Kenth Hamner

Membre éminent du Nouvel Ordre Jedi, Maître Kenth Hamner participa notamment à la guerre contre les Yuuzhan Vongmais aussi à la Seconde Guerre Civile Galactique avant d'être nommé Grand Maître de l'Ordre par intérim lors de l'exil de Luke Skywalker. Afficher le sommaire

Né sur Corellia, Kenth Hamner naquit dans une famille aisée et en profita pour faire, semble-t-il, des études militaires. Il finit par rejoindre les Forces de Défense de la Nouvelle République lors de la création du gouvernement. Grâce à ses dons au combat, il participa à de nombreuses campagnes et prit du galon, jusqu'à atteindre le grade de colonel de l'armée. Un jour, il rencontra Luke Skywalker, dont il avait entendu les exploits durant toute sa carrière. Il accepta de laisser sa carrière militaire de côté pour rejoindre le Praexum de Yavin IV que Skywalker avait monté. Ce dernier lui avait permis de comprendre pourquoi il avait tant gagné de combat et Hammer devint un parfait stratège, avec la Force pour alliée.

Au sein du Nouvel Ordre Jedi

Il fut nommé Maître du Nouvel Ordre Jedi et participa à la Guerre contre les Yuuzhan Vong en tant que coordinateur militaire entre l'Ordre et la Nouvelle République. Bien qu'il ait effectué une formation de Jedi, le Chef d'Etat, Borsk Fey'lya, voyait plus en lui un républicain qu'un Jedi et lui confia que Skywalker allait être placé en détention afin de satisfaire les pulsions du Sénat. Hamner alerta Luke et ce dernier retourna sur Coruscant pour s'expliquer.

Kenth Hamner à la tête de l'Ordre Kenth Hamner à la tête de l'Ordre Plus tard, la guerre s'intensifia et le rôle du Maître Jedi avec. La naissance de l'Alliance Galactique permit à Luke Skywalker de créer l'ébauche du futur équivalent du Conseil des Jedi du défunt Ordre. Cet organe appelé le Haut Conseil était alors intégré à l'Alliance Galactique et regroupait pour moitié Jedi et politiciens. Kenth Hamner fut choisi pour en faire partie, aux côtés d'autres maîtres prestigieux. Durant la Libération de Coruscant, il mena un groupe six Jedi afin de contacter les Honteux et les rallier à la reconquête de la planète-capitale contre le Seigneur Suprême Shimrra. A la fin de la guerre, Hamner intégra le Conseil des Maîtres formé par Luke, le nouvel organe dirigeant du Nouvel Ordre Jedi exclusivement composé de Maîtres Jedi.

Pendant la Crise du Nid Obscur, Hamner se détacha des autres Maîtres Jedi, en particulier Luke Skywalker et Mara Jade Skywalker, en prônant, avec le soutien de Corran Horn, une adhésion totale aux valeurs de l'Alliance Galactique. De son point de vue, le Nouvel Ordre Jedi ne pouvait faire route seul et devait continuer à en référer au Chef d'Etat Cal Omas.

Au cours de la Seconde Guerre Civile Galactique, Hamner continua à assurer son rôle au sein du Conseil des Maîtres et assista, impuissant au tragique déroulement des évènements. Comme la plupart des Maîtres et Jedi, Kenth fut présent au cours des Funérailles de Mara Jade Skywalker, qui se déroulèrent au sein du Nouveau Temple Jedi de Coruscant. Par la suite, Hamner épaula Luke et accomplit son devoir de Jedi en menant ou participant à plusieurs opérations militaires commanditées par la Coalition Jedi.

Au sommet de l'Ordre

Deux ans plus tard, Luke Skywalker fut contraint à l'exil par l'Alliance Galactique et le Grand Maître, avant son départ, nomma Kenth en temps que Maître de l'Ordre. Avec ce nouveau titre, Hamner eut pour rôle de diriger le Conseil des Maîtres pendant l'absence du Maitre Jedi emblématique. Cependant, malgré toute sa bonne volonté et ses talents diplomatiques, Kenth ne parvenait pas à assumer pleinement son rôle, d'autant plus que chaque jour, le gouvernement Daala s'acharnait de plus en plus sur les Jedi. Des mouvements clandestins ne tardèrent pas à se former au sein même du Nouvel Ordre, qui décidèrent d'agir de leur propre chef, sans en rendre compte au Conseil des Maîtres ou à son leader temporaire. L'un d'entre eux comportait notamment Jaina Solo et Cilghal. Malheureusement, la vérité ne tarda pas à éclater et ce de manière particulièrement violente. L'existence du groupe et sa participation dans la capture de Seff Hellin fut publiquement relayée sur l'Holonet, ce qui provoqua la colère de Daala, qui demanda une audience immédiate avec Hamner et les Jedi fautifs. Rassemblés dans la Salle aux Mille Fontaines, Hamner refusa les termes de la Chef d'Etat qui consistaient à lui livrer Hellin et Natua Wan, une nouvelle Jedi infectée par la psychose, afin qu'ils soient congelés dans de la Carbonite. En revanche, le Maître de l'Ordre fut obligé d'accepter de présenter ses excuses au cours d'une interview publique. Cet épisode, arrangé par Daala pour humilier les Jedi, n'améliora en rien la situation du vieux Maître Jedi et du Nouvel Ordre Jedi tout entier.

Voyant que Daala demeurait inflexible, Hamner tenta d'approcher son ami proche, le général Nek Bwua'tu. Ce dernier accepta de l'aider à convaincre Daala d'assouplir ses plans mais le Bothan exigea que leurs échanges restent secrets, y compris vis à vis du Conseil des Maîtres. Dès lors, Hamner tenta de régler par la diplomatie toutes les tensions qui ne cessaient d'être provoquées entre l'Alliance et l'Ordre. La plus grande épreuve eut lieu lors du siège du Temple Jedi ordonné par Daala à des mercenaires mandaloriens. En plus de l'action symbolique contre l'Ordre, l'assistante personnelle de Hamner, la jeune Kani Asari fut assassinée par Belok Rhal, le chef des mandaloriens, alors qu'elle se présentait comme émissaire. Hamner parvint à maîtriser les Maîtres, qui souhaitaient réagir à chaud, mais cette action lui coûta le peu de crédibilité qui lui restait à leurs yeux.

Par la suite, les tractations secrètes entre Bwua'tu et Hamner furent découvertes par le Conseil, ce qui provoqua le courroux des Maîtres. Aussi, ils décidèrent collégialement de le destituer de son poste de Grand Maître et de l'assigner à résidence dans ses quartiers. Mais les convictions d'Hamner pour la paix étaient proches de la folie et il était prêt à tout pour empêcher l'escalade de violences entre l'Ordre et l'Alliance, même s'il devait mettre des vies en jeu. Alors que le Conseil préparait un plan d'envergure pour contre-attaquer, sous la guidance de Saba Sebatyne qui avait été choisie pour préparer l'opération, Hamner se faufila en dehors de ses quartiers et tenta de compromettre l'envol de la flottille de FurtiX. Le Maître Jedi tenta de saboter les portes du hangar mais il fut stoppé par Saba, sabre à la main, qui ne put que constater la folie dans laquelle Hamner s'enfonçait petit à petit, surtout lorsqu'il lui enfonça son sabre dans le ventre. Cependant, Saba était robuste et ne lâcha pas de terrain. Au cours de l'affrontement sur les plateformes qui dominaient le hangar du Temple, Hamner fit une chute qui aurait été mortelle si Saba ne l'avait pas arrêté à mi parcours avec la Force. Mais plutôt que de se stabiliser, Hamner lança son sabre laser sur le mécanisme des portes. La Barabel parvint à stopper le sabre mais au prix de son contrôle sur Hamner. Privé de soutien, le Maître vint s'écraser mortellement en contrebas.

Articles en rapport

Natasi Daala
Natasi Daala
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations