Clone A-98/Jangotat

Clone A-98/Jangotat

Clone A-98/Jangotat
Données biographiques
Genre
  • Masculin
Espèce
Taille
  • 1m83
Planète d'origine
Époque
Naissance
  • -32 av. BY
Mort
  • -21 av. BY
PersonnageÉlevé sur Kamino comme de nombreux autres soldats clones, le clone A-98 avait été entraîné spécialement, comme tous les clones ARC, par Jango Fett en personne. Ses souvenirs à propos de son "père" lui revenaient parfois en mémoire, notamment les durs entr

Élevé sur Kamino, A-98 avait été entraîné spécialement, comme tous les Clones ARC, par Jango Fett en personne. Ses souvenirs à propos de son "père" lui revenaient parfois en mémoire, notamment les durs entraînements dans le centre militaire de Tipoca City. A-98 fut ensuite affecté sur le Nexu, commandé par l'Amiral Baraka, et soumit à des entraînements sous-marins sur Vandor-Trois. Après avoir passé haut la main cet entraînement, il fut assigné à une mission spéciale sur Ord Cestus en compagnie de trois autres de ses frères et les Généraux Jedi Kit Fisto et Obi-Wan Kenobi. La mission consistait à tout faire pour éviter qu'Ord Cestus tombe entre les mains des Séparatistes. Pour cela, les clones devaient former des guérilleros qui mettraient à mal les investissements des Séparatistes sur la planète si les négociations de Kenobi tournaient courts. C'est à ce moment là que A-98, appelé aussi Nate, rencontra la jeune Sheeka Tull, leur agent de liaison, qui avait autrefois connue Jango Fett. Leurs sentiments respectifs grandirent l'un pour l'autre et ils tombèrent amoureux. Sheeka lui donna le nom de Jangotat, qui signifiait en Mandalorien "le frère de Jango". Nate était bien décidé à garder ce nom qui venait de lui donner un but dans la vie : rassembler à Jango pour mieux plaire à Sheeka.

Mais les négociations menées par le Maître Jedi Kenobi échouèrent, et Nate et ses camarades clones durent utiliser les paysans d'Ord Cestus, le groupe terroriste connu sous le nom de Vent du Désert, afin de mener des actions de sabotages contre les usines fabriquant les TJ (des droïdes Tueurs de Jedi). Hélas, les TJ repérèrent le groupe de guérilleros et attaquèrent la grotte où ils s'étaient tous réfugiés. Jangotat fut blessé et Sheeka l'emmena jusqu'à son village pour qu'il soit soigné par un guérisseur X'Ting, le frère Nicos Fate. Sheeka lui avoua qu'elle détestait tout ce qu'il représentait : les armes, la guerre, la mort. Elle éprouva de la pitié pour cet homme qui n'avait pas pu choisir son destin. D'autre part, ses camarades clones crurent qu'il avait rompu le Code des soldats, ou bien qu'il fut capturé par les TJ. Un soir qu'il récupérait, Sheeka l'emmena dans la grotte d'Ord Cestus où vivaient les anguilles Dashtas. C'est là, pour la première fois de sa vie, qu'il versa des larmes face à la beauté des anguilles et la joie de voir un tel spectacle. Il comprit alors qu'il ne pourrait jamais échapper à ce qu'on avait fait de lui : un soldat.

Il quitta Sheeka Tull et repartit voir les Généraux Jedi ainsi que ses camarades. Il apprit certaines techniques de combat avec Kit Fisto, cherchant à rassembler le plus d'informations possibles pour mener à bien sa mission. Faire son devoir ou mourir, c'était ce qu'on lui avait inculqué. Grâce à ses enseignements, il découvrit l'emplacement du bunker secret des Cinq Familles dirigeantes d'Ord Cestus. Avec Thak Val Zsing, membre fondateur du Vent du Désert, il infiltra le bunker. Mais le vieil homme se sacrifia pour détruire un droïde TJ. Jangotat prévint alors l'amiral Baraka de faire feu sur le bunker, se sacrifiant pour qu'Ord Cestus reste dans la République... Son testament fut transmis à Sheeka Tull, qui était enceinte de lui. La jeune femme lui fit construire une tombe sur le sol de la planète, pour qu'elle puisse rendre hommage au seul homme qu'elle n'ait jamais aimé.

Références

Les plus consultés ensuite...