Givin

Les Givin sont originaires de la planète Yag'Dhul.

Espèce originaire de Yag'Dhul, les Givin étaient des humanoïdes ayant l'apparence de squelettes vivants. Ils possédaient des yeux triangulaires à facettes, une bouche dessinant les traits de quelqu'un en train de crier, des doigts crochus au nombre de cinq par mains. Cet exosquelette étrange était le fruit de leur longue évolution sur leur planète natale, soumise plusieurs fois par an à la disparition de leur atmosphère : le squelette était fixé à la peau par des membranes organiques qui, en cas de nécessité, pouvaient boucher les pores de la peau et éviter une mort par asphyxie. Souvent, les Givin entraient en hibernation après avoir bien mangé lors de la période où leur planète natale perdait son atmosphère. Lors des premiers temps de l'espèce, avant le développement de cet exosquelette, les Givin étaient une espèce nomade qui avait construit des habitations pouvant les mettre à l'abri de l'absence d'air. C'est sur ce calendrier écologique que les Givin basaient leurs vies : la reproduction avait lieu au milieu de l'année, six mois avant la perte de l'atmosphère. Leurs progénitures, lorsqu'elles naissaient, étaient exposées à l'absence d'air et devaient y survivre, d'où une mort infantile très élevée... mais cela ne fut vrai qu'avant que les Givin ne deviennent l'une des espèces les plus intelligentes de la galaxie.

En effet, cette espèce était réputée pour être l'une des plus douées en ce qui concernait les mathématiques : très tôt, ils avaient appris à dompter les phénomènes écologiques en les prédisant par de savants calculs. Les mathématiques ne devinrent pas qu'une simple science, mais une religion. Par exemple, leur langage, le Givin, était un mélange de calculs arithmétiques et de phonétique. Une théocratie basée sur les mathématiques prit le pouvoir sur Yag'Dhul. Le système d'éducation des jeunes était basé sur des immenses monastères où ils apprenaient pendant plusieurs années les savants calculs complexes découverts par leurs prédécesseurs. Le gouverneur planétaire était élu à sa capacité à résoudre des calculs tridimensionnels, les collèges législatifs, le Corps Calculus et la Coalition des Facteurs, étaient eux aussi soumis à des tests mathématiques. La théocratie donnait ainsi des prêtres capables de prédire l'avenir par des calculs logarithmiques ! Outre la religion, les mathématiques se retrouvaient dans l'art, l'architecture, la façon de s'habiller, de manger, etc.

Les Givin étaient de grands constructeurs de vaisseaux: ces derniers étaient réputés pour leurs lignes magnifiques, destinées aux classes d'hommes d'affaires soucieux d'épater la gallerie. Ce savoir-faire était la principale exportation des natifs, entrant ainsi en concurrence avec les Duros ou les Verpines pour la conquête des marchés. Réputés pour être particulièrement xénophobes, les Givin ne comprenaient pas la culture des autres espèces : pour eux, tout apparaissait comme illogique dans les comportements. Par exemple, les vaisseaux organiques des Mon Calamari faisaient l'objet d'un rejet total de la part des Givin tant le caractère organique relevait d'une absurdité mathématique. Les Givin avaient appris très tôt à manier les mathématiques pour faire du commerce, et c'est ainsi qu'ils se retrouvèrent à la tête de la plus grande flotte marchande de la galaxie, devant les Duros, au début de la Nouvelle République. Les étrangers, et particulièrement les humains, étaient peu appréciés : les Givin étant très attachés à leur culture, les marchands de passage dans les grandes cités orbitales planétaires n'étaient pas les bienvenus et peu d'entre eux faisaient fortune tant le marché était difficile à percer.

Parmi les Givin célèbres, nous pouvons citer Jujiran Halbeet et Gavrilonnis Tejere, saboteurs séparatistes de la plate-forme d'atterrissage diplomatique de Yag'Dhul, et Illiet, Dodécien Givin responsable de la défense de la planète lors de l'invasion Yuuzhan Vong.

Articles en rapport

Illiet
Illiet
Personnages
Duros
Duros
Espèces
Givin
Givin
Espèces
Yag'Dhul
Yag'Dhul
Planètes