Bus volant de Coruscant

Bus volant de Coruscant

Bus volant de Coruscant
Informations générales
Constructeur/Producteur
Type de véhicule
  • Véhicules Aériens
Caractéristiques techniques
Taille
  • 14 mètres
Capacité
  • 32 passagers
Equipement
Armement
  • Aucun
VéhiculeLes bus volants étaient répandus sur Coruscant, mais ce sont les citoyens les plus modestes de la société qui sont obligés de les prendre.

Les bus volants étaient répandus sur Coruscant, mais ce sont les citoyens les plus modestes de la société qui sont obligés de les prendre. La qualité des bus volants variait de façon importante. Celui qu'emprunta Padmé Amidala fut loué pour elle et était le meilleur véhicule disponible. Fraîchement refait, il était plus propre que les autres. Ses équipements avaient à peine servi. Ouvert et aéré, des vitres en transpacier bordaient les parois des bus. Il y avait deux raisons à cela : offrir aux passagers une vue magnifique du paysage urbain et minimiser leur sentiment de claustrophobie. Bien sûr, ces fenêtres avaient des inconvénients. En regardant dehors, certains individus souffraient de vertiges.

Le décor des bus était simple et bon marché. Il était composé de deux couleurs : marron et crème. Les tapis, sièges et plafonds avaient une teinte rouge foncée et le reste de l'engin était peint en blanc cassé. Les places assises étaient réparties en deux sections. Les grandes portes coulissantes étant plus proches de l'avant que de l'arrière, il y avait donc trois rangées de sièges d'un côté et cinq de l'autre. Chacune comprenait quatre places, séparée qu'elle était des autres par une large travée. Les sièges n'étaient pas conçus pour le confort. Durs, avec des dossiers bas, ils offraient peu de soutien même au voyageur de taille moyenne. Il était impossible d'étirer ses jambes en s'asseyant près de la porte, en raison d'un compartiment placé dans le passage. Naturellement, les bus avaient des avantages. Ils possédaient tous la climatisation, très précieuse sur Coruscant en raison de la pollution. L'air conditionné était aussi nécessaire quand de nombreuses créatures, des passagers potentiels, dégageaient des odeurs puissantes. Pour améliorer le bien-être des usagers, des écrans d'informations furent placés près des portes. Certains proposaient des programmes divertissants, d'autres donnaient des détails sur les horaires et l'itinéraire. Pendant les trajets les plus longs, ils offraient un peu de détente aux voyageurs énervés, mince compensation à l'inconfort général.

Bus volant de Coruscant

Utilisé par les citoyens ordinaires, un bus volant anonyme était ce dont la sénatrice Amidala avait besoin pour quitter Coruscant en toute discrétion. Coruscant abritait presque un trillion de formes de vie intelligentes. Il était inconcevable qu'elles se déplacent toutes en speeders privés : l'espace aurait manqué. La majorité des citoyens prenait des transports en commun, dont les bus volants. On apercevait ces véhicules très communs et leurs passagers un peu partout sur la ville-planète. Les bus, transportant de nombreux anonymes se rendant d'un emploi à l'autre, n'étaient pas très confortables. Mais leur côté anonyme convint à Padmé Amidala lorsqu'en danger de mort, elle dut quitter discrètement Coruscant. Le dernier voyage de Padmé s'était achevé par la destruction de son vaisseau consulaire à l'atterrissage. En accord avec le conseil des Jedi, elle décida de partir incognito. Pour garantir que Padmé arriverait à l'un des ports sans se faire remarquer, il fut décidé qu'elle s'y rendrait en bus volant standard.

Les plus consultés ensuite...