Stormtrooper

Stormtrooper

Stormtrooper
Informations générales
Apparition
  • -19 av. BY
Type d'organisation
  • Organismes militaires
FactionCorps d'élite de l'infanterie impériale, le corps des Stormtroopers était autonome dans son commandement et régulièrement assigné aux autres branches des forces armées, en particulier l'Armée Impériale et la Marine Impériale.

Corps d'élite de l'infanterie impériale, le corps des Stormtroopers était, contrairement à une idée largement répandue, autonome dans son commandement et ne constituait pas non plus la majorité des soldats impériaux dans la Galaxie. Dans l'ordre de bataille des Forces Armées Impériales, ce corps était assigné aux autres branches, en particulier l'Armée Impériale et la Marine Impériale.

Des soldats clones aux soldats de choc

La Guerre des Clones prenant fin, la majorité des soldats étaient bien sûr des soldats clones parfaitement entraînés et convaincus du bien-fondé de la mission de l'Ordre Nouveau de Palpatine, proclamé peu après la tentative d'assassinat orchestrée par les terroristes Jedi. La propagande avait mis l'emphase sur le danger permanent vis-à-vis du nouveau régime et la menace d'une nouvelle guerre contre des éléments contre-novateurs de la société nouvellement impériale, et le recrutement devait s'accélérer. Toutefois, la transition s'opéra en faveur d'une formation poussée des futurs Stormtroopers humains, au détriment d'une mise en service de cadres et soldats peu entraînés, le tout couvert par la continuité de la production de clones.

Soldats clones recevant leurs armures de Stormtroopers

Soldats clones recevant leurs armures de Stormtroopers

Cette dernière s'accrut avec le remplacement progressif de la méthode kaminoenne par celle venant d'Arkania : les clones allaient être endoctrinés pour ne pas avoir à penser à autre chose que servir l'Empereur corps et âme ; le remplacement des vétérans de la Guerre des Clones devant être l'objectif à terme. Peu à peu, le nombre de clones diminua en proportion : dans la décennie qui suivit la Proclamation de l'Ordre Nouveau, on estimait la proportion de clones à un tiers du total des Stormtroopers. Cette période transitoire se traduisit par la disparition des armures des Soldats clones - Phase II au profit d'une armure au blanc éclatant. De même, le Fusil Blaster DC-15 de BlasTech fut remplacé par un Fusil Blaster E-11. Il leur était obligatoire de porter un uniforme noir quand ils n'étaient pas en service.

On n'y voit rien avec ce casque !

Luke Skywalker à Han Solo

Le Grand Amiral Thrawn reprit à son compte le clonage et sélectionna ses meilleurs Stormtroopers pour les copier dans les cylindres Spaarti du Mont Tantiss. Le caporal Terkuss, et dans une moindre mesure le Lieutenant Barse, furent de ceux-là.

Ordre de Bataille

L'ordre de bataille du corps des Stormtroopers était d'un tiers moins important que celui de l'armée impériale. Une escouade était composée de huit soldats, commandés par un sergent assisté d'un caporal. Venait ensuite la section, d'un total de trente-deux soldats (soit quatre escouades), commandée par un lieutenant assisté d'un sergent-major. La compagnie comprenait quatre sections, commandées par un capitaine, puis un bataillon de quatre compagnies commandées par un major. Le régiment rassemblait deux mille quarante-huit Stormtroopers, soit quatre bataillons, aux ordres d'un lieutenant colonel. Enfin, la légion, soit huit mille cent quatre-vingt-deux soldats, comptait quatre régiments dirigés par un haut colonel. Ce dernier en référait directement au Haut Commandement du Corps des Stormtroopers, et ce dernier à l'Empereur Palpatine en personne.

Notons également que l'ordre de bataille ne comprend pas les unités de support logistiques ou médicales. Parmi les nombreuses légions existantes, citons la 41ème Légion - pour laquelle le Commandant Gett anima un séminaire sur la bataile de Kashyyyk en -15 -, la 291ème Légion Dalisor - au sein de laquelle combattit une Stormtrooper de sexe féminin, Isila Drutch -, la 439ème Légion et la très célèbre 501ème Légion, dite le "Poing de Darth Vader".

L'Empereur passe en revue les Stormtroopers de l'Etoile Noire II

L'Empereur passe en revue les Stormtroopers de l'Etoile Noire II

Formation

-- Ils recrutent des nains, maintenant, dans les commandos ?

-- Hein ? Ah oui, l'uniforme.

La Princesse Leia à l'attention de Luke Skywalker

Parmi les nombreux profils existants, on distingue une constante dans les parcours. Les recrues commençaient par une formation au sein d'une académie sectorielle, puis envoyaient leurs candidatures à l'Académie de Carida en cours de formation, s'ils recevaient un avis favorable de leurs instructeurs. Dans le pire des cas, elles effectuaient leurs carrières au sein de l'Armée Impériale, les meilleurs éléments intégrant les Forces Spéciales de l'Armée Impériale. A ce point, leurs états de service étaient suffisants pour demander leurs transferts au sein du Corps des Stormtroopers.

Une fois à Carida, les 150 000 cadets, dont la formation coûtait environ 500 000 crédits payés par l'Etat impérial, suivaient une formation de quatre ans au sein du complexe de Cliffside. Les meilleurs éléments devenaient leaders de cadets et avaient d'excellentes chances d'accéder au grade de lieutenant et d'ainsi prendre le commandement d'une section. Les entraînements avaient lieu au terrain militaire ou bien sur un lieu nommé Les Dents de Tarkin, une reconstitution de combats grandeur nature suffisante pour tester l'aptitude des futurs soldats d'élite. A l'issue de la formation, les cadets devaient effectuer un exercice Oméga, c'est-à-dire leurs baptêmes du feu : l'Assaut sur AX-456 mené par le Leader des cadets Kyle Katarn en est un exemple. Au cours d'une cérémonie des diplômes, les cadets apprenaient quelles unités ils allaient rejoindre. Les meilleurs éléments pouvaient par la suite intégrer la prestigieuse école des Stormcommando mise en place par Crix Madine. Enfin, les meilleurs Stormtroopers de la Galaxie pouvaient rejoindre les rangs de la Garde Royale Impériale.

Ce furent quatre années durant lesquelles ils nous réduisirent à néant et nous modelèrent ensuite pour devenir les piliers de l'Ordre Nouveau.

Isila Drutch

Bien sûr, ces soldats d'élite devaient faire allégeance à l'Empereur Palpatine, dont ils étaient le bras armé. Leurs cours étaient entrecoupés de séances de propagande servies par des officiers du COMPNOR, leurs connaissances quant aux bases de l'Ordre Nouveau - supériorité des humains par rapport aux aliens conformément à la Haute Culture Humaine, haine des éléments "terroristes" que constituaient les Rebelles, etc. - testées sur une base régulière. Cependant, il arrivait que le vernis craque. C'était d'ailleurs souvent le cas avec les Stormtroopers issus de mondes sur lesquels l'Empire Galactique avait commis des atrocités. Ainsi, Kyle Katarn découvrit que Jerec, l'homme qui l'avait complimenté pour ses actes de bravoure, n'était autre que celui qui avait décapité son père, Morgan Katarn ! D'autres refusaient purement et simplement d'accomplir davantage de crimes à l'encontre d'innocents. Aussi un sergent comme Davin Felth assassina-t-il le capitaine Mod Terrik sur Mos Eisley, alors qu'ils devaient procéder à l'arrestation de Han Solo et de Chewbacca, pour lui avoir demandé de massacrer des Jawas. Ou encore Daric LaRone et ses camarades de la Main du Jugement, qui désertèrent après l'assassinat d'un major de l'Imperial Security Bureau suite à un massacre mené sur Teardrop.

Stormtroopers de la Force Tempête

Stormtroopers de la Force Tempête

Missions

Généralement, ils étaient assignés à des mondes prioritaires. La simple vision des armures blanches éclatantes suffisait généralement à étouffer les velléités de rébellions sur les mondes contrôlés par l'Empire Galactique. Toutefois, ce pouvait être le contraire : les Stormtroopers devaient payer pour les crimes commis au nom de l'Empereur ! Ainsi, ils devenaient des cibles aisées pour les guérilleros de l'Alliance Rebelle, notamment ceux des opérations spéciales ou des Infiltrateurs du 5e Régiment des SpecForces . Sur une planète sous loi martiale comme Derilyn, dans le Secteur Elrood, les Stormtroopers qui contrôlaient la capitale Tekar n'étaient pas parvenus à isoler les Rebelles des amis de Paran, un groupe de résistance dirigé par Melodia Fharn. Au contraire, leurs contrôles procédés aux coins de rues n'avaient fait que renforcer la haine des citoyens accablés d'impôts et de violence.

La surveillance de complexes d'importances stratégiques était également l'une de leurs missions. Les plus célèbres furent bien entendu ceux appartenant aux deux légions stationnées sur l'Etoile Noire I et, quatre années plus tard, ceux de l'Etoile Noire II et ceux qui participèrent à la défense du bunker de contrôle. Kyle Katarn élimina de nombreux Stormtroopers lors de sa Mission sur Danuta, ainsi qu'en orbite d'Altyr V ceux qui avaient la charge de défendre des astéroïdes équipés d'un modèle réduit de superarme. De plus, ils épaulaient d'autres organismes impériaux dans leurs missions, aussi n'était-il pas rare de voir des Stormtroopers assister des membres des Douanes Impériales dans leurs missions. Ambassadeurs, amiraux, gouverneurs Moffs et Grands Moffs recevaient une garde d'honneur composée de dix stormtroopers dès leur entrée en fonction.

Rencontres au détour d'un couloir de l'Etoile Noire I

Rencontres au détour d'un couloir de l'Etoile Noire I

Les Stormtroopers pouvaient également mener des assauts contre des bâtiments ennemis depuis des vaisseaux de la Marine Impériale. Citons ainsi la fameuse attaque par les membres de la 501ème du Tantive IV de la Princesse Leia Organa lors de sa Fuite sur Tatooine. Ils pouvaient également être déployés au sol par plusieurs biais : Navette d'Assaut Beta ou Navette d'assaut Gamma, Navette de Débarquement Sentinel, Navette Mu-3, Navette Zeta, Transport de Stormtroopers Dx-9 Delta, voire le Transporteur d'Assaut Impérial.

Lors des attaques terrestres, les soldats prenaient place à bord de Transport de troupes GPT-117 ou de HAWw A5 Juggernaut ou d'AT-AT, étaient épaulés par des AT-ST ou des TP-TT, puis devaient en général établir une tête de pont pour faciliter l'atterrissage du reste des troupes régulières. Il n'était pas rare de voir les Stormtroopers monter à l'assaut en premier, commandés par des officiers de l'Armée Impériale, et ce afin d'insuffler un esprit combattif au sein de troupes moins équipées.

Toutefois, alors que le commandement avait été unitaire avant la Bataille d'Endor, la désintégration de l'Empire Galactique en multiples territoires autonomes, ainsi que la constante lutte des clans au sommet de l'Etat impérial, obligèrent de nombreuses unités de cette infanterie d'élite à choisir un clan. Les Stormtroopers de Blackhole et les Stormtroopers de Lumiya avaient déjà choisi le leur, mais qu'en étaient-ils de nombreux autres ? Dans la mesure où de nombreuses personnalités se réclamaient de l'héritage de Palpatine et souhaitaient accéder au trône, le choix des Stormtroopers était plus que limité : jamais, en tant que corps indépendant, ils ne jouèrent le rôle de garde prétorienne dans le choix d'un éventuel Empereur. Force est de constater que les unités locales firent le choix de suivre les leaders militaires locaux - ce qui n'empêcha probablement pas des transferts. De même, la question de leur position au cours de la Guerre Civile Impériale reste en suspens : le corps se joignit-il à l'Armée Impériale, voire à la Marine Impériale, contre les forces du COMPNOR, la CompForce ? Reste que les Stormtroopers se maintinrent jusque sous l'Empereur Roan Fel III, lors de la Guerre Sitho-Impériale : de nombreuses unités s'entretuèrent en fonction de l'allégeance de leurs officiers soit au Nouvel Ordre Sith, soit au Nouvel Empire Galactique.

Stormtroopers en première ligne sur Jabiim

Stormtroopers en première ligne sur Jabiim

Stormtroopers connus

Han Solo et ses amis capturés par les Stormtroopers de la 501ème

Han Solo et ses amis capturés par les Stormtroopers de la 501ème

Armements

Pour mener à bien les missions de leurs soldats, le corps des Stormtroopers ne lésinait pas sur les moyens. En voici une liste non-exhaustive :

Spécialisations

Références

Les plus consultés ensuite...