Koffi Arana

Koffi Arana était un Maître Jedi qui combattit lors de la Guerre des Clones, mais périt de la main de Darth Vader au cours du Conclave de Kessel.

Koffi Arana était l'un des rares Jedi à la peau noire avec Soons Bayts. Il avait été nommé Chevalier Jedi quelques années avant le début de la Guerre des Clones, en l'an 22 avant la Bataille de Yavin. Après le début de cette dernière avec la Bataille de Geonosis et la mort de nombreux Jedi envoyés en renfort pour sauver Obi-Wan Kenobi, son padawan Anakin Skywalker et la sénatrice de Naboo Padmé Amidala, Koffi se vit confier un poste de commandement au sein de la Grande Armée de la République. On ignore quelles missions il eut à faire et quelle unité il eut sous son commandement, mais on sait que Koffi participa aux Sièges de la Bordure Extérieure.

Au cours du briefing sur l'évolution des Sièges de la Bordure au sein du Temple Jedi de Coruscant, comme ceux de la planète Murkhana ou Boz Pity, Koffi était présent avec de nombreux autres Jedi. Obi-Wan Kenobi, qui dirigeait le briefing, nomma Koffi responsable des troupes de la Grande Armée sur Boz Pity, afin de remplacer Quinlan Vos, qui partirait une fois Arana arrivé sur la planète, pour Kashyyyk avec un détachement de clones afin d'aider Yoda et Luminara Unduli. Le Jedi était aussi accompagné de quatre Jedi humains et d'un Nikto qui devaient chacun recevoir un sous-commandement et des responsabilités, pour notamment assurer le transit des troupes vers Saleucami. Cependant, Koffi Arana était loin de se douter qu'Anakin Skywalker, jeune Chevalier Jedi qu'il avait croisé en retard pour le briefing des Sièges, allait devenir Darth Vader, et que Palpatine allait se déclarer Empereur et rendre les Jedi ennemis du bien public. Lorsque l'Ordre 66 fut ordonné aux clones stationnés sur Boz Pity, Koffi fut l'une des cibles à abattre. Ses cinq compagnons Jedi périrent sous les tirs de blaster des soldats mais Koffi réussit à s'échapper. Son nom fut marqué sur la liste des recherchés sur l'HoloNet Impérial par l'Empire Galactique naissant, aux côtés d'Halagad Ventor et de Ranik Solusar.

Il fut contacté par Shadday Potkin et Bultar Swan afin de réunir un Concile des Jedi survivants à l'Ordre 66 sur Kessel, dans un complexe minier abandonné. Il s'y rendit et retrouva d'autres Jedi: outre Shadday et Bultar, Roblio Darté, Sia-Lan Wezz, Ma'Kis'Shaalas et Jastus Farr. Un peu plus tard, Tsui Choi les rejoignit. Lorsque Maître Shadday dit qu'ils pouvaient commencer à débattre, Koffi exposa ses idées : les Jedi avaient été manipulés, il fallait donc tuer les Sith pour débarrasser la galaxie du mal. Shaalas s'opposa à lui en disant que l'Empereur avait plusieurs centaines de gardes mais qu'il fallait essayer. Le Chevalier Jedi en profita alors pour dire qu'un seul Jedi devait sombrer au Côté Obscur pour tuer les Sith. Du point de vue de Maître Choi, ce discours s'apparentait à de la sédition ! Mais rapidement, tous apprirent par la bouche de Shadday qu'ils avaient un invité surprise, qui n'était autre que Darth Vader en personne. Koffi Arana se prépara à combattre pour éliminer la nouvelle menace qui avait tué tant de Jedi.

Au moment où il voulut attaquer Vader, ce dernier le propulsa contre une cloison. Il voulut revenir à l'assaut mais Vader sauta au moment où il allait le frapper. Peu de temps après que le Seigneur Noir de la Sith ait tuer Shadday Potkin, ce dernier utilisa la lame de Cortosis de la Jedi pour contrer ces derniers et les prendre à leur propre jeu : le Sabrelaser de Koffi Arana avait été désactivé, comme ceux des autres... sauf ceux de Bultar Swan et Tsui Choi. Ces derniers s'élancèrent à l'assaut de Vader : Tsui trancha la main droite qui tenait la lame et la jeune femme le frappa au genou gauche. Vader prit alors une posture étrange, demandant la grâce auprès des Jedi. Mais il avait senti que le pouvoir du Côté Obscur attirait Koffi en son sein. Bultar, qui essaya de retenir le Chevalier Jedi d'attaquer Vader, n'arriva pas à le contenir. De son point de vue, cela s'apparentait à tuer un ennemi sans arme, même si ce dernier avait déjà fait bien trop de morts. Mais Koffi, dans sa rage, prit le sabrelaser de la jeune femme et l'appuya sur son ventre, et enfin, l'alluma. Bultar Swan mourut, tuée par l'un des siens. Koffi se tourna alors vers Vader et commença à sauter vers lui, sabre levé. Le Seigneur Noir de la Sith fit appel à la Force et lança son moignon qui tenait encore la lame de cortosis dans le ventre de l'humain. Il s'effondra, ayant échoué à venger la mort de ses frères Jedi.

Sate Pestage, manipulant la propagande impériale via l'HoloNet Impérial, déclara qu'Arana avait été tué par l'un de ses semblables alors qu'il allait prendre le pouvoir au sein des Jedi comploteurs.

Articles en rapport

Bultar Swan
Bultar Swan
Personnages
Koffi Arana
Koffi Arana
Personnages
Ordre 66
Ordre 66
Événements
Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Boz Pity
Boz Pity
Planètes