Roan Shryne

Roan Shryne, fils de Jula Shryne et Chevalier Jedi, combattit au cours de la Guerre des Clones aux côtés de Bol Chatak et Olee Starstone, mais fut tué par Darth Vader sur Kashyyyk.

Né d'une mère sensible à la Force, Jula Shryne, et de Jen Shryne, Roan Shryne naquit sur la planète Weytta mais ne devait au départ pas rejoindre l'Ordre Jedi. En effet, ses prédécesseurs n'avaient jamais été envoyés sur Coruscant pour y recevoir une formation, comme sa mère avant lui. Cette dernière avait retenu son mari de le confier aux Jedi. Contre la volonté de cette dernière, il appela la Division d'Acquisition du Temple Jedi qui vint chercher le jeune garçon âgé de trois ans. Ce départ brisa le cœur de sa mère, qui ne pensa jamais revoir son fils. Arrivé au Temple Jedi, il devint un Padawan accompli et attira le regard de Nat-Sem qui en fit son apprenti. Il passa ensuite Chevalier Jedi et devint un des membres les plus performants de la Section Acquisition, qui l'avait autrefois enlevée à ses parents, car il avait le don de pouvoir trouver les utilisateurs de la Force. Lorsqu'il comprit ce en quoi consistait la Section, il la quitta à cause de ses scrupules.

Certains Jedi considéraient Roan Shryne, lorsqu'il accéda au grade de Chevalier, comme l'un des membres de l'Ancienne Garde, comme Qui-Gon Jinn, le Comte Dooku et d'autres. Il était pressenti pour accéder au Conseil des Jedi, mais l'attribution d'un poste tarda à venir. Deux ans avant le début de la Guerre des Clones, Shryne fut envoyé sur la planète Murkhana, siège de l'Alliance Corporative, pour arrêter un Vigo du Soleil Noir, le Twi'lek Cash Garrulan, qui au lieu de devenir un prisonnier devint l'un des précieux informateurs de l'Ordre Jedi sur la planète. Lorsqu'éclata la Guerre des Clones, Roan fut l'un des deux cents Jedi à rallier Mace Windu pour aller libérer Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker et Padme Amidala, sénatrice de Naboo. Nat-Sem, son ancien Maître, et son premier Padawan l'accompagnèrent dans ce baroud d'honneur. Hélàs, nombreux furent les Jedi à mourir dans l'arène de Geonosis, et son ancien Maître ni son Padawan ne s'en sortirent vivants. Shryne avait la Force avec lui et s'en sortit.

Il fut ensuite nommé Général Sénior de la Grande Armée de la République et chargé de reprendre la planète Manari tombée aux mains des Séparatistes à la fin de la Guerre. C'est au cours de cette bataille qu'il perdit son second Padawan et perdit la foi en la Force et dans le Conseil. Il devint de plus en plus sarcastique, voire irritable et ne croyait plus dans les valeurs qui unissaient les Jedi comme nombre d'autres Jedi. Cependant, il n'osait pas l'avouer. Le Jedi participa ensuite à la Bataille de Deko Neimoidia, une planète jumelle de Cato Neimoidia, où il se battit aux côtés de la 22ème Compagnie et des soldats du Capitaine Climber de l'Escouade Ion, avec qui il se lia d'amitié. Ce dernier reconnaissait en Roan Shryne des capacités de commandement assez étonnantes et était fier de servir auprès d'un Jedi qui s'y connaissait en tactiques militaires.


Durant les Sièges de la Bordure Extérieure, Roan, qui connaissait Murkhana par cœur, fut envoyé pour reprendre la planète à l'Alliance Corporative de Passel Argente. Il était accompagné pour cela de Saras Loorne et deux Chevaliers Jedi, ainsi que de Bol Chatak et Olee Starstone. Le Commandant Salvo et ses hommes de la 32ème Aile de Combat Aérien constituaient le reste de l'effectif. En tant que responsable de l'attaque, Shryne fit sortir le Gallant, un Star Destroyer Victory I, de l'hyperespace avec l'attraction de la planète, puis lança une cinquantaine de canonnières pour constituer la première vague d'assauts qui attaqueraient Murkhana City par la plage. Le débarquement réussit, non sans pertes, et Roan, Bol et Olee accompagnèrent le Capitaine Climber et ses hommes pour faire sauter le générateur de bouclier situé à proximité d'un hôpital militaire, gardé par des mercenaires à la solde de l'Alliance. Contre douze sentinelles, ils n'étaient que quatre, mais d'après Climber, un Jedi valait bien six guerriers : ils chargèrent alors l'ennemi et le tuèrent. Malgré tout, Roan fut forcé de décapiter des mercenaires qui ne souhaitaient pas se rendre. Il était loin d'être un partisan des bains de sang, comme le Commandant Salvo, qui avait demandé au Jedi son accord pour effectuer un bombardement planétaire qui aurait épargné la vie de ses hommes.

Une fois le travail effectué, les trois Jedi se rendirent au point de rendez-vous Aurek-Bacta mais sentirent un danger dans la Force : les clones n'étaient pas là. Puis, des explosions de grenades ECD connues pour désactiver les droïdes et perturber les armures des clones explosèrent. Climber contacta ensuite Roan et lui annonça qu'ils avaient reçu l'Ordre 66, c'est-à-dire l'arrêt de mort signé par Darth Sidious, alias Palpatine, visant à éteindre à tout jamais l'Ordre Jedi. Aucun des Jedi ne comprit ce qui se passait bien entendu, et Roan tenta d'interroger Salvo, en vain. Ils comprirent qu'ils devaient fuir et le capitaine des commandos informa le Jedi qu'il le tuerait la prochaine fois qu'il le verrait, car on ne discutait pas un ordre. Roan comprit ce que le clone devait endurer, tirailler entre l'honneur d'un ami aux côtés duquel il avait combattu, et celui de répondre aux ordres. Roan mena alors ses deux camarades Jedi dans le dédale de rues de Murkhana City jusqu'à une cabane au bord de la baie qui leur servit d'abri.

Ils mangèrent là leurs dernières rations de survie et les questions concernant cet Ordre 66 allaient bon train : du point de vue d'Olee Starstone et de Bol Chatak, il pouvait s'agir d'un piratage des communications de la part des mercenaires pour désinformer les clones et tuer les Jedi. Le Jedi n'était pas de cet avis. Pour lui, l'Ordre Jedi était en danger et il ne s'agissait pas d'un incident isolé. Lorsqu'il se concentra dans la Force, il ne sentit plus la présence de Saras Loorne et de ses compagnons. Il devint aigre et pensa que la Force les avait abandonnés. Cependant, il eut l'idée de se déguiser en mercenaires afin d'infiltrer les rangs des prisonniers de guerre pour quitter la planète ni vu ni connu. Le plan fonctionna et ils furent conduits sur une plate-forme d'où un transport les emmènerait sur Agon IX, une planète-prison de l'Empire Galactique naissant. C'est à ce moment-là qu'ils découvrirent l'identité de Darth Vader, que les clones appelaient Seigneur Vader. Il était chargé par l'Empereur Palpatine de châtier Climber et ses hommes pour avoir laissé échapper Shryne et ses deux compagnons. Roan comprit alors qu'il n'y avait plus de République Galactique, mais un Empire contrôlé par Palpatine. Vader tua deux des clones de l'escouade Ion avec son Sabrelaser à lame pourpre, ce qui augmenta davantage la peur de Roan quant à la possibilité que ce premier soit un Jedi Noir, mais l'idée qu'il s'agisse d'un Sith ne lui effleura pas l'esprit.

C'est alors que Bol Chatak se déclara Jedi lorsque Vader dit à Salvo qu'il n'en était pas un. Le Seigneur Noir se tourna vers la Zabrak, trop content d'avoir retrouvé l'un des fugitifs. Malgré les talents de Chatak, qui était censée avoir jeté son sabrelaser comme Roan et Olee, Vader vint à bout de la Zabrak et la décapita. Il sentit Olee envahie d'une vague de tristesse et essaya de la réconforter tant bien que mal. Lorsque l'attention des gardes baissa d'intensité, ils en profitèrent pour quitter la plate-forme et rejoindre l'informateur de Shryne, Cash Garrulan.

Le Jedi interdit à l'ancienne Padawan de Chatak de l'appeler Maître. De même, tous deux devaient oublier leur ancienne appartenance à l'Ordre Jedi pour augmenter leur survie. Ils trouvèrent Cash dans son repaire pour lui demander de remplir une faveur qu'il lui devait. Cette dernière se prononça sous la forme d'un transport pour quitter au plus vite Murkhana. Mais avant tout, le Jedi posa tout un tas de questions sur ce qui se passait et le Twi'lek répondit que les Jedi avaient été déclarés ennemis d'Etat après une tentative d'assassinat sur la personne du Chancelier Suprême Palpatine, qui avait ensuite déclaré que la République serait remplacée par l'Empire. Cependant, il n'avait jamais entendu parler de ce Vader mentionné par Shryne. Trop content de remplir sa dette, il fournit aux deux Jedi un CloakShape pour rallier un vaisseau du nom du Drunk Danser, commandé par sa mère, Jula Shryne. Les retrouvailles furent étranges mais la Force l'avait conduit jusqu'à elle.

Après avoir fait connaissance avec l'équipage, Starstone émit l'idée qu'il fallait utiliser le comlink sécurisé que Chatak lui avait donné pour émettre le code 913, code d'urgence de l'Ordre Jedi, afin de retrouver d'éventuels survivants de l'Ordre 66. Du point de vue de la jeune femme, il fallait retrouver les survivants pour s'unir contre l'Empire. Pendant les moments de méditation dans les quartiers qui lui avaient été attribués par sa mère, Roan Shryne pensait de plus en plus que l'Ordre Jedi avait été manipulé par Palpatine depuis le début de cette guerre, voire bien avant. Ils utilisèrent alors la station de communications du Danseur pour émettre le code et un code lui répondit en retour, lui transmettant des coordonnées de rendez-vous. Shryne demanda à sa mère de s'y rendre, même si cette dernière était contre l'idée. Le vaisseau avec lequel ils avaient rendez-vous sortit de l'hyperespace mais pas dans les conditions dans lesquelles ils espéraient. En effet, une douzaine de chasseurs RCO-170 et V-Wings étaient à sa poursuite, et les canons laser du vaisseau, aidés des talents de la Force de Shryne, permirent de remorquer le transport dans lesquels étaient les autres Jedi, puis sauta en hyperespace.

L'équipage, Olee Starstone et lui-même firent la connaissance de six autres Jedi qui avaient échappé à l'Ordre 66 : Siadem Forte, Deran Nalual, Klossi Anno, Iwo Kulka, Jambe Lu et Nam Poorf. Au départ dix, les clones avaient eu raison de quatre d'entre eux. Jambe Lu leur fit part de ce qu'ils avaient vu sur HoloNet, notamment des images du Temple Jedi en feu et des autres rumeurs concernant la mort des Maîtres du Conseil Mace Windu, Kit Fisto, Saesee Tiin et Agen Kolar dans la tentative d'arrestation de Palpatine. Shryne fit part de ses doutes quant à la survie d'Anakin Skywalker et révéla à l'assemblée la rumeur concernant l'Elu de la Force. Olee Starstone fit part de son plan à l'assemblée : retrouver la trace des anciens Maîtres envoyés dans les Sièges de la Bordure Extérieure en utilisant un relais hypercom assez puissant qui lui permettrait d'accéder aux Archives du Temple. Mais Shryne n'était pas d'accord avec son idée car elle continuait à s'accrocher à une idée qui n'était plus : l'Ordre Jedi.

Ils se rendirent tout de même sur la lune de Jaguada, un ancien complexe Séparatiste utilisé autrefois par le Comte Dooku puisque situé dans l'ancien Empire Sith. Starstone et Filli Bitters réussirent à rétablir le courant et le relais hypercom, non sans avoir aussi rétabli les droïdes de la Fédération du Commerce désactivés dans la base. Ces derniers attaquèrent les Jedi et l'équipage du Drunk; de plus, l'intrusion dans les Archives du Temple pour la récupération des fichiers d'assignation des missions déclencha une alarme et Vader ordonna à la garnison de la lune d'attaquer les personnes à l'intérieur du complexe. Avant que ces derniers aient pu intervenir, Shryne et ses amis s'étaient déjà envolés avec les archives. Malgré tout, le Jedi préféra laisser la jeune fille et ses autres camarades Jedi mener leur croisade seuls, malgré les atermoiements de l'ancienne Padawan concernant son âme de chef. Olee et les autres Jedi, accompagnés de Filli Bitters, prirent le transport garé dans la baie d'accostage, tandis que Roan continuerait son bonhomme de chemin en compagnie de sa mère, trop heureuse de voir son fils remplir une carrière malhonnête.

Cette dernière l'informa qu'elle avait reçu une demande de taxi de la part de Fang Zar, installé en exil sur Alderaan, qui souhaitait rallier au plus tôt le secteur de Sern Prime et sa planète principale, Ghorman. Shryne, accompagné de deux autres membres d'équipage du Drunk Dancer, se chargea de retrouver l'ex-sénateur dans le palais d'Aldera. Malheureusement, Darth Vader était lui aussi à la recherche du sénateur, sous ordre de l'Empereur de le retrouver, et croisa de nouveau la route de Roan Shryne. Le duel s'engagea, en partie parce que le Jedi voulait figer l'attention de Vader sur lui et non pas sur Zar. Malgré tout, au moment où ils embarquèrent dans le vaisseau, Zar se prit une sévère blessure de Sabrelaser au niveau de la gorge, de même que Jula qui était en train de l'embarquer à bord du vaisseau. Le Jedi comprit que Vader était bien plus fort que lui et préféra la fuite plutôt que la mort. Ce n'était évidemment que partie remise. La mort du sénateur fut mise sur le dos du fameux complot des Jedi, mais personne n'était dupe. Roan s'en voulut énormément.

Il décida tout de même de se ressaisir en partant à la recherche de Starstone et de ses amis sur Kashyyyk, sous blocus impérial, au moment même où tous les Jedi ayant affronté Vader sur une plate-forme de bois étaient soit gravement blessés, soit morts, comme ce fut le cas pour Siadem Forte et Iwo Kulka. Shryne arriva au bon moment, tua le Commandant Appo et demanda à Olee Starstone de fuir pendant qu'il en était encore temps. Il savait désormais que sa vie s'arrêterait là et il était déterminé à emporter avec lui Vader. Le duel s'engagea et le Jedi était parfaitement concentré. Cependant, il lui semblait qu'il n'arriverait jamais à atteindre Vader, comprenant alors que le seul moyen de l'atteindre était le boitier de contrôle situé sur son armure. Hélas, il fut gravement blessé et du sang commença à couler abondamment. Sa mort allait être imminente mais il tenta une dernière chose. Il demanda à Darth Vader qui il était. Ce dernier lui révéla qu'il était le vingt-et-unième Jedi perdu, Anakin Skywalker, désormais Seigneur Noir de la Sith et ancien Elu de la Prophétie qui ramènerait l'équilibre dans la Force, qui avait été séduit par le Côté Obscur proposé par Darth Sidious, en fait Palpatine, qui avait monté le complot contre l'Ordre Jedi via l'Ordre 66. Roan comprit alors tout, du début à la fin : les Sith avaient pris leur revanche. Il se prépara à mourir sous la lame de Vader, et rejoignit la Force quelques instants plus tard, ayant compris que peu importait qu'il soit mort ou pas, la Force vivrait toujours, même avec des Seigneurs Sith à la tête de la galaxie.

A propos de cet article

Leris
Version Légendes, par Leris.
Dernière mise à jour le 1 janvier 2008.
5 215 lectures.
Corrigé par nos correcteurs.
Signaler une erreur

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Ordre 66
Ordre 66
Événements
Force
Force
Cultures
Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations