Pistolet Blaster ELG-3A

Pistolet utilisé par les gardes du corps de l'Ancienne République

Padme Amidala armée d'un ELG-3A. Padme Amidala armée d'un ELG-3A. Cette arme raffinée aux lignes fluides doit son surnom de "Diplomat Blaster" (blaster de diplomate) au fait qu'il fut conçu pour être utilisé dans les circonstances où les armes sont autorisées mais ne doivent pas être trop voyantes : il est ainsi très répandu auprès des gardes du corps de personnalités et de politiques en vue, telle Padmé Amidala dans les dernières années de l'Ancienne République.

De fait, le ELG-3A combine une puissance fort honorable, comparable à celle du DL-18 (le blaster étalon...) et d'autres pistolets blasters standard avec le poids très léger -200 grammes- d'un blaster de poche. Qui plus est, avantage non négligeable au vu de la clientèle à laquelle il est destiné, le ELG-3A peut être basculé en mode "étourdissant", permettant de mettre hors de combat tout assaillant en limitant les dommages collatéraux -et les risques de bavure.

Articles en rapport