Vaisseau de Reconnaissance Ferret

Vaisseau de Reconnaissance Ferret

Vaisseau de Reconnaissance Ferret
Informations générales
Type de vaisseau
  • Vaisseaux Auxiliaires
Constructeur/Producteur
  • Republic Engineering Corporation
Caractéristiques techniques
Taille
  • 28 mètres
Armement
  • 2 lance-missiles à concussion (c)
Capacité
  • 2 tonnes
Equipage
  • 3 membres
Passagers
  • N/E
Blindage
  • 60
Boucliers
  • N/E
Vitesse spatiale
  • 100-50 MGLT
Hyperpropulsion
  • x1
Hyperpropulsion d'urgence
  • x8
Senseurs
  • 50 / 100 / 200 U.S.
Autonomie
  • 3 mois
Maniabilité
  • 64 DPF (est.)
Commerce
Prix
  • 890 000 crédits pourles militaires
Données complémentaires
Vitesse atmosphérique
  • N/E
VaisseauLes Ferrets construits par Republic Engineering Corporation sont conçus pour se glisser dans l'espace surveillé, effectuer sa mission de reconnaissance puis disparaître, tout cela sans être détecté. Les Ferrets sont des vaisseaux top secrets.

Les Ferrets construits par Republic Engineering Corporation sont conçus pour se glisser dans l'espace surveillé, effectuer sa mission de reconnaissance puis disparaître, tout cela sans être détecté. Les Ferrets sont des vaisseaux top secrets coûtant des millions de crédits chacun, et servis par un très faible équipage installé dans des quartiers pour ainsi dire inexistants. Les missions assignées au Ferret ne sont jamais très longues, trois mois tout au plus, voire seulement quelques jours, mais elles sont dominées par une attention paranoïaque afin de demeurer invisible à l'ennemi : ces vaisseaux n'existant officiellement pas, leurs équipages savent qu'aucune mission de sauvetage ne serait lancée en cas d'incident grave. Afin de maintenir l'opacité entourant le programme, les Ferret ne reçoivent pas de noms de baptêmes, mais seulement des numéros de série générés aléatoirement et changés à intervalles réguliers.

Les Ferrets en service à l'époque de la Crise de la Flotte Noire étaient couverts par des brouilleurs de senseurs et équipés du système de masque de senseurs Fabritech développé dans le cadre de projets secrets néo-républicains. Le vaisseau est propulsé à la fois par des turbines ioniques jumelées (comme la série des TIE) et un propulseur super-refroidi à poussée chimique invisible aux senseur, mais réduisant sa vitesse de moitié et ne disposant que d'une autonomie d'une heure, c'est pourquoi, à proximité des systèmes stellaires, le Ferret est propulsé par ses turbines ioniques à bas régime, avant de les couper pour se mouvoir grâce à l'inertie.

Tous les Ferrets sont équipés d'un petit complément de missiles et d'une masse de leurres à senseurs, à utiliser en cas de découverte par l'ennemi, les premiers devant être employés contre les vaisseaux proches, tandis que les seconds créaient sur les écrans des opérateurs radar ennemis la silhouette d'une douzaine de vaisseaux afin de l'induire en erreur et augmenter sa confusion. Les Ferrets travaillent parfois en tandem et communiquent entre eux par signaux flash lasers unidirectionnels.

Les Ferrets sont des vaisseaux sans pilote, dirigés par des cerveaux-droïdes hautement spécialisés, cela dans le but de sauver de l'espace pour l'équipage et de pouvoir piloter constamment dans des conditions à rendre fou un pilote organique ; bien que les droïdes fussent incapables de gérer les circonstances constamment changeantes du combat, ils sont idéaux pour la nature lente et méticuleuse du pilotage du Ferret : en effet, bien que celui-ci soit capable de très bonnes performances, ils se déplacent généralement lentement afin de limiter les chances de détection au cœur du territoire ennemi où ils opèrent généralement.

Les deux exemplaires de Ferret connus sont le IX-44F et le D-89, qui furent affectés au colonel Ejagga Pakkpekatt pour la traque du Vagabond Teljkon : c'est d'ailleurs au cours de cette mission que le D-89 fut détruit, après avoir violé la zone de douze kilomètres autour du Vagabond en utilisant un code périmé.

Références

Beaux Livres
  • Cracken's Threat Dossier, 1997
  • Galaxy of Intrigue, 2010

Les plus consultés ensuite...