Corran Horn

La majeure partie de sa vie, Corran vécut en pensant qu'il était le petit-fils de Rostek Horn, et le fils de Valin "Hal" Horn et Nyche Horn. Il suivit leurs pas en rejoignant la Corellian Security Force avant d'intégrer le Nouvel Ordre Jedi. Afficher le sommaire

Les débuts dans la CorSec

La majeure partie de sa vie, Corran vécut en pensant qu'il était le petit-fils de Rostek Horn, et le fils de Valin "Hal" Horn et Nyche Horn. Il suivit leurs pas en rejoignant la Corellian Security Force (CorSec) et en consacrant sa vie à faire respecter la loi. A dix-huit ans, il rejoignit l'Académie CorSec. Depuis qu'il était très jeune, Corran avait toujours eu un instinct très fort et des sensations très développées, qui s'avérèrent être les premières manifestations des capacités latentes de celui-ci pour manipuler la Force. Il travailla avec son père jusqu'à ce qu'un chasseur de prime Trandoshan du nom de Bossk assassine Hal Horn.

Durant son travail à la CorSec, Corran et sa partenaire Iella Wessiri empêchèrent plusieurs fois le kidnapping de certains individus célèbres. Deux d'entre eux furent Wynssa Starflare ainsi que Siolle Tinta, qui eut une romance courte mais passionnée avec Corran. Sachant que Kirtan Loor (l'Officier de Liaison Impérial) prévoyait de les arrêter sur la base de fausses charges, Corran, son mentor Gil Bastra, Iella Wessiri et son mari Diric Wessiri, élaborèrent un plan pour s'échapper. Corran eut de la chance de partir car Loor prévoyait de l'assassiner. Il prit la fuite avec un X-Wing de la CorSec et Whistler, son unité R2 personnelle. Diric et Iella Wessiri s'échappèrent sur Coruscant. Corran Horn passa les deux semaines suivantes à errer avant de rejoindre la Nouvelle République. Gil Bastra s'assura volontairement qu'il était facile pour Loor de le traquer, de manière à ce que ses camarades puissent s'échapper en toute sûreté. Bastra mourut après ce geste héroïque, tué par Loor durant son interrogatoire.

Au service de la Nouvelle République

Environ deux ans après avoir quitté Corellia, Corran Horn rejoignit l'escadron Rogue. Il fut tellement compétent durant les entraînements qu'il fut promu Lieutenant, sous le nom de code de Rogue Neuf. Il excella dans un grand nombre de missions et fut capital dans la prise de la planète Borleias, qui ouvrait le chemin pour l'invasion du centre Impérial (Coruscant).

Durant le transit à la nouvelle base des Rogues sur Talasea, les Rogues tombèrent sur un Yacht Stellaire de classe Baudo qui était tombé dans une embuscade tendue par un Croiseur Interdictor. L'escadron Rogue réussit à pousser l'Interdictor à se retirer, mais Corran se fit immobiliser par un des canons à ion du croiseur, et fut obligé d'être "remorqué" par Mirax Terrik, la fille du contrebandier Booster Terrik, sur la demande de Wedge. Malgré les premières tensions entre Corran et Mirax, dues au fait que Hal Horn avait autrefois arrêté Booster Terrik, les deux jeunes êtres finirent par devenir de très proches amis.

Corran participa à une mission d'éclairage afin de déterminer le meilleur moyen à la disposition de la Nouvelle République de prendre Coruscant. Il voyagea avec l'un de ses compagnons d'escadron, Erisi Dlarit, à la capitale Impériale, et effectua un grand nombre d'observations sur les installations de défense de la planète. Pendant qu'il était sur Coruscant, Corran croisa à nouveau la route de Iella Wessiri : en effet, son mari Diric ayant disparu un an avant cela, Iella avait rejoint la Nouvelle République. Corran était persuadé, pendant cette période, que Tycho Celchu (l'Officier Supérieur de l'escadron) était un agent impérial, à cause du temps important qu'il avait passé à la prison impériale connue sous le nom de Lusankya. Il en fut convaincu lorsqu'il vit Celchu et Kirtan Loor discuter dans une cantina des bas-fonds de Coruscant. Il informa Celchu qu'il allait mener une enquête lorsque la mission sur Coruscant serait finie, mais Tycho, lui, ne fut pas affecté par la menace de Corran et continua son devoir.

Horn participa ensuite à une mission visant à désactiver les boucliers planétaires de Coruscant, qui permettrait une invasion avec le minimum de pertes possible. Cependant, juste après avoir désactivé les boucliers, Corran fut capturé et devint le prisonnier d'Ysanne Isard (dirigeante des forces impériales) dans le Lusankya, la prison spécialisée dans l'usage de drogues et le conditionnement psychologique afin de transformer les rebelles capturés en agents impériaux qui servaient à effectuer des actes terroristes contre les ennemis de l'Empire.

Malgré cela et de vaines tentatives d'Isard, Corran fut suffisamment résistant pour ne pas devenir un pion à la solde des impériaux. Il fut placé dans un bloc de détention dans lequel Isard comptait bien le laisser jusqu'à la fin de sa vie. Là-bas, Corran devint ami avec un grand nombre de prisonniers, comme Jan Dodonna. Avec leur aide, Corran fut capable de s'échapper de la prison. Sa sensibilité à la Force fut mise à l'épreuve durant cette fuite, lorsqu'il manipula l'esprit d'un Stormtrooper. Il se fraya un chemin jusqu'à un ordinateur, qui lui indiqua qu'il n'avait pas été le seul à résister à Ysanne Isard. En effet, Tycho Celchu avait lui aussi réussi cet exploit, ayant été son captif durant six semaines. De là, Corran Horn fut capable d'utiliser une navette afin de se rendre au Musée Galactique. Une fois arrivé au musée, il se rendit compte qu'il n'avait jamais quitté Coruscant : le Lusankya était enterré sous la surface de la planète. Il trouva un Sabrelaser qui avait appartenu au Maître Jedi Nejaa Halcyon, ainsi qu'une image holographique de celui-ci et d'un jeune garçon qui ressemblait fort à Hal Horn. Corran utilisa le sabre pour se défendre contre une patrouille de Stormtroopers qui essayèrent de le tuer, et s'échappa par la suite du musée. Corran apprit qu'un Super Destroyer Stellaire avait surgi de la surface de la planète, et que ce SDS en question n'était autre que le Lusankya. Lors de la procédure, des millions d'habitants de Coruscant avaient péri. Sans avoir l'air de s'en préoccuper, Ysanne Isard et son Lusankya quittèrent Coruscant pour se rendre sur la planète Thyferra, productrice majeure de bacta.

Peu après, le leader de l'escadron Rogue, Wedge Antilles, informa Ackbar que Erisi Dlarit avait été l'agent impérial qui avait trahi Corran, et non pas Tycho. Horn put confirmer cela, et quand ils revinrent sur les évènements qui venaient juste de se passer, sa culpabilité fut soudain évidente. Le Général Cracken des Services de Renseignement de l'Alliance confirma que Celchu avait été innocent tout du long. Il avait jusque là laissé l'enquête se faire afin qu'il soit plus facile de prouver que Dlarit était l'espion. Toutes les charges contre Tycho furent retirées, et les Services de Renseignement de l'Alliance annoncèrent publiquement qu'il s'était agi d'une fausse opération de renseignement, dans laquelle Tycho Celchu avait été volontaire. Après cela, Corran et Tycho rejoignirent l'escadron Rogue, et participèrent à un important nombre d'actions contre des terroristes impériaux sur Coruscant.

A la fête sur Coruscant célébrant l'innocence de Tycho et le retour de Corran, ce dernier rencontra Luke Skywalker pour la première fois. Celui-ci avait examiné les archives et s'était rendu compte que Corran était en fait le petit-fils du Maître Jedi Nejaa Halcyon, qui avait péri après la Guerre des Clones, et que Rostek Horn s'était par la suite marié à sa grand-mère et avait adopté Hal pour le protéger des chasseurs de Jedi de l'Empire. Luke invita Corran à venir s'entraîner afin de devenir un Chevalier Jedi, mais Corran refusa, considérant que la prochaine mission de l'escadron Rogue (arrêter Ysanne Isard et libérer les prisonniers du Lusankya) était son devoir avant toute autre chose. Lorsque Borsk Fey'lya refusa cette mission, les pilotes quittèrent en masse la Nouvelle République. Les Rogues avaient déclaré une guerre personnelle à Isard.

L'escadron voyagea jusqu'à Yag-prime, une station spatiale en orbite de la planète Yag'Dhul. Durant les quelques mois qui suivirent, ils combattirent contre Ysanne Isard et Xucphra Corporation. Grâce au soutien à peine légal de certains membres de la Nouvelle République, ainsi qu'à l'investissement personnel de Tycho Celchu, le groupe fut capable de financer eux-même leur campagne. Ils furent également capable d'éliminer les défenses Impériales de Thyferra, et capturèrent le Lusankya. On pensa que Isard avait péri durant l'opération. Iella Wessiri et Elscol Loro aidèrent les Rogues à libérer la planète. Les prisonniers du Lusankya furent introuvables : ils avaient apparemment été déplacés plusieurs mois auparavant. L'escadron Rogue rejoignit à nouveau la Nouvelle République, et Mirax Terrik épousa Corran.

Durant les quelques mois qui suivirent, Corran et Mirax continuèrent le combat contre les Vestiges de l'Empire. Horn combattit plusieurs fois contre la flotte du Grand Amiral Thrawn. Après la défaite de ce dernier, il fut enfin capable d'honorer ses engagements et libéra les prisonniers du Lusankya. Pendant l'opération pour sauver les prisonniers, les Rogues apprirent que Isard n'était pas morte sur Thyferra, mais avait survécu et avait ordonné à un clone d'elle-même de disperser les prisonniers. Les Rogues tuèrent la clone dans la bataille qui s'ensuivit, alors que ce fut Iella Wessiri qui assassina Isard, durant une tentative de piratage du Lusankya qui avait été remis à neuf par la Nouvelle République. Corran et Mirax avaient une maison sur Coruscant. Quand l'Empereur Palpatine ressuscité retourna prendre les rênes de l'Empire, Coruscant devint un champ de bataille. Le conflit ravagea d'énormes zones de la planète, y compris la maison familiale des Horn. Heureusement, aucun membre de la famille n'était présent à cet instant.

Sur la voie des Jedi

Lorsque Mirax Terrik fut capturée par le Seigneur de Guerre Leonia Tavira, Corran s'enrôla en tant que Keiran Halcyon dans l'Académie Jedi de Luke Skywalker, et commença à étudier les voies de la Force. Corran trouva un message laissé par son père, lui révélant tout sur son héritage de Jedi. Corran et Luke eurent au départ quelques différends, concernant les méthodes que Luke utilisait pour les entraînements. Corran était convaincu que la chute de Kyp Durron du Côté Obscur aurait pu être empêchée si Luke avait été plus strict envers ses élèves. Après avoir aidé à défaire l'esprit d'Exar Kun, Corran quitta l'Académie afin de trouver son propre chemin de Jedi. Durant cette période, il prépara un plan avec Rostek Horn, son grand-père adoptif, afin d'infiltrer l'organisation des Invid, à la solde de Leonia Tavira. Il réussit à faire ce qu'il avait prévu grâce à l'aide de son beau-père, Booster Terrik.

Durant son infiltration, Corran apprit que le succès de Tavira avait été en partie le résultat de l'intervention du groupe d'utilisateurs de la Force appelé Jensaarai, qui se révéla être aussi la véritable raison de la mort de son grand-père après la Guerre des Clones. Pendant une mission en tant que pirate, Corran secourut un Caamasi appelé Elegos A'kla, dont le grand-père avait combattu aux côtés de Nejaa Halcyon quand il mourut. Tavira envoya des Jensaarai pour tuer Corran, qui lutta contre eux à un contre six. Cependant Luke Skywalker avait prévu le combat et était entre temps venu afin de l'aider. C'est aussi durant cette période que Corran se fabriqua son propre Sabrelaser : c'était une lame argentée, générée par un cristal Durindfire. En interrogeant l'un des Jensaarai captifs, Corran et Luke apprirent la position des forces de Tavira. Ils lancèrent l'attaque et Corran se retrouva sabre contre sabre contre le leader des Jensaarai, Saarai-Kaar, dont le maître était l'assassin de Nejaa Halcyon. Après un dur combat, Luke et Corran défirent les Jensaarai, et grâce à eux retrouvèrent Mirax.

Après le sauvetage réussi de Mirax, Luke félicita Corran en le nommant Chevalier Jedi, mais Corran choisit de ne pas poursuivre une carrière de Jedi à plein temps. A la place, il choisit de continuer avec l'escadron Rogue, où, pensait-il, il serait plus utile à la Nouvelle République, et aurait plus de temps pour s'occuper de sa famille. Corran et Mirax eurent un fils, Valin, en +13 après la Bataille de Yavin. Plus tard ils eurent aussi une fille, Jysella. Corran continua ses activités avec les Jedi, et en +14, il fut envoyé sur Wayland afin de déterminer si oui ou non les Disciples de Ragnos avaient visité la planète afin de s'approprier son énergie issue de la Force. Il prit aussi un apprenti sous sa tutelle, nommé Raltharan, au même moment où Kyle Katarn prit Jaden Korr et Rosh Penin. Il est aussi probable qu'il ait pris part à la bataille qui suivit sur Korriban, où les Jedi triomphèrent sur les Disciples de Ragnos. Corran quitta finalement l'escadron Rogue pour se consacrer entièrement à son entraînement de Jedi.

L'invasion Yuuzhan Vong

Durant la guerre contre les Yuuzhan Vong, Corran combattit le Commandant Shedao Shai, avec comme enjeu le destin de la planète Ithor. Le Jedi gagna, mais le second de Shedao Shai ravagea tout de même la planète. Les sentiments du peuple s'étant retournés contre lui à cause de cela, Corran retourna sur Corellia et traversa un moment de solitude. Du fait de la couleur de son sabre, les Yuuzhan Vong, à cette époque, commencèrent à l'appeler "Silverblade".

Corran affronte le Vong Shedao Shai Corran affronte le Vong Shedao Shai

Finalement, Corran Horn sortit de l'ombre, et commença à jouer un rôle plus actif dans le combat contre les Yuuzhan Vong. Il aida Nen Yim à s'échapper de Yuuzhan'tar (anciennement Coruscant), et l'accompagna, ainsi que Tahiri Veila, Harrar et Yu'shaa, jusqu'à Zonama Sekot. Là-bas, Nen Yim découvrit le lien existant entre Zonama Sekot et les Yuuzhan Vong, mais Yu'Shaa (qui n'était autre que Nom Anor déguisé) la tua avant qu'elle ne puisse faire part de ses secrets à qui que ce soit. Corran voulut arrêter Nom Anor, mais celui-ci réussit à s'échapper de la planète. Lors de la bataille qui suivit pour le contrôle de Coruscant, Corran était aux commandes d'un chasseur de Zonama Sekot.

En +35 après la Bataille de Yavin, Corran était un Maître Jedi et membre du Conseil, où il se trouva plusieurs fois en fort désaccord avec Kyp Durron. Alors que Luke Skywalker était parti en mission sur Woteba, Cal Omas manipula le Conseil en nommant Corran comme leader temporaire de l'Ordre Jedi, pensant que les désaccords de Corran avec les autres Maitres concernant le rôle des Jedi mènerait à la discorde. Horn voulut quitter l'Ordre, se sentant à la fois responsable du schisme dans l'Ordre Jedi, et de la destruction d'Ithor. Ce fut la deuxième fois que Corran prévoyait d'abandonner son rôle de Jedi, et Luke lui annonça qu'il ne s'y opposerait pas si jamais il était amené à le désirer une nouvelle fois...

La Seconde Insurrection Corellienne

Début du conflit

Les années passèrent et les tensions entre Corran et Kyp qui avaient tant posé problème au cours de la Crise Killik finirent par s'atténuer. Alors que la galaxie évoluait pour la première fois depuis longtemps dans une paix relative, Corran Horn se vit confier la direction de l'Enclave Jedi de Corellia, un petit centre d'entrainement Jedi situé sur Coronet. Malheureusement lorsque la Seconde Insurrection Corellienne se déclencha entre Corellia et l'Alliance Galactique, Corran Horn fut aux premières loges pour assister au conflit. Il prit notamment part à l'Opération Roundabout où il fit partie de l'équipe Slashrat en ayant pour mission de surveiller l'astroport de Coronet pendant que d'autres équipes Jedi menaient leurs propres missions dans la capitale. Mais l'opération fut un fiasco et Corran se retrancha discrètement à l'Enclave pour ne pas être repéré. Ce n'est que lorsqu'il reçut la visite discrète de Luke et Mara que Corran put quitter Coronet, après que la décision de fermer l'enclave ait été prise par le Grand Maître.

Toujours sur Corellia, Corran fut contacté par Iella Wessiri et Myri Antilles pour une mission de protection. Il parvint à protéger son ami Wedge Antilles d'une tentative d'assassinat, lorsque ce dernier fut mis à le retraite militaire d'office au cours d'une cérémonie publique. Il escorta ensuite Wedge en sécurité et tombèrent sur Han Solo, Leia Organa et Lando Calrissian. Tous ensembles, ils échappèrent à la police Corellienne et parvinrent finalement à forcer le blocus de l'Alliance Galactique et à rallier l'Aventurier Errant de Booster Terrik. Il demeura à bord quelques temps jusqu'à ce qu'il soit rappelé sur Coruscant pour assister aux Funérailles de Mara Jade Skywalker, qui venait de perdre la vie dans des circonstances mystérieuses.

Face à Jacen Solo

Quelques temps après, Horn participa à la Bataille de Balmorra puis à la Bataille de Kuat où les Jedi tournèrent le dos à l'Alliance Galactique dirigée en grande partie par Jacen Solo. Déclarés traites à l'Alliance, les Jedi durent finalement quitter Coruscant pour s'installer dans un nouvel Avant-poste Jedi sur Endor. Quelques semaines après leur installation, Corran Horn avec Kyp Durron participa à une attaque menée contre Jacen Solo alors qu'il était déjà pris dans une Embuscade Corellienne. Les trois Maitres attaquèrent Solo par surprise depuis leurs FurtiX mais Luke décida d'interrompre l'attaque lorsqu'il sentit la présence d'une autre personne, Allana, aux côtés de Jacen. La fillette fut d'ailleurs l'objectif de la mission suivante qui conduisit de nombreux Jedi à l'offensive au cours de la Bataille de Centerpoint. A cette occasion, Corran Horn intégra l'Escadron Rakehell chargé de faire diversion pour permettre à deux commandos Jedi d'infiltrer respectivement le vaisseau-amiral de Jacen et la Station Centerpoint. L'opération fut un succès, malgré la perte de Twool, le coéquipier de Horn dans l'escadron.

Face aux difficultés familiales

Deux ans après la fin du conflit, Corran Horn et sa femme, Mirax Terrik Horn, furent sévèrement bouleversés lorsque leur fils Valin Horn fut atteint par une forme mystérieuse de psychose. Valin ne reconnaissait plus aucune personne et croyait que chacun avait été remplacé par un double, y compris les membres de sa famille. Lorsque le jeune Jedi fut arrêté et qu'il devint l'objet d'un bras de fer judiciaire entre l'Alliance Galactique et le Nouvel Ordre Jedi, Corran eut beaucoup de mal à se maîtriser et à assurer son rôle au sein du Conseil des Maîtres. Et les choses finirent par s'empirer lorsque leur fille, Jysella Horn, devint elle aussi en proie à la même démence. Les Horn eurent du mal à supporter les rumeurs lancées par l'Alliance Galactique et les journalistes qui sous entendaient que la maladie des deux enfants Horn était sûrement d'origine génétique. La rumeur perdura malgré le démenti du Nouvel Ordre Jedi, qui rappelait que d'autres Jedi comme Seff Hellin et Natua Wan avaient également les mêmes symptômes. Quelques semaines plus tard, Corran et sa femme obtinrent une autorisation auprès de la juge Arabelle Lorteli pour aller rendre visite à leurs enfants, capturés et emprisonnés dans la carbonite au Centre de détention 81 de Coruscant. Les Horn découvrirent avec stupeur que leurs enfants étaient exposés comme des trophées sur les murs du bureau du responsable du centre, Wruq Retk. Si Corran parvint à contrôler son humeur, il n'en fut pas de même de Mirax qui décocha un coup de poing dans la figure de Retk. La situation ne fut calmée qu'avec l'arrivée de la Chef d'Etat de l'Alliance Galactique Natasi Daala qui reconnut le comportement inacceptable de Retk et promis de ne pas poursuivre Mirax pour avoir attaqué un militaire de l'Alliance.

Articles en rapport

Coruscant
Coruscant
Planètes
Lusankya
Lusankya
Vaisseaux
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Corran Horn
Corran Horn
Personnages
Mirax
Mirax
Personnages