Malevolence

Malveillant.

Imposant croiseur séparatiste embarquant une super-arme ionique capable de désactiver les vaisseaux d'une flotte entière. Son existence fut gardée secrète jusqu'à la bataille d'Abregado où Plo Koon parvint à s'échapper vivant. Afficher le sommaire

Fleuron de l'armada de la Confédération des Systèmes Indépendants, le Malevolence était une super arme fabriquée en secret par les Séparatistes dans leur lutte face à la République Galactique. Véritable vaisseau capital, le Malevolence était un croiseur robuste qui embarquait un super canon à ions capable de projeter une salve d'énergie sur la flotte ennemie. Cette salve ionique frappait de plein fouet tous les systèmes électroniques et les mettait immédiatement hors d'état de fonctionner, laissant ainsi les vaisseaux sans défense et prêts à être détruits.

Emergence du Malevolence

L'existence du Malevolence fut longtemps gardée secrète par les Séparatistes, qui attendaient le moment opportun pour le faire apparaître au coeur de la guerre. De plus, le vaisseau pratiquait des escarmouches en piégeant des flottes de la République. Ces dernières, privées de communication, étaient ensuite frappées par le canon à ions et étaient ensuite détruites en un temps record. Les Séparatistes s'assuraient ensuite qu'il ne subsistait aucun témoin à même de révéler l'existence de la super arme.

Cependant, l'existence du Malevolence fut percée un peu plus tôt que prévu. Au cours d'une escarmouche dans le système d'Abregado, le Malevolence, commandé par le Comte Dooku et le général Grievous, tomba sur une flotte républicaine commandée par le Maître Jedi Plo Koon. Comme à l'accoutumée, le croiseur Séparatiste détruisit les vaisseaux en supprimant leurs défenses puis en les bombardant. Mais Plo Koon avait eu le temps de faire parvenir une bribe de message à Anakin Skywalker et Ahsoka Tano qui se trouvaient dans un système voisin. Les deux Jedi parvinrent de justesse à secourir Plo Koon et quelques soldats clones, avant de prendre ensemble la fuite en hyperespace. Koon était le premier témoin à ressortir vivant d'une attaque du Malevolence et à pouvoir décrire le vaisseau et son armement atypique.

Décadence et destruction

Le Malevolence fut ensuite envoyé en mission par le Comte Dooku. Ce dernier avait donné l'ordre à Grievous d'attaquer le Centre médical de Kaliida Shoals, la principale plate-forme médicale clone de la République. L'immense vaisseau se rendit sur place mais il fut incapable de se concentrer sur l'objectif à cause de l'arrivée de l'Escadron Shadow, composé de Y-Wing et commandé par Anakin Skywalker et Ahsoka Tano. L'escadron se jeta sur le vaisseau séparatiste mais ce dernier parvint à détruire plusieurs vaisseaux grâce à un tir ionique. Voyant que le reste de l'escadron ne démordait pas, Grievous ordonna à ce que le canon soit pointé sur la station médicale. C'est à ce moment que Skywalker, sous les conseils d'Ahsoka et de Plo Koon, ordonna à ses pilotes de bombarder le puits de tir du croiseur. La destruction du puits provoqua une réaction en chaîne qui endommagea gravement le vaisseau séparatiste et qui le contraignit à prendre la fuite.

Le Malevolence fuit la bataille Le Malevolence fuit la bataille

Les attaques avaient cependant abîmé le système de navigation hyperspatial, rendant la fuite définitive impossible. De plus, le Malevolence était poursuivi par trois Star Destroyer Venator commandés par Obi-Wan Kenobi. Les manipulations de Dooku et Sidious sauvèrent une fois de plus la mise au général droïde puisque le vaisseau de la sénatrice Padmé Amidala sortit de l'hyperespace juste à côté du croiseur séparatiste ! Cette dernière avait été envoyée en mission diplomatique par Palpatine qui se révélait être en réalité un piège vicieux. Le vaisseau de la sénatrice fut rapidement attiré et scellé dans les hangars du Malevolence. Mais, Padmé s'enfuit rapidement dans les coursives du croiseur. Pendant ce temps, le Twilight s'arrima au vaisseau avec à son bord Anakin et Obi-Wan, venus secourir la sénatrice. Grievous se mit à la recherche des Jedi avec l'aide de ses droïdes et parvint à isoler Kenobi et à l'encercler de droïdes. Le Jedi ne s'avoua pas vaincu et parvint à repousser habilement les forces séparatistes et à prendre la fuite au nez et à la barbe de Grievous. Dans sa fuite avec Padmé, Anakin fit un détour par la passerelle où il détruisit tous les droïdes pilotes et sabota l'ordinateur de bord et la console d'astronavigation.

Lorsque les Jedi quittèrent le croiseur avec la sénatrice, Grievous lança ses chasseurs droïdes à leur poursuite et prit lui même les commandes d'un chasseur. Il ordonna à distance au Malevolence de fuir en hyperespace, croyant que les réparations avaient été faites. Mais les commandes de la passerelle étaient truquées et le Malevolence ne bougea pas d'un iota. Pire, il dériva vers la lune la plus proche et les droïdes incompétents présents sur le pont ne parvinrent pas à redresser la trajectoire. L'immense super-arme séparatiste termina sa course dans la lune, créant une immense explosion ionique lors de sa destruction qui mit un point final à ses missions de mort.

Articles en rapport

Grievous
Grievous
Personnages
Plo Koon
Plo Koon
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Ahsoka Tano
Ahsoka Tano
Personnages