Thule

Thule était un centre militaire majeur des Sith. Afficher le sommaire

Thule était un atout que se gardaient les Sith en réserve. Une planète dormante, ou peu s'en fallait, trop souvent oubliée ou ignorée dans l'Histoire de la Galaxie...

Monde Inhospitalier

Pour ce qui était du paysage, il y avait de hautes flèches naturelles, recouvertes de mousse luminescente, et frappées par des éclairs colorés ; le vent tempêtait dans ce décor vallonné, érodant au passage les falaises et les cavités. Thule était un monde nuageux, mais sur lequel il ne pleuvait pas plus de cinquante jours par ans ! La planète était donc aride et asséchée, pendant presque toute l'année. Cela n'aidait guère les fermiers, dont rarement plus d'un cinquième des sols de leur immense affaire était arable... Il fallait dire qu'une grande partie de la surface planétaire était recouverte de roches grises et de sable fin... Un inconvénient que les agriculteurs contournaient avec des champs de plusieurs centaines de kilomètres carrés par culture - soit à peine assez pour nourrir la population locale. Devant l'ampleur de la tâche, on avait confié les exploitations à des droïdes de la taille de Sand Crawlers.

Aussi n'y avait-il que peu d'habitants, au regard de la superficie de Thule. Beaucoup étaient Humains, ce qui surprenait pour une planète de la Bordure Extérieure. Plus étonnants encore étaient ceux qui ne l'étaient pas : des Presque-Humain, pour la plupart Chiss ou Ubese, dont la Galaxie, dans son ensemble, n'avait appris l'existence que pendant la Guerre Civile Galactique, si ce n'était pas encore plus tard ! Le fait qu'il y eut autant d'espèces « inconnues » sur Thule était ainsi considéré comme un énième secret du Côté Obscur... La vérité était que, pendant les Nouvelles Guerres des Sith, des agents au service de la Confrérie des Ténèbres avaient mené des raids dans les Régions Inconnues, à la recherche d'adeptes potentiels, pour finalement réinstaller une colonie entière de Chiss sur la planète. Cependant, la population totale allait diminuant - chutant, à son plus bas niveau, à tout juste un demi-million d'habitants ! Les chiffres repartirent à la hausse, grâce aux immigrants Séparatistes, lors de la Guerre des Clones...

La plupart des résidents passaient leur temps dans d'immenses cités. Il existait des douzaines de lieux d'habitations, partout sur le globe ; cela dit, pratiquement tout ce qui était digne d'intérêt sur ce monde était situé dans un rayon d'au plus cent kilomètres autour de la capitale : la métropole Hurom. Conçue pour résister à une invasion, la ville avait une architecture directement héritée de l'ancienne civilisation Sith... Naturellement, l'Académie des Arts Sith de Thule la dominait... C'était le coeur du monde. Seviss Vaa l'avait recensée dans l'Holocron de Telos, l'ayant jugée aussi remarquable que le Temple de la Force Sombre sur Dromund Kaas. Au-delà, mis à part les fermes, il n'y avait rien d'autres que des camps militaires. L'Armurerie était à quarante kilomètres de Hurom ; quant aux soldats, ils étaient fréquemment envoyés en manœuvre dans les parties dépeuplées de la planète, quand ce n'était pas sur Sivvi : la lune de ce monde. Leurs excursions en territoire sauvage duraient de quelques jours à plusieurs mois. De toutes les manières, si tant est que Thule avait jamais eu une vie indigène, les autochtones s'en étaient débarrassés depuis longtemps !

Au Service Dévoué des Sith

Monde immergé dans le Côté Obscur de la Force, ce qui la dérobait à la plupart des regards, on avait envoyé sur Thule, en des temps reculés, un régiment des forces Sith spéciales. Puis la planète compta parmi les Refuges Sith d'après la Grande Guerre de l'Hyperespace. Les discrets effectifs déjà présents furent rejoints par des Dévots de la Sith, et des adorateurs du Côté Obscur. Les Seigneurs Sith eux-mêmes, à la Chute de l'Ancien Empire Sith s'étaient rendus là-bas, de même que sur Vjun... La Revanche des Sith était un rêve auquel il fallait continuer de croire, même dans la défaite.

Plus de 4000 ans avant la Bataille de Yavin, Thule était ainsi devenue un bastion militaire avancé. Dans les faits comme dans les mœurs. Les vieilles traditions Sith continuaient d'y être suivies, et le Sith d'y être parlé, qu'on fût ou non sensible à la Force ! Quant au gouvernement en place, il s'agissait d'une junte, commandée en sous-main par le Côté Obscur. Les dirigeants officiaient depuis Hurom même, ou bien depuis un autre monde. En outre, l'autorité changeait de main, mais toujours pour échoir à un général, qui lui-même avait à rendre des comptes au clergé Sith... Un choix plutôt représentatif de la population, principalement composée de soldats, et de miliciens - qui se paraient quotidiennement de leurs uniformes. Bien qu'il y eût des familles de non-combattants, il n'existait pas le moindre civil ! Les armes étaient portées par tous et à la vue de tous, du simple Blaster à la Vibropique, en passant, bien sûr, par les armures les plus sophistiquées. Là-bas, même les marchands savaient combattre ! Tous ne maîtrisaient pas les armes lourdes, mais au moins le Blaster commun. La science, elle, était laissée aux Arkaniens.

Les millénaires passèrent. Thule avait gardé le contact avec les loyalistes Sith, bien que son potentiel fût sous-exploité... Des soldats haineux y avaient été formés en grand nombre, et un ancien vaisseau de manufacture Sith patrouillait dans le système. Toutefois, pendant la Grande Guerre de la Sith, la République Galactique y remporta une victoire... Des milliers de ses hommes avaient perdu la vie, leur essence littéralement absorbée par la Faucheuse Noire d'Ulic Qel-Droma. Après la septième Bataille de Ruusan, fidèle aux Seigneurs Noirs qui avaient suivi la Règle des Deux de Darth Bane, la planète leur offrit ses armées, ainsi que ses étudiants ; et les maîtres et leurs apprentis accueillirent ces ressources humaines avec intérêt ; ils envoyèrent des petits groupes de soldats aux quatre coins de la Galaxie, pour servir leurs desseins... Des transporteurs de troupes sillonnaient les systèmes stellaires, desservant les coins les plus peuplés, dans l'intention d'y décharger des Humains fanatiques. Leurs itinéraires étaient incompréhensibles, et leur poursuite à travers l'Hyperespace peu prudente... Des inquisiteurs questionnaient les intrus, dans le Temple Sith. Les soldats de Thule ne parlaient pas quand ils étaient capturés ; ils se battaient tant qu'ils étaient conscients, ou bien en vie.

Le règne glorieux de Palpatine avait été annoncé par les prêtres du Temple Sith, dans une prophétie séculaire ! Il avait été prédit que des millions de soldats devraient quitter la planète, pour lui prêter main forte... Et quand le Comte Dooku survint, il sembla à tous que l'heure était proche ! Des millions de ressortissants, issus des milliers de mondes Séparatistes, l'accompagnèrent dans le système : des soldats de la Techno Union, qui amenèrent avec eux leur technologie. La planète débordait d'activité. Lors, il ne restait plus qu'à remettre en état de fonctionnement la terrible Faucheuse Noire - assemblée dans l'Armurerie, aux côtés d'autres anciennes armes Sith dans leurs cartons... Mais le projet échoua quand Anakin Skywalker intervint pour détruire l'engin redoutable, et il ne resta plus aux militaires démoralisés qu'à partir au front ailleurs dans la Galaxie. Thule n'avait été guère plus que le théâtre de quelques escarmouches de la Guerre des Clones, et le tombeau de Cydon Prax. Ses chefs s'étaient attendus à un triomphe qu'ils ne célébrèrent jamais... Après qu'il eût été sacré Empereur, Darth Sidious effaça toute trace de la planète - qui n'avait été répertoriée que par quelques sources seulement - ; Thule était à l'Ordre Sith, pas à l'Empire Galactique ! Le Nouvel Ordre Jedi ne savait rien de l'endroit, et les Yuuzhan Vong n'en avaient rien su non plus pendant leur invasion - à moins qu'ils ne s'en fussent pas souciés...

Articles en rapport

Chiss
Chiss
Espèces
Force
Force
Cultures
Galaxie
Galaxie
Cultures
Humain
Humain
Espèces
Sith
Sith
Organisations
Thule
Thule
Planètes