Chimaera

Star Destroyer Imperial II de Kuat Drive Yards, le Chimaera fut le vaisseau du Grand Amiral Thrawn et de son fidèle second Gilad Pellaeon. Afficher le sommaire

L'histoire du Chimaera, Star Destroyer Imperial II de Kuat Drive Yards, est intimement liée à celle du Grand Amiral Thrawn et à celle de son fidèle second, Gilad Pellaeon.

Histoire

Bataille d'Endor

Le premier commandant connu du Chimaera fut l'Amiral Horst Strage, avec pour officier en second le capitaine Pellaeon. Le vaisseau eut le privilège de faire partie du très sélectif groupe de combat du Seigneur Sith Darth Vader, l'Escadron de la Mort. Le héros de l'Alliance Rebelle Ace Azzameen fit face au vaisseau de combat de l'Empire Galactique, ainsi qu'au Death's Head, au Nemesis et au Stormhawk, lorsqu'il émergea de l'hyperespace dans la zone de test des armes de l'Académie de Carida. Quelques temps plus tard, le destroyer fut chargé de défendre la station spatiale de combat Etoile Noire II en orbite d'Endor. Au cours du combat qui s'ensuivit avec la Flotte Rebelle, un tir de canon à ions percuta la passerelle du navire qui eut pour conséquence directe la morte de Strage. Récupérant le commandement et voyant que la Bataille d'Endor était perdue par l'Empire Galactique et par les fleurons de la Marine Impériale, Gilad Pellaeon ordonna un saut hyperspatial à destination d'Annaj aux navires encore en état.

En orbite d'Annaj, des discussions avec les officiers les plus haut gradés eurent lieu. Pellaeon voulait faire du Chimaera le fer de lance d'une contre-attaque mais ses plans furent vite contrecarrés par l'Amiral Blitzer Harrsk. Les indécisions de l'Amiral Adye Prittick, à qui était revenu le commandement suprême, n'arrangèrent rien. Six destroyers firent défection, et Prittick ordonna à Pellaeon de faire route vers Yag'Dhul. Ce fut un coup sévère pour le capitaine mais un revirement de situation allait s'opérer quelques années plus tard.

Campagne de Thrawn

En effet, le Grand Amiral Thrawn avait achevé sa campagne dans les Régions Inconnues pour le compte de l'Empire Galactique et avait reconnu le potentiel du vétéran de la Guerre des Clones. Ils se rencontrèrent à bord du destroyer. Le Chiss lui confia que ce dernier allait être le fer de lance de ce que l'histoire retiendrait comme la Campagne du Grand Amiral Thrawn à l'encontre de la Nouvelle République. Le Chimaera allait être accompagné pour cela du Death's Head du capitaine Harbid, du Nemesis et du Stormhawk, mais également du Bellicose du capitaine Aban, de l'Inexorable, du Judicator du capitaine Brandei, du Peremptory et du Relentless du capitaine Dorja. Le premier coup porté fut lors de l'Assaut sur Bpfassh, puis s'ensuivit la Première bataille de Nkllon. Au cours de la Bataille de Sluis Van, le Chimaera commanda une flotte de quatre Star Destroyer Imperial I, de douze Croiseur Strike, de vingt-deux Croiseur Carrack et de trente escadrons de Chasseurs TIE. Si celle-ci fut une demi-victoire pour le camp impérial, elle avait tout de même permit d'incapacité de nombreux vaisseaux néo-républicains. Plus tard, le Chimaera débarqua les troupes de Freja Covell lors de l'Attaque contre la base de Myrkr, lorsque Thrawn se rendit compte que Talon Karrde s'était moqué de lui.

Mara Jade, ancienne Main de l'Empereur, qui souhaitait accomplir sa vengeance à l'encontre de Luke Skywalker, décida de trahir ses alliés et rencontra Thrawn dans ses quartiers personnels du Chimaera pour lui proposer un marché : laisser Karrde tranquille, en échange de la Flotte Katana. Toutefois, Jade commença à douter : et si Karrde ne revenait pas ? Avec l'aide de Skywalker, elle infiltra le destroyer et libéra son ancien employeur. Ils parvinrent à échapper de justesse aux Stormtroopers déployés par Thrawn pour les intercepter. Plus tard, le destroyer fut à nouveau en première ligne lors de la Bataille de la Flotte Katana. Quand le Judicator fut mis à mal au cours de sa tentative de capture du Katana, le Chimaera se porta à son secours mais les ordres furent retirés quand le clone de Jorus C'baoth, Joruus C'baoth, revint de Jomark et demanda à s'entretenir avec le Grand Amiral au moment le plus critique de la bataille ! La situation se compliqua quand le Cuirassé Lourd Dreadnaught personnel de Garm Bel Ibilis, le Peregrine, et une flotte de l'organisation de Karrde émergèrent de l'hyperespace. Peu après l'explosion du Peremptory, éperonné par un vaisseau de la flotte Katana, Thrawn ordonna le passage en hyperespace. Ses troupes de clones étaient parvenues à s'emparer de cent soixante-dix cuirassés.

Conscient que l'augmentation du nombre de ses troupes allait lui poser des problèmes d'approvisionnement, le Chiss prit les devants en ordonnant le Siège d'Ukio par le Chimaera. Par une feinte, il convainquit le gouvernement planétaire que les turbolasers du destroyer avaient la possibilité de percer le bouclier planétaire, et donc de mener un Base Delta Zero. Quand Luke Skywalker mena sa Mission sur Berchest, et là sur Poderis, Thrawn comprit que le fils d'Anakin Skywalker était sur la piste des clones et ordonna de mettre le cap sur la planète pour le capturer. Ses troupes n'y parvinrent cependant pas mais il n'était pas trop tard pour utiliser les Rayons Tracteurs du Star Destroyer Imperial II sur le X-Wing personnel du Jedi. Cependant, la manœuvre ne réussit pas.

Devant la pression mise par C'baoth pour la capture de Leia Organa Solo et de ses jumeaux à naître, mais également soucieux de s'emparer de la planète-capitale de la Galaxie pour en faire à nouveau le centre de son nouvel Empire Galactique, Thrawn ordonna le Siège de Coruscant. La capture de Jacen Solo et Jaina Solo fut un échec : l'équipe en charge de l'infiltration se fit décimer par Mara Jade et Lando Calrissian. Le Chimaera commanda une flotte composée du Death's Head, deux Star Destroyer Victory II, huit cuirassés de la Flotte Katana et dix Croiseur Interdictor Immobilizer-418. Mais si l'immobilisme marqua la Nouvelle République dans première phase du siège, cette dernière se réveilla de sa torpeur et le commandement fut confié à Bel Iblis. Thrawn ne se laissa pas prendre au piège des options données par le Corellien - se battre en duel ou descendre à portée des défenses au sol - et proposa une troisième voie : des "tracteurs", vingt-deux au total, en réalité des astéroïdes camouflés sous des manteaux-boucliers, destinés à perturber le trafic en orbite de Coruscant. La Frégate Nebulon-B Evanrue fit d'ailleurs les frais de cette tactique. Satisfait d'avoir imposé un danger permanent au gouvernement ennemi, Thrawn ordonna à Gilad Pellaeon de sonner le retrait des troupes.

Le Chiss ne fut pas dupe de la manœuvre de Bren Derlin consistant à attaquer la base de l'Ubiqtorate sur Tangrene et comprit rapidement que la Nouvelle République jouait son jeu : la cible ne serait autre que les chantiers navals de Bilbringi. Pellaeon en fut bouche-bée. Le Chimaera et toute la flotte se portèrent au devant de la flotte commandée par Ackbar et lorsque cette dernière passa en luminique, le piège se referma quand les Croiseur Interdictor Immobilizer-418 Constrainer et Sentinelle activèrent leurs générateurs anti-gravifiques. Si l'avantage était du côté de l'Empire Galactique, il bascula soudainement quand Rukh assassina le Grand Amiral après avoir neutralisé Gilad Pellaeon d'un revers de la main. Si le Noghri ne parvint pas à s'enfuir du destroyer et fut éliminé, le fils spirituel du Chiss ordonna la retraite immédiate de tous les vaisseaux. La Bataille de Bilbringi s'acheva sur une débâcle.

Vestiges de l'Empire

Si Thrawn était mort et Pellaeon devint seul maître à bord, ce dernier était également orphelin d'un alien qui lui avait tout appris. Le Chimaera passait pour un héritage lourd à porter... Si le vétéran n'avait personne à qui se rallier, il participa tout de même à l'Opération Main de l'Ombre contre la Nouvelle République sous l'Empereur Ressuscité. Toutefois, son destroyer fut sévèrement touché lors de la conquête de Duro et il fut abandonné ! Devenu Vice-Amiral, Gilad Pellaeon avait une histoire trop personnelle avec ce vaisseau pour l'abandonner définitivement aux mains de ses ennemis. Une équipe de commandos parvinrent à le récupérer sur un chantier de Gravlex Med et à le ramener dans les Vestiges. Le capitaine Ardiff en fut nommé officier commandant. Des réparations furent ordonnées mais ne furent pas achevées avant des années, car le destroyer ne participa pas à la Campagne d'Orinda - le Super Star Destroyer de classe Executor Reaper fut élevé au rang de vaisseau-amiral de la flotte impériale - et à la défense des territoires impériaux lors de la Dernière campagne contre les Vestiges. En 19, lors de la Crise du Document de Caamas, le Chimaera était stationné en orbite de la planète-capitale des Vestiges de l'Empire Galactique, Bastion. Voyant les territoires de ces derniers réduits à une peau de chagrin - soit huit secteurs ! -, le Suprême Commandeur des Forces Armées Impériales Gilad Pellaeon se résigna à la paix. Il dépêcha un émissaire auprès de Coruscant et les Accords de Bastion furent signés peu après à bord, en sa présence et en celle du Président de la Nouvelle République Ponc Gavrisom.

Contre les Yuuzhan Vong

Au cours de la Guerre contre les Yuuzhan Vong, le rapprochement entre la Nouvelle République et les Vestiges s'opéra. Le Chimaera, commandé par Arien Yage, participa notamment à la Bataille d'Ithor. Trois ans plus tard, au cours de la Chute de Bastion, le bâtiment fut sévèrement touché : un Corail Skipper ennemi traversa sa proue, entraînant moult destructions, blessant grièvement le Grand Amiral Gilad Pellaeon qui sombra dans le coma. Ce dernier fut sauvé par jeune officier qui le traîna jusqu'à une navette pour rallier Yaga Minor. A nouveau, des réparations furent nécessaires pour remettre le vaisseau en état de voler et de combattre les envahisseurs extragalactiques.

Seconde Guerre Civile Galactique

Sa sortie des chantiers navals ne s'opéra probablement pas avant l'an 40 après Yavin. A cette date, l'Alliance Galactique avait pris le pouvoir et le destroyer fit partie de la Flotte Irrégulière de la Gueule, fondée par l'Amiral Natasi Daala au cours de sa retraite.

Quartiers personnels de Thrawn

Comme tous les chefs impériaux de son époque - on pense aux quartiers d'Ysanne Isard sur le Lusankya ou ceux richement décorés de Zsinj sur un autre Super Star Destroyer de class Executor, l'Iron Fist -, Thrawn aménagea ses quartiers personnels, probablement dans ceux qui étaient auparavant dévolus à l'Amiral Strage. Une chaise de commandement anti-grav (1) composait en tout et pour tout son unique pièce de mobilier. De ce dernier, il lisait les rapports des renseignements, ceux de la flotte, les informations, mais également les conversations captées par la Source Delta ou les arts des espèces membres de la Nouvelle République, et ce sur une holoprojection semi-circulaire. Thrawn se rendait à de rares occasions sur la passerelle de commandement, car tout avait été fait pour qu'il pût prendre ses avis dans ses quartiers et ce dans le calme le plus absolu.

De rares personnes y avaient d'ailleurs accès : Gilad Pellaeon le premier, Rukh, son garde du corps Noghri qui surveillait l'entrée jour et nuit, mais également le clone Joruus C'baoth. Pour se protéger de ce dernier, le Chiss avait demandé à ce que des caches à Ysalamir fussent dispersées dans la pièce pour éviter l'utilisation de la Force par le clone du Maître Jedi.

Personnel

- Barse, Lieutenant du Corps des Stormtroopers
- Bas, Colonel et pilote de Chasseur TIE
- Creb, Lieutenant et pilote de TIE
- Colclazure, Enseigne de la Marine Impériale
- Cris Pieterson, Enseigne
- Dreyf, Commandant des Renseignements Impériaux
- Grodin Tierce, Major du Corps des Stormtroopers et membre de la Garde Royale Impériale
- Harch, Major de la Marine
- Kleyn Selid, Colonel de l'Armée Impériale
- Marshian, pilote de la navette de Pellaeon
- Mavron, Lieutenant de la Marine
- Molo Himron, Major des Renseignements
- Raines, Major de l'Armée
- Rejlii Mithel, Lieutenant de la Marine
- Tschel, Lieutenant de la Marine

Note : une illustration du Dark Force Rising montre Thrawn assis sur une chaise devant une station de contrôle arrondie.

Composé de...

  • Thrawn Thrawn Connu sous son nom Chiss de Mitth'raw'nuruodo, Thrawn était Grand Amiral de la Marine Impériale et passait pour être le stratège le plus ingénieux de la galaxie. Il avait sous ses ordres Gilad Pellaeon, et fut tué par son garde du corps Noghri, Rukh.
  • Gilad Pellaeon Gilad Pellaeon Gilad Pellaeon fut l'assistant et le fils spirituel du Grand Amiral Thrawn, auquel il succéda aux commandes du Chimaera. Il dirigea par la suite les Vestiges de l'Empire Galactique.
  • Cris Pieterson Cris Pieterson Neuf ans après la Bataille de Yavin, Cris Pieterson était un conscrit des vestiges de l'Empire Galactique affecté au rayon tracteur du Chimaera, le vaisseau de commandement du Grand Amiral Thrawn, sous les ordres de - et formé par - l'Enseigne Colclazure.
  • Grodin Tierce Grodin Tierce Grodin Tierce fut un Garde Royal survivant à la Bataille d'Endor et dont le clone tenta de faire capoter les Accords de Bastion.
  • Molo Himron Molo Himron Major au sein des Renseignements Impériaux, Molo Himron tenta de capturer au cours de la Campagne de Thrawn Leia Organa Solo et ses jumeaux.
  • Barse Barse Lieutenant du Corps des Stormtroopers détaché à bord du Chimaera, Barse répondait aux ordres du Général Freja Covell.
  • Creb Creb Pilote de Chasseur TIE, le Lieutenant Creb fut sélectionné par le Grand Amiral Thrawn pour être l'un des modèles de clones de son projet basé dans le Mont Tantiss sur Wayland.
  • Kleyn Selid Kleyn Selid Colonel de l'Armée Impériale en garnison sur Wayland, Kleyn Selid devait passer le commandement au Général Freja Covell lors de son transfert du Chimaera.
  • Rukh Rukh Mâle Noghri natif de Honoghr, membre du clan Baikh'vair, Rukh fut l'une des toutes premières recrues des Commandos de la Mort du Grand Amiral Thrawn. Il devint son garde du corps personnel grâce au succès de ses missions.
  • Horst Strage Horst Strage Amiral de la Marine Impériale, Horst Strage était l'officier commandant le Chimaera, avec Gilad Pellaeon pour second.

Articles en rapport

Thrawn
Thrawn
Personnages
Chimaera
Chimaera
Vaisseaux