Station Centerpoint

Conçue par les Celestials, la Station Centerpoint était un gigantesque répulseur installé au barycentre des champs gravifiques de Talus et Tralus, enjeu des Première et Seconde Insurrections Corellienne et de la Guerre contre les Yuuzhan Vong. Afficher le sommaire

Note : cette fiche est actuellement en cours de refonte. Veuillez nous excuser pour la gêne que cela pourrait occasionner.

Nous ne savons pas par qui ou pourquoi elle a été construite. Elle est là et fonctionne, tout simplement.
_Jenica Sonsen, à l'attention de Luke Skywalker, Lando Calrissian, Gaeriel Captison et Belindi Kalenda

Histoire de la station

Une arme scientifique

Créée par les Celestials environ un million d'années avant la Bataille de Yavin, la station Centerpoint n'avait qu'un seul but : une gigantesque expérience scientifique à l'échelle du futur système corellien, lequel sera créé de toute pièces. En effet, ces "Architectes" - le nom que les natifs du système retiendraient pendant de nombreuses générations, en particulier chez les Drall - poursuivaient un but encore inexpliqué pour l'instant : celui de créer un système où cohabiteraient trois espèces sur cinq planètes différentes : les Humains, les Drall et les Seloniens sur Corellia, Drall ,Selonia, Talus et Tralus. Pour ce faire, les cinq planètes furent attirées de l'espace par la station et son gigantesque répulseur, puis guidées sur leurs orbites respectives et laissées là, pendant des millions d'années.

La station fut ensuite laissée à l'abandon par les Celestrials, au barycentre des champs gravifiques de Talus et Tralus, jusqu'à ce que les Humains découvrent la possibilité de voyager dans l'espace et colonisent la station, en construisant notamment une colonie baptisée Hollowtown, sous le "Brilleur", considéré comme le soleil artificiel de la station.

L'enjeu de plusieurs guerres

La Première Insurrection Corellienne

Ce ne fut qu'en 18 après la bataille de Yavin IV, soit lors de la Première Insurrection Corellienne, que la station refit parler d'elle. En effet, le Parti de la Libération de Talus et Tralus s'opposa au gouvernement légitime des Mondes Doubles, la Fédération des Mondes Doubles, et prit d'assaut la station, en menaçant ses occupants d'un terrible cataclysme si le répulseur ne leur était pas rendu. Un premier cataclysme eut lieu, ayant pour conséquence l'anéantissement total d'Hollotown et de ses habitants ; puis un deuxième, qui ne fit pas de victime. Par la suite, les derniers occupants de la station ainsi que les terroristes du Parti de la Libération fuirent Centerpoint lorsque la flotte favorable aux intérêts de la Nouvelle République originaire de Bakura - menée par l'amiral Hortel Ossilege, Gaeriel Captison, lesquels étaient accompagnés de Belindi Kalenda, Lando Calrissian, Luke Skywalker, C-3PO et R2-D2 - mit le cap sur la station. Seule resta à bord la responsable des opérations, Jenica Sonsen.

Cette dernière, lorsque Gaeriel Captison lui annonça que le gouvernement néo-républicain prenait possession de Centerpoint, leur expliqua le problème, et notamment l'histoire des deux cataclysmes étant survenus. Par la suite, Lando découvrit que la station était en fait un gigantesque répulseur servant à annihiler les planètes, et notamment Thanta Zilbra, réduite à néant avec la plupart de ses habitants, malgré l'intervention du gouvernement de Coruscant, représenté alors par Wedge Antilles.

Mon dieu, Centerpoint est une arme !
_Jenica Sonsen

Mais la station ne tomba pas entre les mains de la Triade Sacorrienne, pour laquelle le Parti de la Libération avait œuvré. Bien que le troisième tir devait avoir lieu - et devait détruire Bovo Yagen, puis Corell, l'étoile du système -, il fut arrêté in extremis par le tir du répulseur planétaire de Drall, contrôlé alors par le très jeune Anakin Solo. En même temps, la Première Bataille de Centerpoint devait marquer la victoire de la Nouvelle République sur la Triade, notamment par le sacrifice du vaisseau-amiral bakuran, l'Intrus.

Guerre contre les Yuuzhan Vong et Seconde Insurrection Corellienne

La suite de la partie historique de la station Centerpoint viendra avec le reste des fiches consacrées à ces deux périodes historiques.

Caractéristiques techniques

Vue d'Hollotown avant sa destruction Vue d'Hollotown avant sa destruction

Longue de trois cent cinquante kilomètres, haute de plus d'une centaine, ayant la forme d'un bâton, la station se divisait en trois parties : le pôle nord, le barycentre - également nommé "zone équatoriale" - et le pôle sud. Située au barycentre des champs grafiviques des Mondes Doubles, la station tirait toute son énergie de là : elle était alimentée par la puissance des éléments naturels qui se dégageaient et alimentaient le soleil artificiel de la station, le "Brilleur". De part en part de ce dernier, se trouvaient les Montagnes Coniques du Nord et du Sud, soit six cônes autour d'un septième, semblables aux cônes des répulseurs planétaires des cinq planètes du système. Car la station n'avait pas était conçue seule : il s'agissait d'un répulseur gigantesque destiné à attirer dans l'hyperespace des planètes, ou ayant le pouvoir de détruire leurs soleils, mais lesdites planètes avaient été sélectionnées dès le départ par les Celestials, ces fameux Architectes, pour être éligibles au titre de planètes du futur système corellien. Pour cela, les Celestials avaient construit des répulseurs planètaires devant faire office d'aimants, destinés à être tractés par Centerpoint. Cependant, on ignore encore, étant donné l'état actuel des connaissances sur la station, si ces répulseurs avaient été dotés de la même puissance que Centerpoint avant d'en contrebalancer les effets destructeurs.

Hollotown anéantie par le cataclysme Hollotown anéantie par le cataclysme

Ce ne fut que lorsque Lando Calrissian, accompagné de ses amis, se rendit sur la station qu'on comprit véritablement sa nature. Centerpoint était à la fois un répulseur et une arme : si son rayon d'action était capable d'attirer de l'espace une planète, il pouvait aussi, par sa puissance, influencer le "métabolisme" d'un soleil et accélérer sa modification en supernova. De même, la chambre du "Brilleur" n'était en rien un lieu parfait pour une colonisation par les habitants issus des Mondes Doubles ou d'ailleurs, mais servait en réalité de chambre d'alimentation au répulseur : l'amplification de l'intensité du "Brilleur" était annonciateur d'un prochain tir de la station. Ces hypothèses furent, par la suite, vérifiées par l'équipe du Professeur Renn Ainik de l'Institut d'Etudes Astrographiques de la Nouvelle République. Mais de cela, les 540 000 habitants que comptaient la station à l'aube de la Première Insurrection ne s'en rendirent pas compte. Entre 18 et 25, c'est-à-dire au cours de la Guerre contre les Yuuzhan Vong, la station avait été explorée dans sa totalité et son lieu de contrôle principal découvert dans l'amas de pièces et de couloirs. Les scientifiques s'aperçurent que les données des répulseurs planétaires étaient également amassées sur Centerpoint, ce qui expliquait pourquoi Anakin Solo n'eut aucun mal à approcher les commandes, réglées comme celles du répulseur de Drall.

Articles en rapport

Celestial
Celestial
Espèces
Humain
Humain
Espèces