Tahiri Veila

Tahiri Veila, amoureuse d'Anakin Solo, fut une apprentie du Praexum Jedi de Yavin IV de Luke Skywalker, qui fut modelée par les Yuuzhan Vong. Afficher le sommaire

Apprentissage à l'Académie Jedi

Originaire de Tatooine, Tahiri perdit ses parents à l'âge de cinq ans, tués par des pillards Tusken. Seule et ne pouvant compter que sur elle-même, elle fut recueillie par Silven, l'un d'entre eux. Peu de temps après son neuvième anniversaire, Luke Skywalker et Tionne Solusar firent un passage sur Tatooine, la découvrirent et l'amenèrent sur Yavin IV afin, de lui apprendre les voies de la Force. C'est sur Yavin IV que Tahiri fit la connaissance d'Anakin Solo. Déjà à cette époque, ils étaient inséparables. Elle avait l'habitude de parler énormément et de faire beaucoup de blagues, notamment sur les chaussures qui auraient été une invention de la Sith pour faire souffrir les pieds. En effet, Tahiri marchait pieds nus, habitude prise dans la tribu de Silven.

Quelques temps après son arrivée sur Yavin IV, Anakin et elle partagèrent le même rêve qui leur montrait un vieux Jedi gardant un globe d'or. Lors d'une expédition, ils trouvèrent ce globe ainsi que ce Jedi nommé Ikrit dans les ruines du palais des Woolamandres. Ce globe, création de l'ancien Seigneur Noir de la Sith Exar Kun, renfermait les esprits de nombreux Massassis morts. Seuls des âmes d'enfants pouvaient libérer ces esprits, voilà pourquoi Ikrit était rentré en transe des dizaines d'années plus tôt. Ils réussirent à libérer les esprits massassis et Ikrit rejoignit l'Académie Jedi de Luke Skywalker. Il en deviendrait un des piliers pour former les jeunes Jedi, dont Tahiri et Anakin.

Lors d'une mission sur Dagobah, Tahiri apprit que son grand-père était un Chevalier Jedi qui fut tué lors de la Purge des Jedi organisée par Darth Vader et l'Empereur Palpatine. Plus tard, avec Uldir Lochett, un autre aspirant Jedi, ils retrouvèrent le Sabrelaser d'Obi-Wan Kenobi, l'un des derniers Jedi de l'ancien ordre.


Celle-qui-a-été-modelée

Des années plus tard, pendant l'invasion des Yuuzhan Vong, Tahiri dut rester à l'Académie avec Ikrit, Kam et Tionne Solusar à cause de son âge, tandis que son ami vivait des aventures incroyables et devenait un héros d'envergure galactique. Elle avait d'autant plus de mal à supporter l'inaction qu'Anakin était loin d'elle. Un jour cependant, il débarqua de son Aile-X à l'Académie, et Tahiri espérait qu'il venait pour elle. Mais il apportait avec lui de mauvaises nouvelles : les Yuuzhan Vong allaient s'emparer de Yavin IV, et les Brigades de la Paix, à leur solde, les avaient devancés afin de leur offrir les Jedi en gage de bonne volonté.

Tahiri parvint à soustraire son ami quelques instants des Maîtres Jedi afin de fêter leurs retrouvailles, mais Anakin était avant tout préoccupé par le sort de l'Académie et des jeunes apprentis qui s'y trouvaient. Avant, il y avait suffisamment de Maîtres Jedi sur place pour maintenir une illusion dissimulant l'Académie aux yeux des indiscrets, mais depuis que Tsavong Lah avait demandé que lui soient livrés les Jedi si la République tenait à poursuivre la trêve, l'Académie était de nouveau vulnérable, et l'assaut des Brigades imminent. Anakin, Tahiri et les Maîtres Jedi discutèrent de la situation, et mirent au point leur plan : Kam et Tionne cacheraient les apprentis dans un autre temple tandis qu'Anakin et Ikrit retarderaient au maximum leurs ennemis. Tahiri était censée suivre Kam et Tionne, mais avec Valin Horn et Sannah, afin de prêter main-forte à Anakin, ils firent croire à Kam qu'ils partaient avec Tionne et vice-versa, tandis qu'ils restaient au sommet du Temple.

Lorsque les Brigades donnèrent l'assaut sur le Temple, tous trois utilisèrent un blaster lourd, repoussant les ennemis. Anakin les repéra, et leur reprocha immédiatement d'être restés malgré les ordres : le plan prévoyait qu'Anakin quitterait les lieux dans son Aile-X, et ils ne pourraient y rentrer à cinq. Il imagina alors un plan de secours : passant par les sous-sols du Temple, ils ressortirent par derrière. Tahiri insista pour rester en permanence avec Anakin, y compris lorsqu'il sortit à découvert pour « réquisitionner » l'une des barges des Brigades. Ils passèrent les menottes au pilote, Remis Vehn, et revinrent chercher Sannah, Valin et Maître Ikrit. Malgré la diversion que Cinq, l'astromech d'Anakin, menait seul dans l'aile X, il devint rapidement évident qu'ils ne parviendraient pas à s'échapper. Ikrit sauta à terre par la rampe restée ouverte, afin d'offrir aux jeunes Jedi une seconde diversion. Tahiri, voyant son maître se faire tirer dessus, sauta à son tour. Mais rien n'y fit : après quelques instants, Ikrit ne fit plus qu'un avec la Force. Anakin avait de plus en plus de mal à piloter son vaisseau sous les coups de l'ennemi, et ne put atterrir pour la récupérer. Tahiri fut capturée peu après par les Brigades de la Paix, puis livrée aux Yuuzhan Vong à leur arrivée. Elle fut confiée à la maîtresse modeleuse Mezhan Kwaad, afin qu'elle la modèle, pour qu'elle serve les Yuuzhan Vong à son tour.

Tahiri, peu avant son modelage Tahiri, peu avant son modelage Emprisonnée dans la Damutek des modeleuses, séparée d'elles par une membrane, Tahiri servait de cobaye à leurs expériences. Elle fit son possible pour résister à ses tortionnaires, en les privant notamment d'air, comme Darth Vader faisait autrefois à ses subordonnés lorsqu'ils le décevaient. Mais Mezhan Kwaad et son adepte Nen Yim avaient toujours le dernier mot, pouvant infliger de la douleur à volonté à la jeune fille. À l'aide d'une modification des protocoles Tsong et Qah, elles parvinrent à lui implanter une nouvelle personnalité, basée sur de nouveaux souvenirs, sans pour autant parvenir à effacer les anciens. Cependant, elles la faisaient souffrir dès qu'elle tentait d'accéder à ses souvenirs d'humaine et de Jedi, mais pas lorsqu'elle utilisait la Force pour soulever des cailloux. Tahiri - Riina, du domaine Kwaad, à présent - avait également appris le langage Yuuzhan Vong. Elle avait reçu la marque du domaine Kwaad sur son front, et les modeleuses envisageaient de lui modeler un nouveau nez, afin qu'il ressemble à ceux des Yuuzhan Vong : creux. Tahiri se sentait désormais coupée en deux.

Pendant ce temps, Anakin, dans la jungle yavinienne, avait eu une vision de son amie. Adulte, portant des cicatrices yuuzhan vong, elle combinait les pires caractéristiques d'un Adepte du Côté Obscur de la Force et d'un Yuuzhan Vong. Déterminé à sauver Tahiri pour que la vision ne se réalise pas, il parcourut la jungle, allant jusqu'à s'allier avec un Honteux Yuuzhan Vong pour venir la délivrer. Tous deux lancèrent leur assaut sur la damutek alors que des guerriers étaient venus arrêter Mezhan Kwaad pour hérésie.

Anakin tentait de contacter Tahiri par la Force, mais il ne put que constater combien son amie avait changé. Pour Riina, Anakin n'était que l'un des souvenirs que les infidèles avaient tenté de lui implanter. Soudain, Tahiri s'empara par la Force du sabrelaser d'Anakin et décapita dans l'instant Mezhan Kwaad. Anakin crut un instant voir sa vision se réaliser, puis elle se calma, reconnut enfin son ami lorsqu'il lui rappela combien il l'aimait.
Les deux Jedi embarquèrent dans le vaisseau yuuzhan vong qui devait emporter guerriers, modeleuses et Tahiri, et celle-ci en prit le commandement, à l'aide de ses nouvelles connaissances. A peine eurent-ils décollé qu'ils durent se poser à nouveau, assaillis par les autres Yuuzhan Vong. Se souvenant des paroles d'Ikrit - Ensemble, vous êtes plus que la somme de vos personnes -, ils parvinrent à s'enfuir et à retrouver Remis Vehn, Qorl, Valin et Sannah, puis l'espace.

Tahiri se fit soigner, mais refusa qu'on efface ses cicatrices. Elle resta avec Anakin sur l'Aventurier Errant de Booster Terrik, qui avait recueilli l'Académie Jedi depuis l'évacuation de Yavin. Elle n'était plus la même : désormais, tout le monde craignait qu'elle ne se retourne contre eux, au profit des Yuuzhan Vong. Enfin, voulant mettre un terme à son inaction et ayant découvert qu'Anakin s'apprêtait à partir avec Corran Horn pour une mission sans difficulté, elle décida de se joindre à eux.

Ils allaient sur Eriadu chercher des fournitures. En arrivant sur la planète, polluée, Tahiri ne put s'empêcher d'y penser comme une abomination - terme employé par les Yuuzhan Vong pour décrire tout objet technologique créé par les infidèles. Peu après le départ de Corran de la navette, Anakin et Tahiri entendirent un appel dans la Force. Bien que Corran leur ait demandé de rester à bord tandis qu'il s'acquittait de la mission, Tahiri décida de se rendre sur place, immédiatement suivie par Anakin. Ils découvrirent Kelbis Nu, un Jedi rodien, aux prises avec les Brigades la Paix. Alors qu'ils essayaient de calmer les choses, un tir perdu destiné au Rodien tua l'un des membres des Brigades. Tandis que Kelbis Nu mourait en tentant de prévenir les adolescents d'une menace imminente sur Yag'Dhul, les autres allaient chercher des renforts. Anakin et Tahiri furent arrêtés, officiellement pour meurtre, et emprisonnés. Malgré ce que lui disait Anakin, Tahiri refusait de se laisser faire, et ils finirent par s'évader, récupérer leurs sabrelasers, voler un speeder, et retrouvèrent Corran au spatioport.

Poursuivis, Corran demanda à Anakin de calculer un cap pour s'enfuir d'Eriadu. Anakin choisit la banlieue de Yag'Dhul, espérant intervenir avant que la menace annoncée par le Rodien ne se réalise. Ils se retrouvèrent en plein milieu d'un champ d'astéroïdes, annoncé sur aucune carte... car il s'agissait en fait d'un seul astéroïde, entouré d'une flotte yuuzhan vong ! Voilà la menace qui pesait sur Yag'Dhul. S'éjectant en combinaisons pressurisées vers l'astéroïde, ils observèrent la destruction de leur navette par la flotte ennemie.

Remarquant des mouvements de l'astéroïde, les trois Jedi durent se rendre à l'évidence : aucun astéroïde n'était fait de roche et il n'y avait que des vaisseaux yuuzhan vong, mais celui sur lequel ils étaient était camouflé, et ressemblait encore plus que les autres à un astéroïde naturel. En pénétrant à l'intérieur, le trio comprit pourquoi : il s'agissait d'un vaisseau éclaireur. Tuant tous les guerriers, ils en prirent le contrôle grâce aux connaissances de Tahiri. Ils parlèrent à une Humiliée et découvrirent qu'Anakin, Tahiri et Vua Rapuung étaient désormais célèbres parmi eux : un Jeedai avait rendu son honneur à un Humilié, et ils constituaient désormais l'espoir pour les Humiliés de recouvrer leur Honneur à leur tour. Tahiri était connue comme Celle-qui-a-été-modelée. Comme la mission initiale du vaisseau le prévoyait, ils se rendirent sur Yag'Dhul, et émirent le message convenu en utilisant les services de l'Humiliée. Ils découvrirent que les boucliers protégeant l'ancienne base de l'Escadron Rogue allaient être sabotés sous peu, et tentèrent de contacter les Givins. Pour cela, ils firent mine d'attaquer la planète et se rendirent aux vaisseaux qui venaient les intercepter.
Les Givins finirent par les écouter, mais demandèrent au trio de ne pas sortir de leurs quartiers pendant l'attaque, car la station serait probablement dépressurisée afin de prendre l'ennemi par surprise. Craignant que les Givins ne veuillent en réalité les vendre aux Yuuzhan Vong, ils partirent à la recherche d'un vaisseau. Ils tombèrent sur une escouade ennemie dirigée par Nom Anor, qui refusa un duel. Tahiri traduisit le refus de Nom Anor en langage yuuzhan vong afin que ses acolytes comprennent que l'exécuteur venait de perdre tout son honneur de Yuuzhan Vong. Celui-ci dut donc les tuer - avec une arme d'infidèles - afin que personne d'autre n'apprenne qu'il ait refusé un duel à des Jeedai. La station commençant à se dépressuriser, Corran demanda aux deux jeunes Jedi de l'attendre dans un coin pendant qu'il allait chercher des combinaisons.
Les deux adolescents se réchauffèrent mutuellement et se réconfortèrent, avant d'échanger leur premier baiser. Anakin proposa de se placer en transe d'hibernation afin d'économiser leur chaleur et leur oxygène, mais Tahiri ne parvenait plus à se concentrer, encore excitée par le baiser d'Anakin. C'est alors que Corran revint avec des combinaisons, et comprit immédiatement ce qu'il venait de se passer entre les deux tourtereaux. Ils empruntèrent un chasseur givin et purent échapper à la bataille. Revenus sur l'Aventurier Errant, ils arrivèrent juste après la naissance du nouvel héritier Skywalker : Ben, nommé en mémoire au premier mentor de son père.


La mort d'Anakin

Peu après, Anakin se proposa pour diriger une mission pour le moins délicate dont il venait d'imaginer les grandes lignes. Des Voxyns - Vornskrs modelés par les Yuuzhan Vong dans le but de sentir et de pourchasser les Jedi à travers la galaxie - ayant commencé à faire des ravages chez les Jedi, déjà rares, qui tentaient de protéger la galaxie, le but de la mission n'était rien moins que d'atteindre le Baanu Rass, vaisseau-monde yuuzhan vong en orbite autour de la planète Myrkr, d'où provenaient les vornskrs, et de détruire la Reine Voxyn, sans laquelle les Yuuzhan Vong ne pourraient plus cloner d'autres voxyns. Tahiri, qui avait déjà participé aux missions préliminaires et ne voulait désormais plus se séparer d'Anakin, fut parmi les premiers à se porter volontaire. Ses connaissances en matière de langage yuuzhan vong, ou même du fonctionnement de leurs vaisseaux leur seraient indispensables. L'équipe était composée de dix-sept Jedi, tous jeunes afin que l'ennemi ne se méfie pas d'eux, et il y avait donc plusieurs de ses amis de l'Académie. Ganner, le plus âgé, serait le chef apparent pour tromper l'ennemi, tandis qu'Anakin dirigerait réellement la mission.

Après l'accord de Luke, les dix-sept membres du commando mirent au point les détails de la mission sous la direction de Lando Calrissian et d'un droïde CYV - Chasseur de Yuuzhan Vong, nouveauté de Tendrando Armements. Lando et son épouse Tendra livreraient les Jedi aux Yuuzhan Vong, et feraient passer en douce deux droïdes CYV et les Sabrelasers des Jedi avant que ceux-ci ne repartent vers les territoires Yuuzhan Vong. Ensuite, dès qu'Eryl Besa serait certaine que le vaisseau qui les transportait aurait franchi les lignes ennemies, le commando s'emparerait du vaisseau et le dérouterait vers Myrkr. La principale inconnue était la torture que les Yuuzhan Vong pourraient infliger au commando afin de les briser. Pour cela, Jacen allait maintenir un lien mental entre tous les membres, qui leur permettrait de rompre l'isolement caractéristique des séances de torture. Il leur permettrait également de communiquer entre eux même sans leurs comlinks, et Jacen espérait que cela empêcherait que quiconque ne sombre vers le Côté Obscur. Un autre problème était les tensions qui existaient entre les deux frères Solo, qui persistaient malgré un apaisement depuis le début de la guerre.

La torture fut au rendez-vous dès les premiers instants de la mission, particulièrement pour Ulaha Kore, blessée au premier affrontement. Jaina fit son possible pour la maintenir loin du voxyn qui les torturait, en se proposant pour subir elle-même la torture. Malgré cela, la jeune Bith n'arrivait pas à récupérer de ses blessures. Lorsqu'elle se jeta sur son bourreau, Jacen accusa à tort son frère de l'y avoir incitée, alors qu'elle avait agi de son propre chef, manquant de se faire tuer. Cependant, les Jedi parvinrent à se rendre maîtres du Mort Exquise sans le moindre mort.

Lorsque, en approchant du vaisseau-monde, les Jedi perçurent deux présences dans la Force, ceux-ci durent abandonner leur plan A - tout détruire - et passer à un plan bien plus risqué : pénétrer dans le vaisseau-monde, et n'y détruire que le minimum. Le groupe connut alors sa première victime - Ulaha Kore, restée à bord du Mort Exquise -, mais non la dernière. La mission, pourtant pas trop mal commencée, tourna rapidement au cauchemar lorsque les Jedi s'aperçurent que les Yuuzhan Vong avaient connaissance de leur mission, et que les présences senties depuis le Mort Exquise étaient celles de Welk et Lomi, deux Jedi Noirs de l'Académie des Ombres. Sentant sa sœur en danger, Anakin se précipita pour la sauver, et y parvint, mais paya le prix fort : il reçut un coup de bâton Amphi dans l'abdomen. Le lien mental de Jacen s'effilocha, les morts - Jovan Drark, Eryl Besa, Bela et Krasov Hara - s'enchaînèrent, Raynar Thul était blessé, l'état d'Anakin empirait. Lorsque le groupe vit le Tachyon, un cargo léger capable de les sortir de ce cauchemar, le moral remonta : tandis que Lowbacca réparerait le vaisseau, et que Raynar récupérerait, les autres achèveraient la mission avant de revenir et tous partiraient sains et saufs. Mais les Jedi Noirs, plus soucieux de s'en sortir vivants que de détruire la Reine, expulsèrent Lowbacca du vaisseau et s'enfuirent avec, emmenant avec eux Raynar vers un destin inconnu...

Les Jedi, désormais onze, revenaient à zéro ou presque et voyaient leurs chances de réussite disparaître avec la vie d'Anakin qui, traversé par la Force, la brûlait de plus en plus vite afin de suivre le groupe. Il finit par leur demander de le laisser ralentir leurs poursuivants, laissant le commandement de la mission à Jacen, et mourut héroïquement. Lorsque Lowbacca leur annonça qu'il venait retrouver le corps de celui qu'elle aimait, elle n'hésita pas une seconde, et partit le récupérer. Tandis que Jacen, seul avec Vergere et la Reine, menait leur mission à bien, Tahiri partit sur la Ksstarr, volée à Nom Anor par Jaina. Tous les survivants avaient pu s'échapper, sauf Jacen.

Ils se rendirent d'abord sur Coruscant, où les derniers défenseurs républicains tentaient encore de ralentir les forces yuuzhan vong. Tenel Ka Chume Ta' Djo proposa ensuite de se rendre dans le Consortium de Hapes, où ses parents vivaient. Tahiri passa le voyage à pleurer sur la dépouille d'Anakin, arrangée par les soins de Tekli. Parvenus dans l'amas de Hapes, ils choisirent la planète tranquille, reculée, de Gallinore. Après une escarmouche contre des Hapiens rebelles à la Reine-Mère Teneniel Djo, ils furent escortés jusqu'à Hapes par Kyp Durron, arrivant tout juste de Coruscant lui aussi.
Le soir même, elle assista à la cérémonie funèbre donnée en l'honneur d'Anakin. Chacun lui rendit un hommage, que ce soit par la parole ou la pensée, puis il fut incinéré.

Tahiri accompagna ensuite les parents Solo et Skywalker sur Éclipse, puis Borleias, récemment reprise aux Yuuzhan Vong par les équipes de Wedge Antilles et Lando Calrissian. Là, elle participa a plusieurs missions avec Luke Skywalker avant de partir pour Coruscant. Elle s'était portée volontaire pour cette mission à la place de Jaina pour enquêter sur l'éventuelle présence de Jacen là-bas, tout en accompagnant Luke et Mara, qui espéraient découvrir la signification de ses rêves. Avec eux partaient également deux scientifiques, Danni et Baljos Arnjak, ainsi qu'une partie de l'escadron Spectre, les premiers pour étudier les transformations de la planète depuis sa prise par l'ennemi, les derniers pour implanter des cellules de résistance qui aideraient à la reconquête de la planète une fois le moment venu. Les Spectres fournissaient la plupart du matériel, notamment les planches individuelles qui leur permettraient d'atterrir en se faisant passer pour des débris célestes, donc en secret.

Il apparut au cours de la mission que Lord Nyax, un jeune humain sensible à la Force qui avait subi une croissance démesurée et à qui on avait implanté des sabrelasers, était l'objet de la quête de Luke et Mara, qui devint prioritaire. Incapable de parler, il souhaitait néanmoins contrôler tout ce qui passait à sa portée, notamment la population locale, les Yuuzhan Vong et l'équipe Jedi, mais surtout la source de Force qu'il avait sentie dans l'ancien Temple Jedi. Les Jedi et les Yuuzhan Vong s'unirent tacitement pour en venir à bout, mais les Yuuzhan Vong furent rapidement vaincus, leurs voxyns compris. Lord Nyax pouvait manipuler les émotions de ceux qu'il rencontraient par la Force, et parvint un instant à faire croire à Luke, Mara et Tahiri que chacun des deux autres était leur ennemi. Tahiri parvenait à dominer sa douleur depuis sa vongoformation et parvint à échapper la première à ses illusions. En se retirant de la Force, elle parvint à le prendre par surprise et à le blesser. Tandis que les mataloks yuuzhan vong l'achevaient, l'équipe se retira et entama son retour vers Borleias, leur mission principale achevée.

Ils arrivèrent sur Borleias peu avant l'ultime bataille que Wedge avait prévue avant d'abandonner la planète à l'ennemi, et Tahiri suivit le mouvement de repli vers Mon Calamari, désormais capitale non officielle de ce qui restait de la Nouvelle République.

Accession au titre de Chevalier Jedi

Quelque temps après, Cal Omas, déjà Sénateur de la Nouvelle République depuis le début de la guerre, en fut élu Président. Avec Luke Skywalker, il organisa une cérémonie, au cours de laquelle tous les Jedi qui avaient participé à la mission de Myrkr, et qui étaient là, furent promus au rang de Chevaliers Jedi. Il y avait même Jacen, qui avait fait sa réapparition quelques semaines plus tôt. C'est alors que Jaina transmit la demande faite par l'Amiral Traest Kre'fey, d'incorporer plus de Jedi dans ses rangs, et la plupart des nouveaux Chevaliers Jedi se plaça donc sous ses ordres, Tahiri comprise.
Tahiri eut une formidable occasion de s'entraîner au pilotage des chasseurs, qu'elle avait jusqu'alors peu pratiqué, et fut rapidement promue chef d'un nouvel escadron, les Barefoot. Elle participa au plan d'Ackbar : mener de nombreuses petites escarmouches contre les Yuuzhan Vong en des endroits où ils se savaient supérieurs afin de former l'armée sans subir trop de pertes, en vue d'une grosse bataille finale.

Une fois, Jacen vint la trouver sur le Ralroost afin de voir si, comme il en était capable depuis son séjour sur Coruscant, Tahiri pouvait percevoir les Yuuzhan Vong dans un lien semblable à celui que la Force entretenait entre les diverses autres parties de l'Univers. Tahiri était peu encline à repenser aux souffrances qu'elle avait endurées sur Yavin IV, mais elle accepta de se soumettre aux exercices de Jacen. Malgré les nombreux points communs entre ce qui était arrivé à Jacen et Tahiri, l'expérience fut soldée par un échec.

Le retour de Riina Kwaad

Sur Yavin IV, lorsque Anakin était venu la sauver des modeleurs yuuzhan vong, l'esprit de Tahiri avait réussi à vaincre Riina Kwaad, la personnalité yuuzhan vong qu'on lui avait implantée. Mais celle-ci n'avait pas été éliminée. Repliée au plus profond du corps de Tahiri, elle attendait une faiblesse pour resurgir. C'est ainsi que, quelques mois après la bataille d'Ebaq 9, Jaina entendit un appel à l'aide de son amie, avant que la communication ne soit coupée. Jaina retrouva rapidement la jeune fille sur Heurkea, évanouie, mais eut de la peine à la reconnaître tant elle avait changé : elle avait maigri, ses cicatrices au front s'étaient infectées, et surtout... elle était absente de la Force. Tahiri se réveilla dans l'infirmerie de Cilghal, Jacen veillant auprès d'elle. Immédiatement, Jacen lui demanda de lui confier ses soucis, mais Tahiri avait décidé de régler toute seule son problème, afin de ne pas troubler ses amis.
Le couple Solo lui proposa de les accompagner dans leur tournée dans la galaxie destinée à renouer contact avec les systèmes dont on n'avait reçu aucune nouvelle récente. Tahiri accepta, et partit vers Galantos, le premier de ces systèmes, indiqué par un message anonyme sur le Faucon.
En explorant l'hôtel-prison où ils étaient logés, Tahiri découvrit une statuette de Yun-Yammka. Immédiatement, Riina Kwaad reprit le dessus, et faillit attaquer les gardes fia qui s'inquiétaient de ce que faisait Tahiri, avant de s'évanouir une nouvelle fois.

Lorsque Tahiri parvint une nouvelle fois à repousser son adversaire intérieur, elle échappa de nouveau à la surveillance des gardes pour tomber sur le Ryn qui les avait fait venir sur Galantos. Tahiri lui permit de s'embarquer dans un vaisseau et décoller, tandis que les Yuuzhan Vong faisaient leur entrée dans le système. Finalement, après que les Soleils Jumeaux de Jag Fel et Jaina Solo, et le Fierté de Selonia de Todra Mayn, eurent repoussé les envahisseurs, le Ryn invita le petit groupe à se rendre sur Bakura pour poursuivre leur « voyage ».

Tahiri pensait que quitter Mon Calamari et se rapprocher de l'action allait apaiser ses crises, mais il n'en était rien : plus l'Alliance Galactique remportait de victoires contre les Yuuzhan Vong, et plus Riina Kwaad se montrait active, pour tenter de rétablir un équilibre entre les deux factions. Encore pire : Jag Fel, voire le couple Solo, ne semblait pas avoir confiance en elle. C'est ainsi qu'une nuit, sur Bakura, Leia la surprit en train de chercher la statuette trouvée sur Galantos. Leia essaya de lui proposer son aide, mais Tahiri refusait de voir la réalité de son conflit en face et d'admettre que c'était en l'appelant « Riina » que Leia l'avait troublée. Elle préféra prendre la fuite. En errant sur Bakura, elle tomba sur Goure, le membre du réseau ryn qui leur avait été indiqué. De manière étonnante, il semblait beaucoup mieux la comprendre que ses proches, et il fit son possible pour l'aider à régler son conflit intérieur.

Tous deux accédèrent au réseau de surveillance du Premier Ministre Cundertol, où ils le virent converser avec le Keeramak... en ssi-ruuvi, une langue que les humains n'étaient pas censés pouvoir parler. Découverts par une équipe de sécurité, ils se mirent en quête du Premier Ministre Adjoint, Harris.
Lorsqu'ils le trouvèrent, celui-ci tenait Jaina en otage, ainsi que Malinza Thanas. Il les emmenaient dans le stade où la consécration de Bakura allait commencer dans quelques minutes. Quelques instants plus tard, elle fut contactée par Jaina, qui venait de se libérer, et qui l'informa de la présence d'une bombe sous la tribune d'honneur du stade. Il n'y avait aucun moyen de la désamorcer. Bien que Jaina lui ait demandé de fuir au plus vite, la jeune fille décida de tenter le tout pour le tout. Mais soudain, Jaina ne sentit plus la présence familière de son amie, et l'entendit parler Yuuzhan Vong - elle venait de céder à nouveau la place à Riina. Tahiri essaya vainement de reprendre le contrôle de son corps, mais échoua. Riina s'empressa d'ériger une bulle de Force protectrice tandis que la bombe explosait.

Jaina et Goure la retrouvèrent en position foetale, évanouie... et pratiquement invisible dans la Force. Ils transportèrent Tahiri en civière à répulseur au milieu de la panique créée par la bombe puis par l'attaque des Ssi-Ruuk. Tandis que Tahiri était à l'hôpital, encore inconsciente, Goure avait expliqué aux Solo ce qu'il se passait en Tahiri : les médecins ne pourraient rien faire pour elle car elle ne souffrait d'aucun mal physique, elle se battait contre elle-même. Et elle n'avait qu'un seul moyen de se débarrasser de Riina : se tuer elle-même. Elles étaient si intimement mêlées que l'une ne pourrait plus jamais vivre sans l'autre. Goure leur avait même livré la solution : il fallait que Tahiri et Riina arrivent à vivre ensemble, comme une seule personne. Jaina n'était pas prête à cela : une Yuuzhan Vong n'avait pas le droit de violer le corps de son amie. Pour l'y aider, Goure lui avait rappelé que Riina était une victime tout comme Tahiri, et que c'était bien elle qui avait sauvé Tahiri et de nombreux autres gens dans le stade, grâce à la bulle de Force.

Tahiri avait ensuite été transportée dans le Fierté de Selonia, et reposait sur un lit. À l'extérieur, Tahiri paraissait amorphe. Mais à l'intérieur, les deux personnalités s'affrontaient sans relâche. Cependant, Riina, enfermée là pendant deux ans, avait fini par découvrir d'elle-même ce que Goure avait expliqué aux Solo et à Jag Fel. Elle commença à tenter de l'expliquer à son alter ego, mais de même que Jaina avait eu du mal à accepter les paroles du Ryn, Tahiri refusait d'écouter Riina. Cependant, Jaina, après avoir quitté Onadax dans la Frégate Lancer, se rendit au chevet de son amie, et fusionna ses pensées avec celles de la jeune fille, afin de lui apporter toute l'aide dont elle aurait besoin.

Riina remarquant en premier l'intrusion de Jaina dans leur confrontation, la présenta à Tahiri comme étant un ennemi commun contre lequel elles devaient s'allier, mais Tahiri rétorqua qu'il s'agissait d'une ruse pour détourner son attention de Riina et lui laisser un avantage. À l'aide de son sabre, Tahiri trancha la main de son ennemie... et s'aperçut aussitôt que la sienne venait de disparaître. Cet accident permit à Tahiri de se rendre compte à son tour à quel point elles étaient liées et à quel point leur conflit intérieur ne pouvait qu'aggraver la situation. Alors, sous la surveillance de Jaina, Tahiri et Riina fusionnèrent pour ne former plus qu'un nouvel être, la Nouvelle Tahiri. Elle n'était pas plus l'Ancienne Tahiri que Riina Kwaad, pas plus humaine que yuuzhan vong, tusken ou quoi que ce soit d'autre. Il s'agissait d'une nouvelle créature, qui disposait en elle du meilleur des cultures humaine et yuuzhan vong.


La nouvelle Tahiri

Lorsque Tahiri et Jaina sortirent de leur transe, Jag Fel était auprès d'elles, profitant d'une pause dans la bataille qu'il venait de mener. Il était inquiet de savoir qui de Tahiri ou de Riina allait émerger, et s'était préparé à toute éventualité. Malgré les paroles rassurantes de Jaina, Jag n'était pas ravi d'apprendre la véritable nature de la Nouvelle Tahiri. Cependant, la situation sur Esfandia n'était pas terrible avec le Faucon et ses occupants coincés sur la planète et les flottes de Pellaeon et Vorrik en orbite, qui se tenaient mutuellement en respect. De plus, la jeune fille avait un plan qui permettrait au Faucon de regagner l'espace, voire de sauver la station de communications et mettre en déroute les Yuuzhan Vong.
Avec Jaina et Jag, elle se rendit sur l'un des vaisseaux yuuzhan vong détruit dans la première partie de la bataille, et appela le commandant Vorrik. Elle lui annonça qu'elle allait trahir le Faucon et lui révéler son emplacement exact s'il la laissait descendre sur place. Dès qu'il eut accepté, ils rejoignirent Han, Leia et Droma au sol, et leur exposèrent le plan de Tahiri. Lorsque tout le monde fut prêt pour la reprendre la bataille, Tahiri lança son deuxième appel.
Les Yuuzhan Vong avaient nettement perdu l'avantage, mais ne se décidèrent au repli que lorsque une flotte du réseau des Ryns arriva à son tour sur les lieux.

Après leur retour dans l'espace républicain, Tahiri emprunta une aile X et se rendit sur Dagobah. Elle voulait être certaine que la Nouvelle Tahiri ne réalise pas le rêve qu'avait fait Anakin avant de venir la libérer sur Yavin IV. Et pour cela, il n'y avait qu'un seul moyen : entrer dans la grotte où Luke et Anakin l'avaient précédée, et y affronter à son tour sa propre personnalité. Mais elle fut rapidement repérée par deux équipes de Yuuzhan Vong : l'une composée de Honteux, qui venaient lui demander une faveur, l'autre composée de guerriers, bien déterminés à tuer les premiers, voire Tahiri. Rapidement, le combat s'engagea, Tahiri aux côtés des Honteux. Ils vinrent à bout du détachement de guerriers, mais tandis que d'autres allaient arriver, il ne restait plus qu'un seul Honteux en vie. Celui-ci révéla à Tahiri qu'ils cherchaient la planète de la Prophétie dont Yu'shaa leur avait parlé. Alors qu'il était mourant, Tahiri lui promit qu'elle révèlerait au Prophète des Honteux l'emplacement de cette planète.

Puis elle regagna l'espace, et échappa aux forces ennemies qui s'y trouvaient, avant de rejoindre le Faucon Millenium. Le vaisseau était quasiment devenu un « chez elle », tandis que Han et Leia Solo étaient quasiment devenus sa famille, bien qu'ils ne l'aient pas officiellement adoptée. Pendant qu'elle se reposait, les Jedi avaient reçu un qahsa de la part de Yu'shaa, et Kenth Hamner et Corran Horn avaient demandé à Tahiri de participer à la réunion qui en découlerait sur Mon Calamari. Il fut décidé, malgré les réserves de Corran et Han, que Tahiri et Corran répondraient à la demande de Yu'shaa, et l'emmèneraient voir Zonama Sekot - qui devait être la planète tant convoitée, et où l'expédition de Luke était déjà. Cependant, avant de quitter Mon Calamari, Corran interrogea longuement la jeune Jedi pour savoir qui elle était depuis sa fusion, et s'il pouvait encore lui faire confiance.

Suivant les indications de Yu'shaa, tous deux se retrouvèrent rapidement au lieu de rendez-vous, au prix de la perte de leur vaisseau. Ils y trouvèrent Kunra, avant que le Prophète ne se montre en personne. Immédiatement, il leur annonça qu'ils n'iraient pas seuls sur Zonama Sekot : une modeleuse serait avec eux, et leur fournirait un vaisseau. Cet imprévu ne plaisait pas à Corran, toujours méfiant, mais il accepta néanmoins de poursuivre la mission et ils partirent libérer la modeleuse du complexe de Shimrra, qui s'avéra être Nen Yim.

En voyant Tahiri arriver, celle-ci crut que Tahiri était venue prendre sa revanche sur elle, mais la jeune fille la détrompa : après lui avoir rappelé tout ce qu'elle avait subi ces deux dernières années à cause de son modelage, elle annonça à la maîtresse modeleuse qu'elle n'allait pas saboter leur mission, qui était une des meilleurs chances de mettre un terme à la guerre, pour une rancune personnelle. Peu après, trois guerriers arrivèrent et l'un d'eux parvint à lui planter son bâton Amphi dans le mollet. Corran la secourut, mais elle s'évanouit rapidement sous l'effet du poison.

Elle se réveilla dans le vaisseau de Nen Yim, en hyperespace. Entre temps, un troisième Yuuzhan Vong avait rejoint l'équipe : le prêtre Harrar, et Nen Yim avait accepté de la guérir. Le Prophète expliqua alors à Tahiri que leur vaisseau venait justement de Zonama Sekot, et Corran avait remarqué pendant leur évasion de la planète sa supériorité par rapport aux vaisseaux yuuzhan vong aussi bien que par rapport aux vaisseaux dont il avait l'habitude : il combinait harmonieusement biotechnologie et électronique.

Plus tard, Corran lui expliqua qu'il feindrait d'aller vers Mon Calamari tandis que le vaisseau était bel et bien parti pour Zonama Sekot. Selon les réactions des Yuuzhan Vong, il espérait découvrir lesquels des trois étaient sincères, mais pour le moment, ils pensaient le Prophète et la modeleuse plus fiables que le prêtre. Tahiri retourna ensuite voir Nen Yim afin de poursuivre la discussion qu'elles avaient entamée dans le damutek.

Celle-ci lui avoua n'éprouver aucune culpabilité de l'avoir modelée. Elle l'avait haïe un temps pour avoir décapité sa maîtresse, mais c'était fini. Lorsque Tahiri annonça qu'après avoir réconcilié ses deux natures, elle voudrait réconcilier ses deux peuples, Nen Yim répondit qu'elle ne partageait pas les opinions de Shimrra : ils n'avaient pas besoin de conquérir autant de planètes, et les principes des guerriers yuuzhan vong étaient une source de stupidité. Lorsqu'elles évoquèrent la confiance à accorder à Harrar, Nen Yim révéla qu'elle avait pris soin de libérer un virus qui détruisait tout ce qui ressemblait à un villip. Après quatre jours de voyage sans aucun signe de trahison, Corran s'apprêtait à dire révéler leur véritable destination aux Yuuzhan Vong, lorsque le saut hyperspatial fut interrompu par un Interdicteur impérial, alors qu'ils passaient non loin de Bilbringi. Nen Yim proposa de repasser en hyperdrive - malgré l'Interdicteur. Mais elle ne voulait pas dévoiler comment si les Jeedai ne promettaient pas de garder son secret pour eux. Lorsque Corran leur révéla qu'en réalité, ils se dirigeaient depuis le début vers Zonama Sekot, la modeleuse accepta de les tirer de là. Il s'agissait d'un dispositif modelé par un de ses apprentis, et qu'elle pourrait utiliser pour neutraliser temporairement le puits gravifique de l'interdicteur. Le premier test, effectué en situation réelle, fut une réussite : ils purent poursuivre leur voyage vers la planète mystérieuse. Mais le vaisseau était désormais blessé, et ne pourrait plus supporter ce genre de mésaventures.

Plus tard, en admirant la beauté d'un système stellaire, Nen Yim et Tahiri confrontèrent de nouveau leurs points de vue respectifs sur la situation : tandis que Tahiri appréciait simplement la poésie du spectacle, Nen Yim tenait à ses explications scientifiques. Elles en vinrent à parler des dieux yuuzhan vong, et la modeleuse déclara qu'une réalité devait exister derrière eux. Tahiri lui proposa son hypothèse : les dieux seraient une mauvaise interprétation de la Force. Nen Yim en avança alors une nouvelle : les dieux yuuzhan vong comme la Force des Jedi seraient plutôt une mauvaise interprétation d'un autre phénomène plus vaste. Elle avoua qu'elle n'y croyait pas, mais il s'agissait au moins d'une hypothèse de travail. C'était à peu de choses près celle qu'avait formulée plus tôt Anakin.

Corran sentait à travers le vaisseau que les basals dovin faiblissaient de plus en plus, confirmant le diagnostic de Nen Yim. Après quelques sauts de plus en plus mouvementés, ils finirent par arriver en vue de la planète tant convoitée. Ce fut son attraction gravitationnelle qui leur permit de descendre. Mais la présence de Zonama Sekot dans la Force était si forte que les Jedi n'arrivaient pas à localiser les Jedi qui les avaient précédés de quelques semaines. Yu'shaa affirma sentir quelque chose lui aussi, mais pas Harrar. En utilisant le seul basal dovin qui avait survécu, Corran parvint à un atterrissage, bien que brutal, et le vaisseau fut le seul à ne pas y survivre. Tahiri suivit Nen Yim afin de pouvoir la surveiller discrètement dans ses recherches. Au passage, elle éclaira certaines des ses réflexions à l'aide de ce qu'elle savait ou ressentait de la Force. Mais un jour, pensant ne plus découvrir qui que ce soit sur cette région de la planète, Corran décida de partir avec Harrar vers les seules installations de la planète qu'ils avaient vues depuis leur arrivée. Il voulait savoir ce que les Yuuzhan Vong penseraient en découvrant leur véritable nature : des hyperpropulseurs géants. Tahiri lui demanda s'il pourrait la prendre comme apprentie, et il accepta, faute d'autre Maître sous la main.

Après leur départ, elle retourna près de Nen Yim, qui mettait en place une expérience visant à tester l'hypothèse que lui avait fournie Tahiri : Sekot contrôlait la vie à sa surface, par l'intermédiaire de la Force. Mais la jeune fille interrompit la modeleuse dans ses explications, qui lui rappelait le traumatisme de son modelage. Elle lui demanda si les souvenirs qu'elle avait en temps que Riina étaient inventés de toutes pièces ou provenaient de quelqu'un d'autre, et la modeleuse ne tarda pas à découvrir que son ancienne maîtresse avait donné à Riina des souvenirs issus... de Nen Yim elle-même ! C'est en demandant à la modeleuse ce qu'il était advenu des connaissances de Riina que Tahiri découvrit qu'elle avait maintenant des amis qui étaient morts dans les deux camps de la guerre.

Enfin, la modeleuse lança son expérience. Tahiri remarqua que le qahsa bourdonnait dans la Force, mais Nen Yim était prise de convulsions. Elle choisit d'interrompre l'expérience en touchant à son tour le qahsa, et s'évanouit. Elles avaient cependant réussi : aussitôt ranimées, Nen Yim le lui confirma et s'écarta pour méditer. Le soir, elle n'était toujours pas revenue, ce qui inquiéta sa nouvelle amie qui partit alors à sa recherche, et finit par la trouver, mourante. La modeleuse lui révéla que Yu'Shaa était en réalité Nom Anor et qu'il allait détruire Zonama Sekot à l'aide de l'un des protocoles contenus dans le qahsa qu'il avait récupéré. Elle s'apprêtait à lui dévoiler la véritable nature de sa découverte, mais la mort l'interrompit. Tahiri était folle de rage, souhaitait tuer l'ancien Exécuteur dans d'atroces souffrances, et partit rejoindre Corran et Harrar.

Lorsqu'elle les retrouva dans le puits de l'hyperpropulseur, sa colère bouillonnait encore. Elle leur répéta brièvement les dernières révélations de Nen Yim, et Corran dut la retenir pour qu'elle ne fasse rien avant de s'être calmée. Tous les trois virent Nom Anor au sommet de la salle des commandes, et Corran descendit l'arrêter le long d'un large câble supraconducteur. Mais il arriva trop tard : Nom Anor avait eu le temps de débloquer les turbolifts et remontait déjà dans l'un d'entre eux. Tahiri l'intercepta au sommet, mais son ennemi activa le plaeryin-bol dans son oeil et la jeune femme n'eut que le temps de l'esquiver, tombant sur la barrière de sécurité. Puis Nom Anor la poussa d'un coup de pied derrière la barrière. Elle s'agrippa à mains nues au câble qu'avait utilisé Corran, et parvint à arrêter sa chute cent mètres plus bas. Puis elle commença à remonter, patiemment, jusqu'à ce que Corran puisse lui lancer une corde et achever ainsi les vingt derniers mètres.

Au dehors, ils suivirent les traces de pas dans la boue, éclairés seulement par l'orage qui grondait. Ils finirent par retrouver le fugitif à l'aube, lorsque la barge qui venait le récupérer descendit dans l'atmosphère. Tahiri lui sauta dessus, récupérant immédiatement son sabrelaser. Corran lui demanda de faire partir la barge sous peine de l'exécuter. Nom Anor n'eut pas le temps d'obtempérer que la planète, sous le coup du sabotage, fut prise d'un violent séisme. Les Jedi étaient désormais encerclés par les Yuuzhan Vong, à deux contre trente. Ce fut l'Ombre de Jade, dont l'équipage avait senti Sekot souffrir et vu la barge yuuzhan vong, qui leur sauva la mise. Nom Anor put s'enfuir en hyperdrive, tandis que Sekot parvint à protéger ses hyperpropulseurs en les activant in extremis. Au lieu de la destruction totale prévue par Nom Anor, Zonama passa en hyperespace, emportant l'Ombre de Jade et ses occupants avec elle. Par contre, Le Faiseur de Veuves qui orbitait autour de la planète depuis l'arrivée de Luke fut porté disparu.

Trois semaines plus tard, Tekli, Danni Quee et Tahiri retrouvèrent Harrar, blessé, dans un canyon. Lorsque les autres membres du groupes les rejoignirent, les Ferroan, l'un des peuples vivant sur la planète vivante, étaient là et voulaient que le prêtre soit placé sous leur responsabilité. Les Jedi obtinrent de pouvoir parler avec lui si l'un des Ferroan y assistait. Harrar leur raconta ce qu'il s'était passé depuis qu'il avait quitté Coruscant, ce qui confirmait ce que Corran avait déjà dit. Après avoir parlé des raisons qu'avaient Nom Anor pour s'être fait Yu'shaa pour trahir ensuite les Humiliés, ils parlèrent de Zonama Sekot. Cette planète ressemblait à Yuuzhan'tar, la planète originelle des Yuuzhan Vong, ce qu'avait également découvert Nen Yim. Harrar proposa ensuite son aide pour mettre un terme au conflit. Lorsque la planète émergea de l'hyperespace, elle avait sa surface ravagée, et ne savait pas où elle était. R2-D2 parvint à les localiser dès qu'il put voir les étoiles à travers le ciel de nouveau dégagé de la planète, et celle-ci effectua un deuxième saut, visant à les rapprocher du Noyau. Puis, enfin, un jour, ils émergèrent près de Coruscant. Le Faucon Millenium et l'Aventurier Errant leur rendirent rapidement visite, et ils échangèrent rapidement leurs informations, avant de se préparer à la bataille mettant en jeu Coruscant, voire l'issue de la guerre tout entière.

Pour celle-ci, Tahiri partit directement à la surface de la planète dans le Faucon, avec les époux Solo et Skywalker, les jumeaux Solo, Kenth Hamner, Harrar, les Noghris et les droïdes. Ils débarquèrent sur ce qui s'appelait auparavant l'Esplanade Glitannai, où ils furent accueillis par Pash Cracken, Judder Page et Jagged Fel. Tandis que Harrar, les époux Solo et leurs gardes du corps noghris et mécaniques partaient vers le Cerveau-Monde, les autres se dirigèrent vers la citadelle de Shimrra. En chemin, ils tombèrent sur un mon duul qui transmettait les paroles de Shimrra, et Tahiri les traduisit pour le reste du groupe. Puis, à l'aide de leur sens Vong, Jacen et la jeune fille le firent partir. Lorsqu'ils rencontrèrent l'escouade Bacta, qui combattait aux côtés des Hérétiques, son Caporal demanda de l'aide de la part des Jedi, et Mara, Kenth et Tahiri les suivirent.

La jeune fille découvrit bientôt Nom Anor dans une foule de Yuuzhan Vong, et Mara et elle le prirent aussitôt en chasse. Il était facile de le suivre : il était le seul Yuuzhan Vong qui fuyait les combats au lieu de s'y précipiter. Bien que Coruscant ait beaucoup changé depuis l'ère impériale, les connaissances des lieux de Mara permirent aux deux Jedi de le poursuivre aisément ; bientôt, le nouveau Préfet de Yuuzhan'tar dut se résoudre à affronter Mara Jade Skywalker. Elle le roua de coups, avant de sortir son sabrelaser. Déterminé à survivre, Nom Anor s'avoua vaincu et tenta de la persuader de le laisser en vie, de la même manière qu'il avait toujours manipulé son entourage. Mara accepta de le garder en vie parce qu'il avait promis de les aider à achever la guerre.

Ils se rendirent alors au Puits du Cerveau-Monde, où Qelah Kwaad, Jakan et Drathul, les plus hauts placés de leurs castes respectives - modeleurs, prêtres et intendants - détenaient le couple Solo, Harrar et les Noghris. Les Jedi et leurs alliés parvinrent à renverser la situation, et tandis que Tahiri, Kenth Hamner et les Noghris gardaient Jakan prisonnier, les autres poursuivirent la maîtresse modeleuse pour la forcer à supprimer la menace « Cerveau-Monde ».

Tous retrouvèrent ensuite Pash et Judder, qui purent leur dire où était Shimrra, et donc Luke et les jumeaux Solo. Han, Leia, Mara, Tahiri et Kenth s'y rendirent, pour trouver Shimrra décapité, Luke grièvement blessé par un bâton Amphi. Quant aux jumeaux, ils avaient disparu. Luke parvint à expliquer qu'ils poursuivaient Onimi, le familier de Shimrra. Ils entendirent soudain que le Coffre s'apprêtait à décoller, et alors que Nom Anor et les époux Solo se rendirent dans les parties supérieures afin d'aider Jacen et Jaina, Tahiri et Mara évacuèrent Luke, ainsi que le sabrelaser d'Anakin Solo, qu'avait gardé Shimrra jusqu'à sa mort. Cependant, un séisme causé par le Cerveau-Monde fit tomber le sabre des mains de la jeune Jedi et du Faucon qu'elle venait d'atteindre, sans qu'elle ne pût le récupérer.

Cependant, avec la mort de Shimrra et d'Onimi, suivie de la reddition de Nas Choka, la guerre était bel et bien terminée. Quelques temps après, Luke réunit tous les Jedi pour leur annoncer ce qu'il voyait comme futur pour l'Ordre Jedi. Puis Tahiri décida de rester sur la planète vivante avec les Yuuzhan Vong, afin de mieux comprendre l'espèce qui la composait pour moitié. Elle n'était pas la seule à faire ce choix : Danni et Tekli avaient fait le même, bien que pour des raisons différentes. Après le départ de tous les autres, Zonama Sekot retourna dans les Régions Inconnues, emmenant avec elle les Yuuzhan Vong et les trois Jedi et les natifs de la planète.

Sur Zonama Sekot, toutes les trois assistèrent au renouveau de la civilisation de Yuuzhan Vong. Elles eurent parfois à intervenir dans leur nouvelle société, notamment pour aider les ex-Guerriers à accepter que les ex-Honteux soient à présent leurs égaux.
Cependant, au bout de cinq ans, Tahiri et Tekli ressentirent dans la Force un appel, et décidèrent d'y répondre, laissant Danni sur place. Elles quittèrent la planète, et rejoignirent Jaina, Zekk, Alema, Lowbacca et Tesar Sebatyne, qui avaient également entendu l'appel, et répondu. Il s'agissait de Raynar Thul, qui avait survécu à sa fuite lors de la mission Voxyn, et son vaisseau avait fini par s'écraser dans les Régions Inconnues, sur une planète peuplée de Killiks. Il avait créé un lien mental avec ces insectes, et en était devenu le chef, sous le nom de UnuThul. Il avait appelé ses amis pour protéger les Killiks des Chiss, qui commençaient à s'en prendre à leurs réserves de nourriture. Jacen, également touché par l'appel, les rejoignit bientôt.
Lors d'une bataille, Lowbacca fut fait prisonnier par les Chiss.

Plus tard, L'Ombre de Jade et le Faucon Millenium arriva avec Luke, Mara et Ben Skywalker, accompagnés de Saba Sebatyne et du couple Solo. Les Maîtres Jedi étaient inquiets de la situation, et demandèrent aux jeunes Jedi de leur laisser prendre les choses en main et rentrer avec eux. Tahiri, ainsi que Tesar et Tekli, acceptèrent de rentrer avec L'Ombre de Jade.
Sur Ossus, Cilghal les soumit à des tests. Les jeunes Jedi étaient soumis à des effets secondaires du lien mental qu'ils avaient utilisé pendant la mission Voxyn, puis pendant la fin de la guerre contre les Yuuzhan Vong. Leurs barrières mentales étaient affaiblies, et ils étaient vulnérables au lien psychique que les Killiks établissaient avec les autres espèces en leur présence. Pour cela, les Maîtres les tinrent à l'écart de la crise.

Néanmoins, Jacen se servit d'elle pendant la deuxième partie de la crise, notamment pour convaincre ses amis d'entreprendre une attaque préventive contre les Chiss, qui fit éclater la guerre de l'essaim. Peu de temps après, il se servit de la jeune femme pour espionner d'autres Jedi. Cependant, Luke Skywalker l'envoya en exil sur Dagobah, avec Lowbacca et Tesar Sebatyne, parce que ces deux derniers avaient averti la mère de Aryn Thul des plans des Jedi : ils risquaient de devoir tuer son fils Raynar. Ils ne devaient quitter la planète marécageuse où Luke avait fait ses débuts sous aucun prétexte tant que Luke en personne ne les rappelait pas, à moins de démissionner définitivement de l'Ordre Jedi.

La Seconde Insurrection Corellienne

Quatre années après ces évènements, lorsque les tensions entre Corellia et le reste de l'Alliance Galactique s'envenimèrent, Tahiri participa à l'Opération Roundabout. Elle faisait partie du groupe Tauntaun, chargé d'enlever le Président Thrackan Sal-Solo, avec Doran Tainer et Tiu Zax. Comme les autres groupes, ils tombèrent dans un piège, et parvinrent à s'enfuir, laissant Tiu Zax cachée à l'intérieur pour espionner ce qui allait se passer.
Quelques mois plus tard, Jacen Solo vint la trouver et lui proposa d'aller sur Myrkr, pour revoir la mort d'Anakin grâce à la technique du flow-walking. Cependant, à chaque fois qu'il l'amenait, il devait couper le contact trop tôt pour Tahiri, et cela créa une dépendance chez la jeune femme. En échange, il se servait d'elle pour espionner la moindre décision prise par les Jedi, ou leurs faits et gestes. Il lui demanda même d'arrêter ses propres parents, pour terrorisme et autres actions effectuées en faveur des Corelliens.

Elle se cacha donc dans le Faucon Millenium, et en sortit pour les arrêter une fois parvenus à destination, à savoir sur Hapes. Cependant, Leia ne se laissa pas faire, et les deux femmes se battirent en duel au sabrelaser. Il fallut l'intervention de Tenel Ka Djo, Reine-Mère de Hapes, pour que Tahiri laisse Leia tranquille. Tenel Ka demanda à la jeune femme de quitter immédiatement l'espace hapien. Par la suite, Tahiri devint de plus en plus proche de Jacen, désormais intronisé Darth Caedus. Le Seigneur Noir cherchait à faire de la jeune Jedi son apprentie mais avant cela, il devait s'assurer qu'elle le suivait désormais pour parfaire son oeuvre et non pour grappiller quelques instants passés et inaccessibles auprès d'Anakin. Caedus mit de nombreuses fois Tahiri à l'épeuve notamment en l'envoyant convaincre Gilad Pellaeon de mettre les forces des Vestiges de l'Empire au service de l'Alliance Galactique au cours de la Seconde Bataille de Fondor. Quelques jours plus tard, Caedus mena Tahiri dans le système de Fondor pour effectuer une escarmouche à bord du Anakin Solo. Il laissa sa future apprentie aux commandes du Destroyer alors que des vaisseaux fondoriens venaient les menacer. Lorsque la jeune femme ordonna d'elle même l'ouverture des hostilités, pour abattre de manière préventive les ennemis, Caedus comprit qu'elle était prête à faire ce qu'il fallait pour embrasser la voie des Sith et devenir son apprentie.

L'apprentie de Darth Caedus

Quelques jours plus tard, au cours de la réelle bataille autour de Fondor, Caedus assigna Tahiri sur le Bloodfin, le vaisseau amiral de Pellaeon, où elle devait officiellement servir d'agent de liaison et officieusement d'espionne. Lorsque Pellaeon finit par trahir Caedus en rangeant ses forces du côté de celles de Cha Niathal, alors que l'Alliance venait de se séparer entre l'Amirale et Caedus, Tahiri menaça Pellaeon pour le faire changer d'avis. Mais le vieil amiral refusa de plier sous les menaces et l'apprentie Sith l'élimina pour sa trahison. Quelques instants plus tard, le vaisseau fut abordé par une escouade de mandaloriens menés par Boba Fett et Jaina Solo. Tahiri chercha à prendre la fuite, consciente que son Maître était en route pour la secourir. Mais l'apprentie Sith tomba nez à nez avec Jaina Solo et Mirta Gev, la petite-fille de Fett, qui lui coupèrent la retraite. Mirta blessa grièvement Tahiri en lui provoquant une hémorragie à la jambe qui l'empêcha de combattre. Heureusement, elle fut sauvée in extremis par l'arrivée de Caedus à bord d'une navette médicale. Malgré l'intervention de Fett, Jaina et Mirta, Caedus et son apprentie parvinrent à prendre la fuite et à quitter le champ de bataille. Caedus prit cependant quelques instants pour prodiguer en urgences les soins nécessaires pour que son apprentie survive à sa blessure.

Lorsqu'elle fut de nouveau sur pieds, Tahiri se mit à espionner Lon Shevu, un membre de la GAG qu'elle savait être un informateur pour le compte de la Coalition Jedi. Sa surveillance fut couronnée de succès lorsqu'elle le captura, lui et Ben Skywalker, lors de leur échange d'informations sur la Monument Plaza sur Coruscant. Tahiri fit emprisonner ses deux captifs et tortura Ben afin qu'il lui révèle l'emplacement de la base secrète des Jedi. Voyant que rien ne pouvait faire plier le fils du Grand Maître, elle décida de torturer son ami Shevu mais provoqua accidentellement sa mort, ce qui la troubla profondément. Par la suite, Ben parvint à lui fausser compagnie après l'avoir assommée.

Elle retourna ensuite auprès de Caedus pour que ce dernier lui avoue que la technique du Flow-Walking ne lui permettrait jamais de modifier le passé et de sauver son défunt amour en la personne d'Anakin Solo. Les espoirs de Tahiri s'écroulèrent puisque Caedus l'avait maintenu dans l'espoir de cette possibilité depuis le début pour pouvoir l'utiliser à sa guise. Son regard envers Caedus changea radicalement mais pas ses engagements, puisqu'elle estimait qu'elle avait déjà embrassé la voie des Sith et qu'elle ne pourrait jamais plus obtenir la rédemption. Ainsi, elle continua à accepter les missions confiées par son Maître comme celle qui lui fut confiée au cours de la Bataille de Shedu Maad, où elle devait se rendre sur la planète et la faire sauter avec une charge de Baradium, pour détruire l'Académie Jedi de Shedu Maad. Malheureusement, son arrivée fut remarquée par Ben Skywalker et les jumelles Taryn Zel et Trista Zel, qui tentèrent de l'empêcher de placer la charge. Tahiri dut se confronter une nouvelle fois à Ben, notamment lorsqu'ils tombèrent tous les deux dans un puits de mine avec la charge explosive. Après avoir fini leur course dans un lac souterrain, Tahiri menaça de faire sauter la bombe mais Ben parvint à la convaincre qu'elle pouvait encore renoncer à l'obscurité, et que l'Ordre lui offrirait sans doute la rédemption. Saisissant sa chance, Tahiri désactiva la charge et se laissa constituer prisonnière de la Coalition Jedi, abandonnant ainsi la voie des Sith.

Entre deux voies

A la suite de ces évènements, Tahiri décida de ne pas réintégrer le Nouvel Ordre Jedi. En effet, elle ne savait pas comment les autres accepteraient son retour, ni si elle était elle-même prête à prendre une telle décision. Elle préféra rester en dehors de tout cela et de travailler temporairement comme chasseuse de primes. Cependant, en +43, elle fut contactée par Jaina Solo et Jagged Fel pour intégrer une organisation secrète nommée Darkmeld et visant à préserver les intérêts du Nouvel Ordre face à la politique anti-Jedi du Chef d'Etat Natasi Daala. Tahiri accepta de collaborer et de participer aux différentes missions. Peu de temps après, elle reçut la visite de Trinnolt Makken, un Observateur Jedi qui lui avait été attribué par le gouvernement. Tahiri expliqua au vieux militaire qu'elle n'était plus ni une Sith ni une Jedi et que sa présence n'était donc pas nécessaire. Mais lorsque Makken insista, Tahiri menaça de le défenestrer, ce qui le convainquit de la laisser définitivement tranquille. Par la suite, Tahiri participa à une importante mission pour Darkmeld où il était question de capturer le Jedi renégat Seff Hellin alors qu'il tentait d'infiltrer le Centre Correctionnel Armand Isard. Tahiri et Jag tentèrent d'appréhender Hellin dans le tunnel dans lequel il se cachait mais le Jedi le fit s'effondrer avec des explosifs, ce qui les força à continuer la poursuite à l'intérieur même du centre de détention. Les membres de Darkmeld parvinrent à capturer Hellin avant qu'il ne puisse accomplir son objectif, libérer le Jedi Valin Horn qui souffrait de la même psychose que lui, et sans alerter la sécurité.

Articles en rapport

Nom Anor
Nom Anor
Personnages
Nen Yim
Nen Yim
Personnages
Force
Force
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Harrar
Harrar
Personnages