Règle des Deux

La Règle des Deux édictée par Darth Bane plongea les Seigneurs Noirs dans la clandestinité jusqu'au triomphe de Darth Sidious et la Revanche des Sith.

Il ne devrait y avoir que deux Sith ; pas plus. Un détenant le pouvoir, un autre le désirant.
_Darth Bane (1)

Les origines véritables de la Règle des Deux dataient en fait du moment où le défunt Marka Ragnos avait ressurgi du Chaos pour désigner Exar Kun en tant que Jen'ari, faisant par la même occasion du Jedi Déchu Ulic Qel-Droma son Apprenti Sith. Cependant, ce ne serait que plusieurs millénaires plus tard que cette nouvelle institution redéfinirait l'Ordre Sith tout entier.

En tant qu'unique survivant de la Confrérie des Ténèbres, il incomba à Darth Bane la tâche de faire perdurer la Sith dans la clandestinité tandis que tous - Ordre Jedi en tête - croyaient ce fléau éradiqué à jamais suite à la fameuse Bataille de Ruusan, qui avait été si gourmande en vies. Éclairé dans son choix par les enseignements qu'il avait reçu des holocrons d'Exar Kun et de Darth Revan, Bane comprit que la Confrérie des Ténèbres avait été une erreur et qu'il était temps de remettre en question la vieille Règle du Fort. En effet, quand bien même elle était le noyau brut de ce qui faisait la pensée Sith, elle représentait un danger, car encourageant les combats internes pour la suprématie, et de ce fait affaiblissant l'Ordre Sith de l'intérieur. En outre, les puissants pouvaient se retrouver lésés par le biais de cette loi - pourtant édictée pour leurs personnes -, car leurs rangs légitimes et l'ascension qu'ils méritaient pouvaient leur être refusés si une coalition d'adversaires - de moindre valeur, mais plus nombreux - décidait de leur barrer la route. Aussi, Darth Bane décida qu'il serait plus sage de limiter le nombre de Seigneurs Noirs à deux individus seulement : un maître qui bénéficierait de l'omnipotence du Côté Obscur de la Force, et un apprenti qui convoiterait cette puissance et se l'accaparerait en temps voulu en assassinant son mentor - comme le dictait une autre règle toute aussi fondamentale de la Sith : la trahison. Qui plus est, c'était là un moyen plus commode pour les Sith de ne pas attirer l'attention de leurs ennemis, puisque deux individus seulement étaient bien moins repérables qu'une armée entière ! Cette clandestinité allait cependant être mise à l'épreuve, lorsqu'aux alentours de l'an -188, le terrible Conflit des Jedi Noirs fomenté par Kibh Jeen sur Genarius allait distiller la rumeur que les Sith n'avaient pas disparu. Heureusement, l'arrogance du Conseil Jedi, qui refusait d'envisager une telle possibilité, allait permettre à ceux-ci de continuer à sévir dans l'ombre.

Cette contrainte que représentait la Règle des Deux ne serait pas acceptée par tous les successeurs de Darth Bane puisqu'au moins quatre d'entre eux - à savoir Palpatine, Darth Millennial, Darth Vader et Darth Tyranus - décidèrent de l'enfreindre en formant plusieurs disciples officieux tels que Vergere, Lumiya, les Dark Acolytes ainsi que les Prophètes du Côté Obscur et quelques autres. Elle permit néanmoins de mener la Revanche des Sith à son terme puisque, sous le règne de Darth Sidious, l'Ordre Jedi fut balayé et un nouvel Empire proclamé, achevant par la même occasion un plan machiavélique ourdi dans l'ombre depuis des siècles.

Finalement, la mort prématurée de Palpatine et l'absence d'un apprenti pour lui succéder ayant précipité la Sith dans une situation on ne peut plus précaire, Darth Krayt abandonna la Règle des Deux lorsqu'il créa son Nouvel Ordre Sith, au profit de la Règle de l'Unité : celle de L'Ordre Sith lui-même.

Note :
(1) "Two Sith should there be ; no more. One holding power, one desiring it."

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Darth Bane
Darth Bane
Personnages
Ordre Sith
Ordre Sith
Organisations