Okins

Ledre Okins.

Amiral de la Marine Impériale, Ledre Okins commanda un temps le Super Star Destroyer Executor sous les ordres de Darth Vader.

Amiral de la Marine Impériale, Ledre Okins était un homme entre deux âges, probablement un ancien cadre du Département Judiciaire. Contrairement à de nombreux autres collègues, il avait la réputation de bien analyser les risques, de calculer les probabilités de remporter la victoire et plus important que tout, ne sous-estimait jamais son ennemi, même s'il lui était inférieur en nombre et en puissance de feu. Il avait accédé au grade d'amiral par son simple mérite. Considérant Okins très apte à remplir toutes les missions, l'Empereur l'avait placé directement sous les ordres de Darth Vader pour en faire un jouet parfait. Il fut nommé commandant de l'Executor avant Kendal Ozzel et Firmus Piett, mais également nommé à la tête de l'Escadron de la Mort pour aller détruire la "base" de l'Alliance Rebelle située dans les Astéroïdes de Vergesso au cours de l'Opération contre Vergesso, et ce "grâce" aux informations livrées par l'Underlord du Soleil Noir, le Prince Xizor.

Muté par la suite sur un autre bâtiment, il ne participa pas à la Bataille d'Endor et fut stationné sur Colla, jusqu'en 5 après la Bataille de Yavin, probablement pour procéder à la défense du Secteur Orus, dernière ligne avant Brentaal IV, et donc Coruscant. Ce fut à cette date que la Nouvelle République, héritière de l'Alliance Rebelle victorieuse de l'Empire Galactique, déclencha une offensive destinée à reprendre le plus de planètes en un minimum de temps : la Campagne contre les Seigneurs de la guerre. Un groupe de la Troisième Flotte de Défense néo-républicaine, mené par l'Amiral Willham Burke, tenta une diversion avec une série de raids et l'envoi de fausses informations, qui aboutit à un ordre de l'Amiral Okins à sa flotte de plonger en hyperespace droit dans un champ d'astéroïdes, ayant pour résultat sa destruction quasi-intégrale ! Réfugié sur le monde-forteresse de Colla (1), il livra un dernier combat perdu d'avance et trouva la mort.

Note : l'Essential Atlas indique que la garnison de Chazwa, considérée pourtant comme un monde-forteresse impérial, est abandonnée en 5, ce qui peut laisser à penser qu'Okins l'avait également sous ses ordres.