Executor

Executor

Executor
Informations générales
Type de vaisseau
  • Vaisseaux Capitaux
  • Vaisseaux Baptisés
Constructeur/Producteur
Apparition
  • +0.5 ap. BY
Disparition
  • +4 ap. BY
Lieu de perdition
Caractéristiques techniques
Modèle/Classe
Taille
  • 19 kilomètres
Armement
  • 2000 turbolasers lourds
  • 2000 turbolasers
  • +4
Capacité
  • Minimum de 144 Chasseurs TIE
  • 30 AT-AT
  • +3
Equipage
  • 280 000 membres d'équipage
  • 1590 artilleurs
Passagers
Vitesse spatiale
  • 40 MGLT
Hyperpropulsion
Hyperpropulsion d'urgence
  • x10
Autonomie
  • 6 ans
Commerce
Disponibilité
  • Non disponible à la vente
VaisseauL'Executor était le Super Star Destroyer personnel de Darth Vader, escorté par l'Escadron de la Mort. Il s'illustra lors de batailles de Hoth et d'Endor.

C'est Vader...

Luke Skywalker, en apercevant l'Executor

Spécificités techniques de l'Executor

Plus long vaisseau de la Marine Impériale construit (1), le Super Star Destroyer Executor, vaisseau personnel de l'Apprenti Sith Darth Vader, mesurait dix-neuf kilomètres, soit un kilomètre cinq cents mètres de plus que le Super Star Destroyer Eclipse, pourtant vaisseau personnel de l'Empereur Palpatine ! Son design fut confié aux soins de Lira Wessex et la construction à Kuat Drive Yards, dans le Système Scarl, avant son assemblage final dans les Chantiers Navals de Fondor. Au total, ce furent plus de mille cent milliards de crédits impériaux qui avaient été déboursés pour sa construction.

Executor

Il ne fallait pas moins de treize propulseurs pour faire évoluer ce mastodonte dans l'espace, tous alimentés par un réacteur principal situé sous le centre de la superstructure. Cette dernière avait une forme de flèche et la majorité des quartiers d'habitations et armements y étaient situés. Pour protéger le SSD, deux générateurs de boucliers, sur le modèle de ceux que l'on pouvait trouver sur un Star Destroyer Imperial I, trônaient sur la tour de commandement. Deux mille turbolasers et deux mille turbolasers lourds étaient répartis sur la superstructure centrale, ainsi qu'à bâbord et tribord, au niveau des hangars. Deux cent cinquante tubes de missiles à concussion de trente missiles chacun, ainsi que deux cent cinquante canons à ions et cinq cents canons lasers complétaient ce puissant arsenal. L'équipage pouvait également arraisonner plusieurs vaisseaux avec l'aide d'un des quarante Rayons Tracteurs Phylon Q7 de la compagnie Phylon Transport. Au total, mille cinq cent quatre-vingt-dix Artilleurs impériaux étaient nécessaires.

Passerelle de commandement

Passerelle de commandement

Quant à l'équipage, on l'estimait à un peu moins de deux cent quatre-vingt mille hommes. Les hommes de l'infanterie de Marine protégeaient le vaisseau d'éventuels visiteurs, tandis que la 501ème Légion protégeait Darth Vader. D'autres troupes pouvaient rejoindre l'Executor sur demande du Seigneur Noir de la Sith : ainsi, Maximilian Veers et sa Force Blizzard furent stationnés aux côtés des trente AT-AT, des quarante AT-ST et des nombreux Vaisseaux de Débarquement Y-85 Titan. De plus, on estimait à cent quarante-quatre le nombre minimum de Chasseurs TIE que pouvait embarquer le SSD, et un millier au maximum compte tenu de la superficie gigantesque de ses hangars.

Bien entendu, la passerelle commandait tout. Chaque unité d'ingénieurs ou de soldats devait faire son rapport à ses sous-officiers, puis directement aux officiers placés dans la fosse de commandement. La station de combat était située à droite de la passerelle, celle en charge de la défense à gauche. Les consoles de communications et des renseignements de la flotte, en charge de coordonner les efforts de l'Escadron de la Mort pour la recherche de la base de l'Alliance Rebelle, étaient quant à eux situés en retrait, en face du projecteur d'hologramme depuis lequel Vader entrait en communications avec les capitaines de destroyers sous ses ordres. Quant aux quartiers personnels de l'Apprenti Sith, ils avaient été installés dans le couloir menant à la passerelle. Vader y disposait d'une Chambre Hyperbarique pour y exercer sa méditation ou communiquer sans avoir à se déplacer. On suppose qu'une vaste salle destinée à la communication via l'HoloNet était également disponible dans ses quartiers, et utilisée notamment pour recevoir les ordres de l'Empereur. Ce fut d'ailleurs depuis celle-ci que Darth Sidious ordonna à son apprenti de convertir le jeune Luke Skywalker au Côté Obscur...

Executor

Histoire

L'Executor était l'héritier du Projet Sarlacc dirigé par Lira Wessex, ayant mis au point un SSD d'une taille de douze kilomètres. Ce dernier fut cependant détruit par les forces du sénateur d'Alderaan Bail Organa. Dans un vaisseau encore en chantier, sous la supervision de l'Amiral Amise Griff, Darth Vader y accueillit son apprenti Starkiller. Griff indiqua à la Rébellion qu'il était membre d'un complot destiné à renverser Vader, et envoya des informations sur la construction en orbite de Fondor. Luke Skywalker s'y rendit et découvrit alors le plus grand vaisseau jamais réalisé encore en construction. Une fois le SSD définitivement en service, Darth Vader demanda en premier test qu'il fut assigné à la destruction de la base de l'Alliance Rebelle connu sous le nom de Dépôt de Laakteen. Il mit ensuite le cap sur Yavin IV, à proximité de laquelle l'Etoile Noire I avait été détruite et où le Grand Moff Wilhuff Tarkin avait trouvé la mort. Un blocus fut imposé à la planète mais la majorité des troupes rebelles avaient alors évacué le Grand Temple Massassi. Une ruse de Skywalker parvint à faire entrer en collision le destroyer personnel de Griff avec les boucliers de l'Executor, qui tinrent tout de même bon. La Flotte Rebelle en profita pour plonger en hyperespace. Vader allait tout mettre en œuvre pour retrouver le jeune homme.

L'Amiral Kendal Ozzel fut nommé premier officier du bâtiment un an après la Bataille de Yavin. Ce fut à cette époque que le Rebelle Jorin Sol fut "retourné" et qu'il livra les coordonnées de la flotte. Le SSD et l'Escadron de la Mort sortirent de l'hyperespace, pendant que Janek Sunber tentait de s'emparer de son ami d'enfance, Luke Skywalker. Mais la flotte ennemie parvint une nouvelle fois à s'échapper. Quelques temps plus tard, ce fut depuis l'Executor que Vader coordonna le projet Darktrooper. Kyle Katarn infiltra le SSD au cours d'une Mission sur l'Executor et, de là, une Mission sur l'Arc Hammer, qu'il détruisit alors que le Seigneur Sith observait la scène depuis sa passerelle de commandement...

Deux années plus tard, la chasse lancée par la Main de l'Ombre visant à retrouver la nouvelle base de la Rébellion battait son plein. Alors que le SSD croisait dans le système Qeimet, le capitaine Firmus Piett reçut un signal d'un droïde-sonde déployé sur la planète Hoth, laquelle retransmit des images d'un générateur de boucliers militaire. Vader avait la certitude que les Rebelles étaient présents sur cette planète glaciale et que le jeune Skywalker serait avec eux. Ozzel osa émettre l'hypothèse qu'il pouvait s'agir de contrebandiers ou d'une colonie non-homologuée ; il avait osé remettre en cause la certitude du Sith, il allait payer plus tard de sa vie une sortie trop proche de la planète visant à "surprendre" les Rebelles.

L'Executor sort du champ d'asteroïdes du système Hoth

L'Executor sort du champ d'asteroïdes du système Hoth

Ils furent nombreux à s'échapper et Vader ordonna alors de se mettre à la recherche du Faucon Millenium de Han Solo, avec la Princesse Leia Organa comme passagère, dans le champ d'astéroïdes du système. Chasseurs et Bombardiers TIE furent déployés pour ratisser les plus larges astéroïdes et faire sortir le vaisseau traqué de sa cachette. Cela fonctionna, mais Lorth Needa le laissa s'échapper et sa vie fut sacrifiée sur le sol de la passerelle de commandement. Entre temps, Vader avait reçu les chasseurs de primes les plus prestigieux de la Galaxie sur l'Executor - Boba Fett, Bossk, Dengar, IG-88, 4-LOM, Zuckuss - afin qu'ils lui livrassent le Corellien. Ce dernier était parvenu à s'accrocher à un destroyer et passa en hyperespace pour Bespin. Fett en informa Vader et le SSD mit le cap sur la planète abritant la Cité des Nuages.

Après avoir échoué à capturer Luke Skywalker, mais tout de même réussi à lui retirer l'usage de sa main droite, Vader tenta à nouveau de capturer l'équipage du Faucon Millenium en orbite de Bespin. Les équipes techniques de l'Executor ayant saboté l'hyperdrive du vaisseau, ce dernier ne pourrait passer en hyperespace et serait donc à la merci des puissants rayons tracteurs. Toutefois, le droïde R2-D2; informé par l'ordinateur central de la Cité des Nuages, parvint à réparer les dégâts et le transport corellien passa en hyperespace sous les yeux ébahis de Firmus Piett et de son équipage. Darth Vader ne lui en tint pas rigueur. Un peu plus tard, laissée pour morte, Shira Brie allait être sauvée par Vader et guérie à bord du SSD.

L'Executor détruit le Poing de Falleen

L'Executor détruit le Poing de Falleen

Six mois plus tard, quand la tension entre l'Apprenti Sith et l'Underlord du Soleil Noir Xizor fut à son paroxysme, le Sith fut envoyé aux côtés de l'Amiral Ledre Okins détruire une prétendue base de la Rébellion située dans les Astéroïdes de Vergesso. Aussi, quand Vader découvrit que le Falleen était derrière les tentatives d'assassinats à l'encontre de son fils, l'Executor fut l'instrument de sa vengeance : les turbolasers du Super Star Destroyer eurent tôt fait de transformer le Poing de Falleen en une gigantesque boule de feu.

Six mois plus tard, à la veille de la Bataille d'Endor, l'Executor fut mis au service de la défense de l'Etoile Noire II. Vader était d'avis de porter un coup définitif à la Flotte Rebelle en orbite de Sullust sans avoir à jouer plus longtemps avec la Rébellion. Mais l'Empereur Palpatine avait un autre plan : la Rébellion serait écrasée et le SSD, entouré de l'Escadron de la Mort, devrait se cacher de l'autre côté d'Endor puis émerger derrière les Rebelles pour les empêcher de s'enfuir pendant qu'ils seraient annihilés les uns après les autres par le superlaser.

Allez sur le vaisseau de commandement et attendez mes ordres.

Palpatine à Vader

La navette Tydirium s'apprête à envoyer ses codes à l'Executor

La navette Tydirium s'apprête à envoyer ses codes à l'Executor

Une navette, Tydirium, se présenta alors avec des codes anciens mais corrects, selon Piett. Vader avait-il senti la présence de son fils à bord ? Il déclara qu'il allait s'en occuper. Il se rendit plus tard sur Endor, laissant Piett seul aux commandes. Quand la flotte ennemie commandée par l'Amiral Ackbar émergea de l'hyperespace, le piège fonctionna comme prévu : le superlaser eut le temps de faire feu deux fois, mais les Rebelles se rapprochèrent plus près des destroyers, empêchant par là l'Etoile Noire II de faire feu à nouveau sous peine de détruire ses propres vaisseaux - et surtout l'Executor ! Sur ordre du Mon Calamari, les chasseurs ennemis utilisèrent leurs torpilles à protons pour faire exploser les générateurs de boucliers. Quand ces derniers tombèrent, le leader de l'Escadron Vert d'A-Wing, Arvel Crynyd, fonça droit dans la passerelle, qui explosa. Le SSD ayant perdu tout contrôle, il alla éperonner la surface de l'Etoile Noire II, explosant dans une gigantesque boule de feu.

Les derniers instants de l'Executor

Les derniers instants de l'Executor

Personnel connu à bord de l'Executor

Autres SSD de classe Executor connus

Cette fiche est dédiée à Benson800 pour son anniversaire, et à l'ami Tarkin-Sienar.

Note : la première mesure de 8 km est apparue dans les sourcebooks West End Games. Elle a été par la suite réévaluée sur le site officiel à 12.8 km, mais a été contestée par l'auteur Curtis Saxton, arguant plutôt d'une longueur de 17.8 km. Plusieurs sources sont venues par la suite infirmées ces mesures, préférant celle de 19 km.

Références

Beaux Livres
  • Wanted by Cracken, 1993
  • Galaxy Guide 3: The Empire Strikes Back, 1988
  • Galaxy Guide 5: Return of the Jedi, 1990
  • The Essential Guide to Warfare, 2012
  • The Essential Guide to Vehicles and Vessels, 1996
  • The Essential Chronology, 2000
  • The New Essential Guide to Vehicles and Vessels, 2003
  • The New Essential Chronology, 2005
  • Starships of the Galaxy , 2007
  • Les Carnets de l'Empire, 2014

Les plus consultés ensuite...