Office du Chancelier Suprême

La constitution d'une Office du Chancelier Suprême permettait de placer ses amis, ses relais et ses collègues en fonction des soutiens des uns et des autres.

Comme n'importe quel autre système politique qui se respecte, la République Galactique était une lutte entre différents clans qui accordaient leurs faveurs à certains politiques et pas à d'autres. L'élection du Chancelier Suprême, évènement important dans la démocratie indirecte qu'était la République, se constituait par l'accord ou non de faveurs aux principaux soutiens des candidats. Ainsi, la constitution d'une Office du Chancelier Suprême permettait de placer ses amis, ses relais et ses collègues en fonction des soutiens des uns et des autres.

La Réforme de Ruusan, décidée en l'an 1000 avant la Bataille de Yavin, s'était donnée pour but de constituer un arsenal bureaucratique visant à empêcher ce qui s'était produit auparavant, c'est-à-dire le chaos de la Guerre des Sith et de la Nouvelle Guerre des Sith, qui avaient mises toutes deux la galaxie, et l'espace républicain outre mesure, à feu et à sang. A la tête de la République depuis sa création, un Chancelier Suprême était désormais entouré d'aides administratifs et judiciaires pour le soutenir le temps de son mandat. Le Chancelier présidait les réunions et chaque membre des commissions ou des institutions parlait à son tour suivant un ordre spécifique au protocole républicain.

Les hiérarchies sont vagues et évoluent selon le temps et les Chanceliers Suprêmes. Ainsi, si les organes de premières instances que la Réforme de Ruusan a créés siègent au sein de l'Office, il n'en va pas de même à la fin de la République, sous les mandats de Finis Valorum et de Palpatine. En effet, on retrouve des caractéristiques immuables au travers de la Vice-présidence du Sénat Galactique et du Chef de l'Aide Administrative, ainsi que de l'Administrateur Exécutif.

Le premier poste évoqué de Vice-Président assiste le Chancelier Suprême dans les réunions du Sénat en ouvrant et clôturant les sessions et les discussions de lois ou entre sénateurs, en modérant les débats, en veillant à garder bien en vue les lois de la République et en rappelant à l'ordre les sénateurs qui essayeraient de casser les procédures. Il remplace le Chancelier quand ce dernier ne peut se rendre au Sénat et contrôle les procédures en rapport avec le Chancelier et indépendamment de lui, selon les lois impliquées. Mas Amedda sera élu à ce poste avant la Bataille de Naboo et la Conférence d'Eriadu par la Faction de la Bordure, sous l'influence de Palpatine, afin de contrôler Finis Valorum et d'être contrôlé par ces derniers. Il conservera son poste jusqu'à l'accession de Palpatine en tant qu'Empereur.

Le deuxième poste est celui de la personne qui est à la tête de l'administration et qui joue le rôle de porte-parole du Chancelier si ce dernier ne souhaite pas répondre aux médias. Il ou elle aide le Chancelier dans l'organisation de ses réunions et de son carnet de rendez-vous, prend des notes pour des futurs rapports devant le Sénat ou devant les médias ou encore les chefs d'institutions républicaines. Le poste de Chef de l'Aide Administrative dépend du Chancelier et ce dernier nomme qui il veut au poste, manière camouflée de récompenser ses loyaux amis ou bien pour tenter de s'en faire. Comme le Vice-Président, le Chef est installé aux côtés du Chancelier durant les débats. Sei Taria fut nommée Chef sous le mandat de Finis Valorum, puis fut remplacée par Sly Moore jusqu'à la déclaration du Nouvel Ordre et la création de l'Empire Galactique, date à laquelle Mas Amedda prit sa place et cumula avec son mandat de Vice-Président.

Enfin, le troisième titre correspond au secrétaire du vestibule du bureau de l'Office du Chancelier Suprême, une sorte de héros dirigeant les entrées et les sorties dans le bureau du Chancelier, modifiant l'ordre de passage, agissant sous l'influence des passe-droits, etc... Il s'agissait d'une personne dont l'emploi était relativement aisé à faire mais dont l'importance au sein de la République Galactique, pour qui voulait se faire entendre du Chancelier Suprême, solliciter une audience avec lui, était primordiale. Dar Wac exerçait ce poste sous le mandat de Palpatine et travaillait en étroite collaboration avec Sate Pestage, bras droit du Chancelier et Président de l'Agenda Exécutif.

De même, le Chancelier possédait toute une panoplie de conseillers en tout genre: Finis Valorum autant que Palpatine utilisaient ces conseillers pour rétribuer personnellement un membre de la République pour sa loyauté. Crueya Vandron, Sim Aloo et Janus Greejatus, dans le cadre du mandat de Palpatine, en sont des exemples. De même, les aides administratifs étaient légion, surtout en ce qui concerne la préparation des propositions de lois dans le giron du Président de l'Agenda Exécutif, chargé de veiller au respect du calendrier juridique quant à la mise en place des réformes. Citons ainsi Kinman Doriana, bras gauche de Palpatine, qui servait d'aide administratif mais aussi d'envoyé spécial auprès de certains politiques. Ainsi, on comprend qu'entrer au sein de l'Office du Chancelier Suprême relève de l'aboutissement d'une carrière politique. Si le chef de la République aime à s'attacher un sénateur autant qu'un autre, il tend à l'intégrer dans l'Office: ce fut le cas de la sénatrice Jannie Ha'nook, qui supporta Palpatine durant la crise de Praesitlyn. Celui-ci la remercia en lui confiant un poste au sein de cet Office.

Cependant, l'Office du Chancelier Suprême revêtait parfois la cape de la cellule de crise en cas de conflit. Au cours de la Crise Séparatiste, puisqu'il s'agit du cas le mieux connu, l'Office a requis la présence de plusieurs personnages importants qui rendaient compte de la situation au jour le jour au Chancelier: Armand Isard, Directeur du Bureau des Renseignements du Sénat, donnait les comptes rendus des missions des espions républicains sur les planètes Séparatistes ou sur le point de faire sécession; de même, le Directeur du COMPOR, Ishin-Il-Raz, donnait les dernières informations quant aux calendriers des fêtes et des rallyes organisés par l'institut de propagande républicaine; tandis que Tannon Praji, Ministre de l'Immigration, prévenait l'Office des dernières entrées et sorties et des contrôles faits à l'entrée des spatioports sur les réfugiés venus de différentes planètes. Ce dernier travaillait en collaboration avec l'Office de Santé de Coruscant, représenté par Harribore Onuta, qui rendait compte, lui, des maladies observées chez certains immigrants et décidait des mesures de quarantaine à appliquer.

Le Conseil des Jedi, censé être un organe de l'Office, rendait compte de ses propres informations pour le compte de l'Ordre Jedi mais aussi du Département Judiciaire, avec lequel il travaillait. Il finira par faire office de Conseil de Guerre lors de la Guerre des Clones, réunissant les Maîtres du Conseil dans le bureau du Chancelier avec les membres non-Jedi de son administration. A la fin de la Guerre des Clones, pour surpasser le Conseil des Jedi, Palpatine nomma Anakin Skywalker comme son Représentant au Conseil des Jedi mais aussi comme le porte-parole de ce dernier auprès des Maîtres.

Articles en rapport

Finis Valorum
Finis Valorum
Personnages
Palpatine
Palpatine
Personnages
Conseil des Jedi
Conseil des Jedi
Organisations