Nom Anor

Nom Anor avait passé plus de temps dans la galaxie des « Infidèles » que n'importe quel autre Yuuzhan Vong. Il était aussi l'un des plus révérencieux vis-à-vis de la déesse Yun-Harla, qui avait favorisé sa carrière.

Nom Anor avait passé plus de temps dans la Galaxie des « Infidèles » que n'importe quel autre Yuuzhan Vong. Il était aussi l'un des plus révérencieux vis-à-vis de la déesse Yun-Harla, qui avait favorisé sa carrière. En tant que membre de la caste des intendants, Anor était prédestiné à être un politicien. Il monta rapidement les échelons parmi les intendants ; le jour où il devint exécuteur, il sacrifia son œil avec un bâton brûlant pour montrer qu'il acceptait cet honneur. Depuis le titre d'Exécuteur de Guerre, il convoitait le titre de Haut Préfet. Mais dans d'autres circonstances, on rapprocherait plus Nom Anor de la caste des modeleurs que celle des intendants. Amateur de biotechnologie, il fabriqua lui-même les Spores Coomb et autres outils organiques en respectant clairement les protocoles attribués pour fabriquer des innovations. Il méprisait les traditionalistes Yuuzhan Vong qui basaient leurs grades sur ceux de leurs ancêtres et qui croyaient que la guerre à outrance était la clé de tout. Ses scarifications rituelles ainsi que son œil gauche remplacé par un Plaeryin Bol, étaient les marques de son statut unique.

En tant qu'exécuteur, Nom Anor passa son temps à espionner les habitants de la galaxie pour préparer l'invasion Yuuzhan Vong, après avoir déstabilisé leurs régimes politiques. Sa première cible fut le Conseil Dirigeant Intérimaire Impérial formé après la défaite de l'Empereur Ressuscité. En manipulant Xandel Carivus, Anor décapita le haut de la hiérarchie Impériale. Sur Monor II, il empoisonna des diplomates de la Nouvelle République en leur envoyant des spores coomb. Parmi la centaine de victimes, seule Mara Jade Skywalker survécut, et souffrit de nombreuses années de cette maladie.

Sur Rhommamool, dans la Bordure Intérieure, Nom Anor émergea en tant que leader de l'anti-technologie et anti-Jedi avec le mouvement des « Chevaliers Rouge de la Vie ». Déguisé grâce à un masque Ooglith, Anor poussa ses marionnettes à attaquer la planète jumelle d'Osarian. Leia Organa Solo rencontra Nom Anor mais elle échoua à découvrir sa vraie nature. Anor lança des missiles sur Osarian et mis en scène sa propre mort. Dès ce moment là, l'invasion Yuuzhan Vong venait de commencer au point connu sous le nom de « Vecteur Prime ». Les premières forces, connues sous le nom de Garde Prétorienne Vong, étaient entièrement constituées de membres de la caste des intendants. Anor informa directement le Préfet Da'Gara de l'état de la galaxie. Mais l'échec du Préfet sur Helska 4 se répercuta sur Nom Anor.

D'autres guerriers arrivèrent avec les forces Yuuzhan Vong et n'échouèrent pas comme leurs prédécesseurs de la Garde Prétorienne. Avec le prêtre Harrar, Nom Anor imagina un plan pour infiltrer la prêtresse Elan au sein de la Nouvelle République, pendant qu'elle contiendrait en elle un poison biologique. Cependant, le plan échoua et les Jedi ne moururent pas comme Anor l'avait voulu. Il chercha alors à faire une alliance avec les Hutts. Mais connaissant le caractère traître des limaces, Anor fabriqua un faux document qui tomba - comme par hasard - entre les mains des Services de Renseignements de la Nouvelle République. Cette désinformation permit aux Yuuzhan Vong la victoire sur les chantiers navals de Fondor.

Après la Bataille de Fondor, le Maître de Guerre Tsavong Lah envoya Nom Anor sur la très polluée Duro, où un camp de réfugiés s'organisait. Se faisant passer pour un scientifique Duros du nom de Dassid Cree'Ar, Anor lâcha une arme qui détruisit les dômes du camp de réfugiés, exposant ainsi les rescapés à l'atmosphère polluée de la planète. Mais Mara Jade Skywalker et sa nièce, Jaina Solo, découvrirent la véritable identité du prétendu scientifique... hélas trop tard. La planète venait de tomber dans les mains des guerriers Yuuzhan Vong. Arrivé sur la planète, le Maître de Guerre félicita Nom Anor pour son travail, mais choisit de ne pas le promouvoir. Anor continua de travailler d'arrache-pied pour prouver qu'il était digne d'être Haut Préfet, infiltrant l'espèce des Givin sur Yag'Dhul. Encore une fois, ses plans échouèrent car Anakin Solo, Tahiri Veila et Corran Horn s'opposèrent à lui. D'autant plus que Vergere, à la cour des Yuuzhan Vong, s'opposait constamment à Anor et mettait en cause ses capacités.

L'exécuteur fut alors envoyé sur Coruscant devant le gouvernement de la Nouvelle République, pour démontrer à la galaxie entière l'existence des Yuuzhan Vong. Anor parla devant le Sénat, essayant de convaincre les sénateurs - et leurs électeurs - de l'imminente victoire des Yuuzhan Vong. Le Chef d'Etat Borsk Fey'lya le dénonça lui et ses agissements, et lorsqu'Anor chercha à assassiner Fey'lya, il fut renvoyé de Coruscant. Mais Nom Anor avait découvert une chose très importante qu'il révéla à Tsavong Lah : Jacen et Jaina Solo étaient jumeaux. Pour les Yuuzhan Vong, les jumeaux étaient rares et de grande valeur. Le Maître de Guerre envoya Nom Anor dans le système de Myrkr sur le vaisseau monde pour capturer ces jumeaux Jedi et effectuer un sacrifice sacré. Mais il envoya aussi l'ennemie de Nom Anor : Vergere. La mission sur Myrkr se solda par la mort du jeune guerrier Jedi Anakin Solo et la capture de Jacen, son frère, par Vergere. Mais Jacen résistait à l'imprégnation de la Vraie Voie par les Yuuzhan Vong. Aidé par la traîtresse Vergere, Jacen s'échappa de Yuuzhan'tar - anciennement Coruscant après sa prise - et Nom Anor échoua à le recapturer. Malgré cet échec, il infiltra une secte d'hérétique Yuuzhan Vong, les Honteux, qui vouaient un culte aux Jedi.

Un nouvel échec pointait son nez : l'Alliance Galactique - rebaptisée ainsi après la chute de la Nouvelle République - avait réussi sa politique de désinformation pour la Bataille d'Ebaq 9. Les forces Yuuzhan Vong furent annihilées par les forces Infidèles. Le Seigneur Suprême Shimrra ordonna la traque de Nom Anor et celui-ci se réfugia dans la secte hérétique. Là, il prit le nom de Yu'Shaa - le Prophète - et entreprit la reconquête du pouvoir : il mena une nouvelle doctrine avec des Jedi à la place des anciens dieux Yuuzhan Vong et les Jedi étaient censés attribuer la libération aux Honteux. Il lâcha ses fanatiques sur les guerriers de Yuuzhan'tar et prit contact avec le prêtre Harrar et la modeleuse Nen Yim, pour les accompagner sur la planète vivante de Zonama Sekot.

Ce qu'il découvrit lui fit froid dans le dos : Zonama Sekot était la planète natale des Yuuzhan Vong, celle qu'ils croyaient tous perdue depuis longtemps. Nom Anor tenait le moyen de pression pour revenir au pouvoir. Il sabota les hyperpropulseurs de la planète et contacta Shimrra pour le faire chanter : révéler à tous les Yuuzhan Vong l'existence de cette planète ou bien... lui redonner sa place au sein de la cour du Palais Yuuzhan Vong.

A la fin de la guerre, lors de la reprise de Coruscant par les forces de l'Alliance Galactique, Nom Anor fut traqué par Mara Jade Skywalker dans le Palais de Shimrra. Néanmoins, cette dernière lui laissa la vie sauve lorsqu'il choisit de se repentir et d'aider les Jedi dans leur tache sur Yuuzhan'tar. Lorsque la citadelle de Shimrra fut éjectée dans l'espace et était sur le point de mourir, Nom Anor tenta de jouer un tour aux Jedi afin de se sauver et de les laisser prisonniers à l'intérieur. Mais ces derniers se rendirent compte de la supercherie. Nom Anor s'avoua vaincu et conduisit les Jedi à la nacelle de secours qu'il détacha lui-même en restant prisonnier dans la citadelle. Peu de temps après, le vaisseau explosa avec Nom Anor à son bord.

Articles en rapport

Coruscant
Coruscant
Planètes
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Vergere
Vergere
Personnages
Shimrra
Shimrra
Personnages