Embuscade Corellienne

Fausse rencontre diplomatique organisée sous l'impulsion du Premier Ministre corellien Sadras Koyan pour attirer Jacen Solo à découvert. Les forces de l'Alliance tombèrent sous le feu de la station Centerpoint en provoquant de très nombreuses pertes.

Peu de temps après son accession au poste de Premier Ministre des Cinq Mondes, Sadras Koyan décida de mener ses propres opérations sans consulter au préalable le reste de la Confédération. Il mit notamment au point un plan visant à éliminer Jacen Solo, co-Chef d'Etat de l'Alliance Galactique, en lui tendant une embuscade.

Rencontre diplomatique

Pour attirer Jacen Solo et ses forces à découvert, Koyan n'hésita pas à employer les grands moyens. Il fit parvenir sur Coruscant un message destiné à Jacen Solo et Cha Niathal, les deux Chefs d'Etat, qui stipulait qu'il était prêt à négocier pour que les mondes du Système Corellien réintègrent l'Alliance Galactique. Bien que Solo et Niathal aient des doutes sur les véritables intentions de Koyan, ils ne purent laisser échapper une occasion de récupérer un allié de poids dans le conflit. Sadras Koyan finit par leur fournir les coordonnées du point de rendez vous, une zone vide de l'espace à mi-distance entre Coruscant et Corellia. Avant de partir pour le lieu de rendez vous, Solo reçu la visite de sa mère Leia Organa à bord du Love Commander, qui était venue lui parler. Jacen accepta la visite de Leia avec l'arrière pensée de la faire emprisonner avant qu'elle ne puisse quitter le vaisseau. Pendant que Jacen Solo recevait sa mère à bord de l'Anakin Solo, le vaisseau étendard fit le saut vers les coordonnées de la rencontre accompagné de la Seconde Flotte de l'Alliance Galactique, renfort prévu si, comme Jacen en avait le pressentiment, la situation tournait mal. Pendant le voyage, Leia occupa Jacen en discutant politique et en introduisant des sujets sur lesquels leurs opinions divergeaient pour détourner l'attention de Jacen de ce qui se passait véritablement dans son vaisseau : dans le hangar où le Love Commander avait atterrit, Han Solo, Zekk, Jaina Solo et Jagged Fel venaient de débarquer en secret et menaient leur propre mission en tentant de saboter le croiseur et de subtiliser l'historique de navigation de la navette personnelle de Jacen.

Lorsque l'Anakin Solo arriva sur place, Jacen fit raccompagner Leia en cellule pour se concentrer sur sa première mission. Il fut tout d'abord surpris de découvrir que la flotte corellienne qui se trouvait en face de lui était uniquement constituée de vieux croiseurs visiblement mal en point. Il comprit rapidement que quelque chose n'allait pas et son sentiment ne fit que d'empirer lorsqu'il apprit que Leia avait faussé compagnie à son escorte et qu'il découvrit que la visite de sa mère n'était qu'un prétexte pour détourner son attention des évènements se déroulant dans le hangar. Craignant le pire en pensant que ses parents aient cherché à piéger son vaisseau, Jacen courut chercher Allana et quitta immédiatement l'Anakin Solo pour se mettre à l'abri d'une éventuelle explosion. Malheureusement, parmi les forces corelliennes, des vaisseaux se mirent à ouvrir le feu sur le croiseur de la GAG. Ayant prévu cette éventualité, Jacen appela l'Amiral Tarla Limpan et la Seconde Flotte de l'Alliance Galactique à la rescousse, marquant ainsi l'ouverture d'une nouvelle bataille.

L'ouverture des hostilités

Se trouvant à bord de son chasseur avec Allana, Jacen s'éloigna de la zone de conflit pour avoir une vision d'ensemble. Il nota que l'attaque corellienne ne ressemblait à aucune stratégie militaire qu'il connaissait et ordonna à l'Anakin Solo de se déplacer en périphérie de la zone de combat. Pendant que le destroyer s'éloignait, Jacen fut pris en chasse par un escadron de FurtiX composé de Luke Skywalker, Kyp Durron et Corran Horn. Les Jedi avaient retrouvé sa trace grâce au mouchard posé sur lui depuis l'embuscade du Sénat. Solo tenta d'éviter les tirs des Maitres Jedi tout en devant supporter les pleurs d'Allana, bouleversée par les morts des soldats sur le champ de bataille qui se répercutaient dans la Force. Jacen tomba dans une profonde colère lorsqu'il comprit que Luke cherchait à le détruire, lui et sa fille qui était pourtant une innocente. Incapable de se contrôler, il laissa éclater sa rage dans le Côté Obscur, un hurlement de haine qui fut capté comme un coup de fouet par les Maitres. A bord du Love Commander, Leia et Jaina ressentirent également la haine de Jacen et Han décida qu'il était temps de quitter la zone. Il fit sortir le vaisseau hors de l'Anakin Solo et s'éloigna de la zone de bataille.

Pendant ce temps, les Maitres continuaient de pourchasser Jacen et furent bientôt attaqués par des Chasseurs Aleph de l'Alliance Galactique dont l'un d'entre eux était piloté par Syal Antilles. La pilote ouvrit le feu sur les vaisseaux Jedi mais ces derniers continuèrent l'attaque jusqu'à ce que Luke ne décèle une faible présence pure et innocente aux côtés de son neveu. Incapable de tuer Jacen si un innocent devait périr en même temps, Luke ordonna aux Maitres de cesser immédiatement l'attaque et de quitter la zone de combat, à leur grande incompréhension. Jacen crut que Syal était responsable de la fuite des Jedi et décida de la promouvoir en guise de récompense.

Jacen décida ensuite de rejoindre l'Anakin Solo pour diriger la bataille avec l'Amiral Limpan. Mais alors qu'il rejoignait son vaisseau, la zone de combat fut instantanément noyée dans une intense lumière jaune. Lorsqu'elle disparut, l'espace où se trouvaient les deux flottes était vide et tout ceux qui furent témoins de la scène comprirent immédiatement ce qui venait de se passer : la station Centerpoint avait été activée et son arme venait de désintégrer la Seconde Flotte dans sa totalité. Miraculeusement épargné, Solo regagna son vaisseau le plus rapidement possible pour quitter la zone, tout comme le Love Commander et l'escadron des Maitres Jedi.

Conséquences

Sur le chemin du retour, Jacen analysa tout ce qui venait de se dérouler et déplora la perte de la Seconde Flotte et de l'Amial Tarla Limpan, qui représentaient une bonne partie des effectifs militaires de l'Alliance Galactique. Cependant, il savait désormais que Centerpoint était à nouveau opérationnelle et que l'Alliance devait retourner l'arme de l'ennemi contre lui. Il planifia déjà son prochain mouvement militaire où il dépêcherait toutes les forces de l'Alliance pour prendre le contrôle de la station orbitale qui lui donnerait la victoire finale.

Du côté de la Confédération, les choses ne se déroulaient pas comme prévu pour Sadras Koyan. Le Premier Ministre fut violemment pris à parti par Turr Phennir, le Suprême Commandeur de la Confédération, qui l'accusait d'avoir stupidement gaspillé l'effet de surprise de Centerpoint. Phennir craignait désormais que l'Alliance ne décide de riposter en tentant de prendre le contrôle de la station. En guise de représailles pour l'incompétence de Koyan, Phennir fit geler tous les déploiements de ressources de la Confédération vers le Système Corellien jusqu'à ce que Koyan n'assume la responsabilité de son acte.