Siège d'Ukio

Le siège d'Ukio fut une des batailles de la campagne du Grand Amiral Thrawn. Elle visait à s'emparer d'une planète vitale pour l'approvisionnement de la flotte impériale en campagne, et à détruire au passage quelques éléments néo-républicains.

Evènement survenu en marge de la Campagne du Grand Amiral Thrawn, le siège d'Ukio fut à la fois une diversion et la conquête d'une planète à l'importance stratégique non discutable...

S'emparer du secteur Abrion

La planète Ukio est connue depuis longtemps pour être l'un des principaux producteurs de biens alimentaires de la Bordure Extérieure. L'armée au service de Thrawn devait, comme toutes les autres, s'approvisionner pour ne pas voir ses lignes se distendre; et vivre du pillage, la pire chose aux yeux du militaire Chiss. Pour cela, un plan brillant émergea de son esprit de stratège émérite : occuper les forces néo-républicaines en envoyant les éléments de sa flotte - les Star Destroyer Imperial I Bellicose, Death's Head, Judicator, Nemesis et Relentless - attaquer des points stratégiques du gouvernement de Coruscant. Parmi ceux-là, Ando, Crondre et Filve, planètes qui devaient être secourues par la garnison d'Ord Pardron, que les forces impériales devaient par ailleurs sérieusement endommager, voire même l'annihiler.

Mais pour accomplir son projet, Thrawn avait bien entendu besoin du concours du clone du Maître Jorus C'baoth, Joruus C'baoth, lequel s'était terré dans une salle qu'il avait aménagée à bord du Chimaera. Le Jedi Noir afficha, comme à son habitude, du mépris pour l'ancien membre du Département Judiciaire de la République Galactique, qui l'avait connu de réputation lorsque fut lancé le projet Vol vers l'Extérieur.

-- Parce que vous persistez à croire que la Nouvelle République va danser comme une marionnette ?
-- Bien entendu. Le Grand Amiral a étudié à fond le comportement de l'ennemi.
-- Il a étudié ses diverses formes d'art. Ce qui sera certainement très utile lorsque la Nouvelle République n'aura plus que des artistes à nous opposer.
__Remarque acide de C'baoth à Pellaeon

Le rôle de C'baoth consistait à faire larguer les câbles de remorquage à des cargos impériaux maquillés en cargos civils à l'intérieur même du bouclier planétaire hérité des années ayant suivi la Proclamation de l'Ordre Nouveau. Comme d'un seul homme, les cargos les décrochèrent dès qu'ils franchirent le bouclier. Ce fut à ce moment que le destroyer personnel du Chiss émergea de l'hyperespace pour se positionner face à Ukio. Ouvrant une fréquence de communication à l'adresse de la Haute Vassalité - la royauté et gouvernement planétaire -, Thrawn ordonna la reddition totale des forces planétaires. Cependant, le gouvernement ne répondit pas à la première sommation dictée par le Chiss. A la seconde, l'officer des communications du pont du Chimaera informa Thrawn qu'ils semblaient paniqués.

Faire plier Ukio, ou la démonstration de la force impériale

Pour faire plier Ukio, équipée d'un bouclier planétaire très efficace, le militaire Chiss ordonna à C'baoth de procéder à un bombardement orbital. Bien entendu, il savait qu'il échouerait. Du moins en partie, car lorsque les tirs furent absorbés par l'écran d'énergie du bouclier, les cargos dissimulés sous celui-ci prirent le relais tel un effet spécial et firent feu sur les deux principales bases planétaires, qui furent littéralement détruites. Cette petite mise en scène eut le don d'impressionner les habitants d'Ukio puisque l'un des représentants de la Haute Vassalité, Tol dosLla, les contacta avant la mise en oeuvre d'une troisième salve, qui aurait eu pour conséquence désastreuse la destruction de deux boucliers-relais de surface, et l'ouverture à un débarquement terrestre des forces du Général Freja Covell.

Thrawn ordonne le bombardement orbital Thrawn ordonne le bombardement orbital

-- Nous requérons que vous cessiez votre bombardement d'Ukio jusquà ce que nous discutions des termes de notre reddition.
-- Mes termes sont très simples. Tout d'abord, vous abaisserez votre bouclier planétaire afin de permettre à ma force de se poser. Ensuite, vous nous remettrez le contrôle de tous les générateurs et de l'ensemble de l'armement sol-espace. Tous les véhicules de combat dont le gabarit est supérieur aux speeders de commandement seront rassemblés dans les bases militaires qui vous seront assignées et placés sous contrôle de l'Empire. Vous relèverez certes de l'autorité impériale, mais votre système politique et social restera placé sous votre contrôle. [...]
-- Et il n'y aura plus d'impôts en temps de guerre ? Plus de conscription parmi notre jeunesse ?
-La réponse est un non ferme à votre seconde question. Et un non mitigé à la première. [...] Il est probable que votre participation à l'effort de guerre viendra de votre production alimentaire et de votre industrie.
__Tol dosLla à Thrawn

En l'espace de quelques heures, Thrawn s'était rendu maître d'une planète essentielle, le peuple Ukien étant réputé pour son agriculture. Mais un autre évènement vint troubler cette victoire : la faim de capturer les futurs jumeaux de Leia Organa Solo se réveilla en Joruus C'baoth, car il venait de repérer la mère, son mari - Han Solo - et leurs futurs enfants sur Filve.

Course-poursuite sur Filve

Cela aurait dû être une mission diplomatique sans coup de blaster à tirer, mais Leia Organa Solo, Han Solo, Chewbacca, C-3PO et l'Escadron Rogue de Wedge Antilles furent pris par surprise par l'attaque du Judicator. Les Fliviens avaient, quant à eux, levé leurs boucliers au bon moment mais refusaient de l'abaisser à nouveau pour recueillir l'équipe diplomatique. Han observa dans l'espace la présence de vaisseaux issus de la Flotte Katana, ce qui lui fit dire que cette attaque avait été planifiée indépendamment de leur présence, puisqu'aucun Noghri ne les poursuivait. Pour s'enfuir le plus rapidement possible et sans perte, Han contacta Wedge pour lui demander de se mettre en formation conformément à l'une des figures inventées par le célèbre pilote Pash Cracken, fils d'Airen Cracken : le Cracken's Twist.

Comme d'un seul homme - les Rogues n'avaient pas besoin de la Méditation de Combat pour se coordonner -, les X-Wing se déployèrent en une formation complexe qui devait, selon Han, leur permettre de gagner la sortie en faisant croire à un effet de camouflage. En même temps, le fait que les Impériaux les poursuivissent permettait à Filve de respirer un peu plus, le temps à la garnison d'Ord Pardron de dépêcher des forces sur place. Mais peu de temps avant de passer en hyperespace, un malaise prit la Princesse d'Alderaan :

Leia : Il y avait... quelque chose d'autre là-derrière. Une sorte de... Je ne sais pas.
C-3PO : Peut-être était-ce similaire à ce malaise que vous avez eu près d'Endor ? Vous vous rappelez ? Vous vous êtes évanouie pendant que Chewbacca et moi réparions le...
Han : De quel genre de malaise s'agissait-il ?
Leia : Lors de notre premier passage en orbite autour d'Endor, nous avons traversé le secteur où l'Etoile Noire a explosé. Et, durant quelques secondes, j'ai senti la présence de l'Empereur. C'est tout.
Han : Ah, vraiment ! Un empereur défunt essaie de s'en prendre à toi et tu considères que ça ne vaut même pas la peine d'être mentionné ?

Leia promit de passer un examen dès qu'ils seraient de retour sur Coruscant. Mais le cœur du mal n'était pas là. Elle et son mari étaient loin de se douter que Joruus C'baoth ferait tout pour s'emparer des futurs jumeaux ! Le Jedi Noir s'en prit d'ailleurs brutalement au militaire Chiss, qu'il accusa de ne pas tenir parole :

Grand Amiral Thrawn, vous n'avez pas réussi à me livrer mes Jedi. Vous avez échoué, vous et vos Noghris domestiqués... Tout votre Empire a échoué. [...] Vous allez avoir une dernière chance. Mais je vous préviens : elle sera vraiment la dernière. Après, je prendrai moi-même l'affaire en main. Autre chose encore : si vous ne parvenez pas à accomplir une mission aussi facile, je songerai à vous démettre de vos fonctions de chef des forces militaires de l'Empire.

Sur cela, Thrawn et Gilad Pellaeon le laissèrent en paix dans ses quartiers. Le Grand Amiral devait réfléchir à un plan pour à la fois s'emparer des jumeaux d'Organa Solo et éliminer la Nouvelle République.