Darth Maul

Maul.

Darth Maul était l'apprenti Sith de Darth Sidious alias Palpatine. Bien que très doué, il périt sur Naboo de la lame d'Obi-Wan Kenobi.

Darth Maul fut l'une de ces armes forgées par l'esprit Sith pour anéantir les Jedi. Pour son Maître Sith, Darth Sidious, Maul ne fut jamais un ami ni un fils prodigue, simplement son arme. Lorsque Maul mourut de la main d'Obi-Wan Kenobi sur Naboo, Sidious le remplaça simplement comme on remplace un objet cassé.

Maul était un Zabrak de Dathomir, mais les détails sur son enfance sont quasiment inexistants. Il fut emporté loin de sa planète étant enfant par Darth Sidious après que sa mère l'ait confié pour le sauver de la mort que souhaitait lui imposer la chef d'un clan de Soeurs de la Nuit, Talzin. Sidious confia sa découverte, qui remontait à 53 avant la Bataille de Yavin, à son Maître Sith Darth Plagueis. Il lui présenta le nécessaire entraînement de Maul comme la possibilité d'utiliser ces muscles pour éliminer les obstacles à la réalisation du Grand Plan. Si Plagueis accepta, il formula l'ordre suivant :

Endurcissez-le à la douleur, Seigneur Sidious, afin qu'il puisse nous servir pleinement. Si ses talents dans la Force n'arrivent pas à maturité, éliminez-le.

Ainsi, Sidious fut un Maître très cruel et Maul n'eut jamais de véritable enfance : il évolua au milieu des droïdes sur Mustafar et il passait son temps à vouloir devenir plus fort, plus grand, plus musclé et plus rapide. Son entraînement physique fut éprouvant et l'endoctrinement psychologique terrifiant.

Dans la tanière de Sidious sur Coruscant ou encore sur des planètes désertes dans la galaxie, Maul pratiqua les arts martiaux, son adresse au tir et le maniement des armes de mêlée. Il rejoignit le centre d'entraînement d'un Falleen appelé Trezza sur Orsis, recommandé par Plagueis. Il surmonta aisément l'apprentissage du maniement du Sabrelaser et du Lanvarok Sith, et apprit l'art de manier deux sabres laser, dans le plus pur style Jar'Kai. Il ne fut jamais attiré par la philosophie du "maintenant ou jamais "que prodiguait la Force Vivante, mais préférait se servir de celle-ci comme source de son pouvoir.

Sept ans avant la Bataille de Naboo, Darth Maul atteignit la phase finale de son entraînement. Son Maître l'envoya sur une planète isolée de la Bordure Extérieur, couverte de désert, de marais, de montagnes, afin d'y survivre un mois contre une légion de droïdes assassins. Maul l'emporta et enfin, son test final fut de se battre en duel contre Darth Sidious. A la fin du combat, Darth Sidious intronisa Maul dans la vaste sphère de pouvoir qu'est le Côté Obscur et il donna à Maul le nom de Seigneur Noir de la Sith.

Maul était très respectueux de son Maître ainsi que des anciennes traditions Sith. Le Côté Obscur fut tout ce qu'il connut ; en dehors de cela, il ne possédait rien. Tandis que plusieurs anciens Sith de Naga Sadow à Exar Kun arboraient des tatouages rituels sur leurs fronts, Maul décida de s'en recouvrir le corps entier, alternant les dessins en rouge et en noir. Dans l'Holocron Sith de Darth Sidious, il trouva les plans pour un speeder personnel Sith, des droïdes de surveillance et pour construire un sabrelaser à double lames, ce qu'il reproduit fidèlement et très rapidement. Utilisant la Force pour son habileté à la mécanique, Darth Maul adapta un droïde de protocole appelé C3PX pour en faire son garde du corps personnel.

Maul fut la Main de Sidious, que ce dernier utilisait selon son bon plaisir, aussi bien pour des missions visant à assassiner des gêneurs, ou à les intimider. Par exemple, sur ordre de son Maître, il se rendit sur la colonie minière de Dorvalla où il monta secrètement l'une contre l'autre, les deux principales compagnies minières rivales sur la planète. Après le chaos qui suivit l'affrontement des deux compagnies, la Fédération du Commerce s'installa sur Dorvalla.

Après Dorvalla, Darth Maul reçut de son Maître un vaisseau : un Infiltrateur Sith. Armé de sa nouvelle arme, il rejoignit le quartier général du Soleil Noir, le syndicat du crime, sur Brentaal, où il assassina tous les membres du conseil de direction. Plus tard, Maul détruisit sur la même planète une forteresse Bartokk, simplement parce que les insectoïdes avaient eu l'audace de passer devant lui.

Lorsque un Neimodian, Hath Monchar, décida de trahir la Fédération du Commerce et de livrer aux Jedi les futurs plans d'invasions de Darth Sidious, ce dernier envoya Darth Maul pour tuer le traître. Celui-ci mourut mais il avait confié ses secrets à plusieurs personnes dont la padawan Darsha Assant et le vendeur d'informations, Lorn Pavan. Darth Maul les chassa à travers Coruscant, et les tua.

Même s'il aimait les missions de terrain, Darth Maul avait quand même un but : éliminer les Jedi et brûler leur Temple. Maul n'avait aucune autre ambition, même pas celle de renverser son Maître comme le voulait la tradition Sith. Mais il n'était pas aveugle et savait très bien qu'il servait les ambitions de son Maître qui agissait dans l'ombre. Il savait qu'un jour il serait remplacé.

Darth Maul eut le coeur en flamme lorsque son Maître le chargea d'aller assassiner deux Jedi : Qui-Gon Jinn et son padawan, Obi-Wan Kenobi, sur Tatooine et Naboo. S'il n'avait pas été obligé d'affronter des pirates Togoriens et des Hommes des Sables, peut-être serait-il arrivé en pleine forme au générateur d'énergie du palais de Theed. Malgré cette " fatigue ", il tua Qui-Gon Jinn, mais il sous-estima son padawan Obi-Wan Kenobi. Celui-ci coupa Darth Maul en deux, au niveau de la taille, et son corps glissa dans le puits du générateur. Ce fut la fin de ses ambitions et la voie fut ouverte pour un nouveau Seigneur Noir de la Sith au côté de Darth Sidious.

Articles en rapport

Darth Maul
Darth Maul
Personnages
Darth Sidious
Darth Sidious
Personnages
Sith
Sith
Organisations
Darth
Darth
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations