Bataille de Sluis Van

La bataille de Sluis Van devait être un moyen pour le Grand Amiral Thrawn d'augmenter sa flotte aux dépens de celle de la Nouvelle République, en utilisant les machines-taupes de Nkllon comme outil d'abordage pour les Spacetroopers. Afficher le sommaire

Notre campagne victorieuse contre la Rébellion commence là-bas, et je ne modifierai en rien un plan aussi complexe et audacieux. [...] L'art sluissi révèle clairement un schéma bisannuel cyclique, et je veux que vous les frappiez dans leurs points faibles. Nous rejoindrons comme prévu l'Inexorable et nous procéderons à l'opération-test de bouclier dès que les troupes et les véhicules auront été largués.
_Thrawn à Pellaeon

L'Empire passe à l'attaque

Scepiticisme de Pellaeon

Tandis que tous les préparatifs venaient de s'achever, le Grand Amiral Thrawn affichait une mine satisfaite, tandis que Gilad Pellaeon, son fidèle subalterne, était très inquiet du coût du manteau-bouclier et du cargo modifié sur lequel il avait été monté ; et qui seraient le fer de lance de la bataille en orbite de Sluis Van. Il informa le Chiss de la présence de cent vingt vaisseaux de guerre près des chantiers navals, dont soixante-cinq utilisés comme transports. Devant le scepticisme de Pellaeon, Thrawn l'interrogea et le capitaine poussa son opinion jusqu'à recommander le rapatriement de Joruus C'baoth pour communiquer avec leurs unités. Le Grand Amiral balaya rapidement cette idée, arguant qu'il suffisait tout simplement de bien calculer le timing, et ce, en fonction du caractère des Sluissi. Pellaeon rétorqua que tous les contrôleurs n'étaient peut-être pas Sluissi, ce qui risquait de compromettre la mission. Abandonnant finalement la discussion et comprenant qu'il ne pourrait raisonner son supérieur, Pellaeon ordonna l'activation du manteau-bouclier.

- Je suppose que nous avons le feu vert ?
- Oui, le feu vert. Alertez la force d'attaque ; préparez-vous à gagner le point de rendez-vous. Les chantiers de Sluis Van sont à nous.
_Pellaeon à Thrawn

Le Judicator du capitaine Brandei confirma être prêt au combat, de même que le reste de la flotte de combat, composée de trois autres Star Destroyer Imperial I - dont le Chimaera -, douze Croiseur Strike, vingt-deux Croiseur Carrack et trente escadrons de Chasseurs TIE. Quelques minutes plus tard, le cargo chargé de chasseurs passait en vitesse lumière pour rejoindre les chantiers navals. Thrawn rappela à son subalterne de transmettre les ordres selon lesquels les vaisseaux ne devaient qu'attaquer les défenses et nullement les vaisseaux, qui devaient être seulement abordés et volés.

La Nouvelle République soupçonneuse

Wedge Antilles, commandant en chef du célèbre Escadron Rogue, ne pensait pas un jour être réduit à en venir à escorter des cargos, lui qui avait participé à l'effondrement des plus grands criminels impériaux, tels lors de la Bataille d'Endor, ou encore lors de la Campagne de Zsinj. C'était d'ailleurs pour cela qu'il avait commencé par se révolter lorsqu'un dispatcher l'avait assigné à bord de la frégate Larkhess du capitaine Afyon, loin de Coruscant. Le dispatcher lui conseilla d'en prendre son parti car, selon lui, le Conseiller Borsk Fey'lya, jamais à l'abri d'un sale coup, commençait à avancer ses pions dans une direction que nul ne connaissait :

- Un putsch ?
- Non, bien sûr. Pour qui prenez-vous Fey'lya ?... Oh, j'y suis. Vous êtes un des vieux réacs d'Ackbar, c'est ça ? Regardez les choses en face, commandant : Ackbar a perdu tout contact réel avec ceux qui se battent pour l'Alliance. Fey'lya est le seul à réellement se préoccuper de nous au sein du Conseil.

Cette conversation l'avait laissé pantois, mais Wedge savait au fond de lui que seul le Mon Calamari pouvait faire face à une attaque de l'Empire Galactique contre le territoire de la Nouvelle République ; le Bothan ne serait capable que de basses manoeuvres politiciennes. Tout à coup, alors qu'il observait un cargo approcher sans escorte, Wedge sentit se réveiller en lui l'instinct du combattant : quelque chose n'allait pas. Prenant son comlink devant le regard éberlué d'Afyon, qui continuait à lui répéter que tout allait bien, le héros d'Endor communiqua au reste de son escadron de s'approcher dudit cargo en formation clairsemée. Ce fut à ce moment-là que le cargo explosa, déversant des dizaines et des dizaines de chasseurs. Les chasseurs X-Wing engagèrent le combat aussi vite que possible. Pendant ce temps, dans l'un des docks, Han Solo réveilla son beau-frère Luke Skywalker pour l'avertir de l'imminence du danger.

Le Faucon Millenium, alors qu'il venait juste de dépasser les docks spatiaux, reçut un tir à l'arrière, que les boucliers encaissèrent fort heureusement. Ce fut à ce moment-là, qu'en orientant les senseurs vers la périphérie du système stellaire, il s'aperçut qu'une flotte impériale venait juste de sortir de l'hyperespace !

Objectif : capturer le maximum de vaisseaux

Il ne fallut pas faire un dessin à Han Solo, dont la longue expérience tactique lui avait permis de comprendre rapidement ce qui s'était passé au préalable : ce Grand Amiral avait provoqué un Assaut sur Bpfassh pour disperser les vaisseaux néo-républicains dans le reste de la Bordure Extérieure dans le voisinage du Secteur Sluis afin de protéger les mondes industriels et, bien entendu, dégarnir le front de Sluis Van. Wedge contacta Luke et Han pour leur demander de l'aide face à la quarantaine de TIEs et aux machines-taupes. De son côté, sur le pont du Chimaera, Thrawn observa le Faucon passer à l'attaque et comprit que son plan sur Myrkr n'avait pas fonctionné et que Talon Karrde les avait aidés. Repassant sur le champ de bataille, il ordonna à ce que les machines-taupes s'attaquent prioritairement aux Croiseurs Mon Calamari.

Un Spacetrooper fait feu sur le Faucon Millenium Un Spacetrooper fait feu sur le Faucon Millenium

Pendant ce temps, Wedge et Rogue Cinq collaborèrent pour éliminer le plus de chasseurs lorsque l'une des machine-taupes fut en vue. S'approchant de celle-ci, ils furent alors pris pour cible par le plus proche destroyer et Cinq fut touché. Wedge lui demanda alors un scan rapide et Cinq en conclut qu'une quinzaine volait toujours sur les cinquante qui avaient émergé du cargo explosé. Rejoignant les deux Rogues, Han déclara qu'il n'y avait plus de doute quant à la provenance de ces taupes : c'était celles volées par Thrawn au cours de la Première Bataille de Nkllon. Han comprit, lorsqu'il vit un jet de plasma, que le Chiss souhaitait s'en servir pour percer les coques des vaisseaux et donc les voler. Luke proposa de neutraliser leurs moteurs et contacta le contrôle de Sluis Van pour leur expliquer ce qui se passait. Ce dernier répercuta l'information mais déclara que toutes les unités disponibles étaient occupées. Au moment où le Faucon engagea l'une des taupes, l'écoutille de cette dernière s'ouvrit pour laisser apparaître un Spacetrooper, lequel fit feu de ses missiles sur le cargo corellien. L'Armure de Spacetrooper Mark II était connue pour abriter un véritable arsenal que son logeur pouvait utiliser contre tout type d'agression. Han et Luke en firent les frais mais parvinrent à éviter les torpilles.

Un Spacetrooper tué par les tirs de Wedge Un Spacetrooper tué par les tirs de Wedge

Ce fut ce moment-là que Wedge choisit pour intervenir. Plusieurs tirs bien ajustés permirent de vaporiser la taupe et son servant. Côté impérial, on avait réussi à accrocher quarante-trois taupes avec succès, dont trente-neuf étaient sécurisées et se dirigeant vers le périmètre. Cependant, huit avaient été détruites par les forces néo-républicaines. Thrawn demanda à ce que Pellaeon contacte le responsable de l'attaque pour regrouper le maximum de Spacetroopers sans machines-taupes afin qu'ils évacuent au plus vite une fois les premiers vaisseaux capturés regroupés.

Lando remporte la victoire

Han, au cours de la bataille, comprit vite ce qui pourrait transformer une victoire annoncée de l'Empire Galactique en une petite déroute. Et pour cela, il avait besoin de Lando Calrissian, lequel était allongé sur l'une des couchettes du Faucon après ses blessures récoltées sur Myrkr. Han expliqua que lorsque l'Empire les attaqua sur Nkllon, l'Empire avait procédé au brouillage des communications. Lando termina sa phrase : le brouillage avait été mis en place car les taupes étaient radio-commandées.

- Les taupes sont encore collées aux vaisseaux. Essaie seulement de les faire démarrer.
- De les faire démarrer ?
- Mais oui. Elles sont toutes placées à proximité d'une passerelle de commandement ou d'une aile de contrôle - il suffirait qu'elles grillent suffisamment de matériel et de câblage pour tout fiche en l'air.
- Oui, c'est toi le patron. J'espère seulement que tu sais ce que tu fais. Prêt ?
_Han à Lando

Des machines-taupes percent la coque d'un Croiseur Mon Calamari Des machines-taupes percent la coque d'un Croiseur Mon Calamari

Activant les codes des taupes, l'une d'elles traversa littéralement l'une des frégates prises pour cible par les commandos. Puis, tout autour d'eux, les vaisseaux néo-républicains furent traversés de part en part par des machines-taupes s'envolant dans un geyser de plasma. Lando lui-même ne parvint pas à y croire.

Le Grand Amiral Thrawn depuis sa passerelle observa le désastre : il n'était pas parvenu à s'emparer d'un seul vaisseau et ordonna le repli général de ses forces. Il tint à rassurer Gilad Pellaeon, qui le regardait d'un air suppliant :

Capitaine, nous n'avons pas été vaincus. Simplement quelque peu retardés. Wayland est à nous, et nous avons les trésors de l'entrepôt de l'Empereur. Sluis Van devait être une opération préliminaire, mais en aucun cas notre véritable campagne. Dès lors que nous tenons le Mont Tantiss, la victoire ultime nous est assurée. Disons que nous avons perdu un lot spécial, capitaine. Mais c'est tout. Nous aurons d'autres occasions de nous procurer les vaisseaux qu'ils nous faut.

Le plan de Lando fonctionne, Thrawn ordonne la retraite Le plan de Lando fonctionne, Thrawn ordonne la retraite

De leur côté, les Néo-Républicains discutèrent de ce revirement de situation. Le capitaine Afyon argua que le Conseiller Borsk Fey'lya allait exploiter la situation à son avantage et implora Luke, Han, Lando et Wedge de le garder à l'oeil. Soudain, le contrôle de Sluis Van informa qu'ils avaient un appel en provenance de Coruscant pour Han. Ce dernier décrocha : c'était Leia Organa Solo, sa femme, qui était de retour sur Coruscant. Elle lui affirma, depuis sa Retraite sur Kashyyyk, avoir trouvé le moyen de résoudre leur problème concernant leur poursuite par les Noghris. Néanmoins, elle lui annonça qu'Ackbar avait été démis de ses fonctions, puis arrêté pour trahison. Luke et son beau-frère décidèrent de regagner Coruscant au plus vite.

Articles en rapport

Coruscant
Coruscant
Planètes
Thrawn
Thrawn
Personnages
Spacetrooper
Spacetrooper
Organisations
Sluis Van
Sluis Van
Planètes
Afyon
Afyon
Personnages