Bataille de Boz Pity

Kenobi abandonna pendant un temps son obsession quant à la recherche d'Asajj Ventress, il accepta une mission qui visait à prendre la planète Boz Pity, sur laquelle Durge s'était rendu et où on soupçonnait que la présence éventuelle Général Grievous.

L'obsession d'Obi-Wan Kenobi quant à la recherche d'Asajj Ventress avait commencé par mettre en colère Anakin Skywalker qui soutenait avec ferveur qu'elle était bel et bien morte. Kenobi abandonna pendant un temps l'idée qu'il pourrait un jour retrouver la jeune femme, afin de la faire sortir définitivement de la haine et de la colère pour rejoindre le Côté Lumineux. Peu de temps après avoir tué Durge et à s'être échappé après l'intervention du Destroyer Stellaire Venator nommé à juste titre Intervention commandé par Bail Organa chargé par Palpatine de faire une inspection de la Bordure Extérieure, Anakin et Obi-Wan retrouvèrent Mace Windu, Adi Gallia, Soon Bayts, A'Sharad Hett, Kit Fisto, Saesee Tiin, Plo Koon, Ki-Adi-Mundi, Agen Kolar, mais aussi le Clone Alpha qui s'étaient joints à la mission. Cette dernière visait à prendre la planète Boz Pity, bastion Séparatiste, sur laquelle Durge s'était rendu et où on soupçonnait que la présence éventuelle Général Grievous.

Au cours du briefing des Sièges de la Bordure Extérieure, la planète Boz Pity était représentée par un hologramme entouré de nombreux vaisseaux ennemis ceinturant les deux hémisphères, ce dont Maître Mundi se soucia, au contraire de Windu qui était plus qu'optimiste quant à la réussite. Kenobi proposa Anakin pour piloter le Destroyer Venator au cœur de la formation ennemie. Tout était une question de timing et de brio, puisque le jeune homme était considéré comme le Héros Sans Peur et comme l'un des meilleurs pilotes de la galaxie. Il pouvait utiliser la Force pour sentir à quel moment ils approcheraient assez près la planète pour sortir de l'hyperespace, sans pour autant risquer de se faire désintégrer par la masse. Saesee Tiin se rendit, sous l'ordre de Mace, au hangar pour préparer les vaisseaux tandis que les soldats clones rejoignaient les navettes d'évacuation pour se préparer à une intervention d'urgence sur la planète. Anakin, concentré, sentit le moment décisif et sortit de l'hyperespace au moment propice. Mace Windu ordonna alors à Saesse Tiin et ses chasseurs RCO-170, Intercepteurs Jedi et autres V-Wing de sortir du hangar pour partir à l'assaut du blocus ennemi.

L'Intervention pénétra trop rapidement dans l'atmosphère de Boz Pity, sans avoir eut le temps d'activer ses boucliers déflecteurs. La coque s'abîma, et la proue pénétra dans le sol vallonné, détruisant les statues des géants de la planète-cimetière. Mace ordonna l'évacuation et demanda à Saesee Tiin où en était l'attaque. Ce dernier répondit qu'ils devaient se dépêcher de trouver l'objectif principal car son escadron ne pourrait pas retenir l'ennemi plus longtemps. Obi-Wan Kenobi était de plus en plus persuadé de la présence d'Asajj Ventress sur la planète, tandis que Mace Windu était sûr qu'ils y avaient d'autres forces en présence, sans pour autant parvenir à déterminer lesquelles. Le Clone Alpha informa les Jedi et les troupes Républicaines que la base Séparatiste se trouvait juste derrière la crête au pied de laquelle ils stationnaient.

Les Super Droïdes de Combat B-2 ne firent qu'une bouchée des clones et un lieutenant ordonna le repli des troupes, jusqu'à l'intervention des Jedi. Anakin donna un contre-ordre d'attaque, A'Sharad Hett et Kit Fisto formèrent un duo pour s'occuper des super droïdes tandis que Agen Kolar et Plo Koon faisaient de même de leur côté. Le groupe de la République arriva en vue de la base ennemie et Bail Organa demanda à ce qu'on la sécurise. Adi Gallia et Soon Bayts s'en chargèrent. C'est alors que Grievous sortit de l'ombre. De sa main gauche, il provoqua une hémorragie cérébrale à maître Bayts, laissant son corps inerte tomber sur le sol. De l'autre bras, il refoula Adi Gallia. Allumant ses sabrelasers volés sur les corps d'autres Jedi, il frappa un groupe de six clones qu'il trancha en deux au niveau du bassin. Mace Windu comprit alors pourquoi la planète était si bien gardée : elle était le territoire du cyborg. De son côté, Obi-Wan Kenobi avait réussi à s'infiltrer dans la base Séparatiste et ce qu'il trouva le troubla plus que tout.
En effet, Asajj Ventress était enfermée dans une cuve bacta, un respirateur sur la bouche et une multitude de tuyaux allant et venant autour de son corps. Le Comte Dooku s'approcha de lui par derrière, demandant la raison pour laquelle le Maître Jedi parlait comme si Ventress avait été changée contre son gré. Kenobi répondit qu'il savait qu'elle avait été formée par le Maître Jedi Ky Narec mais que Dooku avait instrumentalisé sa mort comme un abandon de la part de l'Ordre Jedi et sa possibilité d'assouvir sa soif de vengeance. Mais au moment où ils parlaient, Asajj sortit de son coma et brisa la cuve bacta. La jeune femme, avec un œil droit bionique, n'était plus la même que celle qu'il avait affrontée auparavant. Elle se disait être la peur incarnée. Dooku lui donna ses deux sabrelasers pour qu'elle achève Kenobi.

Pendant ce temps, Adi Gallia menait son escadron, l'escadron Sept, afin qu'il ne cède pas un pouce de terrain contre les droïdes ennemis. Malheureusement, Grievous ne l'avait laissée en vie que pendant un cours instant. Il s'approcha furtivement de la formation de l'escadron et surprit la Maître Jedi dans son dos. Le cyborg trancha un clone qui tenta de protéger la Jedi, tandis qu'elle achevait à grands coups de sabrelaser deux des droïdes personnels du Général Séparatiste. Le Clone Alpha tenta d'attaquer Grievous mais se fit renvoyer d'un coup de sabrelaser. Son ennemi se jeta alors sur lui et le transperça de son sabrelaser, touchant ainsi le système nerveux qui le rendrait à tout jamais paraplégique. Gallia se jeta sur Grievous à ce moment là, mais elle ignorait qu'il avait été doté par les Geonosiens qui l'avaient transformé de deux bras supplémentaires pour surprendre les membres de l'Ordre Jedi. Il saisit alors avec un de ses bras supplémentaire la gorge de la jeune femme, puis enfonça ses sabrelasers dans son corps, l'envoyant rejoindre la Force.

Mace Windu, à quelques pas de là, cria le nom d'Adi et Grievous se retourna vers lui. Sa lame violette pointée vers le cyborg, Windu déclara qu'il l'empêcherait de tuer de nouveau. Il utilisa un S.T.A.P pour l'envoyer sur sa position, croyant le tuer sur le coup. Au même moment, Anakin Skywalker et Kit Fisto se précipitèrent pour découvrir Alpha étendu sur le sol. Ce dernier demanda à ce qu'on lui donne une arme car ses mains fonctionnaient toujours. Le Nautolan se déclara soucieux du fait que Kenobi ait été emprisonné à l'intérieur de la base ennemie alors que cette dernière était la cible des bombardements. C'est à ce moment là que le Maître Jedi fut projeté hors de la base, suivi de près par Ventress. Anakin dut se rendre à l'évidence : elle était bel et bien vivante. De son point de vue, il avait tué Asajj une fois, il pourrait bien le refaire une seconde. Mais Obi-Wan Kenobi s'interposa et envoya une poussée de Force pour dégager son Apprenti, pensant pouvoir sauver Ventress. Elle continua de l'attaquer tandis qu'il tentait de la ramener à la raison.

Le Comte Dooku profita de l'affrontement pour sortir de la base et ordonna à ses gardes de tuer tous les clones qu'ils rencontreraient, laissant ainsi les Jedi pour sa lame rouge. Mace Windu chargea alors Dooku, envoyant une poussée de Force pour envoyer au loin les gardes du Seigneur Noir de la Sith. Ce dernier savait qu'il ne le tuerait pas aujourd'hui et ordonna à ses droïdes d'attraper le Maître du Conseil avant de le propulser dans la fosse des ossements des géants de Boz Pity. Au même moment, il apprit que Grievous était toujours en vie mais très affaibli. Obi-Wan montra la position du Comte et signala à Ventress que son maître l'abandonnait sur la planète, ce qui lui valut un coup de pied dans la mâchoire. Elle courut aussi vite qu'elle put vers lui, mais Dooku ordonna à l'un de ses droïdes de lui tirer dessus.

Il la toucha en pleine poitrine et elle s'effondra dans l'herbe. Au moment où Kenobi essaya de la sauver, elle en profita pour prendre un morceau aiguisé qu'elle utiliserait comme arme pour l'enfoncer dans la gorge de son ennemi. Mais Anakin avait senti le danger dans la Force et frappa Asajj Ventress dans le dos. Obi-Wan Kenobi comprit alors qu'elle n'avait pas cessé un instant de vouloir sa mort et que sa rédemption ne pouvait être être accomplie. C'est à ce moment là qu'elle parla, du moins chuchota, que le centre de la galaxie était la clé de la victoire pour le Comte Dooku, révélant ainsi les projets d'un maître qui l'avait abandonné et tuée. Kenobi la porta et l'emmena jusqu'à une navette médicale pour Coruscant.

Boz Pity était tombée, une victoire de plus pour la République Galactique dans le conflit de la Guerre des Clones et plus particulièrement dans les Sièges de la Bordure Extérieure. La planète allait constituer une base avancée pour les troupes Républicaines qui pourraient ainsi progresser au cœur même des systèmes encore rattachés à la Confédération des Systèmes Indépendants. Cependant, Obi-Wan Kenobi était loin de se douter qu'Asajj Ventress avait survécu à ses blessures en se plongeant dans une technique de méditation Sith ralentissant ses fonctions vitales. Elle était disposée à s'éloigner le plus loin possible de tous les conflits et demanda aux pilotes de la navette médicale de l'emmener aussi loin que possible.

Articles en rapport

Grievous
Grievous
Personnages
Mace Windu
Mace Windu
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Boz Pity
Boz Pity
Planètes