Seconde Bataille de Fondor

Grande bataille qui eut lieu autour de Fondor et qui fut le théâtre de l'intervention de la quasi-totalité des forces militaires de la galaxie dont l'Alliance Galactique, les Vestiges de l'Empire, la Confédération et les forces Mandaloriennes. Afficher le sommaire

Affaiblie par la perte de sa Seconde Flotte de combat, l'Alliance Galactique, menée par Darth Caedus et Cha Niathal, décida de considérer Fondor et ses chantiers navals orbitaux comme une cible stratégique prioritaire. La bataille se prévoyait d'être longue avec une importante résistance de la Confédération mais Darth Caedus avait mis en place une stratégie habile pour assurer une victoire totale à l'Alliance Galactique et à ses alliés. Ce que le Seigneur Noir ne savait pas, c'est que sa stratégie allait être vendue et qu'il allait à nouveau subir de nouvelles trahisons en plein cœur de l'affrontement...

Préparation de la bataille

Quelques semaines avant le début de la bataille, Darth Caedus envoya son apprentie Tahiri Veila en mission auprès du Grand Amiral Gilad Pellaeon, à la tête des Vestiges de l'Empire. Le Seigneur Noir demanda au vieux militaire s'il pouvait soutenir le futur assaut de l'Alliance sur Fondor avec les flottes impériales. En échange de ce soutien, Caedus proposa à Pellaeon la cession des deux mondes de Bilbringi et de Borleias à l'autorité impériale. Pellaeon consulta le Conseil des Moffs pour recueillir leur avis et, malgré ses hésitations et la ferme conviction que Caedus n'était pas une personne de confiance, il accepta le marché et prépara ses forces navales. Cependant, en secret, Pellaeon fit également appel à une de ses anciennes alliées que tout le monde croyait disparue depuis des dizaines d'années, l'Amirale Natasi Daala. Il sollicita le soutien de sa légendaire flotte, la Flotte Irrégulière de la Gueule, pour lui servir de soutien au cas où l'opération tournerait mal. L'Amirale accepta sans discuter l'offre de son vieil ami mais elle fit elle également appel à une force de soutien supplémentaire en engageant les soldats Mandaloriens de Boba Fett auprès de ses troupes.

Parallèlement à l'appel lancé par Caedus aux Vestiges, Cha Niathal fut informée par le Seigneur Noir de son futur plan d'attaque et notamment de la phase préliminaire qui consistait à envoyer des poseurs de mines pour piéger l'espace situé entre Fondor et les chantiers navals orbitaux. La co-chef d'Etat avait cependant pris la décision de s'opposer secrètement aux plans de Caedus, jugeant qu'il devenait trop dangereux et que la bataille serait un nouveau bain de sang. Ainsi, elle rentra en contact avec Luke Skywalker et l'informa de la stratégie d'attaque qui serait employée. Skywalker contacta immédiatement Fondor pour les avertir de l'assaut imminent et des poseurs de mines qui arriveraient en amont de la bataille. Lorsque les poseurs de mines débarquèrent dans le système de Fondor, ils furent immédiatement pulvérisés par les défenses orbitales et la flotte de Fondor fut ensuite camouflée au sein des chantiers navals pour ressembler à des vaisseaux en cours de construction. Les forces combinées de l'Alliance Galactique et des Vestiges de l'Empire n'avaient plus qu'à arriver à leur tour.

Déroulement de la bataille

Lancement de l'assaut

La Quatrième Flotte de l'Alliance Galactique menée par Caedus fut la première à arriver sur place. En attendant l'arrivée des autres forces et après avoir constaté que les poseurs de mines avaient été pulvérisés avant d'avoir pu accomplir leur mission, le Seigneur Noir décida de partir en éclaireur à bord de son FurtiX. Alors qu'il revenait de son inspection, la Troisième Flotte de l'Alliance commandée par Niathal arriva dans le système et se prépara au déploiement. Mais sur le chemin du retour, Caedus se retrouva encerclé par une immense flotte apparue de nulle part et il envoya immédiatement un signal de détresse. Les opérateurs des deux flottes répondirent à Caedus qu'aucune flotte n'était visible sur les capteurs et le Seigneur Noir comprit qu'il venait d'être victime d'une illusion créée par Luke Skywalker. Le Grand Maître de l'Ordre Jedi et plusieurs autres Jedi à bord de leurs FurtiX attaquèrent ensuite Caedus qui regagna de justesse la sécurité des hangars de l'Anakin Solo, alors que son chasseur partait en morceaux sous les attaques de Force perpétrées par Luke.

Devant l'absence de réaction de la part de Fondor face à leur trois flottes, Caedus, Niathal et Pellaeon se rencontrèrent d'urgence à bord du Bloodfin, le vaisseau amiral de Pellaeon, pour mettre au point une nouvelle stratégie d'attaque. Caedus proposa de bombarder les cités pour faire plier Fondor et ensuite occuper la planète et les chantiers orbitaux. Pellaeon et Niathal acceptèrent le nouveau plan par dépit tout en sachant qu'ils feraient secrètement tout leur possible pour limiter les pertes civiles. A l'issue de la réunion, Caedus demanda à Pellaeon d'accepter à son bord Tahiri Veila, qui officierait en temps qu'officier de liaison.

De retour à bord de l'Anakin Solo, Caedus ordonna à la Quatrième Flotte de s'engouffrer dans la zone spatiale située entre l'atmosphère et les chantiers pour commencer le bombardement. Mais à peine avait-il déployé ses vaisseaux que la flotte de Fondor, cachée à bord des chantiers, révéla sa présence et ouvrir le feu sur les vaisseaux. Caedus explosa de rage en découvrant que l'Alliance venait de se faire piéger à son propre jeu et que des traîtres avaient informés Fondor de l'attaque surprise. Le Seigneur Noir utilisa ensuite ses pouvoirs pour "convaincre" les Fondoriens au sol de lever leur bouclier planétaire. Dès que le champ fut neutralisé, les vaisseaux de l'Alliance bombardèrent la grande ville d'Oridin, qui fut totalement rasée.

Division de l'Alliance Galactique et débâcle

Dès que Niathal reçut les informations à propos du bombardement d'Oridin, elle contacta le président de Fondor, Shas Vadde, pour lui proposer un cesser le feu. Elle s'engagea à financer les dégâts causés par la bataille si Fondor déposait immédiatement les armes. Voyant qu'il ne pourrait jamais faire face aux trois flottes réunies, Vadde accepta finalement la proposition de Niathal. La Mon Calamari contacta ensuite Caedus pour lui faire part de la nouvelle et lui demanda de cesser les bombardements. Mais Caedus, qui n'avait pas été consulté et qui souhaitait faire de Fondor un exemple, refusa de se plier aux ordres, estimant que Niathal venait de le trahir.

Cha Niathal : Colonel Solo, si vous n'honorez pas le cessez-le-feu, je vous relève de vos fonctions. Rappelez-vous qu'un amiral surpasse un colonel, et je vais ordonner que votre vaisseau soit désactivé.
Darth Caedus : Je ne reconnais pas votre autorité.
Cha Niathal : Abandonnez, Colonel.
Darth Caedus : A tous les vaisseaux de l'Alliance, ici votre Chef d'Etat qui vous ordonne de continuer le combat. A tous les vaisseaux impériaux sous les termes de notre accord, j'insiste pour que vous rejoigniez la bataille.
Gilad Pellaeon : La flotte impériale va se retirer immédiatement et respecter le cessez-le-feu. Groupe de bataille Wyvern, reprenez votre position immédiatement. Nous prenons désormais uniquement nos instructions de l'Amiral Niathal.
_Dialogue entre les trois responsables de flottes au cours de la bataille.

Après avoir annoncé son soutien à Niathal, Pellaeon fut violemment pris à parti par Tahiri Veila alors qu'il regagnait sa cabine. La jeune femme menaça de l'assassiner s'il ne revenait pas sur sa décision et n'ordonnait pas le soutien impérial à Caedus. Mais Pellaeon refusa de céder et ordonna une nouvelle fois aux Impériaux de ne répondre qu'aux instructions de Niathal. Menant ses menaces à exécution, Veila assassina le vieil homme avant même qu'il n'ait pu terminer sa phrase. Agonisant, Pellaeon eut la vivacité d'esprit de laisser son comlink en liaison avec Daala allumé, afin qu'elle puisse comprendre ce qui venait de se passer et débuter son intervention. Maintenant que Pellaeon avait disparu, le Moff Quille prit le contrôle des forces impériales et ordonna le soutien à Caedus mais une importante mutinerie se déclara à bord du Bloodfin, ce qui empêcha le vaisseau de rejoindre la bataille.

Pendant ce temps, Caedus rassembla ses troupes encore loyales envers lui pour les retourner contre celles de Niathal. Malheureusement, sa contre-attaque fut bousculée par l'arrivée de la Flotte Irrégulière de la Guerre, menée par l'Amiral Daala. Cette dernière déploya immédiatement ses forces contre la flotte de Caedus et réussit à surprendre ses adversaires grâce à des technologies d'attaque inattendues issues des anciennes recherches réalisées dans La Gueule. Après avoir observé qu'il était en sous-nombre, Caedus décida de quitter la zone et de se replier vers Coruscant avant que Niathal n'y retourne et n'y impose sa propre autorité. Mais avant cela, Caedus devait d'abord partir au secours de sa nouvelle apprentie, Tahiri, qui était coincée à bord du Bloodfin. Pour passer inaperçu, il se déguisa en médecin et embarqua à bord d'une navette médicale avant de prendre la direction du destroyer.

A bord du Bloodfin, la mutinerie se propagea, surtout lorsque les Commandos Mandaloriens de Boba Fett, engagés par Daala, abordèrent le navire pour en prendre possession. Fett, sa petite fille Mirta Gev et Jaina Solo, qui suivait l'enseignement mandalorien de Fett, s'engouffrèrent à bord du vaisseau et éliminèrent les troupes impériales et les quelques Moffs hostiles dont Quille. Fett fut bientôt rejoint par Daala en personne qui vint prendre le contrôle du vaisseau pour l'ajouter à sa flotte. Pendant ce temps, Mirta et Jaina pourchassaient Tahiri et l'affrontèrent en combat. L'apprentie Sith fut sévèrement blessée à la jambe et elle ne dut son salut qu'à l'arrivée in extremis de Caedus qui parvint à la sauver et à la ramener à bord du vaisseau médical. Les Mandaloriens n'attaquèrent pas Caedus puisque Fett le leur avait interdit, sachant très bien que cette tâche devait revenir à Jaina, qui était le " Sabre des Jedi ". Ainsi, le Seigneur Noir parvint à prodiguer les premiers soins à son apprentie et à prendre la fuite vers Coruscant.

Conséquences

Désormais divisée, l'Alliance Galactique se sépara en deux groupes, l'un loyal à Darth Caedus, l'autre à l'Amiral Niathal. Cette dernière décida de fonder le gouvernement de l'Alliance Galactique en Exil, qu'elle établit sur Fondor après avoir obtenu l'accord de Shas Vadde et l'aide de Luke Skywalker. Avec son nouveau gouvernement, Niathal décida de s'opposer totalement à l'ordre mis en place par Caedus et elle rejoignit la Coalition Jedi, un rassemblement des forces décidées à s'opposer à la tyrannie de Darth Caedus. Natasi Daala et la Flotte Irrégulière de la Gueule décidèrent eux aussi de rejoindre le mouvement. A l'issue de la bataille, Daala décida de se charger du corps de son vieil ami Pellaeon qu'elle refusa de rendre aux Vestiges de l'Empire pour aller l'enterrer elle-même sur Corellia, d'où le vieil amiral était originaire.

Sur Coruscant, Darth Caedus se déclara désormais Chef d'Etat de plein droit de l'Alliance Galactique. Il décida de révéler sa véritable identité de Sith et demanda à ce qu'on ne le désigne plus jamais comme "Jacen Solo" mais plutôt comme "Darth Caedus". De même, il demanda à ce qu'on ne le désigne plus comme "Colonel" mais comme "Mon Seigneur".

A propos de cet article

Benson800
Version Légendes, par Benson800.
Dernière mise à jour le 8 avril 2009.
3 112 lectures.
Corrigé par nos correcteurs.
Signaler une erreur

Articles en rapport

Natasi Daala
Natasi Daala
Personnages
Fondor
Fondor
Planètes
Jen'ari
Jen'ari
Cultures
Darth Caedus
Darth Caedus
Personnages
Cha Niathal
Cha Niathal
Personnages