et leurs alliés. Wedge sonna la retraite, couvert par Ooryl et Shiel, équipés de lance-missiles Merr-Sonn. Le commandant corellien se rendit compte qu'il aurait dû écouter Corran, car en laissant Thyne organiser cette attaque, ils étaient tombés dans un piège. Heureusement, un technicien paniqué perdit le contrôle de son véhicule et s'écrasa contre celui des Impériaux, rempli de missiles, qui explosât et ravageât leurs rangs. De leurs côtés, Mirax et Corran furent sauvés in extremis par Iniry, laquelle les conduisit tout droit... à Zekka Thyne ! Horn comprit que ce dernier était bel et bien passé à l'ennemi, mais avant que le Rafistolé ait pu décharger le chargeur de son blaster sur son corps, ce dernier s'écroula, son abdomen déchiqueté par sa propre petite amie ! Soulagée par son acte, Iniry confia que lorsque Corran Horn l'avait sauvée dans l'Invisec, il lui avait prouvé que sa vie valait plus que tout, alors que Thyne souhaitait simplement l'utiliser pour parvenir à ses fins.

Alors que Wedge et les autres Rogues se pensaient perdus, Tycho Celchu, aux commandes d'un Z-95, fit exploser un transport de troupes impérial et leur dégagea le passage. Le natif d'Alderaan l'informa que le Haut Commandement leur avait donné quarante-huit heures de plus pour désactiver les boucliers... De son côté, Loor indiqua à Isard que l'orage était passé : s'il qualifia le plan des "Rebelles" de "débile", Cœur de Glace confia qu'elle l'avait trouvé plutôt subtile. Elle ajouta qu'elle allait retourner sur Lusankya : le Centre Impérial étant condamné du fait de la propagation du Virus Krytos, elle confia à Loor l'organisation de la guérilla qu'elle baptisât aussitôt Front Palpatine de Libération, devant s'occuper de tenir le nouveau gouvernement sous la menace constante d'attentats, en particulier à l'encontre des dépôts de Bacta que la Nouvelle République ne tarderait pas à organiser.

Une canonnière fait exploser le symbole de l'Empire sur un bâtiment Une canonnière fait exploser le symbole de l'Empire sur un bâtiment

Tycho emmena ses camarades de l'Escadron Rogue dans sa cachette : un espace réservé au traitement des ordures. Lors d'une conversation avec Wedge Antilles, Corran Horn réitéra avoir vu l'Alderaanien converser avec Kirtan Loor, mais son supérieur lui indiqua qu'il était en train de discuter avec une trafiquant d'armes Duros nommé Lai Nootka. Le fils de Hal Horn ne laissa pas tomber pour autant : il indiqua qu'il mènerait son enquête si une autre entourloupe venait à apparaître et qu'elle impliquait une nouvelle fois les Impériaux. Mettant fin à la discussion, Wedge rejoignit les autres pilotes : maintenant que le plan A était tombé à l'eau, que faire ? C'est alors que Gavin Darklighter eut une idée.

Plan B : provoquer une tempête

Wedge : Ce monde est trop protégé pour que l'Alliance envisage une attaque intempestive.
Gavin : Tempête ! La voilà la solution !
Wedge : Si vous vous expliquiez, mon garçon ?
Gavin : Je parle des orages. Un nuage noir se forme et la foudre frappe.
Corran : Jouer avec les intempéries n'est pas si facile. [...]
Wedge : Pour ça, ne faut-il pas supposer qu'il existe suffisamment de vapeur d'eau dans l'air ? Coruscant ne me semble guère humide.
Pash : Et dès qu'il s'en crée, un orage éclate presque aussitôt. Souvenez-vous, Iella : on en a vu un quand nous étions au musée.
Corran : Si nous invitions tous nos alliés à faire bouillir une casserole d'eau ?

Winter indiqua que la majorité des réserves d'eau étaient situées aux pôles. Asyr ajouta qu'on pouvait les faire fondre en utilisant les miroirs orbitaux. L'ancienne assistante de Leia Organa approuva, et ajouta que les miroirs étaient contrôlés par des stations au sol. La plus proche était la SCC 4, au sud du Palais Impérial. Corran proposa de s'emparer d'un droïde de construction et de le lancer contre la station pour évacuer son personnel. M-3PO se proposa de le piloter et Horn, Nawaren Ven, Asyr Sei'lar, Erisi Dlarit, Rhysati Inr et Pash Cracken furent chargés de la couverture aérienne, pendant que Winter serait escortée par Iniry Forge, Ooryl Qrygg, Gavin et Tycho dans la station.

Quatorze contre une planète... Combien de chances avons-nous de réussir ?
_Gavin Darklighter

Au moment du départ, Corran demanda à Mirax Terrik de sortir avec lui, ce qu'elle accepta. Se tournant vers son chasseur, il croisa le capitaine Celchu, lequel lui confia qu'il était heureux de le voir aux commandes du chasseur noir et or :

Ce doit être le meilleur du lot. Je l'ai vérifié avec un soin particulier ; tout est en parfait état de marche. Je vous fais confiance pour le ramener en un seul morceau.

Ces mots résonnaient bizarrement. Il confia au capitaine qu'il mènerait l'enquête sur ses agissements dès son retour.

Wedge, accompagné de Iella Wessiri et de Mirax, pénétra dans la station, réutilisant son identité du colonel Roat. Ils prirent les gardes par surprise et firent se diriger vers leur objectif. Il leur restait encore dix-huit minutes avant que la capitaine Uwlla Iillor à bord de l'Arc-en-Ciel de Corusca ne passât en hyperespace et n'activât ses générateurs de puits gravifiques. Parallèlement, Winter et son escorte parvinrent à bon port mais la salle de contrôle était piégée avec du gaz neurotoxique Fex-M3d : Ooryl n'eut aucun mal à s'y rendre et à récupérer des masques respiratoires. Corran et ses copilotes parvinrent à abattre les Chasseurs TIE lancés contre eux, tandis que Winter utilisa les OSETS 2711, commandé par Virar Needa, cousin de Lorth Needa, contre les pôles.

Ce monde a bien besoin d'un bain-marie. Mettez la casserole sur le feu.
_Tycho Celchu

La tempête fut formidable et élégamment centrée sur le secteur du Palais Impérial. Mais les boucliers tinrent bons. Wedge s'en inquiéta, demandant à Winter d'afficher le schéma du réseau énergétique pour localiser les points de transfert censés absorber l'énergie des orages. Winter contacta Horn et lui demanda d'utiliser ses torpilles à protons contre... une statue de Palpatine ! Ce dernier fit feu, et l'explosion provoqua une cascade d'autres, plongeant le Centre Impérial dans le noir.

Assaut contre le Centre Impérial

De la passerelle de son vaisseau, Iillor ordonna de couper les projecteurs et la flotte de la Nouvelle République, commandée par l'Amiral Ackbar, émergea de l'hyperespace, avec pour fers de lances le Liberator, l'Emancipator, le Mon Remonda et le Home One. Tyr Taskeen et Brenn Tantor lancèrent leurs forces à l'assaut du Palais Impérial, défendu par les forces de Malcor Brashin. Carcasses d'AT-AT devant le Palais Impérial Carcasses d'AT-AT devant le Palais Impérial Winter réutilisa le miroir orbital, cette fois-ci contre une Station de défense Golan III. Mise hors d'état de nuire, Ackbar ordonna qu'on l'aborde et que les survivants fussent utiliser pour raisonner les autres membres des stations de défense pour qu'ils abandonnassent le combat. Entre temps, deux antiques Star Destroyers Victory I - au lieu des cinq destroyers répertoriés par les Renseignements de la Nouvelle République, dont la Volonté de l'Empereur et l'Imperator -, le Monarque et le Triomphe, tentèrent de faire barrage aux vaisseaux du Mon Calamari. Les tirs de barrage du Mon Remonda firent exploser les tubes lance-torpilles du second, le privant de boucliers. Ackbar ordonna que le tir aux pigeons cessât et de tracter le Triomphe alors que ce dernier menaçait de brûler dans l'atmosphère. Quant au Monarque, il annonça sa reddition sans condition.

Malheureusement, au même moment, Corran Horn perdait le contrôle de son Z-95 :

- Désactivez le code de contrôle que vous utilisez et laissez-moi faire.
- Je n'ai eu recours à aucun code, Corran.
- Mais si. Je n'ai plus de réactions !

Le Corellien ne parvint pas à s'éjecter et son image disparut de l'hologramme. Sa disparition fut un événement tragique dans l'euphorie de la prise du Centre Impérial. Son cadavre ne fut pas découvert parmi les gravats de l'immeuble où son chasseur avait fini sa course. Et pour cause ! Il avait tout simplement été capturé par Ysanne Isard et Prisonnier du Lusankya. Devant la tombe du pilote, Wedge passa en revue rapidement les événements des derniers jours : la Nouvelle République avait compris qu'Isard avait souhaité la victoire de ses ennemis, tandis que le Virus Krytos se répandait parmi la population aliens de Coruscant. Il faudrait des quantités exorbitantes de Bacta pour sauver tout le monde. Airen Cracken vint l'interrompre dans ses pensées pour lui indique que le Procès de Tycho Celchu allait avoir lieu, suite à la compilation de nombreuses preuves l'accusant d'être un traître.

Des forces spéciales plantent le drapeau de la Nouvelle République Des forces spéciales plantent le drapeau de la Nouvelle République

Lutte contre les derniers éléments impériaux

Le Front Palpatine de Libération, créé par Isard et commandé par Kirtan Loor sur la planète, avait pour but de détruire de nombreux entrepôts de Bacta afin d'accélérer le processus de destruction interne de la Nouvelle République. Malheureusement pour Loor, Fliry Vorru, toujours membre du Soleil Noir malgré des années en prison sur Kessel, lui ordonna de multiplier les attentats... à l'encontre des civils. Les buts qu'il poursuivait étaient d'ailleurs plus ou moins les mêmes que Loor : la destruction du nouveau gouvernement, mais non sans avoir engranger un maximum de profit par le contrôle du marché noir de l'approvisionnement en bacta.

Faute de réponse de votre part, je dirai à Cracken que j'ai découvert un complot contre les centres. Il transfèrera le bacta dans d'autres endroits ; vous aurez perdu et j'aurai gagné.
_Vorru à Loor

Loor accepta finalement de travailler pour lui et, malgré son dégoût, accepta de placer une bombe dans une école primaire. Cependant, sachant sa situation de plus en plus impossible, il commença à réflechir aux alternative qui s'offraient à lui. Et en vint à la conclusion qu'il n'y en avait aucune : Vorru et Isard finiraient par le faire exécuter, et sa seule chance était de se livrer à Airen Cracken pour obtenir l'immunité. Entre temps, les membres du Front Palpatine menèrent une dernière opération mais l'Escadron Rogue fut employé pour mater la tentative. Après l'élimination de Loor par Diric Wessiri, en réalité un agent dormant de Coeur de Glace, les membres du front, en roue libre, multiplièrent les attentats mais furent peu à peu arrêtés, d'autant que la milice de Vorru ne les protégeait plus, ce dernier ayant fui pour Thyferra pour rejoindre Isard. En effet, celle-ci, peu après la fuite de Horn hors du Super Star Destroyer de classe Executor, décida que son vaisseau irait prendre le contrôle de la planète produisant le bacta. Le SSD, caché sous la surface de Coruscant, détruisit des pans entiers des quartiers de la planète-capitale de la Galaxie.

Quand l'Escadron Rogue se proposa de poursuivre leur ennemie jurée jusque sur Thyferra, ils se virent opposer l'argument selon lequel la Nouvelle République n'intervenait pas dans les affaires internes d'une planète ; à savoir que la corporation Xucphra, après un coup d'état, avait choisi Isard pour les diriger. Horn annonça alors qu'il démissionnait, suivi par Wedge Antilles, Tycho Celchu et tous les autres pilotes. Avec l'argent des six comptes ouverts par Isard dans le but de discréditer le natif d'Alderaan, les Rogues allaient mener la Guerre du Bacta contre le cartel dirigé par Coeur de Glace.

Note : certaines images sont issues du jeu Star Wars: Rebellion. Bien que non liées à l'histoire des Rogues, elles donnent un aperçu des combats pour la conquête de la planète.

Articles en rapport

Corran Horn
Corran Horn
Personnages
Coruscant
Coruscant
Planètes
Endor
Endor
Planètes
Winter
Winter
Personnages
Ysanne Isard
Ysanne Isard
Personnages