EX-F

Gloire de Yevetha, Rakehell.

L'EX-F était une unité expérimentale de la Marine Impériale dont s'emparèrent les Yevethas en orbite de N'zoth. Elle revint aux mains des Vestiges de l'Empire Galactique, notamment lors de la bataille d'Anx Minor.

Unité expérimentale de la Marine Impériale, l'EX-F avait la même taille qu'un destroyer impérial, mais à la différence que ses unités de propulsion et ses batteries avaient été modifiées et donc améliorées. Cependant, bien qu'attribué au Commandement Black Sword, il fut entreposé en orbite de N'zoth au sein d'un Chantier de Réparation Orbital Type II, lequel était sous la responsabilité du commandant de la garnison planétaire, Jian Paret. Lorsque les Yevethas, une espèce non-humaine soumise aux lois drastiques de la Haute Culture Humaine, se révoltèrent et tuèrent un grand nombre d'Impériaux, ils s'emparèrent de l'unité expérimentale, qu'ils rebaptisèrent Gloire de Yevetha.

Le Gloire participa à la Crise de la Flotte Noire, notamment à la Purge Yevethane sur la planète Morning Bell - une colonie de Kubaz - et fut l'un des vaisseaux qui attendirent le Commodore Han Solo, époux de la Présidente de la Nouvelle République, Leia Organa Solo, nommé par elle auprès d'Etahn A'baht comme observateur, à sa sortie d'hyperespace à bord de la navette Tampion. Le vaisseau ne participa pas à davantage de combats, occupé à protéger la colonie yevethane récemment purgée de ses "vermines".

L'EX-F revint entre les mains de l'Empire Galactique, ou plus précisément de ses Vestiges, lorsque Sil Sorannan actionna le système esclave des quarante-quatre vaisseaux de la Flotte Noire et les fit plonger en hyperespace avec pour destination le Noyau Profond. Ce ne fut que deux années plus tard que l'unité expérimentale fit reparler d'elle, à la Bataille d'Anx Minor opposant l'Amiral Ackbar et Gilad Pellaeon. Le vaisseau, pris pour cible par les tirs des croiseurs néo-républicains, explosa dans une tornade d'antimatière, emportant avec lui plusieurs autres destroyers et sonnant la retraite des Vestiges.