A Jedi falls!

How many bad deeds can be justified by one good deed? In order to help his friend Bomo Greenbark, Jedi Dass Jennir has been forced into a series of questionable actions--and none is more potentially destructive than the one he now contemplates.

Or is this the true genius of Palpatine's evil? The Jedi, their status destroyed and their order broken, must now become outlaws and lawbreakers in order to do what was once considered their duty.

The dark times have barely begun, and already Dass Jennir is so engulfed in darkness, he wonders if he will ever find his way back!

Couverture et extraits

Critique de leeto

Quitterait-on un certain manichéïsme dans l'Univers Etendu de Star Wars ? Pour ceux d'entre nous qui avons quitté un certain stade où le monde noir et blanc ne nous plait guère (ne voyez pas là une quelconque critique à ceux qui voient encore le monde ainsi ; il n'y a ni avantage ni inconvénient, tant qu'on est pas trop naïf), Star Wars faisait figure d'ovni dans notre culture. Peut-être l'une des seules oeuvres à durer aussi longtemps où les gentils ont rarement de conflits internes sur leurs actions, et où en tout cas les méchants sont mais alors vraiment méchants. Et juste pour être méchants en plus, les bougres !

A quand un méchant qui massacre des populations par amour, pensant faire le bien, où que sais-je encore ? Et croyez moi c'est très possible à écrire. Alors que se passe-t-il ici ? Dass Jennir, Jedi qui tient tête à Kai Hudorra, tue. Pour tuer ? Pour le bien de sa mission ? Oui mais pas seulement. Une vie pour une vie. Il tue et fait sa propre justice. Il est écrit qu'il se sent mieux après, plus sûr de lui. Je n'y crois pas. Où disons que je ne vois pas comment un homme de sa stature et de cette maturité pourrait tout d'un coup se sentir mieux parce qu'il a obéit à une pulsion interne qui lui inspirait la vengeance, le meurtre de cette esclavagiste.

Car ne nous le cachons pas : la femme de Bomo se fait tuer, Dass Jennir tue le responsable. C'est bien de vengeance qu'il s'agit et qui fait passer le héros de Dark Times de l'autre côté. De l'autre côté de quoi ? Et où attérit-il ? C'est là que les choses deviennent intéressantes. Car les auteurs marchent en terrain vierge. Pas que cela n'a jamais été écrit, mais que chaque cas est différent et que l'on ne tue pas pour les mêmes raisons. Alors, Dass Jennir se sent mieux parce qu'il a tué pour son ami ? Parce qu'il a enfin laissé libre cours à quelque chose qu'il n'aurait jamais fait en tant que Jedi de l'Ordre ? Ou tout simplement parce qu'il savait où cette quête allait le mener, et qu'il ne savait pas ce qu'il allait faire ?

Certes il était plus facile pour Dass Jennir d'être seul, d'où avoir demander à l'équipe de le laisser seul pour contacter l'esclavagiste. Mais il savait très bien où il allait, quel information il allait demander et que finalement l'esclavagiste pour le "trahir" et contacter l'acheteur. Alors il le tue. Pour la mission, pour lui, pour Bomo, pour rien finalement. Et Dass Jennir va se déplacer dans un chemin inconnu, aussi loin de sa vie "juste" de l'Ordre que de la vie "injuste" des Sith.

Voila pourquoi je pense les comics sont indispensables à l'Univers Etendu : ils sont les seuls à vouloir montrer autre chose, et Dass Jennir n'est pas le premier à faire le mal pour de bonnes raisons. Un certain Janek Sunber n'en est-il pas arrivé là, pour, à ce stade, mourrir ?

Principaux personnages de A Jedi falls!

Sate Pestage
Sate Pestage
Personnages
Dass Jennir
Dass Jennir
Personnages
Mas Amedda
Mas Amedda
Personnages
Crys Taanzer
Crys Taanzer
Personnages
Voir la liste complète

Commentez cette bande dessinée