Ko Sai

Originaire de Kamino, Ko Sai était une scientifique renommée sur son monde natal. En raison de ses nombreuses connaissances et aptitudes, elle s'occupa de la supervision du projet de la future Grande Armée de la République. Afficher le sommaire

Des milliers d'entre nous ont été décimés quand les mers ont submergé Kamino. Nous avons survécu en tant qu'espèce parce que nous étions prêts à penser l'impensable. Certaines caractéristiques génétiques nous ont aidés à survivre à la famine, à l'entassement. Il n'y avait pas de place pour les sentiments ou les faibles. Nous avons éliminé, sélectionné, amélioré. L'éventualité de l'extinction a fait de nous l'espèce que nous avons modelée, l'expression la plus pure de l'esprit Kaminien, avec un niveau de maturité sociale que les espèces inférieures n'atteindront jamais, parce qu'elles n'ont pas le courage de sélectionner et d'éliminer. Nous sommes les maîtres de la génétique et les seuls arbitres de notre destinée, car plus jamais nous ne serons à la merci du hasard.
_ Brouillon des mémoires de l'ancienne Chef Scientifique Ko Sai concernant l'eugénisme Kaminien et les avantages du système de castes. Document jamais publié.

Le projet de toute une vie

Originaire de Kamino, Ko était une scientifique renommée sur son monde natal. Lorsque le Maître Jedi Sifo-Dyas, influencé par le Comte Dooku, décida de passer une commande auprès des meilleurs cloneurs de la Galaxie pour la fabrication d'une armée de clones pour le compte de la République Galactique, sans l'aval du Conseil des Jedi et du Sénat Galactique, le Premier Ministre Lama Su contacta en secret Kuat Drive Yards pour la conception des armements et des véhicules pour la première génération à venir. En raison de ses nombreuses connaissances et aptitudes, Sai s'occupa de la supervision du projet sous les ordres de la responsable Taun We. Ainsi, elle travailla à partir du génome de Jango Fett, un guerrier Mandalorien recruté par un certain Darth Tyranus, pour donner naissance aux futurs soldats. Elle modifia le profil génétique du modèle de base afin de rendre les spécimens moins indépendants et plus obéissants. Le résultat donna un parfait combattant ne vivant que pour mourir au combat. De plus, elle avait réussi à accélérer considérablement le processus de vieillissement des sujets : ces derniers grandissaient deux fois plus vite que des êtres vivants ordinaires. Par la suite, la Kaminienne se plongea dans une nouvelle étude avec l'un de ses subordonnés, en l'occurrence Orun Wa, visant à créer les troupes d'élite et forces spéciales. Il n'était absolument pas question de supprimer ou de sélectionner des gènes particuliers, mais de les améliorer. Dans un premier temps, le duo prit la décision de produire douze prototypes, malheureusement seuls six embryons survécurent au processus de gestation.

Alors qu'ils n'étaient encore que des enfants, les chercheurs décidèrent de recourir à une instruction rapide. Une décision, qui selon eux, semblait plus que logique puisque ces clones étaient dotés de quelques améliorations. Cependant, lors de l'analyse des tests psychologiques, Ko estima qu'ils ne répondaient absolument pas aux standards de procédure. Les unités obtenues étaient défectueuses et n'étaient absolument pas fiables. En bref, elles refusaient systématiquement d'obéir aux ordres. Le contrôle qualité prit la décision de les désigner comme une classe Invalide : les Commandos de Reconnaissance Avancée de classe Null. Les cloneurs ne voyaient qu'une seule solution pour réparer cette erreur, le reconditionnement. Selon le langage Kaminien ce mot avait un tout autre sens : l'extermination. Toutefois, avant de prendre une décision aussi expéditive, Fett proposa d'offrir ses services ainsi que ceux du sergent Cuy'val Dar Kal Skirata pour une expertise. La responsable accepta son aide et chargea ainsi son collègue de recevoir les deux instructeurs. Pendant l'entrevue, le Mandalorien décida d'inclure les soldats au sein des services secrets et de confier leur entraînement intensif à Kal. Peu après cet échec, la série Alpha, qui comptait cent individus, fut nettement plus appréciée.

Fugitive


- Le Chancelier Palpatine est celui qui t'a le plus inquiétée, n'est-ce pas ? C'est à cause de lui que tu t'es cachée ?
- Quiconque crée une technologie puissante a la responsabilité de ne pas la confier à ceux qui en feront mauvais usage.
_ Walon Vau à Ko Sai.

Peu après la Bataille de Geonosis qui marqua le début de la sanglante Guerre des Clones, Sai fut approchée discrètement par le Chancelier Suprême. Le dirigeant lui demanda d'entreprendre des recherches pour prolonger sa vie indéfiniment. Elle lui répondit simplement que ce serait un gaspillage éhonté de ses talents pour une espèce aussi corrompue et dérangée. Quelques mois plus tard, lors de la Bataille de Kamino, Ko préféra quitter les installations de Tipoca City, avec des données vitales, pour celles de la Confédération des Systèmes Indépendants afin d'éviter que ses travaux ne soient exploités par des êtres inférieurs. Elle se retrouva finalement sur Neimoidia. Après réflexion, la scientifique élimina ses gardes et repartit avec une forte somme d'argent sur la planète Vaynai le temps de réfléchir à son avenir. Lorsqu'il fut informé de sa disparition, Palpatine, ou plutôt le Maître Sith Darth Sidious, ordonna au Général Arligan Zey de mobiliser ses hommes pour retrouver sa trace. Parallèlement, Kal Skirata, Ordo, Mereel et Walon Vau décidèrent également de la retrouver pour l'obliger à trouver un moyen de stopper le vieillissement accéléré des soldats de la Grande Armée de la République pour enfin pouvoir leur offrir une espérance de vie normale.

Ko Sai. Ko Sai. Consciente du danger, la fugitive contacta deux criminels spécialisés dans le vol de matériel industriels. Gaib et son associé, un Droïde astromech R2 amélioré baptisé TK-0, acceptèrent de lui trouver un équipement de laboratoire de recherches impossible à tracer, pour contourner l'interdiction de clonage imposée par le Décret E49D139.41 du Sénat Galactique à la Galaxie, à l'exception de Khomm, Lur, Columus et Arkania. Sa liste comportait notamment des unités de séchage, des bacs d'incubation, des systèmes pour chambres stériles et des droïdes spécialisés pour construire sa base. Par la même occasion, elle engagea des gardes du corps Mandaloriens. Une fois sa commande prête à être livrée, la Kaminienne chargea un autre intermédiaire, un pilote Twi'lek prénommé Leb Chura, de transporter la précieuse cargaison sur la planète Dorumaa. Un monde qui abritait de profonds océans inexploités à cause de la vie animale qui avait été ranimée dans la couche de glace quand des entrepreneurs avaient installé un complexe touristique, Tropix Island.

Ko loua ensuite les services d'un conducteur de barge pour acheminer sa commande à sa station sous-marine avant de demander à ses hommes de le tuer. Ainsi, le secret de sa présence serait bien gardé... Grâce à cette installation, elle recommença à travailler pour son compte personnel sur un modèle qui constituerait la base d'une nouvelle armée encore plus efficace. Malheureusement pour elle, l'équipe de Skirata retrouva le squelette du défunt au fond de l'océan. A bord du Transport Léger DeepWater Aay'han, les membres de l'équipage cartographièrent la zone et finirent par découvrir l'entrée de son refuge.

Ils s'infiltrent dans la base, neutralisèrent les sentinelles et se retrouvèrent face à Sai. Assise derrière un bureau d'un blanc immaculé, elle braqua sur Kal son regard gris déstabilisant. Nostalgique, elle portait encore les épais parements qui affichaient son ancien rang de Chef Scientifique de Kamino. Soudain, son visage se figea lorsqu'elle aperçut à ses côtés Mereel. Ce dernier saisit des cartes de données et commença à vider l'ordinateur central pendant que le Mandalorien lui expliquait la raison de leur venue. Afin de la persuader de les suivre, Skirata régla des détonateurs sur la fonction de mise à feu à distance, au lieu du système à retardement. Une subtilité qui échappa à la captive. Sans aucune autre solution, elle suivit les deux hommes. Une fois en sécurité, Null-7 s'empara de la télécommande et déclencha les charges explosives préalablement installées. L'héritage de Ko se volatilisa dans les flammes et sous des tonnes de rochers.

Derniers travaux

Salut, M'man. Ton petit gars est revenu.
_Mereel, Null-7, à Ko Sai.

Quelques heures plus tard, le Général Jedi Etain Tur-Mukan, enceinte du Commando Darman de l'Escouade Omega, rejoignit le DeepWater avant de mettre le cap sur Mandalore. Pendant le voyage, Ordo comprit l'unique point faible de Sai. Il demanda à son frère les cartes de données et pulvérisa le paquet avec une décharge de blaster. Les seules archives du labeur de toute une vie disparurent en une pluie incandescente sur le plancher du vaisseau. Ko laissa échapper un léger soupir et s'affaissa contre la cloison en prenant conscience que tous les résultats de ses recherches étaient définitivement perdus. Toutefois, elle ignorait que l'ARC avait au préalable fait une copie des dossiers. Quarante-huit heures après le décollage, le petit groupe arriva à destination. Rav Bralor, une Cuy'val Dar qui s'occupait de l'entretien de la propriété de Skirata, accueillit l'équipage, mais son enthousiasme s'estompa rapidement lorsqu'elle aperçut l'invitée surprise. Son ami lui expliqua rapidement, pour l'apaiser, qu'ils avaient traqué la scientifique pour l'obliger à trouver un moyen de stopper le vieillissement des clones. Avec humour, la Mandalorienne lui répondit qu'elle trouverait bien un tas de sujets féminins à discuter avec la généticienne. Afin de convaincre Sai de collaborer avec eux, Etain lui proposa un échantillon de son sang et des cellules souches prélevées sur le cordon ombilical après la naissance du bébé, en échange d'une liste des gènes modifiés pour inverser le processus. Une proposition qui ne la laissa absolument pas indifférente.

Par la suite, Mereel réussit à construire un laboratoire de fortune à partir d'une remorque aménagée pour les agriculteurs. Cependant, la Kaminienne restait persuadée que Kal revendrait ses analyses. Il était évident qu'elle ne semblait avoir aucune idée des véritables motivations du Mandalorien. Il avait très rapidement dépassé le seul objectif de sauver les hommes de la Grande Armée de la République, à présent il souhaitait mettre un terme au clonage. Lorsque le petit Venku Skirata vint au monde, Kal apporta personnellement le matériel génétique de l'enfant à la captive. Quatre jours plus tard, Ko comprit que son peuple ne la considèrerait jamais comme la plus brillante des généticiennes. Désormais, son nom se trouvait effacé de l'histoire de la science. Face à la réalité des choses, Sai décida de se réfugier dans un endroit où personne ne pourrait la retrouver. Etain Tur-Mukan et Rav Bralor découvrirent son corps au bout d'une corde... Elle laissa tout de même derrière elle ses derniers travaux pour honorer sa promesse. Ordo, Mereel et Jaing récupérèrent la dépouille et l'installèrent dans la grange. Les ARC, qui tenaient enfin leur revanche, découpèrent une partie de la Kaminienne pour « l'offrir » à Lama Su et le reste fut confié à l'Escouade Delta et au Chevalier Jedi Bardan Jusik. Les Commandos rapportèrent la preuve de sa mort au Général Arligan Zey sur Coruscant.

Articles en rapport

Kamino
Kamino
Planètes
Ko Sai
Ko Sai
Personnages
Mereel
Mereel
Personnages
Ordo
Ordo
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations