Rat Womp

Natif de Tatooine, ce quadrupède à fourrure courte, de couleur variant selon les sous espèces, était de taille assez conséquente puisqu'il pouvait atteindre deux mètres de long.

Natif de Tatooine, ce quadrupède à fourrure courte, de couleur variant selon les sous espèces, était de taille assez conséquente puisqu'il pouvait atteindre deux mètres de long. Comme tous les rongeurs il possédait des dents aiguisées et des griffes, qui permettaient à cet omnivore aussi bien de fouiller les tas d'ordures que de chasser ses proies, comme les Profoggs par exemple. Sa patience était l'un de ses atouts : il préférait souvent tendre des embuscades et attendre qu'une proie tombe dans le piège plutôt que de courser ses victimes. Une fois la proie mordue, le rat womp ne la lâchait plus. Son obstination était telle que même mort il ne desserrerait pas les mâchoires.

Sa rapidité de reproduction en fit vite un animal nuisible s'insinuant partout, jusque dans les appartements et magasins, allant même jusqu'à chasser des Jawas pour se nourrir si le reste venait à se révéler insuffisant à leur appétit. Ils se déplaçaient d'ailleurs en bandes d'environ vingts individus, ce qui les rendait assez dangereux. A une certaine période, le préfet impérial de Tatooine avait même mis sur chaque tête une prime de dix crédits, pour inciter à les traquer et tenter d'endiguer cette peste. C'est d'ailleurs ainsi que Biggs Darklighter et Luke Skywalker gagnèrent pas mal d'argent pour l'académie !

Face à plus fort qu'eux, ou face parfois à un bruit sourd ou une lumière trop puissante de nature inconnue, les rats womp « quittaient le navire » ou du moins la partie, préférant la fuite à un affrontement inégal. Certains avaient parfois tenté d'apprivoiser ces bestioles pour en faire des animaux de compagnie.

Parmi les nombreuses sous espèces présentes dans toute la Galaxie, on trouvait principalement sur Tatooine deux sortes : ceux habitant les canyons (de Beggar) et ceux habitant les Plaines de Jundland. La théorie pour l'évolution entre les deux espèces restait de l'ordre de l'hypothèse, mais comme le rat womp des déserts était apparu bien après l'autre, en fait peu de temps après que les impériaux ne débarquent sur la planète, on suppose que celui-ci serait une sorte de dégénérescence de la première espèce, produite par le contact avec les déchets chimiques de l'Empire. L'apparence de ces différents rongeurs s'adapta par ailleurs à leurs milieux, puisque leur fourrure était plus beige chez ceux du désert, tandis que ceux trouvés sur Cularin, vivant dans les marais, possédaient des poils d'un brun sombre et boueux. Leurs longues moustaches à la surface de l'eau ou dans l'air leur servaient de radars en détectant par les vibrations à grande distance l'approche de proies. Cela, allié à un odorat très fin, remplaçait leur vue déficiente.

Articles en rapport

Crédit
Crédit
Cultures
Galaxie
Galaxie
Cultures
Jawa
Jawa
Espèces
Tatooine
Tatooine
Planètes