Livrer les Plans à Alderaan

Destruction d'Alderaan.

C-3PO et R2-D2 avaient donc été envoyés sur Tatooine afin de livrer les plans volés à Obi-Wan Kenobi, un ancien Général Jedi. Sa mission, conduire les plans à Alderaan et éviter que l'Empire ne les retrouve afin d'assurer la victoire de l'Alliance... Afficher le sommaire

Le Tantive IV, le vaisseau consulaire de la Princesse Leia Organa avait réussi à capter les plans de l'Etoile Noire I, l'arme ultime de l'Empire Galactique. Mais la Corvette Corellienne avait été la cible de Darth Vader qui l'avait abordée et fait mettre l'équipage aux arrêts (pour les plus chanceux). Les Droïdes C-3PO et R2-D2 avaient donc été contraints à la Fuite sur Tatooine pour livrer les fameux plans à Obi-Wan Kenobi, un ancien Général Jedi de la Grande Armée de la République. Sa mission : conduire les plans à Alderaan et éviter que l'Empire ne les retrouve afin d'assurer la victoire de l'Alliance Rebelle et ainsi restaurer la paix dans la Galaxie...

Fuir Tatooine

Infiltrer Mos Eisley

Le jeune garçon de ferme Luke Skywalker venait de voir le résultat du massacre de sa famille, perpétré par un contingent de Sandtroopers. Entrés en possession du Droïde astromech R2 porteur des plans volés lors de l'Opération Skyhook, son oncle Owen Lars et sa tante Beru Whitesun venaient de subir la répression de l'Escadron Zeta. Le jeune homme, fils d'Anakin Skywalker, avait décidé de suivre les traces de l'Elu et devint ainsi le nouvel apprenti d'Obi-Wan Kenobi. Tournant le dos à sa vie de fermier, il décida d'accepter sa destinée et de devenir un Jedi comme son père. Malgré tous ces chamboulements, le Maître Jedi et son tout nouveau Padawan devaient avant tout aller porter les fameux Droïdes et les plans volés à Bail Organa sur Alderaan. Cette mission serait moins problématique si le garçon de ferme ou le vieil homme avaient un appareil pour faire le voyage à travers la Galaxie. Leur premier objectif était donc de se rendre à Mos Eisley, l'un des lieux les plus fréquentés de Tatooine pour trouver un pilote talentueux voulant bien faire office de taxi.

Voici l'Astroport de Mos Eisley, cette ville est le repaire des malandrins les plus infâmes de la Galaxie, il faut être prudent...
_Ben Kenobi

Arrivée à Mos Eisley Arrivée à Mos Eisley

C'est à bord de son vieux Landspeeder X-34 que Luke conduisit Ben, R2-D2 et C-3PO loin du Sandcrawler Jawa jusqu'à Mos Eisley, la ville portuaire surpeuplée. Cependant, en plus des criminels notoires en cavale sur la planète, les fugitifs devaient également éviter les Stormtroopers de l'Empire Galactique. Slalomant entre les pirates sur leurs Swoop bikes, les Rontos, les Rats Womp ou encore les Droïdes Utilitaires ASP, le frêle speeder se fondait dans la masse, excepté pour l'œil avisé des membres de l'Escadron Zeta. En effet, alors qu'il approchait des ports de débarquement, un escadron de la compagnie Desert Sands, envoyée par Nahdonnis Praji, arrêta le Landspeeder, le signalement des passagers pouvant correspondre aux fuyards qu'ils devaient intercepter. Les Impériaux avaient bel et bien trouvé leur cible, mais ils furent trompés par les Pouvoirs de la Force et la Manipulation Mentale d'Obi-Wan Kenobi :

Sandtrooper : Depuis quand ils sont à vous ces deux Droïdes ?
Luke : Il y a bien trois ou quatre saisons...
Ben : Nous venons pour les vendre êtes-vous preneurs ?
Sandtrooper : Montrez-moi votre carte d'identité !
Ben : Il est inutile de contrôler sa carte d'identité.
Sandtrooper : Il est inutile de contrôler sa carte d'identité.
Ben : Ce ne sont pas ces Droïdes-là que vous recherchez.
Sandtrooper : Ce ne sont pas ces Droïdes-là que nous recherchons.
Ben : Tout va très bien on peut s'en aller.
Sandtrooper : Tout va très bien vous pouvez vous en aller.
Ben : Bon, circulez.
Sandtrooper : Bon, circulez, allons circulez !
_Manipulation Mentale

Alors qu'ils allèrent garer le Landspeeder près de la Cantina de Chalmun, Obi-Wan expliqua à Luke que la Force permettait d'influencer les esprits faibles, comme il avait pu le constater. La manipulation mentale que le Sandtrooper venait de subir en était la preuve. Mais même s'ils venaient d'échapper, temporairement, aux impériaux, les deux Humains et leurs Droïdes n'étaient pas encore tirés d'affaire. En effet, alors qu'ils s'apprêtaient à entrer dans la Cantina, Ben expliqua à son Padawan que les rixes étaient monnaie courante en ce lieu, ils devraient donc se montrer prudent...

Le Repaire des Malandrins les Plus Infâmes de la Galaxie

La Cantina de Chalmun comptait parmi les lieux les plus hétéroclites de la Galaxie. Diverses espèces de Presque-Humains, un Pacithhip, un Devaronien, un Shistanavéen ou encore un Sarkan - pour ne citer que ceux-ci - se massaient tout autour du comptoir de Wuher, le barman, ainsi que dans les alcôves de ce lieu de plaisir. Obi-Wan Kenobi alla sans hésiter vers le comptoir afin de se fondre dans la foule, comme il l'avait fait dans l'Outlander Club pour capturer Zam Wesell le soir d'une Trahison sur Coruscant, vingt-deux ans auparavant. L'expérience qu'il avait acquise auprès de Qui-Gon Jinn avait clairement instauré en lui certains mécanismes pour se mêler aux populations locales. Lors de la Grande Purge Jedi, ce talent aurait bien été apprécié de nombreux autres membres de l'Ordre...

En revanche, le barman bourru interpella Luke Skywalker dès son entrée afin qu'il congédie les Droïdes qui l'accompagnaient. Sous le regard amusé de certains clients, comme Nabrun Leids, les deux indésirables allèrent donc se cacher dans des demeures abandonnées de Mos Eisley dans l'optique d'échapper aux Sandtroopers de l'Empire Galactique. C-3PO et R2-D2, les deux cibles les plus recherchées du spatioport faisaient tout leur possible pour ne pas attirer l'attention sur eux le temps que leurs Maîtres trouvent un moyen d'assurer leur fuite. Au cœur de la Cantina, Luke alla rejoindre le Maître Jedi au comptoir. Derrière eux, Figrin Da'n et les Modal Nodes, le « Cantina Band » étaient en train de jouer un de leurs fameux airs de Jizz. Alors que le vieil homme s'approcha d'un Wookiee sous les conseils de BoShek, le jeune fermier se fit servir un verre de Lait Bleu. Très vite, l'allure inoffensive et juvénile de Skywalker attira l'attention des bandits de la Cantina. En effet, il se fit alpaguer par Ponda Baba et le Docteur Cornelius Evazan, sous prétexte qu'ils n'aimaient pas sa « sale gueule ».

Luke sous la menace de Ponda Baba et Evazan Luke sous la menace de Ponda Baba et Evazan
Alors que le docteur traduisait vaguement ce que braillait l'Aqualish - incapable de parler le Basic - le jeune homme ne savait pas vraiment quoi répondre à ces deux gangsters bien imbibés. Cette inaction irrita tout particulièrement Evazan qui se vantait du nombre de planètes désirant voir les deux compagnons morts. Alors que l'Humain au visage difforme s'énervait, le Jedi intervint, proposant une tournée pour calmer les esprits. Cependant, le gangster envoya voler Luke contre une table et sortit un Pistolet Blaster SE-14C, imitant ainsi Ponda Baba. Mais ce fut l'ancien Haut Général de la Grande Armée de la République qui fut le plus prompt à se servir de son arme. D'un revers de Sabrelaser, il trancha le bras de l'Aqualish et les deux opposants prirent aussitôt la fuite. Les autres Clients de la Cantina de Chalmun - comme Bom Vimdin, Hem Dazon, Brainiac, Arleil Schous, ou Braconnor Bakiska - ne parurent pas si étonnés de voir une telle démonstration de force. Aidant Luke à se relever, Obi-Wan lui expliqua que Chewbacca, le Wookiee avec qui il discutait le temps de l'altercation, était second sur un appareil pouvant faire l'affaire. Tous trois s'en allèrent donc rencontrer le pilote de l'appareil, Han Solo :

Han : Han Solo, je suis le Capitaine du Faucon Millenium, Chewie dit que vous demandez à louer un appareil pour aller à Alderaan, c'est ça ?
Ben : Oui c'est cela, si cet appareil est rapide...
Han : Si mon appareil est rapide ? Vous n'avez pas entendu parler du Faucon Millenium ?
Ben : Non, pourquoi, j'aurais dû ?
Han : C'est ce type d'appareil qui a fait la Passe de Kessel en douze parsecs. Je bats les engins de l'Empire en vitesse pure ! Attention, je dis pas les croiseurs mais je vous parle des modèles de combat Corelli à double-rayon. Ouais, je vais assez vite vous en faites pas. C'est quoi la cargaison ?
Ben : Juste des passagers, moi-même, ce jeune homme, deux Droïdes et aucune question indiscrète...
Han : Vous avez des petits ennuis dans ce bled ?
Ben : Je dirais simplement que je préfère éviter que l'Empire ne s'intéresse trop à moi.
Han : Ah ! Bah c'est un autre genre de truc ça, non ? Alors ça va vous coûter un petit extra et payable d'avance. Disons, voyons, 10.000...
Luke : Hein ?! Tant que ça ! Mais c'est pratiquement le prix d'un appareil neuf...
Han : Et qui va le piloter petit gars ? Toi ?
Luke : Et pourquoi pas, moi aussi j'ai mon brevet de pilote ! On ne va pas rester ici à écouter ce cinglé...
Ben : Disons 2.000 de suite et 15.000 de mieux en arrivant à Alderaan.
Han : Donc 17.000 ? D'accord, dans ces conditions moi je tope. On décolle dès que vous êtes prêts, Hangar 94. Regardez, j'ai comme l'impression qu'on vient vous féliciter pour vos exploits de tout à l'heure...

Négociations Négociations

Alors qu'un groupe de Sandtroopers, alerté par un habitant ayant assisté au démembrement de Ponda Baba, venait interroger les consommateurs de la Cantina, Ben et Luke prirent la fuite. Avant de partir, Obi-Wan Kenobi informa son Padawan qu'il devrait vendre le Landspeeder afin de rassembler la somme de l'acompte demandé par Han Solo. De son côté, le Corellien ordonna à Chewbacca d'aller préparer l'YT-1300 modifié pour le décollage. S'exécutant, le Wookiee ne remarqua pas que Greedo interceptait son ami, blaster à la main pour une petite discussion. Ayant déjà eu affaire à Solo dans les jours passés, le Rodien venait de la part de Jabba le Hutt, un ancien employeur de Solo à qui celui-ci devait une petite somme. Solo avait, en effet, été forcé de larguer une cargaison de Glitterstim sous la menace d'un abordage par la Marine Impériale. A présent, le Hutt lui réclamait la somme perdue. Même s'il avait réussi à embobiner Greedo en lui promettant de l'argent pour qu'il le laisse tranquille, Han savait qu'il devrait se débarrasser du gêneur une bonne fois pour toutes.

Greedo confronte Han Greedo confronte Han

Sous la menace d'un Pistolet Blaster Lourd DT-12, le Corellien eut à subir les remarques bravaches de l'homme de main, critiquant ses talents de pilote et spéculant sur l'avenir probable de son appareil. Même s'il savait que cette mission allait lui rapporter gros, le contrebandier restait incapable de se justifier si tant est qu'il en ait eu envie. Alors qu'il laissait le Rodien savourer sa supériorité, il dégaina tout doucement son Blaster DL-44 et sortit victorieux de l'échange de tirs qui s'ensuivit. Même si le Corellien semblait avoir tiré le premier, certains diront que Greedo avait préalablement raté sa cible... Toujours est-il que Han Solo fut celui qui se releva encore en vie. Il attrapa un Crédit qu'il lança à Wuher pour « la femme de ménage » et quitta la Cantina de Chalmun pour rejoindre son copilote Wookiee.

Hangar 94

Han Solo rencontre Jabba Han Solo rencontre Jabba Tandis que Luke Skywalker et Obi-Wan Kenobi tentaient, tant bien que mal, de vendre le Landspeeder X-34 désuet à Wioslea afin de récolter la somme requise, Han Solo reçut la visite de Jabba le Hutt en personne. Le Hutt et plusieurs de ses gardes du corps attendaient le Corellien au Hangar 94 - propriété de Baniss Keeg et Ellors Madak - tout près du Faucon Millenium. Tout fier de sa victoire contre Greedo et assuré de toucher le gros lot comme taxi, Solo daigna écouter d'une oreille distraite les menaces du baron de l'Empire Criminel Hutt, sans même chercher à s'expliquer. Irrité cependant de voir le gangster critiquer ses talents de pilote, Han osa lui marcher sur la queue, qui plus est sous le regard de Boba Fett. Préférant jouer la carte de la docilité, le contrebandier négocia un délai pour un supplément de 15%. Jabba accepta ces conditions mais il avertit son ancien employé : s'il ne payait pas rapidement, le Kajidic Desilijic ferait de sa capture sa raison d'être. A ce moment précis, Han ne savait pas que sa dette le poursuivrait des années durant, tout comme des chasseurs de primes comme Dengar, Bossk ou Boba Fett. D'ailleurs, il n'en serait libéré que suite à la mort du Hutt lors de la Bataille de Carkoon, quatre ans plus tard.

Garindan et Mod Terrik Garindan et Mod Terrik

Ayant récupéré la somme demandée par leur transporteur, Ben Kenobi et Luke se hâtèrent de récupérer C-3PO et R2-D2. Alors qu'ils étaient partis en direction du Hangar 94 pour retrouver Han Solo et Chewbacca, ni le Jedi ni son apprenti ne sentirent la présence d'un Kubaz les pistant. Ils marchaient donc sans savoir que Garindan, un espion impérial en poste sur Tatooine, avait lancé l'Escadron Zeta de la compagnie Desert Dands sur leurs traces.

"il est bon pour la casse!" "il est bon pour la casse!"

Une fois qu'ils eurent rejoints Chewbacca à l'entrée du hangar, les deux Humains purent contempler le « tas de ferraille le plus rapide de la Galaxie ». Offensé par la remarque du jeune fermier prétendant que l'YT-1300 était « bon pour la casse », Han précisa que son bébé était peut-être moche à voir mais qu'il en avait dans le ventre, ses capacités innées étant améliorées par les modifications spéciales de son pilote. Invités à monter à bord, les quatre passagers ne s'attardèrent pas à discuter avec le Corellien qui resta dehors, vexé. Il fut donc aux premières loges pour voir Mod Terrik et l'Escadron Zeta arriver en trombe dans le hangar, Blaster à Répétition Léger T-21 à la main. Les Sandtroopers de l'Empire Galactique ouvrirent le feu sur l'appareil mais Han Solo riposta avant de monter à bord pour lancer le décollage. Dans l'échange de tirs, certains impériaux tombèrent ; Davin Felth, Sandtrooper dont l'allégeance avait été mise à rude épreuve, assassina le Capitaine Terrik son supérieur. Il prétendit plus tard que le tir n'était pas de son fait et joua le rôle d'agent double pour le compte de l'Alliance Rebelle, comme le découvrit Voren Na'al lorsqu'avec R5-D4 il retraça les aventures de Luke Skywalker sur Tatooine et l'Etoile Noire I.

Alors que le Faucon Millenium prenait son envol pour Alderaan, les Sandtroopers et les contrebandiers prenaient conscience de l'ampleur de la situation. La mission de Nahdonnis Praji avait échoué et il aurait sûrement à en répondre à l'Exécuteur du Côté Obscur Darth Vader. Han Solo et Chewbacca furent pris à parti par deux Star Destroyers Imperial I, comprenant que leurs passagers étaient plus précieux que prévu. Faisant fi des remarques de Luke Skywalker, le contrebandier attendit patiemment que l'ordinateur de son appareil calcule les coordonnées du vol en Hyperespace tout en évitant les tirs des croiseurs de la Marine Impériale grâce à ses Boucliers déflecteurs. Peu avare en moqueries envers Luke aussi bien sur son âge que sur son statut social (une forme de réponse à sa remarque sur l'apparence de l'YT-1300), Han savait que son appareil serait loin avant que les Rayons Tracteurs des Star Destroyers ne le capturent. Comme pour ajouter du crédit à son arrogance, le voyant indiquant la réussite de l'opération se mit à clignoter. Fuyant Tatooine, le vaisseau passa la barre de l'Hyperespace dans la seconde...

Le saut en Hyperespace Le saut en Hyperespace

Sur l'Etoile Noire

La Puissance de Feu de Cent Escadrilles

Sur l'Etoile Noire I, dans une salle de conférence, une rencontre entre plusieurs grands décideurs impériaux fut organisée afin d'officialiser sa mise en route ainsi que d'informer les divers officiers des nouvelles réformes de l'Empereur Palpatine. Autour de la table présidée par le Gouverneur Wilhuff Tarkin, l'on pouvait retrouver Darth Vader, l'Apprenti Sith de Darth Sidious, le Général Cassio Tagge, l'Amiral Conan Antonio Motti, le Général Moradmin Bast, le Colonel Wullf Yularen, Cass, Romodi,Tajis Durmin ou encore Nova Stihl. Alors que les militaires traitaient des possibles fuites de l'Opération Skyhook, Tarkin arriva dans la salle de conférence de l'Etoile Noire et leur annonça une grande nouvelle : l'Empereur Palpatine avait enfin dissous le Sénat Galactique ! A présent, les Grands Moffs avaient tout contrôle sur leurs territoires. La Doctrine Tarkin et la menace d'une attaque de la station spatiale seraient donc, selon la volonté de Palpatine, ce qui assurerait une paix forcée dans la Galaxie.

Conférence sur l'Etoile Noire Conférence sur l'Etoile Noire

La peur, voilà ce qui bâillonnera les systèmes séditieux, la peur de l'Etoile Noire!
_Tarkin

Mais certains officiers avaient des réserves concernant la puissance effective des rebelles. Les plus fervents adeptes de la Doctrine Tarkin niaient en bloc la puissance effective de l'Alliance Rebelle. Pourtant, son Opération Skyhook pour rassembler les plans de l'Etoile Noire I ainsi que la Fuite sur Tatooine de ces mêmes plans étaient des actions laissant présager bien plus. Pourtant, clamant la toute-puissance de la station de combat, des impériaux comme l'Amiral Conan Antonio Motti allèrent jusqu'à défier l'autorité d'un Seigneur Noir des Sith en osant se moquer ouvertement de Darth Vader.

Général Tagge :Et la Rébellion ? Si les rebelles se sont emparés des schémas techniques secrets de l'Etoile Noire il est possible, aussi aberrant que cela paraisse qu'ils parviennent à trouver une faille et à l'exploiter.
Darth Vader :Nous récupérerons bientôt les plans qu'ils nous ont volés...
Amiral Motti : Je suis sûr que si les rebelles ont la témérité de s'attaquer à l'Etoile Noire ils en auront pour leurs frais. S'ils veulent essayer je leur souhaite bien du plaisir. L'Etoile Noire est l'engin de guerre le plus puissant de tout l'univers ! Qu'on nous mette à l'épreuve !
Consternant manque de foi Consternant manque de foi Darth Vader : Votre jouet technologique ne m'impressionne pas ! Même si notre armement est assez puissant pour détruire une planète, il est bien peu de choses en comparaison de la Force.
Amiral Motti : Oh cessez de brandir votre baguette de sorcier dérisoire Seigneur Vader, et cessez de vous accrocher à l'ancienne religion, ça ne vous a pas aidé à récupérer les plans qu'on nous a volé, ni donné assez de clairvoyance pour localiser la base des rebelles et d'aille... arghhh !
Darth Vader : Votre manque de foi me consterne !

S'aidant de la Force, l'Exécuteur du Côté Obscur étrangla le pauvre officier pour lui rappeler les bases du respect. Si Wilhuff Tarkin n'était pas intervenu, il est fort probable que Motti aurait subi le sort que connurent Lorth Needa et Kendal Ozzel quelques années plus tard. Darth Vader reçut pour mission de localiser la base des rebelles ; l'idée derrière tout cela était d'attaquer avant que les membres de l'Alliance ne puissent s'organiser. Tarkin clôtura la conférence en précisant que les rebelles seraient bientôt détruits, car il ferait parler la Princesse Leia Organa, d'une manière ou d'une autre...

Faire parler la Princesse

L'Etoile Noire L'Etoile Noire Prisonnière de l'Empire Galactique, la Princesse Leia Organa avait réussi à envoyer les plans de l'Etoile Noire I sur Tatooine pour les faire transmettre à son père adoptif Bail Organa. Le destin de l'Alliance Rebelle n'était plus entre ses mains, mais elle savait qu'elle pourrait encore mener les impériaux en déroute en refusant de donner la localisation de la Base Rebelle qu'ils recherchaient. Ironie de la situation, alors qu'elle œuvrait pour détruire l'arme absolue de l'Empire Galactique, Darth Vader l'avait faite prisonnière au Bloc de Détention AA-23 de cette même station de combat.

Même s'ils avaient probablement exécuté tous les autres passagers du Tantive IV et fait démanteler la Corvette Corellienne, le Seigneur Noir des Sith ainsi que le Gouverneur Tarkin avaient décidé de la garder captive pour lui soutirer des informations. Cependant, la fille de l'Elu avait une capacité de résistance mentale hors du commun, un don probable de son héritage. Même face au Droïde d'Interrogation IT-0, la Princesse d'Alderaan ne faiblit pas et les impériaux n'apprirent rien d'elle. Leia Organa resta donc prisonnière impériale dans l'attente de trouver un moyen de la faire parler.

Une autre forme de Persuasion

Dans la salle où s'était tenue la conférence qu'il présida, Wilhuff Tarkin reçut la visite du Seigneur Vader, venu lui faire part de son impossibilité à faire parler la captive. Alors qu'il perdait ouvertement patience, le Gouverneur et le Seigneur Sith furent rejoints par l'officier impérial Cass. Celui-ci informa ses supérieurs que la Station de Combat était à présent complètement opérationnelle. Le grand ami de Raith Sienar eut alors une idée : tester la station tout en forçant la princesse à révéler la localisation de la Base Rebelle. Il ordonna alors aux navigateurs de se rendre à proximité d'Alderaan.

Tarkin et Leia Tarkin et Leia

Une fois que l'Etoile Noire I eut rejoint sa destination, Tarkin fit venir la fille adoptive de Bail Organa jusqu'à lui :

Leia : Seigneur Tarkin ! Je ne suis pas surprise de vous voir dans l'ombre de Vader, j'ai senti votre odeur méphitique dès que je suis montée à bord.
Tarkin : Charmante et si délicate... Dire que j'ai tant hésité avant de signer votre condamnation à mort, c'est incroyable !
Leia : Le plus incroyable c'est que vous ayez eu le courage d'en prendre la responsabilité !
Tarkin : Princesse Leia, en prélude à votre exécution... J'aimerais que vous soyez mon invitée d'honneur à la cérémonie de la première action de guerre de notre Etoile Noire... Aucun système sidéral n'osera plus défier l'Empereur.
Leia : Plus vous resserrez l'étau impérial et plus vous aurez d'ennemis qui combattront votre dictature.
Tarkin : Non, en voyant notre puissance, ils capituleront sans hésiter... C'est un peu vous qui avez déterminé le choix de la planète qui servira d'exemple. Étant donné que vous refusez si noblement de nous dire où se trouve la base rebelle. Alors je choisis de tester les capacités de destruction de mes armes sur votre bonne planète d'Alderaan.
Leia : Non ! Alderaan est pacifique, nous n'avons pas d'arme, il est impossible de ...
Tarkin : Vous préférez un autre objectif, un objectif militaire ? Alors dites où est la base. Répondez. Je suis las de poser cette question. Alors pour la dernière fois...avouez, où est la base rebelle ?
Leia : Dantooine ... Ils sont à Dantooine.
Tarkin :Alors Vous voyez Seigneur Vader, elle est devenue raisonnable. Poursuivez les opérations. Commandez le feu quand vous serez à portée.
Leia : Quoi ?
Tarkin : Votre naïveté est touchante. Dantooine est trop éloignée pour les besoins de la démonstration mais rassurez-vous, nous nous occuperons des rebelles bientôt, très chère.

Destruction d'Alderaan Destruction d'Alderaan Même si les impériaux avaient cru au mensonge de la princesse, celle-ci fut aux premières loges pour voir la destruction de sa planète d'adoption. Alors que le Superlaser de l'Etoile Noire I chargeait, celle-ci prenait conscience du machiavélisme des forces impériales. Incapable de bouger, coincée entre Wilhuff Tarkin et l'homme qui fut son père, Leia assista à la transformation de la planète en une boule de feu puis en un cimetière d'astéroïdes. Comprenant que son père, sa mère adoptive, Breha Organa, tout comme les millions d'habitants d'Alderaan, connurent leurs derniers instants sous ses yeux, la jeune femme fut néanmoins capable de retenir ses larmes. La deuxième action de guerre de l'Etoile Noire I - après Despayre - étant concluante, la princesse fut renvoyée en cellule et des troupes impériales furent envoyées pour déloger les rebelles de Dantooine...

Vol Pour Alderaan

A Bord du Faucon

En règle générale, un voyage dans l'Hyperespace constituait un moment de détente pour bien des gens aux quatre coins de la Galaxie. Même si la mission d'Obi-Wan Kenobi était de la première importance, celui-ci profita de ce laps de temps relativement calme pour donner à son nouveau Padawan sa première leçon de Combat au Sabrelaser. Luke Skywalker était donc sur le pont principal du Faucon Millenium en train de manier le Sabrelaser d'Anakin Skywalker. Il avait pour consigne de dévier les tirs d'une sphère d'entraînement Marksman-H. Cet exercice était pour lui le moyen d'appréhender la Force et de sentir son influence s'il savait l'écouter. Trop peu habitué à se fier à ses sensations, le fils de l'Elu n'était pas spécialement habile. Coupant court à ses enseignements, le pouvoir inné de Clairvoyance de Kenobi l'avertit de la mort soudaine de millions d'individus, comme il avertit Yoda de la mort de nombreux Jedi lorsque l'Ordre 66 fut donné.

Entraînement sur le Faucon Millenium Entraînement sur le Faucon Millenium

Bouleversé mais incapable d'identifier la provenance de cette déchirure dans la Force, le Maître Jedi ne pouvait rien faire d'autre que de continuer à surveiller les progrès du fils de l'Elu. Minimisant l'impact du choc sur sa conscience aux yeux de son élève, Ben lui expliqua quand même la raison de son malaise :

J'ai ressenti un grand bouleversement... De la Force... Comme si des millions de voix avaient soudainement hurlé de terreur, puis s'étaient éteintes aussitôt. Comme si un drame terrible s'était produit... Allons mon enfant, continue tes exercices...
_Ben Kenobi

Sentir la Force Sentir la Force Le jeune Jedi prouva enfin qu'il savait écouter ses Midi-chloriens et dévia les tirs de la Boule d'entraînement Jedi les yeux masqués. Obi-Wan, en bon pédagogue, savait que ce serait le seul moyen pour le garçon de ferme de s'abandonner à ses sensations. Pourtant, cette prouesse n'était pas au goût de tout le monde à bord. Han Solo ne croyait pas en « ces armes démodées » et pensait que contre autre chose qu'un appareil radiocommandé Luke n'aurait pas autant de succès. Ignorant les préceptes Jedi, le contrebandier ne se fiait qu'à son Blaster DL-44, la seule arme lui ayant sauvé la mise à maintes reprises... Ce genre de remarque faisait sourire le vieux Jedi, celui-ci ressentant des choses que le Corellien ne pouvait certainement se figurer.

Derrière eux, R2-D2 était opposé à Chewbacca dans une partie de Dejarik sous l'œil avisé de C-3PO. Inutile de préciser que malgré l'intelligence très développée du Wookiee, les servomoteurs pragmatiques du petit Droïde astromech R2 avaient le dessus. Après s'être fait défausser d'une autre pièce, le Wookiee beugla contre les deux compères. Peu impressionné, le Droïde de protocole 3PO lui donna l'une de ses sempiternelles leçons de morale :

Partie de Dejarik Partie de Dejarik

C-3PO : Ce coup est régulier ! Et ce n'est pas en beuglant que tu t'en sortiras !
Han : Annule le coup, faut jamais indisposer un Wookiee...
C-3PO : Et indisposer un droïde, monsieur, cela ne compte pas ?
Han : Faut dire qu'un droïde ça n'ose pas broyer les bras de son adversaire lorsqu'il perd au jeu, alors que les Wookiees eux, ils ne s'en privent pas...
C-3PO : J'en prends bonne note monsieur. R2, je te suggère une nouvelle stratégie : laisse gagner le Wookiee...

Alors que les uns et les autres étaient plongés dans leurs occupations respectives, une alarme retentit soudain dans l'habitacle de l'appareil : ils arrivaient en vue d'Alderaan...

Le Champ d'Astéroïdes

Han Solo et son copilote Wookiee firent donc quitter l'Hyperespace au Faucon Millenium. Cependant, au lieu de contempler la magnifique et luxuriante planète de Bail Organa, l'appareil se retrouva au beau milieu d'un champ d'astéroïdes !


Han : Bon sang ! On sort de l'Hyperespace pour tomber dans une pluie de météorites, on dirait une collision d'astéroïdes.
Luke : Mais qu'est-ce qui cloche ?
Han : Notre position est correcte, mais y'a pas d'Alderaan...
Luke : Où est-ce qu'elle peut être alors ?
Han : Justement c'est c'que j'essaie de te dire p'tit gars elle est partie en poussière...
Luke : Quoi ? Comment ?
Ben : Désintégrée ! Par l'Empire
Han :Leur flotte toute entière ne suffirait pas à détruire une planète, il faudrait une centaine d'appareil avec une puissance de feu de... Y'a un appareil qui approche !

Le vieux Jedi avait compris que le bouleversement de la Force qu'il avait ressenti un peu plus tôt était lié à la destruction d'Alderaan. Alors que tous spéculaient sur la façon avec laquelle l'Empire Galactique - car il ne faisait aucun doute que ce dernier était responsable - avait réussi ce prodige, un Chasseur TIE fut repéré sur les scanners du Faucon Millenium. Le contrebandier voulait à tout prix le détruire, ce qui n'était pas au goût d'Obi-Wan Kenobi, qui aurait préféré comprendre comment un engin de guerre de petite envergure pouvait opérer sans base à proximité. Mais Han Solo était déterminé à rattraper l'appareil impérial avant qu'il n'aille prévenir qui que ce soit de la présence des fugitifs dans ce secteur de la Galaxie.


Luke : Regardez, il se dirige vers cette petite lune.
Han : Je le rattraperais avant qu'il ne se cache derrière, on est presque à portée.
Ben : Non ce n'est pas une lune, c'est une base sidérale !
Han : C'est impossible c'est bien trop...
Luke : Oh il me vient un pressentiment bien étrange...
Ben : Faites demi-tour.
Han : Ouais, je crois que vous avez raison...

Cependant, avant que le Faucon Millenium ne puisse agir, il fut capturé par les Rayons Tracteurs de l'Etoile Noire I ! Tandis que Han se débattait comme un beau diable pour tirer son appareil de l'invisible champ de force qui l'attirait inexorablement, Obi-Wan Kenobi lui intima de laisser tomber. L'Empire Galactique avait gagné cette manche, mais pas la bataille... et encore moins la guerre.

D'autres Façons de Remporter la Victoire

Sur l'Etoile Noire, Darth Vader et Wilhuff Tarkin venaient de recevoir le rapport de l'Officier Cass : la Princesse avait menti ! En effet, à Dantooine, il n'y avait rien de plus qu'une base désertée depuis des lustres. Excédé, le Gouverneur décida que Leia Organa devait être mise à mort sur le champ. Mais un autre rapport lui parvint dans le même temps par voie radio : sa station de combat venait de capturer un appareil qui rodait dans le champ d'astéroïdes qui fut autrefois Alderaan. Comble de l'ironie, il s'agissait de l'appareil qui avait fui Mos Eisley peu de temps auparavant sous la menace de l'Escadron Zeta. Le doute n'était plus permis : cet engin pirate était flanqué des plans volés lors de l'Opération Skyhook et ses passagers étaient venus les livrer à la Princesse. Le Seigneur Noir de la Sith savait que la captive pourrait encore leur être utile. Il se rendit immédiatement au hangar afin de disposer de ses fuyards et récupérer les plans.

Capture du Faucon Millenium Capture du Faucon Millenium

A bord du Faucon Millenium, alors que celui-ci avançait vers l'un des hangars de la station spatiale, les passagers avaient échafaudé un plan : se cacher dans des compartiments secrets en attendant une issue. La mission serait évidente : aller désactiver les générateurs de Rayons Tracteurs pour fuir et livrer les plans ailleurs. Ils étaient loin de se douter que cette simple évasion se transformerait en une mission de Sauvetage sur l'Etoile Noire !

Vous venez de consulter la Version Canon de cet article. Peut-être souhaiteriez-vous lire la Version Légendes ?

Articles en rapport

Han Solo
Han Solo
Personnages