Droïde Utilitaire ASP

Le droïde utilitaire ASP avait été produit par Industrial Automaton et pouvait être acheté pour seulement un millier de crédits.

-- Laisse moi voir. Le défaut vient du senseur de champ?
-- Négatif.
-- Du séquenceur d'hyperdrive?
-- Négatif.
-- Du turbo-injecteur à ions?
-- Négatif
__Exemple d'un échange frustrant entre un propriétaire et son ASP

Le droïde utilitaire ASP avait été produit par Industrial Automaton et pouvait être acheté pour seulement un millier de crédits. Au moment de sa sortie, il s'agissait d'un prix raisonnable pour les tâches qu'étaient capables d'accomplir ce droïde ouvrier. La plupart des acheteurs étaient des acheteurs de droïdes (particuliers, marchands, etc.) qui désiraient effectuer un premier achat peu coûteux. L'ASP servait en fait de premier modèle pour connaître la gamme complète des droïdes produits par Industrial, dans le but de faire acheter les droïdes astromech de série R, ou bien d'autres droïdes encore. Les ASP ne pouvaient pas faire plus simples : il s'agissait de plusieurs éléments montés autour d'un module central à l'aide de pivots et de vérins hydrauliques. L'essentiel des composants destinés à faire fonctionner le droïde étaient placés dans l'énorme boîte crânienne. Deux senseurs auditifs et un photorécepteur lui permettaient d'effectuer des dialogues avec leurs propriétaires.

Ces droïdes n'avaient été fabriqués que pour effectuer un travail spécifique : c'est ce qui faisait leur grande force. Chaque propriétaire pouvait leur attribuer une tâche en particulier : nettoyage, réparation, manutention, etc. Au total, Industrial sortit dix-neuf versions différentes des ASP, dont la gamme la plus commune dans la galaxie était l'ASP-7. Cependant, l'ASP-19 aussi était très recherché, plus particulièrement pour les utilisateurs de la Force comme Darth Vader, qui s'entraînait au Sabrelaser contre eux à l'intérieur du Palais Impérial en leur faisant tenir des sabrelasers grâce à leurs trois doigts disposés de manière circulaires, ou encore à l'intérieur du Praexum de Luke Skywalker où les étudiants combattaient ces mêmes droïdes pour aiguiser leurs talents de bretteurs.

La fabrication du droïde en plusieurs modules permettait de remplacer facilement les parties endommagées par de nouvelles, pour peu que les propriétaires aient des talents de mécaniciens. Cependant, le plus gros défaut de l'ASP était son vocabulateur limité et son module cognitif de première génération. En effet, au contraire des unités de droïdes de protocole, l'ASP n'était doté que d'un langage limité : Affirmatif ou Négatif, lors de ses échanges avec son propriétaire. Essayer de tirer une information d'un ASP rendait parfois leurs propriétaires fous...