Drone Assassin ASN-121

Drone Assassin ASN-121

Drone Assassin ASN-121
Informations générales
Type de droïde
  • Assassin
Constructeur/Producteur
Utilité
  • Assassiner des cibles précises
Caractéristiques techniques
Modèle/Classe
  • ASN-121
Taille
  • 0m38
Technologies utilisées
  • Senseurs d'espionnage
Armement
Affiliations
DroïdeLe drone assassin ASN-121 fut un droïde d'infiltration mortel.

Les Empoisonneurs Malkite étaient une société secrète existant depuis des millénaires. Peu de gens, parmi ceux qui les connaissaient, savaient qu'ils construisaient des drones assassins. Zam Wesell, qui travaillait pour Jango Fett, le savait. Elle contacta la guilde pour qu'ils lui construisent un drone assassin ASN-121 pour remplir correctement ses contrats. Il suffisait de programmer le droïde pour qu'il vole jusqu'à sa cible et la tue. Après les meurtres du sénateur Jubben et celui du Baron Wazado, et de biens d'autres personnages influents sur des planètes ultra-sécurisées comme Bonadan ou Axum, la prochaine cible de son drone serait la sénatrice de Naboo, Padmé Amidala, installée dans ses appartements de Coruscant.

Le drone fonctionnait grâce à un générateur à fusion qui lui permettait d'atteindre des niveaux très élevés dans les couches de circulation de Coruscant. De plus, il était totalement silencieux et n'émettait aucune signature par la combustion qui serait susceptible d'être repérée. C'est grâce à ce générateur que le droïde n'eut aucun mal à supporter les soixante-trois kilos du Maître Jedi Obi-Wan Kenobi qui s'était jeté sur lui, même à sa vitesse de pointe. Son ventricule central lui permettait de rajouter tout un tas d'add-on, notamment un lance-flammes, un spray de gaz mortel, un blaster miniaturisé ainsi qu'une boîte pouvant contenir des explosifs comme des agents pathologiques mortels. Pour les missions de reconnaissance ou de sécurité, le drone possédait un détecteur à infrarouges, un enregisteur sonore, un blaster, un fusil à harpon, de même qu'un filet. Lorsqu'il se sentait menacé, l'ASN-121 pouvait dériver son énergie vers l'intérieur de sa coque afin de dissuader ses poursuivants, bien que Wesell ait désactivé cette fonction pour l'assassinat d'Amidala, de peur que la signature électrique du droïde ne soit repérée par les senseurs de l'appartement.

Drone Assassin ASN-121

Pour le meurtre de la sénatrice, la tueuse avait placé dans le ventricule de son drone deux vers kouhuns, fournis par Jango Fett. Ces vers pouvaient tuer en une seule piqûre et étaient très silencieux. Le drone émit un champ disrupteur contre le champ de protection de la fenêtre d'Amidala afin de passer outre la sécurité. Puis, avec son découpeur laser, il fit un trou circulaire afin de laisser passer les vers jusqu'au lit de la jeune femme. Malheureusement, Wesell avait ordonné au drone de rester sur place jusqu'à ce que les vers aient accompli leur mission. Elle n'avait pas prévu qu'Anakin Skywalker et Kenobi les arrêteraient avant, ni que ce dernier repèrerait le drone encore actif devant la fenêtre. Accroché au drone, Kenobi suivit tant bien que mal sa course folle jusqu'à sa propriétaire... qui le détruisit d'un tir de fusil sniper, entraînant ainsi une chute libre vers Corusca Circus pour le Maître Jedi.

Le Département Judiciaire menant l'enquête, les restes de la mémoire du droïde ne tardèrent pas à être récupérés et analysés. Ils découvrirent que de nombreux crimes de personnalités républicaines non encore élucidés avaient été commis par ce même drone assassin.

Références

Beaux Livres
  • The New Essential Guide to Droids, 2005
  • Star Wars Les Dossiers Officiels , 2002

Les plus consultés ensuite...