Roan Fel

Fel III.

Roan Fel était le troisième Empereur de la dynastie Fel, du Nouvel Empire Galactique. Afficher le sommaire

I - L'Héritier d'une Lignée Bienveillante

Je suis, par le droit de ma naissance et de votre choix, votre véritable Empereur !
_Roan Fel

Le nom de sa dynastie l'apparentant clairement au Baron Soontir Fel, il n'était pas si étonnant alors que son Nouvel Empire Galactique ait eu autant de similitudes avec L'Empire de la Main - ce rêve issu de l'imagination du Grand Amiral Thrawn, et qu'il avait concrétisé par la suite dans les Régions Inconnues avec l'aide de ses plus loyaux soutiens. On remarque d'ailleurs qu'au moins un Chiss : Fehlaaur, était présent au sein de son Conseil des Moffs. Roan Fel - Fel III de son nom de règne - bien qu'Empereur, n'avait que peu de similitudes avec Palpatine. Son régime - vraisemblablement remis à l'ordre du jour à cause d'une dissociation des Vestiges Impériaux du reste de l'Alliance Galactique, ce qui n'aurait rien d'étonnant compte tenu des troubles dont cette dernière fut agitée à partir de La Seconde Insurrection Corellienne - avait condamné et la xénophobie, et la brutalité excessive de l'Ordre Nouveau, cédant la place à des bases plus saines, mises en place par son père et son grand-père ; le programme "Victoire sans la Guerre" en était un assez bon exemple.

II - Décisions Fatales et Coalition de Mauvaise Augure

Poussé par Nyna Calixte et par ses autres Conseillers, Fel III fut contraint de déclarer la guerre à l'Alliance Galactique, suite à son parti pris lors de l'échec des Yuuzhan Vong dans le projet de restauration des mondes qu'ils avaient dévastés lors de leur invasion ; pour ce faire, il invoqua le Traité d'Anaxes. Ce fut ainsi que La Sith-Imperial War débuta, celle-ci devant son nom au fait que le Nouvel Ordre Sith - véritable instigateur du conflit - décida de prêter main forte à l'Empire. L'Empereur lui-même n'apporta cependant qu'un soutien limité dans l'effort de guerre, empêchant même ses Chevaliers Impériaux de participer aux combats. Il savait que Calixte l'avait trahi en pactisant avec Darth Krayt et ses sbires derrière son dos, et il ne cacha pas à sa Directrice des Renseignements Impériaux la colère qu'il en éprouvait - particulièrement visible lors de la Bataille de Caamas.
La Fédération Galactique des Alliances Libres ayant donné sa reddition lors de ce combat, la guerre arriva à son terme. Roan Fel chercha alors à négocier la paix avec le Nouvel Ordre Jedi également, refusant d'être responsable d'une nouvelle purge comme celle qui avait été orchestrée lors de l'Etablissement du Nouvel Ordre Impérial. Il ordonna qu'on négocie un arrangement avec eux, mais cela n'aboutit qu'au Massacre du Grand Temple Jedi d'Ossus.
Percevant qu'un complot se tramait, et conforté en cela par Nyna Calixte - surprise à l'espionner dans ses appartements - l'Empereur n'eut d'autre choix que de fuir, en compagnie d'Antares Draco. Son cousin Mohrgan, lui, s'apprêtait à sacrifier sa vie pour lui laisser le temps de s'échapper, en protégeant son sosie - envoyé à un meeting auprès des Moffs à la place de l'original afin de couvrir la fuite de la personne impériale.

Ainsi, lorsqu'au moment de son coup d'Etat, Krayt crut assassiner Roan Fel, il se rendit compte facilement de la supercherie : son adversaire n'avait même pas cherché à se défendre. Il préféra néanmoins conserver le silence, n'en blâmant que Darth Maladi en privé une fois que les Moffs lui eurent prêtés allégeance. Il donna l'ordre prioritaire à sa responsable des Renseignements et Assassinats de la Sith de retrouver la trace de l'Empereur.

III - Un Empire Divisé

Commencèrent alors de longues années de guérilla intensive parmi les rangs des Impériaux. D'un côté se battaient ceux qui demeuraient fidèles au trône - sous le joug des Sith depuis le Renversement de l'Empire par Darth Krayt -, tandis que de l'autre, les affrontaient ceux qui étaient restés loyaux au véritable monarque - Roan Fel, souverain légitime.
Ce dernier finit par faire un triomphal Retour sur Bastion ; seul le Lieutenant Kieffer osa remettre en cause son autorité lors de son arrivée, et il fut rapidement réduit au silence par le Général Oron Jaeger. Peu de temps après, l'Empereur apprit que sa fille - Marasiah Fel - avait été attaquée sur Socorro. Néanmoins, il ne voulut pas qu'on aille pas lui porter assistance, comprenant que c'était lui en fait que Darth Talon cherchait à atteindre. Mais Antares Draco, amoureux de la Princesse, passa outre les directives de son maître et s'en alla sauver sa belle en compagnie de Ganner Krieg. A leur retour, Fel III leur octroya certes une médaille, mais ne cacha pas son mécontentement. En n'ayant pas omis de préciser au passage à Draco qu'il ne fallait pas compter qu'il se marie avec son héritière, il envoya les deux Chevaliers Impériaux aux côtés de Mingo Bovark, en charge des Négociations sur La Roue avec les Forces Centrales de l'Alliance Galactique.

Méditations de Fel dans ses Jardins Méditations de Fel dans ses Jardins

Plus tard, Darth Kruhl réussit à s'infiltrer sur Bastion grâce à la couverture fournie par le Gouverneur Vikar Dorn, et il affronta Roan Fel en combat singulier dans les anciens jardins de Gilad Pellaeon. Usant avec brio de ses Gantelets en Cortosis, l'Empereur prit l'avantage sur son adversaire et, au terme d'un bref affrontement à mains nues, finit par lui ôter la vie d'un tir de Blaster. En guise de « message », il exécuta tous les membres d'équipage du Dauntless - le vaisseau par lequel le Seigneur Noir était venu jusque sur la planète - et il renvoya Dorn sur Coruscant avec le Sabrelaser de sa victime.

Articles en rapport

Bastion
Bastion
Planètes
Antares Draco
Antares Draco
Personnages
Roan Fel
Roan Fel
Personnages
Moff
Moff
Cultures