Droïde de stand de ravitaillement DUM

PIT Droïde.

Les unités DUM sont conçues pour ravitailler les Podracers mais leur personnalité folle les rend parfois dangereux pour les bolides.

Ody Mandrell : Un moteur grillé net sur le circuit après un arrêt au stand
_Listing officiel post-course de la Boonta Eve, après que le moteur du Pod de Mandrell ait aspiré un droïde de stand de ravitaillement maladroit

La série DUM des droïdes de stand de ravitaillement était à l'origine un produit de la planète Cyrillia, un monde industrialisé de la Région d'Expansion. Les Cyrilliens créèrent les droïdes de stand de ravitaillement il y a des siècles pour les charger de la maintenance de leurs transports flottants, qui se déplaçaient à l'aide de turbines. Ces droïdes, du fait de leur petite taille, pouvaient se faufiler sous les voitures volantes et s'introduire dans les compartiments étroits, chose impossible pour les Cyrilliens, aussi grands que des Wookiees.

Ces droïdes de maintenance étaient efficaces mais toutefois quelconques, ce qui changea lorsque Cyrillia fut désignée pour accueillir un circuit de Podrace. Les Cyrilliens commencèrent alors à utiliser des flopées de leurs petits serviteurs mécaniques pour faire le plein aux Podracers lors des arrêts aux stands. Le droïde de stand de ravitaillement tel qu'on le connait aujourd'hui était né. Et même si, plus tard, les Podraces ne se déroulaient plus sur Cyrillia mais Baroonda, Serv-O-Droid avait remarqué ce droïde si particulier. La firme investit alors pour construire des usines sur la planète et pour se charger de la distribution et de la promotion du produit tandis que les Cyrilliens assuraient la production, cédant leurs droits en échange d'une part des bénéfices. La série DUM de ces mécaniciens mécaniques s'imposa alors sur le marché, se retrouvant dans tous les évènements allant des Podraces aux rallyes de Swoops, malgré la présence d'autres produits compétitifs de chez Veril Line Systems et de chez d'autres fabricants.

Des unités DUM sur Tatooine Des unités DUM sur Tatooine
Les unités DUM étaient déclinées dans cinq teintes différentes : grise, bleue, jaune, orange et rouge. Les droïdes de même couleur travaillaient souvent en équipe, avec la même intensité fanatique inhérente à leur programmation limitée. C'est d'ailleurs ce même rythme frénétique du travail qui était à l'origine de la faible autonomie du modèle, qui demandait de fréquentes recharges. Leur programmation leur permettait de comprendre les ordres vocaux mais ils ne pouvaient, eux, communiquer que par un gazouillis furieux, que seuls d'autres automates pouvaient comprendre. Les DUM étaient également dotés de plusieurs détecteurs à énergie, comme un détecteur à micro-ondes et un électromagnétique, pour leur permettre d'éviter les dangers d'une piste de Podrace, même si leurs senseurs étaient loin de les préserver de tout. Leurs moteurs à joints de haut-couple leur conféraient une force suffisante pour soulever plusieurs fois leur poids mais cette force combinée à leurs personnalités souvent assez folles pouvait provoquer des dégâts, comme lorsqu'un de ces droïdes décidait de réparer un générateur à fusion instable. Heureusement, ces unités étaient pourvues d'un interrupteur nasal qui permettait de les arrêter d'un petit coup sur le nez. Mais si jamais ce système venait à être défaillant, le droïde ne pourrait quasiment plus être arrêté, et le mieux à faire restait un tir de blaster bien placé...

Articles en rapport

Podracer
Podracer
Cultures
Serv-O-Droid
Serv-O-Droid
Organisations
Wookiee
Wookiee
Espèces