Elom

Les Eloms sont natifs de la planète Elom, et cohabitent avec les Elomins.

Les Eloms étaient à associer avec les Elomins. Les deux espèces cohabitaient sur la même planète éponyme (Elom) située sur la Bordure Extérieure. De taille respectable chacun ( 1 mètre 40 pour les Eloms, 1 mètre 60 pour les Elomins) ils vivaient à l'origine de manière totalement inconsciente l'un de l'autre.

Les Elom étaient des bipèdes à fourrure, trapus, dont l'habitat principal se trouvait dans les caves du désert froid de la planète. Pour palier au manque de luminosité de ces cavernes uniquement éclairées par la luminescence de certains cristaux, les Eloms étaient dotés de petits yeux noirs très performants et sensibles qui leur permettaient de se mouvoir dans les sous-sols de la planète. Pour la même raison, une exposition à une lumière trop vive leur était très désagréable. Une peau très épaisse sous leur fourrure huileuse, ainsi que plusieurs couches de graisse gardant l'humidité corporelle et préservant du froid leur assuraient une bonne protection contre les conditions difficiles de vie de leur habitat, et les extrémités de leurs pieds et mains, munies de solides griffes recourbées leur permettaient de creuser, d'évoluer dans les cavernes ou de manier les objets et outils. Enfin, leur bouche était équipée de deux défenses assez courtes et aiguisées, qui ne leur servaient pas à mâcher la viande, puisque les Eloms étaient de paisibles herbivores se nourrissant principalement des herbes et autre flore poussant près des cristaux et sur le roc. L'excédent de nourriture pouvait être stocké à l'intérieur de leurs joues épaisses.

D'un point de vue social, les Eloms étaient des habitants pacifiques des cavernes sans aucune prétention de colonisation extérieure ou d'élargissement. Ils évoluaient dans des communes appelées cseria, dont les membres représentants se rencontraient annuellement pour régler conflits et échanges. Les quelques rares individus de l'espèce qui, depuis la fin de l'occupation de l'Empire, avaient tenté l'aventure extraplanétaire, pour faire fortune ou autre, s'étaient souvent sentis seuls, incapables de se mêler de manière totale aux autres communautés, devenant même parfois des criminels. Ce changement de mentalité s'expliquait parfois par l'ambition, parfois aussi physiologiquement par les modifications morales et mentales amenées par l'éloignement de leur milieu naturel et de leurs compagnons.

Les deux espèces ne se connaissaient pas et bien que vivant sur la même planète, elles ne s'étaient jamais rencontrées, avant l'incident que provoquèrent plusieurs mineurs Elomins en perforant une des cavernes habitées par les Eloms. L'écroulement entraîna les mineurs, qui, blessés, furent pris immédiatement en charge par les Eloms présents. Ce premier contact amena l'Ancienne République à reconnaître publiquement les Eloms comme une espèce consciente, et à leur allouer le droit de continuer à vivre dans les cavernes que - chose grotesque - ils habitaient déjà bien avant d'être découverts, ce qui les amusa fortement sans déranger aucunement leurs habitudes. Les deux espèces vivants en communauté très séparées, et n'occupant pas les mêmes terrains, ce premier contact n'amena pas une mixité des populations. Les Eloms auraient été prêts à accepter comme faisant partie de leur société leurs voisins, mais ceux-ci, sans être belliqueux, considéraient que les habitants des cavernes ne cadraient pas avec leur vision de l'ordre, et préférèrent se tenir à distance. Il fallut attendre la chute de l'Empire et la fin de la Guerre Civile Galactique pour que les deux espèces deviennent plus proches l'une de l'autre, et pour cause. Ces temps troublés avaient vu émerger l'esprit de solidarité des Eloms, qui, horrifiés de voir leurs voisins asservis par l'Empire et obligés de miner dans des conditions dégradantes de détention, permirent à un grand nombre d'entre eux de s'échapper et de rester ensuite hors de portée de l'Empire dans les galeries et cavernes où évoluaient les Eloms.

Depuis ce temps, les Elomins acceptèrent l'existence et la cohabitation profitable avec leurs voisins, et de nombreux Eloms sortaient souvent de leurs cavernes pour venir se mêler à la population du dessus. Il arrivait même que ces départs soient définitifs et qu'ils s'établissent à l'extérieur pour toute leur vie.

Articles en rapport

Elomin
Elomin
Espèces
Civil
Civil
Organisations