Garde Royale Impériale

La Garde Royale Impériale était initialement en charge de la protection de l'Empereur Palpatine. Afficher le sommaire

Voici le dernier des Gardes Royaux. Les meilleurs soldats que puisse fournir l'Empire.
_Palpatine

L'Empire Galactique était voué à répondre aux attentes d'un unique individu : l'Empereur - que ses intimes les plus proches savaient être Darth Sidious, le Seigneur Noir des Sith. La protection de sa personne revêtait donc une importance cruciale. Cette tâche était celle de la Garde Royale Impériale, dont les membres avaient succédé aux Gardes Rouges du Chancelier Suprême Palpatine. Un détachement de ces hommes - de parfaits anonymes pour ceux qui n'étaient pas des leurs, drapés dans leurs robes écarlates et au visage masqué - accompagnait souvent si ce n'était toujours le souverain au cours de ses déplacements ; silencieux autant que discrets, ces soldats d'élite savaient agir avec une incroyable efficacité lorsqu'un ennemi se présentait à eux. La croyance populaire les disait carrément invincibles ! Et la légende voulait qu'aucun d'entre eux ne fût mort au combat. Il faut dire que rien ne semblait égaler leur pouvoir de destruction.

I - Présentation

I.1 - Origines

Selon les dires de beaucoup, nulle autre facette du régime Impérial n'était aussi mystérieuse, effrayante et redoutable que ne l'étaient les Gardes Royaux. Considérés comme l'incarnation même du concept du guerrier, certains comme Tem Merkon allaient jusqu'à comparer leur niveau de combat à celui des Chevaliers de l'Ordre Jedi. Il faut dire que les protecteurs de Palpatine excellaient dans l'Art Echani, ce qui leur conférait un style aussi élégant que mortel. L'usage de ces techniques leur venait des Gardes Solaires de Thyrsus, l'un des divers groupes dont Palpatine s'était inspiré lors de la création de sa garde personnelle - avec les Gardes du Sénat et les Death Watch.

L'origine exacte des gardes du corps de l'Empereur restait très méconnue pour la plupart des gens. Apparus lors de la Proclamation de l'Ordre Nouveau, Palpatine emménagea avec eux dans son Palais au moment de l'Etablissement du Nouvel Ordre Impérial, et les courtisans durent apprendre à les voir comme des éléments naturels du décor, pour ainsi dire omniprésents dans l'entourage du souverain.

I.2 - Armement et Ressources

La Garde Impériale avait pour arme de prédilection une pique de Force spéciale, légère et peu encombrante ; généralement, ce n'était là qu'un instrument de parade, mais entre les mains de l'un de ses membres, il devenait bien plus dangereux que quiconque ne l'aurait imaginé dans ses craintes les plus folles. La Garde de l'Ombre disposait de sa propre variante de cette arme : la Pique Sabrelaser. D'autres sortes d'équipements plus conventionnels n'étaient cependant pas négligés puisqu'un Pistolet Blaster Lourd faisait également partie de son arsenal - Kir Kanos, lui, aurait utilisé un Pistolet Blaster modèle 434 DeathHamer. Le maniement de la Vibrolame n'avait pas non plus de mystères pour ceux qui lui étaient affiliés. De plus - et ce n'était pas rien -, on avait enseigné à ses membres une maîtrise élémentaire des pouvoirs les plus communs de la Force qui leur permettait de prêter main forte à leur souverain le temps qu'arrivent des renforts. Mais, plus que tout, c'était surtout pour ces derniers l'épais mystère entourant leur identité qui leur donnait l'avantage face à leurs adversaires ; combien savaient ce qui se cachait derrière cette armure de cérémonie rouge sang après tout ? Une armure qui, bien que d'apparat, ne les gênait en rien pour effectuer leurs mouvements meurtriers.

Lorsqu'une des missions qui étaient confiées à un Garde Impérial requérait de sa part un déplacement, la rumeur voudrait qu'il ait été conçu à cet effet un Intercepteur TIE de la Garde Royale, version spécifique de l'Intercepteur TIE classique.

I.3 - Relations Occultes

Une connexion reliait vraisemblablement l'Ordre Secret à la Garde Royale. Ainsi, les Imperial Sovereign Protectors pouvaient être appelés à devenir Jedi Noirs ; qui plus est, c'était Arden Lyn - une Main de l'Empereur - qui les initiait aux voies du Côté Obscur. Et, une autre Main - peut-être la plus célèbre de toutes - : Mara Jade, avait partagé leur entraînement. Ce pourrait bien avoir été le cas aussi de Lumiya puisqu'on la sait avoir été formée à l'Art Echani. Son maître, Darth Vader, jouait d'ailleurs un rôle dans ledit entraînement, ce qui montre qu'il était digne d'intérêt aux yeux de ceux qui dirigeaient l'Empire : les Sith - dont l'omnipotence avait été dénoncée par la Théocratie des Deux. Enfin, cela paraîtrait évident en partant du fait que les Gardes Royaux étaient - tout comme l'Inquisitorius ou bien les Prophètes du Côté Obscur - une organisation d'Adeptes de la Force au service du Seigneur Sidious.

II - Hiérarchisation

Force, Loyauté et Intelligence étaient les maîtres mots de la Garde Royale Impériale. Mais bien que sa dévotion pour l'Empereur ne semblait même pas pouvoir être remise en question, sa fidélité était pourtant limitée, bridée par l'ambition de ses adhérents - comme c'était le cas avec un nombre incalculable des sous-fifres dont s'était entouré le Seigneur Noir. L'un d'entre eux - Vin Northal - rejoignit même l'Alliance Rebelle ! En outre, on dit que Jeng Droga - Main de l'Empereur - aurait eu à s'infiltrer parmi les Gardes Royaux pour déjouer une conjuration qu'ils avaient fomentée. Par conséquent, Palpatine avait pris soin de canaliser leur soif de pouvoir en leur créant une série de grades toujours de plus en plus élevés à atteindre. Malheureusement, sa mort sur Onderon survint avant qu'il n'ait totalement achevé le système.

II.1 - Entraînement

Les Gardes Royaux étaient en fait une sélection très restreinte des meilleurs Stormtroopers de l'Empire. Ils étaient choisis pour leur adresse, au sein d'une douzaine d'escadrons environ. Ceux qui possédaient une sensibilité latente à la Force étaient envoyés sur Yinchorr, là où se trouvait le Centre d'Entraînement de la Garde Royale. Là bas, une année complète de formation attendait une quarantaine de jeunes recrues...une année pénible au terme de laquelle seule une poignée était toujours en vie. En travaillant de pair avec l'un de leurs camarades ou bien seul, les aspirants de la Garde Royale Impériale s'adonnaient à des combats dans l'arène de La Tornade. Il arrivait que Palpatine lui-même - parfaitement au fait de l'importance attachée au symbolisme de sa personne - daigne venir leur rendre visite ; le Seigneur Vader, quant à lui, surveillait leur entraînement et y prenait même parfois part en défiant les meilleurs étudiants - comme il le fit en prouvant sa supériorité écrasante face au malheureux Burr Danid, moyen brutal de montrer au reste de ses camarades qu'il leur restait encore beaucoup à apprendre. Le niveau d'excellence de la Garde restait tel qu'elle était même reconnue pour presque être sur un pied d'égalité avec le cyborg.

C'était devant l'Empereur que les quelques survivants passaient leur ultime test : il consistait à affronter son partenaire - celui à qui l'on s'était profondément lié et grâce à qui l'on avait résisté à quantité d'épreuves éprouvantes - dans un combat à mort. Le vainqueur recevait ensuite son armure de combat rubiconde, et on lui assignait son bâton personnel - sa Pique de Force donc.

La Tornade La Tornade

II.2 - La Garde Royale Impériale

Le nombre de Gardes Royaux proprement dit était tenu secret. Parfois, il n'était estimé qu'à cinquante individus ; d'autres fois à cinq cents, voire à plusieurs dizaines de milliers. Mais comme ces derniers étaient continuellement dispersés un peu partout dans la Galaxie, il était loin d'être aisé de donner un chiffre précis. Et toutes les informations les concernant étaient consignées dans les archives privées du Centre Impérial, auxquelles seul l'Empereur avait accès - et théoriquement aussi Sate Pestage.

Clairement dissociée de l'Armée Impériale avec qui elle ne se mêlait jamais, la Garde Impériale pouvait cependant voir certains de ses hommes être invités à rejoindre le corps des Stormtroopers, afin qu'ils conservent leur esprit combatif et qu'ils démontrent que leur réputation de guerriers menaçants n'était pas usurpée. Dans ce cas là, ils troquaient alors leur armure carmin contre celle immaculée - ou d'une quelconque autre couleur - de leurs camarades temporaires, et ils étaient rassemblés dans la même unité de soldats. Le fait que Carnor Jax ait autrefois été un Stormtrooper de Blackhole au service de Cronal et que ces mêmes troupes servaient sous ses ordres lors de sa traque de Kir Kanos un peu après la Mort de l'Empereur pourrait suggérer que le Garde Royal ait été l'un de ceux à qui échut ce genre d'assignations.
Mais la Garde Royale Impériale n'envoyait jamais la totalité de ses effectifs au front. Sa responsabilité principale consistait à assurer la protection de l'Empereur, ou bien de temps à autre à effectuer certaines traques pour son compte. Les détenteurs des Grades Impériaux les plus influents - à l'image de l'un des douze Grands Amiraux ou bien d'un Grand Moff - pouvaient également obtenir un contingent de Gardes Royaux s'ils recevaient l'approbation préalable de leur souverain. Il est possible que Darth Vader lui-même ait bénéficié de l'allégeance d'une faction de ces guerriers d'exceptions - dont la domination sur les autres soldats n'était plus à prouver.
Enfin, il arrivait que Palpatine confiât des missions un peu spéciales à ses protecteurs. Ce furent eux qui par exemple capturèrent pour lui le disciple Sith officieux de Vader : Tao.

Un Garde Impérial dans l'ombre de Vader alors qu'il reçoit son Apprenti Secret Un Garde Impérial dans l'ombre de Vader alors qu'il reçoit son Apprenti Secret

II.3 - La Garde de l'Ombre

Il devait exister plusieurs rangs intermédiaires dans la hiérarchie interne régissant les Gardes Royaux. Et la Garde de l'Ombre en faisait partie. Elle se différenciait par son uniforme aux teintes noires plutôt que rouges. Rarement vus en publics, ses membres, soupçonnés d'être des Jedi Corrompus, remplissaient des missions spéciales pour le compte de l'Empereur lui-même.

II.4 - Les Imperial Sovereign Protectors

Sovereign Protector Sovereign Protector C'était la place la plus élevée à laquelle un membre de la Garde Royale Impériale pouvait prétendre. Les Imperial Sovereign Protectors étaient sommairement initiés aux voies du Côté Obscur de la Force ; leurs méthodes de recrutement étaient quasiment identiques à celles des Gardes Royaux classiques, à ceci près que l'agressivité et la brutalité y étaient beaucoup plus encouragées. Ils dépendaient directement de la Théocratie des Deux, c'est à dire que seuls Darth Vader et Darth Sidious étaient habilités à leur donner des ordres - et probablement plus tard Sedriss et le reste de l'Elite du Côté Obscur. L'autorité dont ils jouissaient était jalousement enviée, de même que la tâche de maintenir l'ordre parmi les autres Gardes Royaux qu'ils se devaient de remplir. Même s'ils restaient néanmoins d'un statut inférieur à celui des Jedi Noirs, les plus prometteurs d'entre eux pouvaient cependant accéder à ce titre s'ils parvenaient à se distinguer.

II.5 - Le Maître Instructeur

Ved Kennede Ved Kennede Bien que dépendant directement de l'Empereur, la Garde Royale Impériale avait tout de même son propre dirigeant. Équivalent du Prophète Suprême ou bien encore du Grand Inquisiteur, le Maître Instructeur était celui qui était à la tête des autres Gardes Royaux. C'était lui qui formait les jeunes recrues du Centre d'Entraînement de la Garde Royale, sur Yinchorr. Le plus connu demeure sans doute Ved Kennede, le père de Tav Kennede ; comme Myn Kyneugh aurait pris part à l'instruction de Jax et de Kanos - et donc sans doute aussi à celle de Lemmet Tauk et d'Alum Frost -, il est possible qu'il ait été son prédécesseur. Quoi qu'il en fût, son successeur fut de facto Carnor Jax puisqu'il était le Garde le plus gradé encore en vie après le Massacre de la Garde Royale ; mais ce traître ayant lui-même ordonné à ses troupes de procéder à cette triste boucherie, cela n'avait pas beaucoup de sens. Le Maître Instructeur de la Garde Impériale rétablie par Daala aurait été Chik Apla.

III - Histoire

III.1 - Les Protecteurs de l'Empereur

La carrière des Gardes Impériaux débuta plutôt mal : deux d'entre eux s'écroulèrent - projetés contre le mur par les pouvoirs du Maître Jedi Yoda, venu en découdre avec Darth Sidious - alors qu'ils montaient la garde devant la porte du bureau de l'Empereur.

Les Gardes Royaux prêtent main forte à l'Empereur et ses Eclairs Les Gardes Royaux prêtent main forte à l'Empereur et ses Eclairs Comme elle était crainte et réputée, le Grand Moff Trachta tenta d'affaiblir la Garde Royale Impériale avant de lancer son complot visant à éradiquer la Théocratie des Deux. Mais l'attentat qu'il échafauda dans ce but ne fut pas suffisant : bien que l'explosion de la navette de Palpatine emportât dans la mort ce qui fut estimé équivaloir à la moitié des Gardes Royaux, ceux-ci furent néanmoins parfaitement capables de prêter assistance à leur souverain lorsque le Moff Kadir débarqua dans la salle du trône avec ses Stormtroopers pour s'en prendre à lui.

Toujours dans l'ombre de Darth Sidious, ces guerriers d'élite alternaient leur tour de garde auprès de lui. De toute manière, qui s'en serait aperçu ? Les noms des Gardes Impériaux n'étaient pas connus en dehors de leurs rangs. La curieuse désignation de l'un des leurs - le Garde 22716 - suggère cependant qu'ils disposaient peut-être d'un matricule lorsqu'une mission exigeait d'eux qu'ils aient une quelconque appellation...

Quand Palpatine vint prendre ses quartiers à bord de l'Etoile Noire II, une délégation de six de ses champions l'y accompagna, sous le commandement de Myn Kyneugh. Tous périrent au cours de la Bataille d'Endor.

III.2 - Des Destins Variés

La mort présumée de celui pour qui ils avaient renoncé à tout ou presque dans le but de le servir plongea la Garde Impériale dans un profond désarroi. Nombre de ses membres n'hésitèrent pas à procéder à un suicide collectif tant ils étaient désespérés. Une bonne partie, ceci dit, préféra offrir ses services aux « successeurs » de l'Empereur : Sate Pestage, et surtout Ysanne Isard - qui renfloua peut-être leurs rangs. La Directrice des Renseignements Impériaux fit d'ailleurs Stormtrooper de Lumiya certains d'entre eux - dont Carnor Jax -, lorsqu'elle chargea l'ancienne Main de l'Ombre de Darth Vader de retrouver la Main de l'Empereur Mara Jade pour elle. D'autres demeurèrent au sein de leurs unités de Stormtroopers, désireux de poursuivre la lutte au nom de l'Empire ; c'est la raison pour laquelle la Nouvelle République fut plus tard confrontée à un clone du Major Grodin Tierce, Garde Royal au service du Grand Amiral Thrawn. Plus alléchés par le pouvoir que le reste de leurs frères, certains joignirent aussi leurs forces à celles de Lord Shadowspawn ; au moins un d'entre eux participa à la tentative de prise de pouvoir effectuée par le Comité Central des Grands Moffs - avec la complicité du Prophète Suprême de l'Empire Kadann, censé être à la tête de l'Eglise du Côté Obscur. Et, plusieurs dont Kir Kanos choisirent de suivre leur propre chemin, pensant qu'ils seraient plus utiles à leur défunt Empereur s'ils faisaient perdurer ses idéaux.

La Résurrection de l'Empereur sur Byss se produisit six ans plus tard. La Garde Royale retrouva alors sa raison de vivre...mais pas pour longtemps. Darth Sidious, en quête du frêle corps d'Anakin Solo, se rendit sur Onderon en compagnie de deux Gardes Impériaux. Luke Skywalker en tua un, mais celui qu'affronta Rayf Ysanna ne fut que blessé et laissé pour mort. Malheureusement, il arriva tout de même trop tard pour défendre son maître.
Alors que ses camarades en étaient à leur dixième jour de deuil, le Garde Royal réussit à les rejoindre sur Yinchorr et à leur révéler ce qu'il avait entendu de la bouche du Médecin de Palpatine : Carnor Jax avait trahi ; devenu l'Apprenti Sith de Lumiya, il avait précipité la Mort de l'Empereur.
Devant cette révélation, Kanos, Kennede, et tous les autres restés loyaux au souverain défunt jurèrent de venger cet assassinat.

III.3 - Le Massacre de la Garde Royale

Soucieux d'éliminer ceux qui pourraient révéler qu'il avait trompé l'Empereur Ressuscité pour prendre le pouvoir, le Conseil Dirigeant Intérimaire Impérial de Carnor Jax et de Sarcev Quest ordonna au Général Redd Wessel d'envoyer ses troupes au Centre d'Entraînement de la Garde Royale, sur Yinchorr. Le mot d'ordre était de ne laisser aucun survivant. Les pertes furent innombrables chez les Stormtroopers, mais à la fin, il ne restait plus que deux Gardes Impériaux encore en vie : Kir Kanos et Kile Hannad. Hannad se sacrifia pour que Kanos puisse s'échapper et punir les meurtriers de Palpatine.

La mort de Kennede au cours du Massacre La mort de Kennede au cours du Massacre

Carnor Jax poursuivit ensuite Kanos à travers toute la Galaxie, dans l'espoir secret de le prendre pour Apprenti Sith afin de renverser son mentor et de devenir le nouveau Seigneur Noir des Sith. Mais il trouva finalement la mort au cours d'un Dernier Combat dans La Tornade.
Kir Kanos continua alors sa quête vengeresse. Une fois défaite la Garde Privée de Xandel Carivus, il tua ce dernier - qui s'était autoproclamé Empereur. Auparavant, il avait endossé la personnalité de Kenix Kil - chasseur de primes - et assassiné Boss Banjeer. Plus tard, il se rendit aussi sur Dathomir dans le but d'éliminer Sigit Ranth.

III.4 - Résurrection

L'Amirale Daala finit par prendre la tête des Vestiges. L'une de ses décisions fut de rétablir la Garde Royale Impériale - à titre symbolique sans doute. Ces nouveaux Gardes Royaux commencèrent surtout à faire parler d'eux après que les Accords de Bastion aient été signés.

Chik Apla - peut-être leur Maître Instructeur - fut l'un des Impériaux qui interférèrent dans le mariage de Luke et Mara Jade Skywalker. Il décida d'attaquer la future mariée, qui le maîtrisa promptement et sans aucun ménagement.

L'Intrusion de Chik Apla L'Intrusion de Chik Apla

Quatre autres Gardes Impériaux incitèrent également Brakiss à mettre en place le Second Imperium et l'Académie des Ombres, en lui faisant croire que l'Empereur était toujours vivant... avant d'être finalement démasqués. De rage, l'ancien disciple de l'Inquisitorius tua trois d'entre eux, mais il ne put empêcher le quatrième et dernier de fuir. Celui-ci n'en fut pas chanceux pour autant : l'Alliance de la Diversité l'exécuta peu de temps après parce qu'il avait refusé de révéler l'emplacement d'une ancienne cache de l'Empereur.

En fait, il s'avère que Kir Kanos n'appréciât pas du tout l'existence de nouveaux Gardes Royaux ; et, dans l'ombre, il orchestra leur chute.

Le rôle de la Garde Royale Impériale fut repris plus tard par les Chevaliers Impériaux.

Composé de...

  • Alum Frost Alum Frost Alum Frost était le pauvre diable qui servit de partenaire à Carnor Jax au cours de son année de formation au Centre d'Entraînement de la Garde Royale sur Yinchorr.
  • Kir Kanos Kir Kanos Kir Kanos fut sans l'ombre d'un doute le plus célèbre membre de la Garde Royale Impériale.
  • Myn Kyneugh Myn Kyneugh Myn Kineugh était le chef du détachement de Gardes Royaux emmené par Palpatine à bord de la seconde Etoile de la mort.
  • Carnor Jax Carnor Jax Carnor Jax, traître responsable de la Mort de l'Empereur et ancien membre de la Garde Royale Impériale, était le deuxième apprenti Sith de Lumiya.
  • Kile Hannad Kile Hannad Kile Hannad fut le Garde Royal qui se sacrifia pour permettre à Kir Kanos de fuir.
  • Burr Danid Burr Danid Aspirant de la Garde Royale Impériale, il obtint la chance rare de se mesurer à Darth Vader l'âme damnée de l'Empereur qui avait accompagné ce dernier sur Yinchorr où les aspirants gardes rouges s'entraînaient.
  • Ved Kennede Ved Kennede Ved Kennede était le Maître Instructeur de la Garde Royale sur Yinchorr
  • Lemmet Tauk Lemmet Tauk Lemmet Tauk était le plus proche condisciple de Kir Kanos lors de sa formation au Centre d'Entraînement de la Garde Royale Impériale sur Yinchorr
  • Vin Northal Vin Northal Vin Northal était un Garde Royal qui rejoignit la Rébellion.
  • Chik Apla Chik Apla Chik Apla était un membre de la Garde Royale Impériale postérieur au Massacre de la Garde Royale.
  • Grodin Tierce Grodin Tierce Grodin Tierce fut un Garde Royal survivant à la Bataille d'Endor et dont le clone tenta de faire capoter les Accords de Bastion.
  • Gaege Xarran Gaege Xarran Gaege Xarran, frère de Rivo Xarran, était Général de l'Armée Impériale en charge de la base de Vryssa. Il recueillit son frère alors que ce dernier était pourchassé par Boba Fett.

Articles en rapport

Darth Sidious
Darth Sidious
Personnages
Palpatine
Palpatine
Personnages
Force
Force
Cultures
Kir Kanos
Kir Kanos
Personnages
Carnor Jax
Carnor Jax
Personnages
Stormtrooper
Stormtrooper
Organisations