Grande Purge Jedi

Processus pendant lequel l'Empereur Palpatine et Darth Vader orchestrèrent l'éradication presque totale de l'Ordre Jedi et de ses membres notamment lors de l'attaque du Temple Jedi, l'Ordre 66, ou encore la traque sans merci qui s'en suivit. Afficher le sommaire

Après avoir planifié pendant des années la période d'insécurité et de crise de la Guerre des Clones, Darth Sidious alias le Chancelier Suprême Palpatine mit scrupuleusement son plan à exécution. L'Ordre Jedi, d'habitude si fort, paraissait affaibli et dispersé par des années de conflit. Lorsque la Guerre des Clones s'approchait de son terme avec la mort du général cyborg Grievous sur Utapau, Sidious mit en marche le dernier chapitre de son plan machiavélique : l'éradication totale de l'Ordre Jedi et de ses membres.

La frappe éclair des Sith

Les Jedi sont impitoyables. Si on ne les détruit pas jusqu'au dernier, ce sera une guerre civile interminable.
_Palpatine à Darth Vader

La révélation du Seigneur Noir et de son apprenti

Darth Sidious, dernier héritier de presque un millénaire de tradition Sith depuis l'avènement de Darth Bane et de la Règle des Deux, savait, comme tous les Sith, que les Jedi ne devaient pas être sous-estimés. Il avait prévu depuis longue date que le premier coup porté aux Jedi devait l'être au cœur même de leur Ordre, sur Coruscant, et qu'il devait frapper ses membres les plus importants. Ainsi, juste après la mort de Grievous, Palpatine révéla sa véritable identité de Seigneur Sith au jeune Jedi Anakin Skywalker qu'il savait tourmenté et perturbé par ses cauchemars. Le Seigneur Noir savait que Skywalker serait en proie au doute mais qu'il rapporterait la nouvelle à ses supérieurs hiérarchiques au Temple Jedi. Il savait également qu'il recevrait rapidement la visite d'un commando Jedi venu mettre un terme forcé à son mandat de Chancelier Suprême. Sidious attendait cet instant depuis des dizaines d'années et était prêt à les recevoir.

Lorsque Palpatine reçut la visite des Jedi menés par Mace Windu, il les prit à leur propre jeu en dévoilant en quelques instants l'étendue de ses véritables pouvoirs. Le Seigneur Sith n'eut aucun mal à assassiner Saesee Tiin, Agen Kolar et Kit Fisto, surpris et accoudés par l'attaque haineuse et brutale du Sith. Mace Windu était cependant un bretteur hors-pair, le meilleur de l'Ordre Jedi, et parvint à tenir tête au Seigneur Noir jusqu'à prendre l'avantage et à le tenir à sa merci. Mais alors qu'il allait porter le coup final, il fut interrompu par Anakin Skywalker, qui ne pouvait résigner à laisser mourir le seul être qui pourrait sauver sa femme de ses cauchemars. Dans un geste désespéré et irréfléchi, Skywalker coupa la main de Windu qui tenait son sabre et Palpatine n'eut plus qu'à achever le Maitre Jedi avec ses Eclairs de Force avant de l'expulser dans les abysses de Coruscant.

Palpatine affronte le Maitre Jedi Mace Windu en duel Palpatine affronte le Maitre Jedi Mace Windu en duel

Alors qu'Anakin Skywalker prenait conscience de l'ampleur de son geste, Sidious lui proposa d'embrasser le Côté Obscur et de devenir son apprenti, son seul moyen de sauver sa femme. Le jeune homme accepta et Palpatine lui accorda le rang d'apprenti Sith avant de lui donner son nouveau nom, Darth Vader. Maintenant que plusieurs éminents Maitres Jedi venaient de trouver la mort, Palpatine savait que, partout dans la galaxie, la majorité des autres Jedi avait été prévenue de cet incident grâce à leur intense connexion avec la Force. Il envoya immédiatement son apprenti pour porter le coup le plus dur à l'Ordre Jedi. Darth Vader se vit confier la mission de retourner au Temple Jedi et d'y exterminer sans aucune pitié et sans reddition tout les Jedi qui s'y trouvaient. Pendant que son apprenti se chargeait des Jedi sur Coruscant, Palpatine se prépara à régler instantanément le compte des milliers de Jedi éparpillés sur les fronts de la Guerre des Clones.

Opération Knightfall

Faites ce qu'il convient de faire, Seigneur Vader. N'éprouvez aucune pitié !
_Palpatine à Vader

Ayant désormais définitivement tourné le dos à l'Ordre Jedi, Darth Vader exécuta les ordres de son Maître à la lettre. Pour assister son nouvel apprenti, le Seigneur Noir Palpatine avait rappelé en urgence la 501ème Légion de soldats clones qui se plaça immédiatement sous ses ordres. A la tête de son bataillon de soldats, Vader se rendit au Temple Jedi et pressa sa garnison jusqu'à la Grande Porte gardée par Jurokk. Le gardien fut rapidement et sauvagement assassiné par le Sith, ce qui permit aux troupes d'envahir le bâtiment pour débuter l'Opération Knightfall.

Darth Vader marche sur le Temple Jedi à la tête de la 501ème Légion Darth Vader marche sur le Temple Jedi à la tête de la 501ème Légion

Vader entreprit tout d'abord de s'occuper des Jedi les plus expérimentés et offrant le plus de résistance pendant que les clones se chargeaient des padawans et des chevaliers. Le Sith se rendit notamment à la Salle des Holocrons pour y rencontrer l'archiviste Jocasta Nu, qui entreprit de se défendre mais qui ne put résister longtemps. Puis Vader traqua et affronta Cin Drallig, un Maitre Jedi expert dans le maniement du sabre laser. Le combat fut rude mais personne ne pouvait résister à la détermination et à la puissance de Vader et Drallig tomba sous ses coups, tout comme ses anciens apprentis Whie Malreaux, Bene et Serra Keto.

Pendant ce temps, les soldats de la 501ème combattaient dans les niveaux inférieurs du Temple, notamment au sein des Archives Jedi. Ils tentèrent d'empêcher les Jedi survivants de détruire les précieuses connaissances dont les Sith voulaient s'emparer. Malheureusement pour eux, les soldats étaient trop nombreux et ils furent décimés avant d'avoir pu accomplir leur objectif.

Vader rejoignit ensuite ses hommes dans le Grand Hall pour continuer la traque et la purge méthodique de tous les Jedi encore présents dans le bâtiment. Ensemble, ils se rendirent aux hangars où ils détruisirent les vaisseaux et les pistes d'envol pour prévenir toute évasion par les airs. Dans tous les cas, un Destroyer Stellaire Venator avait été placé en orbite pour scruter les sorties en provenance du Temple et abattre tout vaisseau non autorisé. Pendant que les clones continuaient à traquer d'éventuels Jedi, Vader se rendit à la Salle du Conseil où il découvrit que des jeunes novices s'y étaient retranchés. Le Sith exécuta les ordres de son Maître et ne montra aucune pitié à leur égard.

Pendant la bataille, des incendies s'étaient déclarés un peu partout dans l'enceinte du Temple et ils ne tardèrent pas à gagner l'extérieur de l'édifice. Dans le ciel de Coruscant, le Temple fut bientôt surmonté d'un panache de fumée noire reflétant les lueurs rouges des incendies et de la bataille qui était en train de s'y dérouler, un spectacle que les habitants purent observer dans l'incompréhension la plus totale.

Lorsque le Temple fut totalement nettoyé de ses occupants, Darth Vader utilisa le système de communication de l'Ordre pour véhiculer un faux message visant à attirer les Jedi sur Coruscant. Le message stipulait que tous les Jedi devaient rejoindre le Temple car la guerre était finie. Bien évidemment, une escouade de clones prit position dans les ruines de l'édifice pour guetter le retour d'éventuels Jedi retardataires.

Ordre 66

"Executez l'Ordre 66 !" "Executez l'Ordre 66 !" Sidious mit son plan à exécution en déclenchant la directive terminale inculquée à tous les soldats clones de l'Armée de la République : l'Ordre 66. Dès que le Seigneur Noir prononça le code d'ordre, les clones abandonnèrent les combats et se retournèrent contre leurs généraux Jedi. Ces derniers, le plus souvent pris par surprise, n'eurent même pas le temps de se défendre et tombèrent sous les tirs de leurs hommes. En quelques minutes, des centaines de Jedi furent assassinés, provoquant un grand trouble dans la Force que certains parvinrent à ressentir et à interpréter comme un danger, ce qui leur permit de s'échapper. Ceux qui y parvinrent furent cependant peu nombreux et ils eurent bien du mal à se dissimuler de leurs soldats qui les recherchaient activement, comme ce fut le cas pour Yoda, Obi-Wan Kenobi ou encore Quinlan Vos.

En quelques heures, la toute puissance et l'hégémonie de l'Ordre Jedi venaient d'être radiées de la galaxie. Les Jedi éradiqués, Palpatine put finalement mettre le point final à son plan machiavélique en s'adressant devant le Sénat Galactique. Dans son discours, il accusa l'Ordre Jedi d'avoir tenté de reverser la démocratie et justifia ainsi la création de l'Empire Galactique. Dans les semaines et les mois qui suivirent, l'Empire naissant inonda les médias contrôlés de propagande anti-Jedi et de désinformation en publiant avis de recherches erronés et accusations frauduleuses à l'encontre de nombreux Jedi. L'objectif était de convaincre la population que les Jedi étaient des terroristes et que l'Empire agissait pour protéger la galaxie contre leurs infâmes complots. Ce faisant, Palpatine et Vader espéraient obtenir le soutien de nombreuses classes de la population sous forme de dénonciations ou de trahisons de leurs connaissances Jedi.

Exemple de propagande anti-Jedi relayée sur l'Holonet Impérial :
Ki-Adi-Mundi : accusé d'avoir voulu poser une bombe sur un pont contrôlé par la République sur Mygeeto.
Aayla Secura et Barriss Offee : accusées de tentative d'empoisonnement des réserves d'eau civiles sur Felucia.
Luminara Unduli : accusée de complot visant à renverser la République Galactique.
Traavis : accusé de kidnappage d'enfants pour les endoctriner et les manipuler.
Stass Allie : accusée de se rendre à un rendez-vous terroriste sur Saleucami.
Plo Koon : aurait péri en effectuant une attaque-suicide sur une nurserie neimoidienne sur Cato Neimoidia.

Les deux Sith avaient réussi à éradiquer la majeure partie de l'Ordre mais ils étaient bien conscients que de nombreux Jedi avaient du survivre. L'Empereur chargea Vader de poursuivre son œuvre en continuant les traques, pendant qu'il se chargeait de l'édification de leur nouvel Empire.

Poursuite de la Purge sous l'Empire

La Grande Purge se poursuivit pendant de très longues années au cours desquelles les Jedi survivants se firent de plus en plus rares, soit parce qu'ils avaient été éliminés, soit parce qu'ils étaient parvenus avec brio à se faire oublier ou à changer d'identité. La purge continua néanmoins jusqu'aux portes de la Bataille de Yavin, et pendant les vingt années de traque, Vader s'entoura de nombreux collaborateurs.

Mise en place de l'Inquisitorius

Ce fut l'Empereur Palpatine qui décréta, peu de temps après l'instauration de l'Empire, la création de l'Inquisitorius, une branche publique de l'Ordre Secret dévoué au culte du Côté Obscur. L'organisation fut composée d'anciens Jedi révoqués où d'adeptes de la Force survivants, choisis par Vader lui-même, et qui furent formés aux arcanes du Côté Obscur pour mener à bien leur rôle. Ce dernier se limitait essentiellement à l'identification et à la traque des derniers symboles de l'Ordre Jedi.

Les inquisiteurs jouèrent un rôle important dans l'identification des survivants Jedi. Toute information ou soupçon allant dans ce sens était immédiatement transmis au Grand Inquisiteur qui renvoyait immédiatement ses découvertes au Seigneur Vader en personne. Le Sith pouvait ensuite décider des mesures à prendre pour éliminer le Jedi comme l'envoi de stormtroopers, d'inquisiteurs ou son déplacement en personne.

Traque de Darth Vader

Darth Vader exécute la Purge Jedi Darth Vader exécute la Purge Jedi La grande majorité de la Purge resta cependant l'œuvre de Darth Vader en personne. S'il ne se déplaçait pas lui même pour accomplir sa mission, il était l'instigateur des recherches ou des ordres de liquidation. Pendant presque vingt ans Vader travailla sans relâche sur la mission que lui avait confié Palpatine et élimina de très nombreux Jedi, parfois après des années de recherche et d'exil.

Conclave de Kessel
Quelques semaines seulement après l'instauration de l'Empire Galactique, plusieurs Jedi se regroupèrent sur Kessel à l'initiative de Shadday Potkin, afin de trouver une solution commune pour combattre les Sith. L'organisatrice parvint à réunir Koffi Arana, Roblio Darté, Sia-Lan Wezz, Ma'Kis'Shaalas, Jastus Farr et Bultar Swan accompagnée de Tsui Choi. Toutefois, la jeune femme avait omis de leur préciser qu'elle avait laissé courir le bruit de la présence d'Obi-Wan Kenobi à cette réunion. Shadday savait en effet que Vader lui-même n'hésiterai pas à se déplacer pour mettre la main sur son ancien Maître. Lorsque Vader arriva, il découvrit qu'il était tombé dans un piège mais il ne baissa pas les bras et entreprit de les affronter tous. Le Seigneur Sith fut cependant submergé par les attaques combinées des Jedi et il ne tarda pas voir son armure endommagée et une de ses mains coupée. La purge de Vader aurait pu s'arrêter là si ses fidèles soldats de la 501ème n'avaient pas débarqué pour lui prêter main forte, à grand renfort de fusils blasters.

Raid sur Naboo
Alors que l'Empire était en train de déployer ses forces dans la galaxie, les renseignements de Vader lui indiquèrent que plusieurs Jedi s'étaient secrètement retranchés sur Naboo où la Reine Apailana leur fournissait une couverture. Vexé par cette histoire et par l'évocation de Naboo, qui n'était pas sans lui rappeler la mort de son ancienne femme, Vader fit envoyer la 501ème Légion avec l'ordre d'éliminer les Jedi fugitifs ET la souveraine. Les clones assiégèrent de nuit Theed, la capitale de Naboo, jusqu'à ce que les Jedi ne se décident à se montrer. Ils furent rapidement éliminés, noyés sous les tirs de blasters. Les clones se mirent ensuite à la poursuite de la Reine qui tentait de prendre la fuite et l'assassinèrent sans aucune pitié avec toute sa garde rapprochée. Au Sénat, Palpatine justifia ce raid et cette élimination en accusant la défunte monarque de complot contre l'Empire Galactique par la dissimulation de terroristes Jedi, une version officielle qui fut majoritairement adoptée, les sceptiques se gardant bien de s'exprimer de peur de funestes représailles.

Découverte inattendue sur Kashyyyk
Quelques mois plus tard, Vader découvrit avec l'aide de ses services qu'un autre survivant avait réussi à s'enfuir et qu'il se cachait sur Kashyyyk avec l'aide des Wookiees. Le Seigneur Sith ne mit pas de temps à se rendre sur place accompagné de toute une escouade impériale. Pendant que les clones se chargeaient de punir les Wookiees pour s'être ainsi dressés face à la volonté impériale, Vader se frayait un chemin dans la forêt dense jusqu'à l'endroit où se terrait le Jedi en question. Vader n'eut aucun mal à localiser l'ermite Jedi et à la suite d'un rapide duel, le Jedi fut vaincu. Vader eut cependant la surprise de constater que son sabre laser lui échappa des mains. Il découvrit que cette prouesse était l'œuvre du jeune fils de celui qu'il était venu assassiner. Alors que les clones le tenaient déjà en joue pour lui faire payer son affront au Seigneur Noir par la mort, Vader les en empêcha, bien décidé à utiliser le potentiel de l'enfant. Vader entreprit de faire de ce jeune garçon aux qualités exceptionnelles son apprenti secret, qui répondrait désormais au nom de Starkiller.

Missions pour l'apprenti secret
Lorsque Starkiller termina sa formation vers l'âge de dix-huit ans et qu'il fut en âge de mener ses propres missions, Vader lui délégua la purge des derniers Jedi. Starkiller fut notamment envoyé dans une usine de production de Chasseurs TIE où s'était retranché le Général Jedi Rahm Kota, un vétéran de la Guerre des Clones. A bord de la station orbitale, l'apprenti balaya les forces impériales et la milice personnelle de Kota jusqu'à atteindre sa cible Jedi et l'engager en duel singulier. A l'issue du combat, Starkiller brula les yeux du général avec sa propre lame et le propulsa en dehors de la station qui était en train de s'écraser dans le ciel de Nar Shaddaa, le laissant ainsi pour mort. Sa mission accomplie, l'apprenti se vit immédiatement confier une autre cible par Vader. Telle une machine à tuer, il fut envoyé sur Raxus Prime pour défaire le Jedi fou Kazdan Paratus, qui s'était retranché dans une réplique du Temple Jedi en ferraille. Ensuite ce fut sur Felucia que l'apprenti fut envoyé pour traquer une des dernières survivantes identifiées du Conseil des Jedi, Shaak Ti. A l'issue d'un affrontement épique où un Sarlacc vint compliquer la situation, Starkiller élimina son opposante, réduisant ainsi et à nouveau le nombre de Jedi survivants à la purge.

L'Apprenti Secret, alias Starkiller, affronte Shaak Ti sur Felucia L'Apprenti Secret, alias Starkiller, affronte Shaak Ti sur Felucia

Dernières traques
Quelques mois seulement avant Yavin, Mara Jade, l'une des Main de l'Empereur, découvrit la présence d'une Jedi retranchée sur Cophrigin 5 et transmit immédiatement l'information à Palpatine qui envoya Vader sur place. Le Seigneur Sith découvrit que la Jedi en question était An'ya Kuro, également appelée la Femme Sombre, qui s'était notamment illustrée pendant la Guerre des Clones. Malgré l'âge avancé de son opposante, Vader dut faire face à une importante résistance de la part de la femme, qui utilisa l'environnement et les plantes pour gêner le Seigneur Sith. Vader parvint tout de même à en venir à bout en l'écrasant sous un arbre. Peu après l'avoir achevé, Vader vit l'apparition du Fantôme de Force de sa victime qui lui affirma que malgré les ténèbres dans lesquelles il s'était enfoncé, Anakin Skywalker pouvait toujours renaître et renoncer au Côté Obscur.

Rapport des opérations

Après des années de traque, le nombre de Jedi survivants avait été considérablement réduit. Seuls ceux qui étaient parvenus à se cacher et à se faire oublier durablement avaient pu survivre. Les Jedi qui avaient ne serais-ce qu'une fois tenté d'agir avait généralement été dénoncés, traqués et éliminés par les services impériaux. Certains Jedi survécurent également grâce à leur absence prolongée datant de bien avant la Guerre des Clones, ce qui leur avait permis d'être relativement épargnés.

Les Jedi survivants

Les Jedi suivants ont survécu à la Grande Purge mais la liste n'est pas exhaustive :

Yoda
Obi-Wan Kenobi
Vergere
K'Kruhk
T'ra Saa
A'Sharad Hett
Zao
Ood Bnar
Quinlan Vos
Kai Justiss
Dass Jennir
Drake Lo'gaan
Tholme (mort mais pas à cause de la Purge)
Ekria
Empatojayos Brand
Thracia Cho Leem
Rahm Kota
Jerec
Maw
Maris Brood
Kanan Jarrus

Les Jedi exterminés

De nombreux Jedi furent tués mais il serait impossible d'en faire une liste exhaustive :

Ry-Gaul
Callista Ming
Geith
Ashka Boda
Ameesa Darys
Niebur Boton
Jeisel
Ylenic It'kla
Garen Muln
Ferus Olin
Jax Pavan
Fy-Tor-Ana
Ranik Solusar
Roan Shryne
Bol Chatak
Siadem Forte
Iwo Kulka
Dama Montalvo
Plo Koon
Ki-Adi-Mundi
Stass Allie
Traavis
Luminara Unduli
Barriss Offee
Aayla Secura
Nem Bees
Simms
Sev-
Saras Loorne
Bene
Whie Malreaux
Jurokk
Cin Drallig
Olana Chion
Zett Jukassa
Serra Keto
Jocasta Nu
Tru Veld
An'ya Kuro
Kazdan Paratus
Shaak Ti
Zonder
Tsui Choi
Bultar Swan
Koffi Arana
Shadday Potkin
Roblio Darté
Ma'Kis'Shaaklas
Jastus Farr
Hylon
Dendro

Obi-Wan Kenobi pendant la Grande Purge Obi-Wan Kenobi pendant la Grande Purge

Articles en rapport

Darth Vader
Darth Vader
Personnages
Palpatine
Palpatine
Personnages
Sith
Sith
Organisations
Jen'ari
Jen'ari
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations