Kirtan Loor

Kirtan Loor, agent des renseignements impériaux était l'ennemi juré de Corran Horn.

"Quand j'étais à la CorSec, notre officier de liaison impérial était un ambitieux rêvant de devenir un Grand Moff"
_Corran Horn

Homme grand et maigre dont le visage émacié lui donnait un vague air de ressemblance avec le Grand Moff Wilhuff Tarkin, qu'il se plaisait à cultiver, Kirtan Loor était un agent des Renseignements Impériaux natif de Churba assigné comme officier de liaison avec la CorSec dans les années précédant la bataille d'Endor, ce qui l'amena à "collaborer" avec Corran Horn, Iella Wessisi et Gil Bastra.

En fait de collaboration s'installèrent pendant plusieurs années des relations distantes, chargées de mépris voir de ressentiment. En effet, Loor était doté d'une fantastique mémoire - il était réputé pouvoir se souvenir de dossiers complets concernant les criminels, ce qui lui conférait un avantage certain lors d'interrogatoires où il pouvait accabler sa victime sous les faits et détails, le conduisant aux aveux - ce qui l'amenait à manquer de capacités d'analyse et à une dangereuse arrogance, ce qui n'était pas sans influence sur son travail. Ainsi, l'ambitieux Loor, avait la fâcheuse tendance d'empiéter sur les plates bandes des agents avec lesquels il était sensé simplifier les relations - ce dont il ne se préoccupait pas : lorsque le neveu de Soontir Fel, Fyric Fel fut enlevé par Illir Post, Loor, qui s'obstinait à croire des terroristes rebelles coupables, alla jusqu'à leur confisquer l'affaire.

Ces relations froides ne tardèrent pas à se muer en une haine farouche lorsque Kirtan Loor relâcha Bossk, le chasseur de primes Trandoshan qui avait assassiné Hal Horn et que Corran avait arrêté, sous prétexte que les tirs qui avaient atteint le père de Corran étaient destinés au contrebandier auquel il parlait. Suite à cette véritable insulte, Corran Horn, Iella Wessiri et Gil Bastra désertèrent de la CorSec au nez et à la barbe de Loor, après avoir feint une brouille au sujet de contrebandiers fictifs "assassinés" par Horn.

Humilié et désireux de prendre sa revanche, Loor mit une marque de mort sur Corran Horn, et entreprit de traquer les déserteurs qui l'avaient ridiculisé, mais, trop sûr de lui, se contenta de filer l'insaisissable Gil Bastra dont la trace "apparente" disparaissait dès qu'il semblait être à porté de main, et qui, pendant près de deux ans, se joua de lui en l'aiguillonnant sur de fausses pistes. Ce délai fut mis à profit par Horn et Wessiri pour se couvrir, et lorsque Bastra fut enfin capturé, Loor ne fut pas plus avancé : ses interrogatoires ayant échoué, Bastra finit par mourir d'une septicémie entraînée par son allergie au bacta.

Peu de temps après, Loor fut convoqué au Centre Impérial par la directrice des Renseignements Impériaux, Ysanne Isard elle-même, qui, jouant sur le fait que son ennemi juré Corran Horn avait joint d'Escadron Rogue, le convainquit d'être "l'instrument de la destruction de l'Escadron Rogue". Menant son enquête auprès de l'Amiral Devlia, commandant de la base de Vladet dans le système Rachuk, il parvint à l'aide de recoupement basés sur les différentes actions menées par les rebelles dans la secteur, à localiser leur base de Talasea. Hélas, au lieu de lancer une attaque massive, Devlia n'envoya qu'une escouade de Stormtroopers qui se trouva aisément annihilée... ce qui entraîna des représailles au cours desquelles il perdit la vie.

Immédiatement après ces événements, Loor fut envoyé sur Borleias, considérée comme la dernière étape vers Coruscant, afin de mettre en garde le général Evir Derricote, commandant des forces du secteur de Pyria, contre la forte probabilité d'une attaque rebelle, et accessoirement, l'espionner. Ainsi, lorsque les forces néo-républicaines attaquèrent, Loor fut témoin de leur débâcle face aux forces de Derricote... et découvrit les détournements de matériel impérial de celui-ci.

De fait, après un court séjour sur Toprawa, Kirtan Loor reçut l'ordre de ramener Derricote sur Coruscant et fut chargé de superviser la création du Virus Krytos par celui-ci, ainsi que de faire son possible pour retarder l'invasion de Coruscant au moins jusqu'à ce que le Krytos soit inoculé à une part suffisante de la population non-humaine de Coruscant. Pour ce faire, Loor prit à son service deux des éléments du réseau d'espionnage et de déstabilisation que les Rogue avaient mis sur pied sur Coruscant : la pilote Thyferrienne Erisi Dlarit de l'escadron qui avait accepté de servir d'espionne de peur que la Nouvelle République démantèle le Cartel du Bacta dont sa famille était l'une des dirigeantes, et Zekka Thyne, psychopathe meurtrier multirécidiviste libéré de Kessel pour recréer le Soleil Noir dans les bas fonds de Coruscant.

Néanmoins, tous ses efforts ne portèrent pas leurs fruits, et la Nouvelle République put rapidement capturer Coruscant. Dès lors, Kirtan Loor fut nommé par Isard chef du Front Palpatine de Libération, chargé de mener des opérations terroristes contre des installations civiles et les réserves de Bacta - seul remède au Virus Krytos - de Coruscant. Il finit néanmoins par tomber sous la coupe du tristement célèbre Fliry Vorru, ancien Moff corellien qui l'obligea à ne s'en prendre qu'aux cibles que lui-même lui désignerait afin de couvrir le trafic de Bacta qu'il menait sous couvert officiel.

Sachant parfaitement que sa position vis à vis d'Isard et Vorru ne tarderait pas à être intenable, Loor commença à vouloir jouer "cavalier seul" et mit sur pied une opération visant à s'emparer pour son propre compte d'un convoi de bacta à l'aide d'un Escadron Rogue factice composé de X-Wing qu'il avait achetées. Hélas pour lui, Zsinj prit connaissance de l'existence du convoi et lança une attaque qui détruisit à la fois les transports et les faux chasseurs républicains.

Obsédé par l'idée que Corran Horn puisse être en liberté dans la galaxie et vouloir sa mort, et de plus en plus terrifié par Isard dont il savait pertinemment que le jour était proche où elle n'aurait plus besoin de lui, Loor décida de se livrer à la Nouvelle République, dont il espérait obtenir l'indulgence en échange d'une datacarte contenant des informations sur l'ensemble des cellules impériales de Coruscant et de son témoignage au procès de Tycho Celchu pouvant innocenter celui-ci, puisque l'acte d'accusation reposait sur une prétendue rencontre avec lui.

Hélas, au moment d'entrer dans le tribunal accompagné de Ven et de Iella Wessiri, Kirtan Loor fut abattu par Diric Wessiri, soumis à la volonté d'Isard depuis son passage sur Lusankya. Celle-ci avait en effet pensé que le mystérieux témoin devant se présenter au procès de Celchu était Evir Derricote. Ainsi périt Kirtan Loor qui, au moment de rendre son dernier soupir, admit que Corran Horn avait eu raison sur au moins un point : "il n'existe rien de pire que de mourir seul".

Articles en rapport

Bacta
Bacta
Technologies
Corran Horn
Corran Horn
Personnages
CorSec
CorSec
Organisations
Coruscant
Coruscant
Planètes
Iella Wessiri
Iella Wessiri
Personnages