Super Star Destroyer Eclipse

Sans conteste le vaisseau au potentiel le plus destructeur jamais construit le Super Star Destroyer Eclipse fut mis en chantier peu après la bataille de Hoth, à partir de spécifications déterminées par l'Empereur lui-même.

Sans conteste le vaisseau au potentiel le plus destructeur jamais construit le Super Star Destroyer Eclipse fut mis en chantier peu après la Bataille de Hoth, à partir de spécifications déterminées par l'Empereur Palpatine lui-même. Conçu avec le Super Star Destroyer Sovereign pour assurer la domination de l'Empire Galactique sur la Galaxie, l'Eclipse était un bâtiment impressionnant et massif de 17 500 mètres de longueur.

La caractéristique la plus innovante de l'Eclipse était son armement principal : un superlaser adapté de celui monté sur l'Etoile Noire I, mais qui ne se composait que d'un seul laser et non de huit combinés, comme sur le modèle original; cependant les lentilles de focalisation et les générateurs énergétiques modernes utilisés arrivaient à maintenir la puissance de cet unique rayon aux deux tiers de celui de la station de combat. Ainsi, si l'énergie délivrée était trop faible pour détruire une planète, elle suffisait amplement pour passer outre les plus puissants boucliers planétaires et annihiler des continents entiers -et à fortiori pour détruire même les plus gros vaisseaux capitaux rebelles. Néanmoins, l'Eclipse possédait également un armement conventionnel surpuissant : 550 canons laser lourds assimilables à des turbolasers lourds, 500 batteries de turbolasers, 75 canons à ions, 100 projecteurs de Rayons Tracteurs et 10 projecteurs de puits de gravité pouvant empêcher les déplacements hyperspatiaux. Le tout requérant 700 000 hommes d'équipage.

Sa protection était assurée par une coque hyper-résistante couleur d'ébène (ce qui avait l'avantage de la rendre très difficilement détectable) faite d'alliages et par de très puissants boucliers déflecteurs, que seul un superlaser pouvait espérer franchir. Contre toute attente et en dépit de sa taille, sa vitesse spatiale demeurait acceptable, comparable à celle d'un Star Destroyer Victory I, tandis qu'il possédait une hyperpropulsion de classe 2.

L'Eclipse II près de la Lune de Pinnacle L'Eclipse II près de la Lune de Pinnacle
Vaisseau gigantesque, le Super Star Destroyer de classe Eclipse embarquait dans ses flancs une véritable armée : 150 000 soldats d'élite, 100 AT-AT et cinq bases de garnison préfabriquées, un bataillon d'assaut de la CompForce, une légion de la Garde Royale Impériale et quelques Imperial Sovereign Protectors pour la protection de l'Empereur. Par ailleurs, sa dotation en vaisseaux de soutien était elle aussi très impressionnante : 600 Intercepteurs TIE en cinquante escadrons, 96 Bombardiers TIE et une multitude de petits vaisseaux de transport et de servitude, dans un hangar suffisamment grand pour accueillir un Star Destroyer Victory I.

Le premier vaisseau de cette classe, l'Eclipse, vit sa construction débuter en l'an 3 sur Kuat, et servit quelque temps comme lieu de réunion entre les Grands Amiraux impériaux. Mais l'ampleur du chantier attira l'attention du seigneur du crime Tyber Zann qui envoya ses agents sur place. Ainsi, dès que le superlaser se fut révélé opérationnel quelques mois avant la Bataille d'Endor, Zann organisa une attaque contre Kuat qui lui permit de détourner le gigantesque vaisseau encore en construction. Le seigneur du crime espérait pouvoir devenir, avec l'aide de ce vaisseau d'une puissance inédite, le véritable maître de la galaxie et engagea dès lors une guerre à la fois contre l'Empire Galactique et l'Alliance Rebelle, conflit au cours duquel l'Eclipse prouva toute sa puissance lorsqu'il détruisit l'Annihilator, un Super Star Destroyer Executor sous les ordres de l'Amiral Gaarn, peu après la bataille d'Endor. Mais, sachant pertinemment qu'un vaisseau de ce type était trop gros pour ses opérations criminelles, Zann finit par l'abandonner, laissant aux impériaux le loisir de l'achever.

Bien que de nombreuses voix au sein de l'Empire Galactique se fussent positionnées en faveur de son ferraillage, qui eut permit d'entretenir une vaste flotte de modèles de Star Destroyers Imperial I, sa construction reprit, jusqu'à ce que Kuat tombe entre les mains de la Nouvelle République au cours de la Prise de Kuat. Alors, l'Eclipse s'enfuit jusqu'à Byss avec à son bord une grande partie des ingénieurs de Kuat Drive Yards, et c'est en orbite de cette dernière planète qu'il fut achevé, ne jouant plus qu'un rôle de station de défense jusqu'en l'an 10, année durant laquelle ce vaisseau fut effectivement lancé... et put servir dans le rôle pour lequel il avait été conçu, celui de vaisseau amiral de l'Empereur Palpatine.

En effet, l'Empereur ressuscité prit le commandement du vaisseau lorsqu'il décida de s'attaquer à la base de la lune de Pinnacle, qui abritait le quartier général de la Nouvelle République depuis la reprise de Coruscant par les différentes factions impériales. Et c'est en orbite de la lune de Pinnacle que ce gigantesque vaisseau trouva sa fin : lui qui avait été conçu pour résister à tous les assauts pouvant être menés par des flottes spatiales fut finalement détruit par la tempête de force créée par son propre créateur qui en perdit le contrôle après avoir été déstabilisé par Leia Organa Solo.

L'année suivante, un nouveau modèle de l'Eclipse, le Super Star Destroyer Eclipse II fut achevé pour servir de nouveau de vaisseau amiral au nouvel avatar de Palpatine. Alors que Palpatine commençait à s'affaiblir du fait du sabotage dont Carnor Jax avait été l'instigateur, l'Eclipse II le transporta jusqu'à Onderon, où il avait prévu de transférer son esprit dans le corps du nouveau né Anakin Solo. Mais pendant que Palpatine trouvait la mort, "absorbé" par Empatojayos Brand, R2-D2 et Lando Calrissian infiltrèrent le vaisseau et piratèrent ses ordinateurs, et, lorsque l'Eclipse II revint sur Byss, il entra en collision avec le Galaxy Gun, entraînant dans leur destruction la planète elle-même, victime d'un missile de la pièce d'artillerie géante.

Après les sinistres événements de l'an 10 et de l'an 11, personne n'entreprit plus jamais de construire des vaisseaux de ce type, trop coûteux pour être construits par un Empire en pleine déconfiture et trop agressifs pour entrer dans les politiques de la Nouvelle République, qui avait déjà fort à faire avec sa reconstruction.

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Byss
Byss
Planètes
Kuat
Kuat
Planètes
Eclipse
Eclipse
Planètes