Darth Sidious

Darth Sidious, alias Palpatine, était le Sith qui parvint à renverser l'Ordre Jedi et la république en provoquant la Guerre des Clones et en jouant un double-jeu.

Comme un joueur professionnel de Dejarik, le Seigneur Sith connu sous le nom de Darth Sidious jouait son jeu sans révéler aucune faille dans sa stratégie. Ses mouvements étaient si subtils, qu'on ne pouvait deviner qu'il se cachait sous tous les complots visant à assurer sa domination sur la galaxie. Sidious, qui opérait depuis Coruscant et qui avait sous le nez ses ennemis de toujours, les Jedi, était très respectueux des anciennes coutumes Sith. Après Darth Bane, la règle du « Un Maître, un apprenti » devint efficiente pour éviter d'attirer les soupçons des Jedi sur la renaissance de l'Ordre Sith. Formé par Darth Plagueis, qu'il tua lui-même selon la tradition Sith, Sidious rompit cependant avec la règle de Darth Bane, en révélant aux Jedi la renaissance des Sith, après un millier d'années de silence.

Comme tout Adepte du Côté Obscur, il était machiavélique. Les Neimodiens étaient ses pantins. Peu avant, Sidious s'était arrangé pour assassiner tous les non-Neimodiens membres de la direction de la Fédération du Commerce. Exploitant les Neimodiens à ses fins, il ordonna au Vice Roi Nute Gunray de faire le blocus de la planète Naboo. Puis, lorsque le temps fut venu, il ordonna à Gunray de déployer ses troupes de Droïdes de Combat pour envahir la planète.
Darth Maul, l'Apprenti Sith de Sidious, était l'outil de ce dernier. Surentraîné et d'une précision mortelle, Darth Maul était prêt à obéir à chaque ordre de son Maître Sith. A la fin de son apprentissage, Sidious fit de Darth Maul un Seigneur Noir de la Sith.

En apparence, les plans de Darth Sidious sur Naboo avaient l'air de prendre une mauvaise tournure. Ses pantins furent capturés par la Reine Amidala et son apprenti avait été coupé en deux par Obi-Wan Kenobi. Et ces évènements se répercutèrent dans d'autres domaines, dont le plus notable fut l'élection de Palpatine au poste de Chancelier Suprême.

Lors des évènements qui suivirent la Bataille de Naboo, Darth Sidious se chargea de trouver un nouvel apprenti afin de remplacer Maul. Il n'avait pas réellement le temps d'entraîner un autre enfant, donc il réussit à convaincre le Maître Jedi Dooku de le rejoindre comme nouveau Seigneur Sith. Dans la tradition depuis Darth Bane, Sidious donna le nom de Darth Tyranus à Dooku. Les deux Sith passèrent la décennie suivant la Bataille de Naboo à élever une armée sur Kamino et à déclencher un mouvement de sécession qui déstabiliserait la République.
Sidious est satisfait des nouvelles que lui rapporte son apprenti, Darth Tyranus : la guerre a commencée. Sidious est satisfait des nouvelles que lui rapporte son apprenti, Darth Tyranus : la guerre a commencée.
Après la Bataille de Geonosis, Sidious observa avec un grand intérêt les armées de Clones de la République et les armées de droïdes des Séparatistes s'affronter. Il continua ses manipulation tout au long de la guerre et finit par mettre en place case par case le plan qui lui permettrait de détruire les Jedi et de renverser la République. Sous couvert de sa double identité de Palpatine comme Chancelier Suprême de la République, il porta le coup final en ordonnant l'exécution de l'Ordre 66 et en accusant les Jedi de vouloir faire un coup d'Etat. Sidious proclama par la suite l'Empire Galactique et abandonna en apparence son nom de Sith pour se faire appeler Empereur Palpatine.

Articles en rapport

Darth Maul
Darth Maul
Personnages
Palpatine
Palpatine
Personnages
Sith
Sith
Organisations
Darth
Darth
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Darth Bane
Darth Bane
Personnages