Dernière campagne contre les Vestiges

Bataille d'Anx Minor.

La dernière campagne contre les Vestiges de l'Empire Galactique s'étala entre 13 et 17 après la bataille de Yavin et débouchera sur la signature des accords de Bastion deux années plus tard.

La victoire remportée par le Suprême Commandeur des Forces Armées Impériales Gilad Pellaeon lors de la Campagne d'Orinda fut vite éclipsée par deux évènements immédiats. D'une part, deux mois après celle-ci, en orbite de Celanon, l'Amiral néo-républicain Etahn A'baht parvint à détruire l'un des fleurons des Vestiges de l'Empire Galactique, le Super Star Destroyer de classe Executor Reaper. D'autre part, le Moff contrôlant le Secteur Antemeridian qui s'était allié avec Seti Ashgad, Tol Getelles, fut battu par la Nouvelle République en orbite de Nam Chorios.

Les Moffs ordonnèrent alors au fils spirituel du Grand Amiral Thrawn de porter ses forces sur la Voie Hydienne et de s'y cantonner. Ce dernier, qui espérait avoir les mains libres, commença à renforcer les défenses sur son flanc désormais dégarni. Trois années passèrent tandis que les deux camps renforçaient petit à petit leurs détachements. Néanmoins, les Moffs contactèrent l'Amirale Daala, qui s'était repliée dans le Noyau pour amasser le plus de moyens possibles, pour lui demander de porter un coup supplémentaire au gouvernement de Coruscant. Si Pellaeon trouva le plan aberrant, il y consentit cependant, dans l'espoir de signer un traité de paix si la campagne n'aboutissait pas.

Un premier coup vint en 16 après la Bataille de Yavin. En orbite de Soullex, le SSD Guardian, commandé par l'Amiral impérial Gaen Drommel, se rendit aux Néo-républicains après que son commandant eût été assassiné par son second, le Colonel Niovi. Le bâtiment fut immédiatement assigné à la Troisième Flotte de l'Amiral Ackbar, lequel manquait cruellement de vaisseaux capitaux de cette envergure et qui avait appris de la défaite infligée au Lusankya quelques années avant.

Un an plus tard, en 17 donc, la Nouvelle République fit un geste : le Sénat leva l'interdiction pour les anciens officiels impériaux d'être élus au suffrage universel et de siéger dans la chambre. Les Moffs, paranoïaques, y virent une prochaine tentative d'invasion et ordonnèrent à Daala, ainsi qu'à Pellaeon, d'attaquer. Très vite, cette décision se révéla désastreuse. Tandis qu'éclatait l'Insurrection de Kueller, Garm Bel Iblis, en orbite de Columus, à la tête de la Quatrième Flotte, ne fit qu'une bouchée des forces de l'ancienne amante de Wilhuff Tarkin sorties du Noyau Profond. Ackbar, avec les forces de Bel Iblis rapatriées ainsi que la Cinquième Flotte d'A'baht, parvint à reprendre Champala, puis Taris.

De là il progressa à la fois vers Tangrene et Ketaris, emportant au passage Agamar. Ceci déboucha sur la bataille d'Anx Minor, au cours de laquelle Pellaeon, à la tête du SSD Dominion, souhaitait répéter la victoire qu'il avait obtenu en orbite d'Orinda contre Wedge Antilles cinq ans auparavant. Il possédait ainsi une botte secrète : l'unité expérimentale EX-F - rebaptisé Rakehell, Star Destroyer de classe Sorannan en l'honneur de Sil Sorannan -, un bâtiment ayant appartenu au Commandement Black Sword et apporté comme cadeau, avec quarante-trois autres, en cette année 17 par les survivants impériaux de la Crise de la Flotte Noire. Toutefois, ce que Pellaeon ignorait, était à la fois le défaut de cette unité et le fait que les Renseignements de la Nouvelle République le savait, eux !

Dès sa sortie d'hyperespace, le Guardian d'Ackbar fit feu de tous ses turbolasers sur le point en question : un réservoir d'antimatière faiblement protégé, qui ne tarda pas à exploser. Sept vaisseaux de la flotte de Pellaeon furent emportés et le SSD Megador sévèrement endommagé. La retraite fut sonnée et les vaisseaux des Vestiges passèrent en hyperespace pour Bastion, où Pellaeon s'emporta contre les Moffs, les déclarant responsables de la débâcle.

Réduits à une peau de chagrin - huit secteurs ! -, les Vestiges de l'Empire se résignèrent à la paix deux ans plus tard. Après les évènements de la Crise du Document de Caamas, Pellaeon dépêcha un émissaire auprès de Coruscant. Les Accords de Bastion furent signés peu après à bord du Chimaera, en sa présence et en celle du Président de la Nouvelle République Ponc Gavrisom.

Articles en rapport

Ackbar
Ackbar
Personnages
Bel
Bel
Personnages
EX-F
EX-F
Vaisseaux
Guardian
Guardian
Vaisseaux
Moff
Moff
Cultures