Darth Bane

Darth Bane devint celui qui donna naissance à l'Ordre Sith, en détruisant la Confrérie des Ténèbres et en édictant la Règle des Deux, limitant les Sith à un Maître et un Apprenti. Il fut également le maître de Darth Zannah. Afficher le sommaire

Je suis le Seigneur Noir qui restaurera la gloire des Sith.
_Darth Bane(1, Path of Destruction)

Premières armes dans la Confrérie des Ténèbres

L'ancien jeune homme nommé Dessel avait laissé la place à l'Apprenti Sith Bane. Sous la tutelle des Maîtres Qordis et Kas'im, il commença à apprendre comment exploiter la colère qu'il avait accumulée au cours des années.

Le jeune Apprenti Sith entra très tôt en désaccord avec ses maîtres. Ces derniers prônaient les principes dictés par la Confrérie des Ténèbres, à savoir la force brute et la violence. Mais Bane lui ne se souciait que de la puissance. Il pensait que le Côté Obscur était plus fort que le Côté Lumineux et que si les siens abandonnaient leurs luttes de pouvoir intestines et vaines pour s'unir, alors ils deviendraient invincibles. Ces désaccords de principes ne l'empêchaient pourtant pas de progresser sur la voie de la Sith, et très vite et malgré sa formation tardive, il devint un disciple des plus prometteurs. Au cours d'un duel, il tua un autre apprenti nommé Fohargh et son prestige s'en trouva largement grandi. Mais cette victoire attira l'attention du meilleur élève de sa promotion : Sirak, et celui-ci lança un défi à Bane. Ce dernier bien évidemment le releva, mais le fait d'avoir très récemment appris qu'il était indirectement responsable de l'attaque cardiaque qui avait eu raison de son père l'avait privé de sa connexion avec le Côté Obscur de la Force. Aussi perdit-il lamentablement le combat. Sirak épargna cependant sa vie, au grand désespoir de Bane qui aurait préféré en finir. Qordis fut dégoûté par la défaite de son apprenti et décida de ne plus rien lui enseigner. Il interdit à son disciple de s'entraîner avec les autres étudiants et le consigna dans la salle des archives de l'académie. Cette punition s'avèrerait utile puisqu'elle permit à Bane de se documenter grandement sur les anciens Jen'ari, sur Darth Revan en particulier. Mais à la fin, les dissensions entre lui et son mentor atteignirent un tel point que l'apprenti quitta son maître sans avoir terminé sa formation.

Fort heureusement, avant son départ définitif de l'Académie, Bane avait pris le temps de se perfectionner. Dans le plus grand secret, la traîtresse à l'Ordre Jedi Githany avait continué à le former sur les voies des Sith - car elle voyait en lui le moyen de se débarrasser de Sirak, son seul vrai rival au cœur de l'Académie. Par ailleurs et toujours dans le plus grand secret, Kas'im l'avait initié aux sept techniques principales du Combat au Sabrelaser, lui ayant même offert l'arme de son ancien maître : le Seigneur Na'Daz - qu'il avait lui-même tué pour le "remercier" de son enseignement. Définitivement convaincu que ce serait l'unité de la Sith qui leur assurerait la victoire, Bane décida suite à sa victoire face à Sirak - et au refus de son Maître Sith, Qordis, de l'autoriser à continuer ses recherches dans les archives - de se rendre dans la Vallée des Seigneurs Noirs, espérant y trouver de quoi l'aider à accomplir son projet. Il rentra bredouille au bout de deux semaines et on lui apprit que le Seigneur Kaan appelait tous les Sith à le rejoindre face à l'Armée de la Lumière du Seigneur Hoth sur Ruusan. Mais Githany et Sirak lui tendirent un piège et, après qu'il eût décapité Sirak - Githany elle, s'était enfuie - Bane décida qu'il ne rejoindrait pas la Confrérie. Il vola un vaisseau, le Valcyn, et partit en direction de la planète Lehon, avec la ferme volonté de bénéficier d'un véritable enseignement sur ce qu'était le Côté Obscur de la Force. Se souvenant de ce qu'il avait appris dans les archives de l'Académie, il se remémora l'existence des Rakata et conclut qu'ils avaient été les premiers utilisateurs du Côté Obscur. Il décida de se rendre dans le Temple des Anciens, où il déroba l'Holocron de Darth Revan. Par la suite il tua son ancien instructeur Kas'im, que Kaan avait envoyé pour le surveiller, et il envoya à ce dernier l'incantation nécessaire pour l'activation d'une Bombe Psychique...

L'épisode de Ruusan

Finalement, Bane changea d'avis et décida d'intégrer la Confrérie des Ténèbres, se jugeant le seul capable de sauver l'Ordre Sith - quitte à le détruire -, et pensant être le seul à avoir le droit de le faire. La prophétie du Sith'ari était en voie d'accomplissement. Il se mit en quête de rassembler des partisans prêts à soutenir sa vision des Sith. Devenu trop dangereux aux yeux du Seigneur Kaan, il fut empoisonné par la Dame Noire Githany sur Ambria : un monde dévasté par la Sorcellerie Sith, et laissé pour mort. Il ne se réveilla que quelques heures plus tard et après qu'il eût éliminé les récupérateurs qui cherchaient à recycler ce qui pouvait l'être sur les cadavres, il quitta la planète, guéri de l'empoisonnement par un Chaman : Caleb, dont il avait menacé la vie de sa fille.

De retour sur Rusann, Bane rejoignit les rangs de la Confrérie - qu'il avait déjà condamné -, sans chercher à se venger car il n'avait en tête que le triomphe des Sith et non sa gloire personnelle. Dès son arrivée, il acheva un Seigneur Noir mourant sur un champ de bataille - ce qui marquait l'aube d'un nouveau Massacre des Seigneurs Sith. Kaan l'accepta comme étant l'un des Seigneurs Noirs en titre. Alors qu'il traversait le campement des Sith, il fut abordé par son ancien maître Qordis, lequel lui proposa une alliance pour renverser Kaan et prendre la tête de la Confrérie ; il déclina son offre, et l'étrangla à mains nues. Loin d'abandonner sa vision d'unité du Côté Obscur, Bane réunit un nouveau cercle d'adeptes et leur proposa de détruire la forêt où se terraient leurs ennemis Jedi. Devenant la pièce maîtresse d'une immense méditation collective, le Seigneur Noir fit déferler une violente tempête de Force. Mais la victoire ne fut pas acquise pour autant puisque les Seigneurs Sith décidèrent de rompre le cercle - trop aveuglés par leurs désirs de pouvoir personnel, leur envie de violence et leur peur probable du pouvoir que Bane avait su dégager - ce qui annihila la puissante vague d'énergie destructrice.

Le Seigneur Noir avait permis aux Jedi de renforcer leurs rangs, lorsqu'il avait ordonné la fin du blocus de la planète par la Flotte Sith. Par ailleurs, il savait que Kaan se résoudrait à utiliser la Bombe Psychique en désespoir de cause. Définitivement déçu par ses semblables, Bane tourna le dos à la Confrérie, et il fut ainsi le seul Sith à survivre à la désastreuse Bombe Psychique utilisée par Kaan. Parcourant les champs de bataille, il repéra une jeune enfant sensible à la Force. Elle avait fait preuve d'une formidable connexion avec le Côté Obscur, en brisant la nuque de deux Jedi - qui avaient tué la créature dont elle était devenue l'amie - sans pourtant avoir reçu la moindre formation ! Bane prit sur son Speeder la jeune fille : dénommée Rain, et à bord du Valcyn, son vaisseau personnel, il quitta Ruusan pour se rendre sur Onderon - enjoignant son apprentie à l'y rejoindre par ses propres moyens.



La Règle des Deux

Ce fut donc sur Onderon que sa jeune disciple - rebaptisée Darth Zannah - reçut sa première épreuve : survivre dans la jungle pendant que son mentor irait sur Dxun - la lune maudite - achever sa formation. Mais Bane eut affaire à l'esprit de son ancien maître, et Qordis détruisit son vaisseau, l'empêchant de repartir. Le Seigneur Noir pénétra dans le tombeau de Freedon Nadd et rencontra alors des Orbalisks, créatures avec lesquelles il opéra une symbiose : il leur fournissait de l'énergie, tandis qu'elles lui créeraient une armure vivante - à l'image de celles des Yuuzhan Vong des millénaires plus tard. Suite à quoi Bane - guidé par les esprits de Kaan et Qordis - acquit un ancien Holocron grâce auquel il termina son apprentissage. Le Maître Sith ne ressurgit hors du temple que des jours plus tard, une fois le savoir de l'Holocron assimilé. Conscient que les luttes intestines de la Confrérie avaient précipité sa perte, il édicta la Règle des Deux pour palier à cette faiblesse :

Deux ils devront être ; ni plus, ni moins. Un pour incarner le pouvoir ; l'autre pour le rechercher
_Darth Bane (2, Bane of the Sith).

Puis Bane maîtrisa un Skreev qui avait tenté de l'attaquer et, puisant dans le Côté Obscur, il confondit les atmosphères de Dxun et Onderon - en se jouant de la gravité des astres -, gagnant la planète pour y retrouver son apprentie. Les Sith sombrèrent alors dans la clandestinité.

Pendant dix ans, Bane assura la formation de Zannah sans la ménager. Il savait que son apprentie devait être forte si elle devait un jour endosser le manteau des Sith. C'est pourquoi, même s'il ne la mettait pas particulièrement en danger, il ne cherchait pas à la protéger lors de ses différentes missions. Plus la formation de Zannah avançait, et plus Bane cherchait à acquérir de nouveaux pouvoirs, notamment en tentant de créer son propre Holocron. Mais malgré ses nombreuses recherches et essais, il ne parvenait pas à maintenir assez longtemps la stabilité de la matrice interne du dispositif, ce qui provoquait inlassablement la destruction de tout son travail. Après un énième échec, Bane laissa libre court à sa rage et réduisit à néant leur campement. Lorsque Zannah fut de retour, elle indiqua à son Maître que son armure d'Orbalisks l'affaiblissait et le rendait trop faible pour accomplir ce difficile rituel. Zannah était en mission de déstabilisation de la République sur Serenno, où elle rencontra Hetton, un humain sensible à la Force qui souhaitait en savoir plus sur les Sith et leurs pouvoirs. Il lui confessa qu'il connaissait les coordonnées d'une ancienne route pour rallier la planète Tython, où se trouvait la Forteresse de la Shi'ido Belia Darzu et de nombreux secrets Sith.

Pour gagner sa confiance, Zannah lui fit croire que tous deux trahiraient Bane pour s'emparer de ses secrets. Mais lorsque Zannah ramena Hetton et ses assassins auprès de son Maître, elle se contenta d'observer Bane déchaîner sa rage sur cet adversaire qui ne lui arrivait pas à la cheville. Bane se jeta ensuite sur Zannah et s'apprêta à l'éliminer, croyant qu'elle avait essayé de prendre sa place. Mais cette dernière lui apprit l'existence des informations que Hetton lui avait transmises à propos de Tython. Le Seigneur Noir fut particulièrement intéressé, notamment en apprenant qu'il pouvait y avoir des informations sur la création des Holocrons qui lui permettraient de surmonter ses échecs. Il décida de se rendre immédiatement sur place, après avoir envoyé Zannah en infiltration au Temple Jedi de Coruscant, pour trouver le moyen de retirer les Orbalisks qui parasitaient son corps. Sur Tython, Bane n'eut pas de mal à infiltrer l'antique forteresse de Belia Darzu et à localiser son Holocron. Mais tout semblait trop facile et Bane avait prévu un piège : lorsqu'il s'empara de l'Holocron, une armée de Technobeasts se jeta sur lui. Heureusement, le Seigneur Noir disposait toujours de son armure protectrice et n'eut aucun mal à défaire les hordes qui s'opposaient à lui.

Cela dit Darth Bane n'eut pas longtemps le loisir de savourer la récupération de l'Holocron ! Peu de temps après, il vit arriver son apprentie de retour de Coruscant, accompagnée de son cousin Darovit - le même qu'elle avait épargné dix ans plus tôt sur Ruusan. Cette dernière venait lui apprendre une terrible nouvelle : les Jedi avaient découvert le secret de leur existence. Et ce n'était pas là le pire qui les attendait : Zannah avait été suivie par un commando Jedi, lequel venait spécialement pour les éliminer ! Le Seigneur Noir et sa Main de l'Ombre se replièrent à l'intérieur de la forteresse, pour se préparer au combat titanesque qui allait se dérouler. Les différents combattants se séparèrent rapidement en deux groupes, Zannah affrontant le Chevalier Johun Othone et Sarro Xa pendant que Bane affrontait l'Echani Raskta Lsu, Valenthyne Farfalla et le Maître Jedi Worror Dowmat, qui se plongea en Méditation de Combat. Le combat fut à peu près équilibré jusqu'à ce que Bane ne soit blessé par une attaque ciblée d'Othone à travers son armure protectrice. Le Seigneur Noir projeta une vague de Force pour expulser ses adversaires, et s'ouvrir la voie jusqu'à pouvoir atteindre Worror. Othone propulsa Worror hors de portée de la lame de Bane mais le Seigneur Noir obtint l'effet escompté : le Maître perturbé dans sa concentration, les effets bénéfiques de la Méditation de Combat s'étaient estompés.

Zannah profita de cet élément perturbateur pour éliminer Xaj et Lsu. Bane fit de même avec Othone - à qui il coupa le poignet -, avec Farfalla - qu'il décapita -, et enfin Worror qu'il frappa d'un coup de Sabrelaser. Le Seigneur Noir s'apprêtait à déchaîner tous ses pouvoirs pour mettre fin à la vie d'Othone lorsque Worror, dans un ultime geste, leva une bulle de protection autour de Bane. Celui-ci fut frappé de plein fouet par sa propre tempête électrique, brûlant ses chairs et anéantissant son armure d'Orbalisks, ce qui eut pour effet de l'empoisonner et de le laisser à l'agonie.

Voyant la gravité des blessures de son Maître et ne pouvant se résoudre à le perdre alors que sa formation n'était pas accomplie, Zannah, suivant les conseils de Darovit, décida d'amener Bane auprès du guérisseur Caleb. Ce dernier, qui vivait sur Ambria, avait en effet déjà sauvé la vie du Seigneur Noir quelques années plus tôt, sous la contrainte. Cette fois, les Sith ne disposaient d'aucun moyen pour forcer le guérisseur à prodiguer ses soins. Ce dernier exigeait que les Sith désactivent leur vaisseau et envoient un message aux Jedi sur Coruscant, qui pourraient ainsi venir les appréhender. N'ayant pas le choix, Zannah accepta les conditions, qui permirent à son maître d'être soigné. Mais malgré les traitements, le Seigneur Noir restait bien trop faible pour affronter un commando Jedi bien préparé. Zannah sauva la donne en éliminant Caleb et en rendant fou son cousin à l'aide de sa Magie Sith. Lorsque les Jedi arrivèrent, ils crurent voir en Darovit le Sith qu'ils étaient venus appréhender. Bane et Zannah, quant à eux, s'étaient retranchés dans la cache secrète de Caleb, sous son campement, et avaient ainsi pu échapper à la détection. L'Ordre Sith allait enfin pouvoir retomber dans la clandestinité et reprendre son travail de sape pour détruire les Jedi et prendre un jour le contrôle de la Galaxie.

Une Dernière Quête pour l'Immortalité

Bane et Zannah s'installèrent dans une riche demeure de Ciutric IV, sous la fausse identité des frère et soeur Omek. La chose était rendue possible à présent que Darth Bane n'était plus rendu difforme par les Orbalisks. Le Maître et son Apprentie se mondanisèrent avec aisance, ce qui contrastait nettement d'avec leur isolement de naguère. Darth Bane accroissait toujours davantage ses talents tant au Sabrelaser que pour puiser dans le Côté Obscur, son réseau d'informateurs et d'agents, ainsi bien sûr que sa collection d'ouvrages et de reliques Sith. Il enrichissait cette dernière grâce au marché noir, approchant des intermédiaires à qui il prétextait une fascination pour le Côté Obscur - un vice assez répandu dans les plus hauts milieux pour que cela ne lui posât pas de problèmes. Hélas, les Orbalisks l'avaient affaibli durablement. Alors qu'il n'avait que la quarantaine passée, le Côté Obscur lui réclamait déjà son dû. Sa main gauche tremblait à présent de façon régulière ; le symbole d'un vieillissement prématuré qui, s'il avait commencé discrètement, était en pleine phase d'accélération. Ces signes avant-coureurs n'avaient pourtant pas incité Darth Zannah à l'affronter pour lui ravir sa place de Seigneur Noir ! Le Seigneur Bane craignait qu'en fin de compte elle n'eût pas l'ambition dévorante nécessaire pour être un successeur digne de ce nom. Peut-être se complaisait-elle dans son rôle de disciple ? Pire, peut-être attendait-elle que les ravages du temps l'achèvent au lieu d'avoir à s'en charger ? Quoi qu'il en fût, cela ne semblait pas en accord avec la Règle des Deux. Aussi le Maître Sith commença-t-il à rechercher un moyen de prolonger son existence, de manière à ce qu'il eût le temps de former une meilleure apprentie.

Il se trouvait que, d'après la légende, le Dieu-Roi de Prakith Darth Andeddu avait percé le secret de l'immortalité. Prétextant s'intéresser au meurtre du Jedi Medd Tandar, Bane envoya Zannah sur Doan, de manière à ce qu'elle se tînt à l'écart pendant qu'il se rendrait dans le Noyau Profond récupérer l'Holocron de Darth Andeddu. Étant donné qu'il quittait rarement sa résidence, pareille diversion était nécessaire s'il escomptait que sa Main de l'Ombre ne devînt pas trop soupçonneuse... Le trajet jusqu'à Prakith à bord de son vaisseau personnel - le Triumph - fut prudent, et donc particulièrement lent. Il fallait dire que la planète était tellement difficile à atteindre, en raison de l'instabilité des Routes hyperspatiales y amenant, qu'elle était virtuellement isolée du reste de la Galaxie. Aussi personne n'envisagea ne serait-ce que l'idée que Bane puisse venir de l'extérieur. Le Seigneur Noir découvrit la Tombe de Darth Andeddu grâce aux on-dits des locaux et à ses propres sens. Là-bas il ne fut guère entravé que par des fanatiques du Culte du Malevolence. Il pilla le Sarcophage Sith de son prédécesseur Seigneur Sith, afin de pouvoir récupérer son précieux Holocron. A regret, Bane quitta l'endroit sans avoir trouvé un disciple valable parmi les adorateurs de feu le Roi-Dieu de ce monde. Sur le chemin du retour vers Ciutric IV, rendu d'autant plus lent que son trajet à l'aller dans l'Hyperespace s'était d'ores et déjà effondré, il força la main au Gardien de l'Holocron - en fait le Spectre Sith d'Andeddu, bien qu'il l'ignorât - de lui révéler le secret de la vie éternelle : le fameux Transfert d'Essence. Ce pouvoir consistait à abandonner son corps pour en investir un autre. Il demeurait toutefois à Bane à trouver la bonne enveloppe charnelle !

Une fois arrivé dans sa demeure, il découvrit que Zannah n'était pas encore revenue, mais que quelqu'un d'autre l'y attendait. Il s'agissait de la Chasseuse : une tueuse Iktotchi qui, en dépit de son absence de formation, était plus qu'en phase avec le Côté Obscur ! Bien qu'elle fût capable de l'empêcher de recourir pleinement à la Force, le Seigneur Noir l'aurait sans doute vaincue, s'il l'avait affrontée dans un combat singulier. Cependant, il n'en était rien... Recrutée par Serra - fille de Caleb -, la Chasseuse était venue accompagnée d'une vingtaine de mercenaires, dont le capitaine Jedder de la Maison Royale de Doan. Des grenades et des lance-filets, ces derniers projetant sur lui un épais maillage gluant, permirent d'entraver le Seigneur Sith suffisamment longtemps pour qu'on lui inoculât du Senflax : une neurotoxine paralysante, à effet sédatif, capable d'engourdir l'esprit. Encore fallut-il attendre que le poison fît effet ! Les instants suivants furent éprouvants pour l'équipe de mercenaires, et plus particulièrement pour la Chasseuse - dont Darth Bane avait fait sa cible prioritaire. Cela étant, le Sith finit par s'écrouler. Un affrontement qui avait coûté la vie à pas moins de six hommes, dont Jedder.

Suivant les instructions de Serra, la Chasseuse et les mercenaires qui lui restaient emportèrent Darth Bane jusque sur Doan, dans la Prison de Pierre. Le Seigneur Noir avait été vaincu, son Sabrelaser ainsi que son propre Holocron dérobés par l'Iktotchi ! Là-bas, il fut torturé par la fille de Caleb, pour qui il était son cauchemar d'enfance, rendue à moitié folle de le voir manipuler ses actes et ses paroles pour appuyer ses propres croyances. A l'insu de la princesse, sa garde du corps personnelle : Lucia, avait connu Bane - ou plutôt Dessel - quand elle était encore membre de la Marche Obscure. Elle se sentait redevable envers cet ancien héros de son unité, et elle lui inocula secrètement un stimulant qui, elle l'espérait, lui rendrait suffisamment de force et de lucidité afin qu'il s'échappât par ses propres moyens. Libéré, mais désarmé, le Seigneur Noir fit appel à la Force pour massacrer ses geôliers. Il partit en quête de Serra, mais il sentit dans le même temps que Darth Zannah avait retrouvée sa trace. Clairement, il se jugeait trop affaibli pour que leur combat eût lieu dans l'immédiat. Aussi fit-il en sorte de la mettre sur une fausse piste ; en vain ! Au détour d'un couloir, Bane fut confronté à Lucia, et à travers elle à tout son passé. Son ancienne compagne d'armes voulait l'empêcher de tuer son amie Serra. En réponse, l'unique Sith survivant de la Bataille de Ruusan s'apprêtait à déchaîner sur elle le pouvoir du Côté Obscur, quand Zannah intervint et frappa - tuant l'ancienne Soldat Sith sur le coup !

Ton heure a sonné, Bane.
_Darth Zannah

Les deux Seigneurs Sith s'accusèrent mutuellement d'avoir déshonoré la Règle des Deux. Darth Bane savait qu'il n'avait aucune chance de gagner le présent combat. Il leurra Zannah, et l'incita à l'affronter dans un duel purement martial, physique ; des conditions dans lesquelles il savait que son apprentie ne serait pas capable de le vaincre non plus ! Une explosion de débris, causée par une manœuvre astucieuse du Seigneur Noir, acheva de séparer les deux belligérants. Fuyant l'explosion imminente de la Prison de Pierre - au préalable déclenchée par Serra -, Bane se vit offert son salut par la Chasseuse. En gage de bonne volonté, l'Iktotchi lui rendit son arme et son Holocron. Elle désirait qu'on l'initiât aux Arts des Sith. Méfiant de prime abord, le natif d'Apatros et fils de Hurst accepta son offre. La Chasseuse avait promis au Maître Sith de lui offrir la fille de Caleb. Elle l'emmena sur Ambria pour tenir sa parole. Devant le refus - catégorique - de Serra de servir l'Ordre des Seigneurs Sith, Bane autorisa sa disciple à la tuer. Il lui demanda ensuite de se choisir un nouveau nom. Darth Cognus venait de naître ! Son mentor fut réellement impressionné qu'elle sût comprendre d'elle-même que c'était son don de précognition qui constituait sa force. Nul doute qu'un tel talent serait bénéfique à l'Ordre Sith ! A présent, il convenait de reprendre le combat contre Zannah, de manière à décider qui méritait d'endosser le manteau de Jen'ari.

La Dame Sith fut invitée sur Ambria dans ce but. Suite à quelques échanges de rigueur, le duel pour la suprématie de l'Ordre des Seigneurs Noirs des Sith débuta. Comme toujours, Bane employa un style de combat agressif. Extrêmement agressif. Zannah se rendit compte de tout de ce qu'il avait gardé en réserve pour cet affrontement. Elle tenait bon, mais Bane avait percé sa défense ; la voilà blessée, et surtout épuisée. Tout comme le Seigneur Noir l'avait prédit, elle invoqua contre lui la Magie Sith ! Bane, qui s'y était préparé, lui opposa une volonté telle qu'elle lui suffit à repousser les Illusions Sith : des monstres chétifs et jaune, aux ailes déchirées, aux pattes griffues, à la peau en lambeaux, et aux os mis à nu ; leur couleur était celle du gaz dans les mines d'Apatros, et leur regard de haine celui de son père, dont d'ailleurs leurs cris rappelaient le nom : "Hurst, Hurst, Hurst !". Mais la Dame Noire avait d'autres sortilèges dans son bagage qu'il ignorait ! Elle s'ouvrit au pouvoir du Côté Obscur, qu'elle extirpa du sol-même d'Ambria, et dont elle fit des vrilles de fumée noire. Cette fois-là, il ne s'agissait plus d'illusions ! Cette essence du Côté Obscur matérialisée causait des souffrances indicibles à Darth Bane. A présent, sa seule échappatoire était de tuer Zannah au plus vite. Gauchie par la concentration requise pour son rituel, cette dernière ne lui opposa pas de résistance sérieuse. Il l'aurait achevée si un Serpent de Brume ne s'était pas interposé ! Le natif d'Apatros y perdit, dans la douleur, tout son avant-bras... Il saisit la poignée de son adversaire, puis il tenta sur elle un Transfert de Vie. Ainsi le combat s'acheva-t-il en apothéose, dans un duel entre deux volontés pour le contrôle du corps de la Sith. Pendant un court laps de temps, les deux consciences s'équilibrèrent, mais ce fut bien Darth Zannah qui finit par l'emporter ! Darth Bane était condamné à errer pour toujours dans les ténèbres du Chaos. Cependant, son tremblement à la main gauche s'était répercuté sur Zannah, ce qui laissait à penser qu'au moins une part de lui avait survécu au travers de sa Main de l'Ombre.

Héritage du Seigneur Noir

Des milliers d'années plus tard, Darth Krayt activa simultanément les Holocrons de Darth Bane, Darth Andeddu et Darth Nihilus, et il les convoqua sur Korriban pour qu'ils l'aident à le guérir du mal qui le rongeait depuis plusieurs décennies. Ce mal qui lui venait de ce que lui avaient fait les Yuuzhan Vong, et qui n'était pas sans rappeler la symbiose qu'avait opérée Bane lui-même avec l'espèce Orbalisk. Mais l'instaurateur de la Règle des Deux considérait que Krayt n'était pas un Sith et qu'il avait usurpé ce titre, l'accusant même d'avoir dénaturé le Nouvel Ordre Sith - en le construisant autour de sa personne et non autour du Côté Obscur de la Force. Il associa ses pouvoirs à ceux de Nihilus et d'Andeddu pour le punir, mais Krayt résista et décida qu'il trouverait un professeur plus coopératif.

(1)I am the Dark Lord who will restore the Sith to Glory.
(2) " Two there should be ; no more, no less. One to embody power ; the other to crave it."

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Sith
Sith
Organisations
Jen'ari
Jen'ari
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Darth Bane
Darth Bane
Personnages
Holocron
Holocron
Technologies