Thrackan Sal-Solo

Cousin germain de Han Solo, Thrackan Sal-Solo devait être le successeur du Diktat du Secteur Corellien, lequel, cependant, adhéra à la Nouvelle République. Il fut le fondateur de la Ligue Humaine et dirigea les Brigades de la Paix pour les Yuuzhan Vong. Afficher le sommaire

Note : cette fiche est actuellement en cours de refonte. Veuillez nous excuser pour la gêne que cela pourrait occasionner.

Une enfance perturbée

Fils de Randil Sal et de Tiion Solo, Thrackan Sal-Solo naquit sur Corellia. Son père décéda alors qu'il n'avait qu'un an et sa mère tomba dans une grave dépression, le laissant aux soins exclusifs d'une armée de droïdes dans la villa familiale.

Grandissant avec pour seuls bruits de fonds les sanglots de sa mère ou ses délires, Thrackan devint de plus en plus violent, rejetant la faute sur sa mère, tout en cherchant à la protéger du monde extérieur. Toutefois, un an après la Proclamation de l'Ordre Nouveau, son existence vint à être troublée par la visite d'un jeune garçon, de quelques années de moins que lui, qui se présenta comme son cousin germain : Han Solo.

Ce dernier venait d'échapper à un chasseur de primes et mafioso notoire de Coronet, la capitale planétaire, dénommé Garris Shrike. Ce dernier avait tué la mère adoptive de Han, une Wookiee nommée Dewlannamapia. Thrackan fit miroiter à son cousin la possibilité de lui raconter tout ce qu'il savait sur la branche de sa famille, à condition qu'il fasse tout ce qu'il lui disait. Le garçon eut l'idée de présenter son cousin à sa mère et celle-ci, devant la ressemblance frappante des deux garçons, éclata en sanglots et s'enfonça plus profondément dans ses délires dont elle ne devait, à ce stade, pas réchapper. Thrackan, furieux que cette ressemblance ait transformé un peu plus sa mère, décida de faire passer sa haine sur son cousin germain.

Mais un jour, alors que Thrackan avait cogné trop fort, Han se rebella et prit le dessus, assenant coup sur coup et faisant saigner du nez son cousin. Ce dernier s'avoua vaincu et, sous la pression de son cousin, se décida à raconter ce qu'il savait : un jour, leur grand-père Den Solo et le père de Han, Jonash Solo, furent enlevés lors d'un raid de pirates. Jonash parvint à s'échapper avec une femme nommée Jaina, avec laquelle il eut un fils, Han. Soulagé de ces révélations, Han baissa sa garde, soit le temps pour Thrackan de l'enfermer dans une pièce jusqu'à ce qu'il soit calmé. Mais sadique et avide de vengeance qu'il était, il finit par revenir dans la villa avec Garris Shrike, auquel il livra son propre cousin.

Un impérial convaincu

Les années passèrent et Thrackan grandit avec le rêve de pouvoir un jour devenir un membre haut placé de l'Empire Galactique et de son administration imposée au secteur sous la forme du Diktat. Il tenta une carrière dans la Marine Impériale, mais ce fut un échec. Finalement, il entra au service du nouveau Diktat, Daclif Gallamby, dont il devint le dauphin et devait lui succéder au pouvoir. Thrackan était un grand promoteur des idées du Grand Moff Wilhuff Tarkin, notamment de la Haute Culture Humaine, commençant ainsi la ghettoïsation des non-humains. Malheureusement, la Guerre Civile Galactique s'acheva en partie après la mort de Darth Vader et de l'Empereur Palpatine lors de la Bataille d'Endor, symbolisant la débâcle de l'Empire. Avec cela, l'Alliance Rebelle et la Nouvelle République eurent de plus en plus de soutiens dans le secteur, mettant à mal l'autorité de Gallamby. Ce dernier finit par quitter Corellia, emportant avec lui une grande partie du trésor corellien.

Seul le Parti impérial de Corellia se forma lorsque le sénat corellien fut mis en place après l'adhésion à la Nouvelle République et la nomination d'un Gouverneur-Général, Micamberlecto. Mais Thrackan Sal-Solo cherchait à tout prix à assouvir sa soif de pouvoir et forma pour cela une organisation para-militaire et xénophobe, rassemblant des personnes déçues de la tournure des évènements et souhaitant le retour de Corellia aux seuls Humains : la Ligue Humaine.

Le "chef secret" de la Ligue Humaine

Approché par la Triade...

Sal-Solo avait compris, dès la formation de ses "chemises brunes", qu'il ne pourrait pas agir seul. Ce fut d'ailleurs pour cela qu'il ne refusa pas la proposition d'une organisation quasi-inconnue du reste de la Galaxie et dirigeant pourtant une planète voisine dans le secteur - Sacorria - : la Triade Sacorrienne. Cette dernière lui annonça qu'il pourrait récupérer la planète Corellia et en faire un sanctuaire pour Humains s'il collaborait au renversement du pouvoir néo-républicain dans le secteur et s'il suivait, pour ce faire, tout simplement les ordres. Thrackan accepta et organisa dès lors l'infiltration des Renseignements de la Nouvelle République grâce aux liens impériaux qu'il conservait sur Coruscant. Grâce à ces liens, il empêcha toute action en amont des agents des Renseignements qui auraient pu découvrir ce qui se tramait à la veille de la Première Insurrection Corellienne, notamment en éliminant les agents à leurs arrivées. Néanmoins, c'était sans compter sur la réussite du plan de la Lieutenante Belindi Kalenda.

Cette dernière avait prévenu Han Solo, cousin de Thrackan, que quelque chose d'étrange se déroulait sur Corellia, sans parvenir à savoir ce dont il s'agissait. Solo avait promis de jouer aux espions amateurs, et ce alors que sa famille prévoyait de passer des vacances tranquilles sur sa planète natale, et d'enchaîner avec le Sommet Commercial de Corellia ; sommet qui devait faire sortir du marasme le secteur tout entier, là où la Ligue réclamait tout simplement l'expulsion des non-humains comme solution de relance économique...

... qu'il tente de doubler

Thrackan avait ses propres plans et ne souhaitait en aucun cas être contrôlé par la Triade. Pour cela, il fit parvenir les enregistrements d'une explosion d'étoile, délivrés à Mara Jade, et exigea de la Présidente en exercice de la Nouvelle République, Leia Organa Solo, la femme de son cousin, qu'elle reconnaisse l'indépendance de Corellia. Faute de quoi, il utiliserait un Starbuster pour faire exploser deux autres étoiles, et finirait éventuellement par annihiler Coruscant. Han fut doublement surpris : d'une part son cousin complotait contre le gouvernement, mais il revenait également dans ses souvenirs. Il comprit pourquoi il avait été relâché après une arrestation musclée par deux caïds de la Ligue Humaine, alors qu'il se rendait à Coronet pour visiter la ville de son enfance : Thrackan avait ordonné sa libération pour ne pas ébruiter ses plans.

Ces derniers éclatèrent lors du Sommet Commercial de Corellia. Le soir suivant la réception d'ouverture du sommet, Thrackan ordonna l'attaque de la maison du Gouverneur-Général par ses troupes, à l'aide de missiles. Ces derniers ravagèrent différentes parties de l'immeuble, tuant de nombreux gardes néo-républicains fidèles à Micamberlecto. Les sbires de la Ligue en profitèrent pour s'infiltrer dans l'immeuble et capturer Leia Organa Solo, ainsi que Mara Jade, qu'ils placèrent en prison sur ordre de leur "chef secret". Mais ils ne parvinrent pas à capturer les enfants : ces derniers parvinrent à se réfugier sur Drall, en compagnie de l'acolyte Wookiee de son cousin, Chewbacca.

Néanmoins, Thrackan parvint à mettre la main sur son cousin, après que celui-ci eut facilité l'évasion de Kalenda en faisant diversion au spatioport militaire de Coronet. Il l'enferma dans son bunker souterrain de la capitale et l'obligea à se battre avec une Selonienne, Dracmus, justifiant cela par un simple :

Ce combat est un divertissement.

Mais Thrackan ne comprenait pas le selonien que Dracmus et son cousin parlaient et crut qu'il s'agissait sûrement d'insultes. Il ne comprit d'ailleurs pas non plus que le combat avait été truqué et simulé, Han finissant assommé et non égorgé par la Selonienne. Lorsque son cousin se réveilla, Thrackan se précipita à son chevet, non pour le réconforter, mais pour le narguer un peu plus. Se croyant plus intelligent que lui, Thrackan, aux questions de son cousin, répondit qu'il avait planifié l'attaque contre Micamberlecto depuis longtemps, et qu'il tenterait d'arracher à la Nouvelle République l'autonomie que Corellia "méritait" selon ses propres termes. Lorsqu'il menaça de capturer les enfants de son cousin pour faire pression sur sa femme, Han l'accusa de ne pas respecter le code de l'honneur corellien qui consistait, entre autres, de ne pas mêler la vie des innocents ou des membres de sa famille. La réponse de son cousin germain ne se fit pas attendre :

Je ne mène pas ma vie en respectant une morale de conte pour enfants, Han.

Pourtant, malgré toutes les précautions prises, Han s'évada en compagnie de Dracmus, ce qui le mit bien évidemment dans une colère folle.

Mis en échec par des enfants

Néanmoins, un peu plus tard, le "Général" Brimon Yarar, l'un de ses bras droits, vint le voir pour l'avertir qu'une puissante source d'énergie avait été détectée sur la planète Drall. Thrackan exclut immédiatement l'hypothèse que les Dralls et l'équivalent de la Ligue Humaine - les Drallistes -, puisqu'ils étaient non-humains et donc "inférieurs" au regard des préceptes établis par la Ligue, avaient pu réactiver le répulseur planétaire qu'il convoitait tant, mais dont il n'arrivait pas à trouver la chambre principale sur le modèle corellien. Il ordonna à une de ses unités d'assaut, dont il prendrait la direction, de se mettre en route pour la planète voisine. Arrivés sur le lieu de la fouille, Thrackan et son équipe mirent la main sur Jacen Solo, Jaina Solo et Anakin Solo, ce dernier affublant Thrackan du surnom de "méchant cousin". Ce dernier ordonna à l'un de ses hommes de filmer les enfants parqués derrière un champ de force et de transmettre l'image sur tous les réseaux. Il savait que, tôt ou tard, Leia Organa Solo et son mari regarderaient la transmission ; ce qui fut bien évidemment le cas, peu de temps après la fin de la Bataille de Selonia.

Néanmoins, Thrackan fit, encore une fois, une énorme erreur. Sous-estimant les enfants Solo et leurs incroyables pouvoirs liés à la Force, ces derniers parvinrent à passer le champ de force et à piloter le Faucon Millenium, sans l'intervention de Chewbacca, de Tante Marcha, du précepteur Ebrihim ou de Q9-X2. Jaina, aux commandes des canons ventraux, parvint à infliger des dégâts conséquents sur la barge des xénophobes. Le "chef secret", réveillé par les explosions en chaîne, ordonna au pilote Thragg de suivre le Faucon et de l'abattre dès que l'occasion s'en ferait sentir. Le pilote émit plusieurs objections - les mêmes que son cousin germain d'ailleurs - à savoir que c'étaient des enfants et qu'ils étaient de sa famille, et qu'il était "contraire" de les tuer ! Thrackan, devant son refus évident, prit les commandes des tourelles et fit feu sur le vaisseau. Malheureusement pour lui, Jaina fut plus rapide et, après que son frère eut manœuvré pour se retrouver derrière la barge, fit exploser les moteurs subliminiques, isolant la barge dans l'espace. Cette scène provoqua l'hilarité du pilote de la barge, qui se moqua alors ouvertement de son "chef secret".

Le vaisseau-amiral de la flottille en provenance de Bakura, l'Intrus, commandé par l'amiral Hortel Ossilege, utilisa ses rayons tracteurs pour capturer la barge. Thrackan Sal-Solo fut arrêté et emprisonné dans l'un des destroyers orbitant près de la Station Centerpoint. Après la résolution de la Première Insurrection Corellienne, il fut, ironiquement, placé en détention sur Sacorria, la planète de ses anciens alliés de la Triade.

Un nouveau Chef d'Etat pour Corellia

Le héros de Fondor

- Vous êtes Thrackan Sal-Solo. Le cousin de Papa.
- Et le vôtre, mes petits.
_Anakin Solo à Thrackan Sal-Solo, lors de leur rencontre sur Centerpoint

Après huit années passées en prison, Thrackan fut finalement relâché. Après plusieurs mois de Guerre contre les Yuuzhan Vong, la Nouvelle République envisageait d'utiliser la Station Centerpoint pour stopper la progression de l'envahisseur. L'ancien dirigeant de la Ligue Humaine avait donc été dépêché à bord de la station en tant qu'expert technique. Cependant, seul Anakin Solo était en mesure de la réactiver. Le Jedi, après une longue période d'hésitation, s'était décidé à remettre l'installation en marche et s'y était rendu en compagnie de son frère Jacen. Le plan, échafaudé par le Commodore Brand, était de générer un champ d'interdiction lorsque les Vong attaqueraient afin de les piéger dans le système et de les prendre à revers. Cependant, contrairement aux prévisions, ce ne fut pas Corellia mais bien Fondor qui fut frappée.

Thrackan suggéra alors d'utiliser le rayon répulseur de la station pour frapper directement la flotte Yuuzhan Vong. Mais malgré la pression de son entourage, le jeune homme ne put se résoudre à commettre un tel acte. Thrackan, fou furieux, s'empara alors de la manette de contrôle et pressa la gâchette. Mais le rayon d'énergie créé ne frappa pas que l'ennemi : les trois quarts des forces dépêchées sur place par le Consortium de Hapes, récemment allié à la Nouvelle République suite à une mission diplomatique de Leia Organa Solo, furent instantanément vaporisés. La moitié de la flotte Vong partit également en fumée, incitant Nas Choka à battre en retraite. Malgré les énormes pertes côté Hapien, la bataille fut considérée comme une victoire pour la Nouvelle République et Thrackan comme un héros, comme en témoignaient de nombreux reportages sur l'HoloNet.

La suite de cette fiche sera complétée avec les fiches sur la Guerre contre les Yuuzhan Vong et la Seconde Insurrection Corellienne.

Articles en rapport

Leia Organa
Leia Organa
Personnages
Corellia
Corellia
Planètes
Micamberlecto
Micamberlecto
Personnages
Ligue Humaine
Ligue Humaine
Organisations